L'astrologie confrontée aux progrès de l'astronomie.


Barney Membre 183 messages
Forumeur inspiré‚ 31ans
Posté(e)

Débat animé par Davoust.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Merci Barney:

Les astrologues ont beau se donner du mal de chien pour intégrer les découvertes des astronomes, ils gardent toujours trois planètes de retard. A quoi se fier ?

L'humanité a conscience de l'existence de six planètes (Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter et Saturne) depuis aussi longtemps que l'Histoire s'écrit, si ce n'est davantage. Pendant presque toute cette période, la plupart des gens ont en outre considéré que la Lune et le Soleil étaient également des planètes, mais ils n'entrevoyaient pas la Terre de cette façon.

Nous ne possédons aucun document historique indiquant à quel moment les planètes ont été perçues comme étant différentes des étoiles, mais il est évident qu'en étudiant le ciel nocturne on remarque aisément la présence de ces « étoiles » particulières, car elles se déplacent, d'une nuit à l'autre, par rapport à l'ensemble des étoiles. Le terme planète provient d'ailleurs d'un mot grec signifiant « vagabond » ou « errant ».

On ne sait pas non plus dans quel ordre celles-ci ont été découvertes, mais il est vraisemblable que ce soit respectivement Vénus, Mars, Jupiter, Saturne et Mercure, étant donné leur degré de visibilité dans le ciel.

Nous savons par contre que la Terre a été reconnue en tant que planète par les Grecs vers l'an 500 av. J.-C. Toutefois, il semble que cette notion ait été ignorée pendant deux millénaires, puisque ce n'est qu'à partir de 1543 que le moine polonais Nicolas Copernic a énoncé que la Terre était l'une des planètes qui tournaient autour du Soleil. Bien entendu, cette théorie allait à l'encontre du modèle géocentrique très largement accepté depuis que Ptolémée en avait donné une description formelle. Le système géocentrique avait été accepté comme vérité inaliénable par diverses écoles de pensée (y compris par l'église catholique) pendant cette longue période.

Heureusement, l'idée de Copernic a fini par s'imposer puisque ce système fonctionnait mieux et utilisait moins d'hypothèses invérifiées que celui de Ptolémée. Ce dernier nécessitait en effet des artifices de plus en plus obscurs pour demeurer en accord avec des observations toujours plus précises. Par la suite, le Danois Tycho Brahe et son assistant allemand Johannes Kepler ont ajouté au modèle copernicien d'autres perfectionnements touchant à l'observation ou à sa nature théorique.

Finalement, en 1610, des observations faites par Galileo Galilei, à l'aide du tout premier télescope, ont fourni les preuves confirmant la vision de Copernic. Galilée a observé, entre autres choses, que Vénus apparaissait selon des phases semblables à celles de la Lune (c'est-à-dire, croissants de Lune, nouvelle Lune et pleine Lune) qui ne pouvaient s'expliquer que si cette planète décrivait une orbite autour du Soleil plus petite que celle de la Terre. Or, jamais le système ptoléméen, malgré tous les rafistolages que l'on pouvait imaginer, ne pouvait rendre compte des phases vénusiennes.

Entre-temps, l'astrologie s'en donnait à coeur joie. On peut raisonnablement supposer que le désir de déterminer l'arrivée des saisons - une information vitale depuis que l'Humanité s'était mise à l'agriculture - constitue le motif originel d'étude des phénomènes célestes. On suppose qu'une fois que la prédiction des changements saisonniers a été acceptée et reconnue comme étant raisonnablement précise, l'idée que les corps célestes puissent exercer une influence sur les « affaires humaines » - particulièrement sur celles des personnages importants - a constitué l'étape suivante.

Toutefois, s'il y a un rapport entre l'apparition des configurations stellaires et les saisons, là où l'astronomie n'y reconnaît qu'une association relevant de la coïncidence, l'astrologie fait à tort le postulat d'un lien causal.

Des noms pour les planètes.

Nous devons aux Romains la nomenclature des cinq planètes « classiques ». Ceux-ci les ont désignées en l'honneur de leurs dieux, qui à leur tour, doivent plusieurs de leurs caractéristiques aux dieux grecs correspondants. Ainsi, Mercure était le messager des dieux (chez les Grecs, il s'agissait d'Hermès) ; Vénus, la déesse de l'amour (Aphrodite) ; Mars, le dieu de la guerre (Ares) ; Jupiter, le dieu suprême (Zeus), et Saturne, un dieu italien des récoltes, associé plus tard au dieu grec Chronos (le dieu du temps) qui était entre autres choses le grand-père de Jupiter.

Il n'y a toutefois pas lieu de croire que les Romains confondaient les planètes avec les dieux eux-mêmes : elles étaient plutôt une des manifestations de ces êtres supérieurs. Ce sont plutôt les astrologues qui ont attribué aux planètes des influences basés sur les caractéristiques données aux dieux romains (ou grecs). Il en résulte ainsi que les personnes dont la vie est prétendument influencée par Jupiter sont décrites comme joviales, tandis que les termes mercurial, vénérien, martial et saturnin découlent des personnalités des dieux traditionnels correspondants.

Heureusement, toutefois, malgré ce délire astrologique, l'exploration scientifique du Système solaire se poursuivait.

Source: Extrait du Québec Sceptique no 24, page 41, décembre 1992.

L'article en lui-même

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité fanfreluche
Invité fanfreluche Invités 0 message
Posté(e)

Je ne comprends pas vraiment où est le mal que certaines personnes prennent les planètes et en fassent des théories. Je ne comprends pas où ça gène tant qu'il n'y a pas de propagande.

Après il est évident que l'astronomie est tout à fait scientifique et indispensable aux astrologues. Mais l'observation des étoiles est surement à la base des légendes et croyances passées. Les mythologies ont inspiré un symbolisme pour les planètes et les astrologues l'ont adapté. Il y a un symbolisme dans beaucoup de choses, et il sert pour bien des "mancies", et ce n'est pas exploité par Thomson Armement. Je suis sûre qu'il y a daqns les personnes qui critiquent l'astrologie qui sont assurés chez :o qui place l'argent dans les bombes antipersonnelles, c'est mieux que d'étudier le symbolisme des astres !!!

Pourquoi tout est sujet à descendre un art qui ne fait de mal à personne ? le racisme est vraiment sans limite.

Que faites vous aux astrologues juifs, borgnes et noirs ? (Peut être Samy Davis était il aussi astrologue ?)

j'atais vraiment pas venue sur un forum pour parler d'astro, et je fuis ceux spécialisés en ésotérisme ou autre, mais llà je trouve qu'on a un peu trop craché sur mes tongs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Philae
Invité Philae Invités 0 message
Posté(e)
Débat animé par Davoust.

Davoust ne peut pas ouvrir ses topics tout seul? :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

@fanfreluche

Le problème n'est pas de démonter ceux qui font de l'astrologie et cherchent s'ils veulent du symbolisme : chacun son trip.

Non, il s'agit juste de décrédibiliser l'astrologie sur un plan scientifique.

(ce qui en soit est tout à fait normal)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité fanfreluche
Invité fanfreluche Invités 0 message
Posté(e)

mais l'astrologie est un art, pas une science !!

elle s'est séparée de l'astronomie avec les progrès de la science, et l'astronomie est bien entendue devenue scientifique.

Il faut avouer que les choses sont présentées, et il y a 3 topics sur le forum ou c'est le cas, dont un où c'est quelqu'un qui veut prouver quelque chose de scientifique par rapport à l'astrologie, où tout le monde vient déverser son fiel sur l'astrologie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Xena, Sedna, Quaoar et quelques autres ont récemment été découverte et enrichissent la liste des objets gravitant autour de notre Soleil. Ces « trans-neptuniens » (se situant au-delà de la planète Neptune) ont des tailles respectables (de 1000 à près de 3000 kilomètres de diamètre), et sont, pour certains, plus gros que Pluton (2360 kilomètres de diamètre). Ces découvertes intéressent les astronomes à plus dâ¿¿un titre. Mais en y regardant bien, elles auraient dû mettre en ébullition le petit monde de lâ¿¿astrologie.

Je pose une question à Boots et au défenseur de l'astrologie:

La découverte récente de nouveaux objets gravitant autour du soleil met-elle à mal leur prédiction, et plus généralement les théories astrologiques ?

Modifié par Davoust

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité fanfreluche
Invité fanfreluche Invités 0 message
Posté(e)

Une précision, qu'on oppose des données scientifiques à ceux qui veulent prouver quelque chose en astrologie, je suis entièrement d'accord. Mais que l'on traite les astrologues, ou qui que ce soit, de charlatan systèmatique, de débile, ou toute autre généralisation, ça me met hors de moi.

J'étudie surtout la mythologie, et on retrouve tous les symbolismes aussi bien dans l'astrologie, que dans la tarologie, dans la géomancie, dans énormément de choses, et ensuite je m'intéresse un peu à la philosophie chinoise, et elle on la retrouve dans le Yi Jing, qui pour certains est aussi une méthode de divination. Alors pourquoi pas un topic sur le détournement de la philosophie chinoise par ceux qui pratiquent le Yi Jink ?

L'astrologie n'est pas un détournement de la mythologie, ni de l'astronomie, elle s'en sert comme outils.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Xena, Sedna, Quaoar et quelques autres ont récemment été découverte et enrichissent la liste des objets gravitant autour de notre Soleil. Ces « trans-neptuniens » (se situant au-delà de la planète Neptune) ont des tailles respectables (de 1000 à près de 3000 kilomètres de diamètre), et sont, pour certains, plus gros que Pluton (2360 kilomètres de diamètre). Ces découvertes intéressent les astronomes à plus d'un titre. Mais en y regardant bien, elles auraient dû mettre en ébullition le petit monde de l'astrologie.

Je pose une question à Boots et au défenseur de l'astrologie:

La découverte récente de nouveaux objets gravitant autour du soleil met-elle à mal ce genre de prédiction, et plus généralement les théories astrologiques ?

L'astrologie n'est pas un détournement de la mythologie, ni de l'astronomie, elle s'en sert comme outils.

Personne ne dit le contraire. Il fut un temps, cela ne faisait qu'une seule.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité fanfreluche
Invité fanfreluche Invités 0 message
Posté(e)

Il y a toujours eu des "adaptations" pour certains astrologues après la découvertes de planètes. Il n'y a vraiment pas longtemps que Neptune, Uranus et Pluton sont pris en compte, puisque découverts depuis peu.

Je ne suis pas dans la recherche astrologique, donc je ne sais pas ce qui est fait au sujet des nouvelles planètes dont tu parles. Maintenant tu dis "mettre à mal les prédictions" lesquelles ? et de toute façon émettre une prédiction est toujours sujet à caution, donc...

Il y a aussi des astrologues qui travaillent avec des astéroides comme Junon, Pallas.

C'est évident que l'astrologie tient comptet des découvertes astronomiques.

On peut trouver autant de poésie dans l'astrologie que dans la mythologie, que dans toutes les légendes. Elle ne sert pas forcément qu'à la démagogie de quelques alumés

voulant absolument prouver quelque chose. Il y a beaucoup de personnes qui pratiquent l'astrologie sans embêter personne, et elles viennent de tous les milieux et de toutes les professions, même scientifiques.

Perso je préfèrerais passer une semaine dans l'observatoire de l'Alti Plano que chez Boots

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maât Membre 533 messages
Forumeur forcené‚ 36ans
Posté(e)
Il y a un symbolisme dans beaucoup de choses, et il sert pour bien des "mancies", et ce n'est pas exploité par Thomson Armement. Je suis sûre qu'il y a dans les personnes qui critiquent l'astrologie qui sont assurés chez qui place l'argent dans les bombes antipersonnelles, c'est mieux que d'étudier le symbolisme des astres !!!

Quel argument bidon! Même l'astrologie peut déclencher des tueries...

La science construit peut-être les outils des massacres, mais les croyances se détachant de la réalité amènent les esprits peu éclairés à prendre des décisions reposant sur une soit-disante volonté supérieure ; ces derniers se dédouanent ainsi, consciemment ou inconsciemment, de tous leurs actes et de tous leurs choix que ceux-ci soient anodins comme ne pas embaucher un employé ou bien plus lourd de conséquences en déclenchant une guerre!

Une arme créée par la science et l'ingéniosité humaine ne blessera et ne tuera que s'il y a une personne pour l'utiliser, par contre l'astrologie induit une prise de décision de cette même personne...

Il n'y a plus qu'à espérer que ce n'est pas Mars qui influence celui qui tiens le révolver! ;)

Ce qui m'amène au deuxième point...

Pourquoi tout est sujet à descendre un art qui ne fait de mal à personne ?

Ce qui dérange dans l'astrologie c'est justement que ce n'est pas un art... Ou en tout cas qu'il n'est pas présenté ainsi... ;)

Si c'était un art on se contre-ficherait de savoir que les signes se décalent, que le serpentaire est au-dessus ou en dessous de l'aligenment... Peu importe!...

Un art peut se baser sur des choses chimériques, ce n'est en aucun cas un problème puisque justement il s'agît de ressenti, donc nous serions totalement dans le subjectif... ;)

Or dans la démarche systématique des pro-astrologie, ils viennent à se revendiquer de la science en argumentant qu'ils tiennent compte de toutes les découvertes d'astronomies comme la précession des équinoxes, et que même après cette modification que ce soit avant et après ça marche toujours... Au moins en science, on admet qu'on se trompait sur l'ancien modèle et ces anciennes prédictions... ;)

La démarche n'est pas nouvelle et je l'ai déjà dénoncé dans d'autres topics au sujet d'hommes politiques qui en usaient volontiers... :(

On prend des données scientifiques d'un domaine que le grand public ne connaît pas très bien mais qui est reconnu par ce dernier comme une science précise et donc exacte car soumise à peu de divergence dans le milieu scientifique. :o

Ensuite en extrayant ces données, on utilise leur image d'exactitude pour s'appuyer et argumenter sur n'importe qu'elle théorie ayant un rapport plus ou moins proche, ou même des fois aucun... ;)

... L'objectif visé est, bien-sûr le plus souvent, l'influence et la manipulation... :(

... Ainsi une fois placé sous le bel et noble étendard de la science, on oriente les décisions de monsieur tout-le-monde en précisant, à nos détracteurs ou à nos futurs juges, qu'on ne fait et n'a fait rien de mal, car les individus sont toujours libres de leur choix, et qu'en plus, le seul acte qui nous est imputable et d'avoir seulement lu dans le ciel l'influence et la volonté des astres. :D

Finalement lorsque quelques personnes, assumant pleinement leur décision et n'ayant pas besoin de confirmation d'autrui pour faire leur choix que ce soit du voisin du coin ou d'une quelconque force supérieure, s'insurgent vis-à-vis du dédouanement de responsabilité dans notre société que ça entraîne vu la forme employée puisque sous le sceau de la science, vous vous sentez meurtris au plus profond en criant au scandale, à l'acharnement d'une nébuleuse intelligentsia composée de bien-pensant en dehors de tout contrôle, qui ferait la pluie et le beau temps dans les consciences, et dont les esprits seraient imperméables à tout nouveau concept et courant d'idées novateur. :o

Pour finir dans un acte sans nom ni qualificatif, vous révélez la nature de votre argumentation :

le racisme est vraiment sans limite.

Savez-vous ce qu'est le racisme!... :hu: :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité fanfreluche
Invité fanfreluche Invités 0 message
Posté(e)

Je ne réponds qu'à Davoust, pas aux ramassis...

d'ailleurs je ne réponds plus sur ce topic, et arrête aussi de répondre à des Boots ou Claude de torticoli, qui n'ont fait que des C...

bonne soirée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Je ne comprends pas vraiment où est le mal que certaines personnes prennent les planètes et en fassent des théories. Je ne comprends pas où ça gène tant qu'il n'y a pas de propagande.
Tu sembles confondre la notion de vérité et la notion de bien.

Ce texte dit une chose : que l'astrologie n'est pas vraie. Peut-être qu'elle n'est pas mauvaise non plus, mais en tout cas, elle est fausse.

Pourquoi tout est sujet à descendre un art qui ne fait de mal à personne ? le racisme est vraiment sans limite.
Quel racisme y as t'il a ne pas tout accepter comme vérité ?

On devrait tout croire ?

A pardon, si une croyance n'est pas "mauvaise" ou devrait la croire vraie ?

Mais c'est n'importe quoi.

Maintenant que Davoust a très bien traité la question de la vérité de l'astrologie, je vais parler un peu de sa moralité :

  • L'astrologie est un marché fructueux, qui permet de soutirer de l'aregnt aux plus crédules, est-ce bien moral ?
  • Tu parlais de racisme, mais l'astrologie permet de nouvelles discriminations, basées sur le signe astrologique.
  • Je suis complètement d'accord avec Maât sur le danger de ce type de croyances, ce sont des croyances déresponsabilisantes

mais l'astrologie est un art, pas une science !!

L'astrologie se prétends vraie, ce qui est complètement en dehors du domaine de l'art, comme l'a s bien fait remarquer Maât.

Jamais Picasso n'a prétendu que ses tableaux était un compte rendu exact du réel. Jamais Georges Lucas n'a prétendue que la guerre des étoiles était vraie. Jamais Victor Hugo n'a prétendu que Quatrevingt treize était une description fidèle de l'histoire.

Le rôle de l'art n'est pas de décrire le réel, ni de prédire l'avenir.

L'astrologue, lui, prétend que les planètes nous influences, et il prétends aussi savoir comment. Ce n'est pas du ressort de l'art.

Tu admettra aussi que quelqu'un qui dit "Je sais mais je ne vous dit pas comment" est plus que suspect.

Si les astrologues ne s'étendent pas sur les fondements de leur disciplines, c'est parce que ces fondements sont tout simplement inexistants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant