L'Etat prend la moitié de votre salaire !

l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
Entre le salaire brut et net il y a grosso modo 20 % de charges (Sécu, retraite, CSG)

Le reste est à la charge du patron et non pas du salarié, encore un amalgame facile et/ou fallacieux.

D'ailleurs c'est sur cette frange de taxes patronales que l'état fait ses superbes cadeaux aux (gros) patrons.

Le truc que tu captes pas (mais bon, venant d'un assiste professionelle, ca ne m'etonne pas..), c'est que les charges que payent le patron, c'est de l'argent qui aurait put revenir au salarie.

Le patron employe quelqu'un pour l'argent que cette personne va pouvoir lui rapporter plus qu'il ne lui coute. Un employee a un cout. Ce cout est egale au salaire + les taxes, charges etc.. Ce cout, c'est ce que le patron est pret a debourser pour avoir son profit. Donc pour lui, que ce cout soit 100% salaire ou 99% taxe et 1% salaire, ca ne change rien: c'est un cout. Donc si tu proposes au patron de garder le meme cout salariale, mais de ne plus payer de taxe, c'est le salarie qui va beneficier cette foi-ci de 100% de son salaire.

Mais bon, il faut franchement est mentalement retarde pour pas comprendre que taxer un employeur a chaques embauches, n'est pas propice a faire baisser le chomage.. :D

Merci pour l'attaque personnelle... :o . Peut-on rester dans le débat d'idée ?

Remarque en me traitant d'assisté professionnel tu insultes tous les fonctionnaires et autres salariés des entreprises publiques ...

C'est quoi.. de la rancoeur, de la jalousie ?

Bon, je suis dans le privé mais faut faire la part des choses, jamais la baisse des charge n'a fait baisser le chomage. Ne me parles surtout pas de ce chiffre du chomage complètement inique (comme en GB et aux USA d'ailleurs).

Quoique l'on puisse faire, les entreprises qui peuvent délocaliser partirons. Seule la baisse drastique des salaires (suppression du SMIG?), la suppression de la protection sociale, supprimer la pression économique de l'état réduit à un rôle de garde chiourme, de matraqueur de grévistes.

Ah j'oubliais, la pose d'oeillères dès la maternelle pour fabriquer de gentils ouvriers esclaves (pléonasme?)

Pour revenir à l'argent que donne le salarié à l'état, cela ne me gène pas. Par contre tout l'argent fait sur notre dos et qui n'est pas taxé, ça c'est scandaleux. A quand la taxe Tobin...

Bon j'ai été voir et...

Instaurer la promotion au mérite dans la fonction publique : Pour avoir des services publics de bonne qualité et aussi peu chers que possible il faut supprimer le statut de la fonction publique (avancement à l'ancienneté, garantie de l'emploi, etc¿), ouvrir à la concurrence les postes jusque là réservés aux énarques, etc¿ bref y instaurer la seule promotion au mérite.

La promotion au mérite = promotion canapé ou à la gueule du client. Si t'es sage t'auras une sucette sinon dehors fainéant !

Rétablir l'égalité entre le public et le privé en matière de retraite : Les fonctionnaires cotisent moins, moins longtemps que les salariés du privé et touchent plus longtemps une retraite plus élevée ! Cette injustice doit cesser.

Tout à fait. Tout le monde aligné sur le système EDF ou SNCF : 37 ſ ans à 60 ans

Supprimer toutes les subventions publiques : Aux entreprises, aux partis politiques, aux associations, à la culture, à l'agriculture, etc¿ Le rôle de l'Etat n'est pas de créer les bénéfices des uns en volant les autres.

Tout à fait pour ce qui concerne les entreprises et l'agriculture. Par contre il faut absolument aider les associations culturelles.

Il y a là un abus intellectuel à mettre sur le même plan les entreprises qui ont un but lucratif et les associations sans but lucratif.

Réformer radicalement la solidarité publique : Aujourd'hui en France, en matière de solidarité publique, c'est le foutoir. Il faut se battre avec des dizaines d'administrations différentes pour obtenir des "aides". En fait d'aides, il s'agit souvent en réalité de récupérer un peu de l'argent que l'Etat nous a pris auparavant. On ne sait d'ailleurs même plus au juste qui aide, qui est aidé et de combien ! Il faut réformer tout cela en profondeur afin d'y voir clair et de limiter les gaspillages et les abus autant que possible.

Et on fait comment ???

Réformer radicalement l'Etat : Il faut supprimer les assemblées inutiles (Sénat, CES, etc¿), les administrations publiques inutiles (le CSA, le ministère de la culture, etc¿), réduire celles qui sont surdimensionnées (le réseau diplomatique français par exemple), enfin, privatiser et ouvrir à la concurrence les « faux » services publics, ceux qui seront mieux assurés par le secteur privé concurrentiel que par l'Etat en situation de monopole (la Poste, le groupe France Télévision, l'éducation, etc¿)

Ouaouhhhh ! On supprime l'état tant qu'on y est ?

Bon définir un « faux » service public ? Ces privatisations sont déjà effectives dans certains pays et c'est...la merde : l'electricité un peu partout où c'est privatisé, le train en GB et aux USA...

Le ministère de la culture, je le considère comme le plus important. C'est le seul avec celui de l'éducation qui amène les Hommes à la conscience politique et à l'esprit critique.

Simplifier la législation, la fiscalité : La France croule sous une tonne de paperasses et crève des tracasseries de l'administration. Il faut drastiquement simplifier (voire supprimer) toutes ces usines à gaz qui sont une perte de temps pour les français et une formidable source d'arbitraire et d'injustice.

Discours poujadiste de base, au niveau du neuronne unique cvomme la pensée du même nom...

Si on pouvait tuer tous les fonctionnaires, ces parasites, ces inutiles...

L'ultra libéralisme dans toute son horreur.

Au chiotte la solidarité, à la poubelle Liberté, Egalité, Fraternité...

Beau programme...

Savez vous que les Think Thanks libéraux, dans les années 80 ont même été jusqu'à penser faire faire payer l'air que nous respirons...On y arrive, ne vous inquiètez pas, on y va :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Albert LI Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Le plus simple, c'est surtout de commencer par lire le texte suivant :

http://cvincent.club.fr/textes/textes/augmentation30.htm

Ce que je vois surtout c'est que ce qui ennuie l'auteur c'est la CSG , RDS et les charges sociales , bref ce qui fait qu'une société assure à chacun un minimum .

Christophe Vincent : CCI de Lyon - Direction des Services aux Entreprises

Secteur

d'activité: industrie , service à l'entreprise

tel: 04 72 40 XX XX

Laurence Parisot lui passe le bonjour.

C'est pas joli joli de balancer des infos perso sur les forums.

J'espères que tu aura un avertissement pour cela.

Sache que tes infos sont fausses.

Je m'appelle bien Christophe VINCENT... mais nous sommes nombreux et je ne suis pas celui là.

Merci pour l'attaque personnelle... :o . Peut-on rester dans le débat d'idée ?

Discours poujadiste de base, au niveau du neuronne unique cvomme la pensée du même nom...

Oui reste dans le débat d'idées STP.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Peut-on rester dans le débat d'idée ?

Discours poujadiste de base, au niveau du neuronne unique cvomme la pensée du même nom...

Oui reste dans le débat d'idées STP.

Ce n'est pas une attaque personnelle mais bien le débat d'idée : il faut comprendre que quand je dis discours poujadiste c'est envers les propositions. Si tu adhères à ces idées, c'est ton droit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
andross Membre 52 messages
Forumeur en herbe‚ 35ans
Posté(e)

Bon , ça vas trop vite pour moi. vous pouvez me reexpliqué...

On nous prend ou pas 40pour cent de notre salaire.....

L'athéologue veux nous plonger dans un système libéraliste a fond ou c'était de l'ironie? je suis un peu simplet j'ai pas tou compris.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Albert LI Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Ce n'est pas une attaque personnelle mais bien le débat d'idée

"Neurone unique" aussi ça fait partie du "débat d'idée" ?

Bon , ça vas trop vite pour moi. vous pouvez me reexpliqué...

On nous prend ou pas 40pour cent de notre salaire.....

L'athéologue veux nous plonger dans un système libéraliste a fond ou c'était de l'ironie? je suis un peu simplet j'ai pas tou compris.

Tout est là :

http://cvincent.club.fr/textes/textes/augmentation30.htm

Il suffit de lire (c'est pas très long et expliqué très simplement).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 550 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

juste pour simplifier l'administration (mais le problème c'est le cout qu'ils engendre à cause d'une mauvaise gestion ) au lieu que tout soit centralisé grace à l'informatique les organismes choississent eux memes leur logiciel donc pas de coherence entre 2 CAF de 2 departements différent par exemple

Tu penses que certains sortent des discours poujadistes mais toi c'est des discours de démago qui racontent n'importe quoi

l'autre coup tu parlais de lutte des classes mais la société d'il y a 150 ans n'est plus la meme , le capital est détenu plus par des actionnaire que par 1 patron ou 1 banque, les emplois sont majoritairement dans le tertiaire et la mentalité n'est pas la meme et quand à Marx le partage des revenus du travail c'est dans le travail au sein d'une entité et non dans le non travail d'où la logique de lutte des classes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gaston Lagafe Membre 12 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Il paraît qu

Il paraît que la moitié de l'humanité vient sur Terre pour emmerder l'autre moitié

L'Etat fait donc partie de la catégorie des emmerdeurs puisqu'il prend la moitié de nos revenus

Pour votre gouverne , j'ai dernièrement fait un voyage en Norvège : si leurs salaires sont supérieurs aux notres , les ponctions en impots et taxes ne sont pas "piquées des vers" ; d'autre part , l'age de la retraite y est de 67 ans et ils travaillent 45 heures par semaine.

Pour conclure , il vaut mieux payer des impots en Europe que travailler " :gurp: au noir " en Indonésie : un français vient d'y être condamné à mort pour avoir accepter l'offre alléchante d'une entreprise ( en faillite depuis) de devenir l'agent dépanneur de machines à fabriquer l'extasie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bonus-salade Membre 1 681 messages
Plutôt Fantôme à Tic‚ 31ans
Posté(e)

les inculééssss!! ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
Bon , ça vas trop vite pour moi. vous pouvez me reexpliqué...

On nous prend ou pas 40pour cent de notre salaire.....

L'athéologue veux nous plonger dans un système libéraliste a fond ou c'était de l'ironie? je suis un peu simplet j'ai pas tou compris.

Cher andross c'était de l'ironie... pour qui me connais ou bien a lu mes précédents post.. :o

Mais tu n'es absolument pas simplet mais comme d'hab on fait parler les chiffres comme on veut.

Ce qui est important ce n'est pas les 40% mais le programme ultra-libéral que l'on veut nous enfoncer dans le... sans vaseline.

"Neurone unique" aussi ça fait partie du "débat d'idée" ?

Oui !

juste pour simplifier l'administration (mais le problème c'est le cout qu'ils engendre à cause d'une mauvaise gestion ) au lieu que tout soit centralisé grace à l'informatique les organismes choississent eux memes leur logiciel donc pas de coherence entre 2 CAF de 2 departements différent par exemple

Tu penses que certains sortent des discours poujadistes mais toi c'est des discours de démago qui racontent n'importe quoi

l'autre coup tu parlais de lutte des classes mais la société d'il y a 150 ans n'est plus la meme , le capital est détenu plus par des actionnaire que par 1 patron ou 1 banque, les emplois sont majoritairement dans le tertiaire et la mentalité n'est pas la meme et quand à Marx le partage des revenus du travail c'est dans le travail au sein d'une entité et non dans le non travail d'où la logique de lutte des classes

Cher Cheuwing, où est mon discours démago dans ce topic ? La démago c'est le mot de la mort qui tue ! Après cela on range les clous et va dormir ?

tout ce que j'ai dit est véridique. Prouves moi le contraire? :o

La lutte des classe... Quels efforts pour en effacer ne serait-ce que l'idée même ! et pourtant que le pognon passe des poches des patrons aux actionnaires qui sont en fait les mêmes personnes. On nous prend pour des couillons :o

La sémantique ultre-libérale il n'y a que ça de vrai !!

Mais la lutte des classes est toujours présente, c'est un fait pas une lubie de gauchiste. Près de 30 % des français vivent dans la pauvreté ou presque et la lutte des classes aurait disparu. :o :D :( :( :( :hu:;););););)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 550 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Définis moi le plus précisement ce qu'est la lutte des classes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
Définis moi le plus précisement ce qu'est la lutte des classes

En occident, les conflits sociaux dans le monde du travail sont de retour, parfois de manière spectaculaire, y compris dans le secteur du commerce et des services, où les conditions de l'action collective sont a priori très défavorables.

Dans le débat actuel on voit revenir (si tant est qu'ils fussent partis) des sujets comme celui de la question sociale, voire la fracture sociale qui font écho à la montée des précarités et, avec elle l'insécurité sociale et économique.

Ce phénomène qui a à voir avec la redistribution des richesses sociales du travail vers le capital (+ de 70% vers les salariés dans les années 70, moins de 50% actuellement), le partage de la valeur ajoutée, montre bien le retour lutte de classe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 822 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
:o juste comme ça , si on privatisé la Secu le salarié recupererais quoi , allez un smicard , 2000 ¿ sur l'année mouais c'est pas mal , mais pour avoir la meme couverture dans le privé ça lui coutera combiens ? sachant qu'aux States une bonnes assurance santé coute dans les 9000$ par ans , j'ai un leger doute sur le resultat :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

@kyrilluk

C'est marrant, dans ton messages tu dis que peu importe les taxes prélevées sur un salaire, ce qui compte pour l'employeur, c'est le total taxe + salaire net.

Nous sommes bien d'accord, mais du coup il ne faut plus prendre l'argument des taxes trop élevées en France qui feraient fuir les employeurs, car au final un ouvrier français revient au même coup, par exemple, qu'un allemand ou un anglais.

Un lien très intéressant pour voir que la France est loin d'être un enfer pour les employeurs :

http://www.journaldunet.com/management/rep..._salarial.shtml

1500 ¿ ce n'était pas ton salaire ?

Et peux tu m'expliquer pourquoi ton patron voulait bien débourser cela pour ton travail ? Par générosité peut-être ?

1200 ¿, c'était mon salaire.

Et mon patron voulait bien débourser cela, car c'était le minimum qu'il pouvait payer pour avoir un employé.

Et sinon, pour des salaires de plus grande importance, les lois du marchés, de l'offre de la demande, sont retranscrites dans les grilles de salaires des entreprises.

Donc ce que payes l'entreprise ne dépend pas de ce que prélève ou pas l'Etat : ce n'est pas cela qui motive leur choix.

Non 1500 ¿ c'était bien ton salaire. (Le salaire brut est une imposture. Le vrai salaire des gens, c'est le salaire brut plus le total des charges patronales.)

Et bien si tu veux, mon salaire était bien de 1500 ¿.

Disons simplement que 500 ¿ partent dans les services publics, la retraite, l'assurance maladie/chômage, etc ...

Alors libre à toi de penser que ça n'est pas cher payé en regard de ce que l'Etat te donne en échange, que l'Etat fonctionne parfaitement bien (ne pas rire) et qu'il n'y a aucune réforme à faire.

Je n'ai pas dit qu'aucune réforme n'était à faire. Au contraire.

Mais à mon avis, pas comme tu l'entends ...

Mais dans ce cas, ne vient pas nous dire ensuite que tu te fais exploiter par les patrons, parce que si tu te fais exploiter, c'est surtout par l'Etat et que si tu ne veux rien y changer, hé bien il faut prendre ton mal en patience.

Ton raisonnement est erroné.

Que je payes énormément d'impôts à l'Etat, peut-être, mais l'Etat est là pour garantir à tous, et donc moi, un certain confort de vie, une aide dans les moments difficiles, une justice, une police, la prise en charge de la formation de mes enfants, de leurs santés, de ma santé, etc ...

Donc, ce n'est pas un cadeau sans retour ...

Mon employeur ? Ce n'est pas parce que je donne beaucoup à l'Etat que je ne donne rien à mon employeur.

C'est marrant d'opposer les deux : ce n'est pas parce que l'Etat "prend beaucoup" que l'employeur est généreux et ne m'exploite pas pour autant.

Oki, l'employeur paye 1500 ¿ pour moi, l'Etat prend 500¿ (en gros 30 %).

Combien est-ce que je rapporte à mon employeur ??

Si je regarde le lien donné ci-dessus, je coûte (en moyenne, en France), 71% de ce que je rapporte à mon employeur. Je lui laisse donc 29% de ce que je gagne, en échange de STRICTEMENT RIEN, puisque que mon salaire et mes charges est déjà compris (dans les 71% du coût).

Qui prend le plus, qui en profite le plus ?

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Albert LI Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Si je regarde le lien donné ci-dessus, je coûte (en moyenne, en France), 71% de ce que je rapporte à mon employeur. Je lui laisse donc 29% de ce que je gagne, en échange de STRICTEMENT RIEN, puisque que mon salaire et mes charges est déjà compris (dans les 71% du coût).

Qui prend le plus, qui en profite le plus ?

Tu es au courant que ton employeur doit payer les locaux, le matériel, les charges, les impôts, etc... ?

Donc nécessairement, ton travail (associé au matériel que te fourni ton employeur) rapporte plus que ton salaire (plus les loyers, les charges, les impôts, etc...).

Si tu n'a pas encore compris ça, on ne va pas discuter lontemps, ça ne servirait à rien.

Il n'y a pas d'exploitation là dedans.

L'exploitation capitaliste est un mythe. Cela n'existe pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Tu es au courant que ton employeur doit payer les locaux, le matériel, les charges, les impôts, etc... ?

Donc nécessairement, ton travail (associé au matériel que te fourni ton employeur) rapporte plus que ton salaire (plus les loyers, les charges, les impôts, etc...).

Bien évidemment, mais est-ce que ces charges (matériel, etc ...) représentent la totalité de ces 29% pris chaque mois, sur la totalité de mon travail ?

Bientôt tu vas nous faire croire que l'entreprise ne réalise jamais de bénéfice.

Et si tu es prêt à justifier le coût du loyer, des charges ... pour une entreprise, pourquoi ne l'acceptes tu pas, dans la même logique, pour l'Etat qui au final a des dépenses d'un ordre bien plus important et pour des objectifs bien plus primordiaux ?

L'exploitation capitaliste est un mythe. Cela n'existe pas.

LOL

L'exploitation de l'Etat est un mythe. Cela n'existe pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
Si je regarde le lien donné ci-dessus, je coûte (en moyenne, en France), 71% de ce que je rapporte à mon employeur. Je lui laisse donc 29% de ce que je gagne, en échange de STRICTEMENT RIEN, puisque que mon salaire et mes charges est déjà compris (dans les 71% du coût).

Qui prend le plus, qui en profite le plus ?

Tu es au courant que ton employeur doit payer les locaux, le matériel, les charges, les impôts, etc... ?

Donc nécessairement, ton travail (associé au matériel que te fourni ton employeur) rapporte plus que ton salaire (plus les loyers, les charges, les impôts, etc...).

Si tu n'a pas encore compris ça, on ne va pas discuter lontemps, ça ne servirait à rien.

Il n'y a pas d'exploitation là dedans.

L'exploitation capitaliste est un mythe. Cela n'existe pas.

Ben heureusement qu'il paye ses locaux, son matos et en plus des impots. Il profite également en tant qu'entrepreneur au bienfait de l'état. Les autoroutes qui c'est qui les démoli en deux ou trois ans ? Les camions qui servent de stockage (le flux tendu...). C'est même un scandale mais un autre sujet...

Bien sur que si le capitalisme c'est l'exploitation : seul le salarié crée de la valeur ajouté et il n'a que le SMIG en retour, 980¿...une misère.

Le capitalisme ultra-libéral ou boursier c'est comme tu veux c'est la roulette russe, la Française des jeux, ça ne le bonheur que de quelques uns et uniquement s'ils arrivent à faire disparaitre les têtes des autres sous l'eau.

L'entreprise c'est le niveau zéro de la démocratie, de l'épanouissement intellectuel et individuel. Elle doit rester ce qu'elle est : une entreprise chargé de fabriquer. Utile dans le domaine des moyens mais dangereuse dans le domaine de la vie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Albert LI Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Bravo les gars !

Les entreprises font des bénéfices en effet.

Une entreprise qui ne fait pas de bénéfices à long terme, ça s'appelle une entreprise... publique (et c'est nous qui finançons ces gabegies avec nos impôts).

Qui créera des entreprises si on montre du doigt celles qui font des bénéfices, si on dit que c'est mal, que les capitalistes c'est des méchants, et moi je suis un gentil communiste, viva che guevara, etc... ?

La réponse est simple : Personne (ou pas grand monde plus exactement)

Et les mêmes viennent ensuite pleurnicher parce qu'ils sont au chomage !

Avec des gens comme vous, on est mal barré, c'est sûr.

Si vous pensez que c'est si facile de faire des bénéfices, qu'attendez vous pour créer votre entreprise et le faire ?

Modifié par Albert LI

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Ton intervention ne répond pas du tout au point que je soulève, si je puis me permettre.

Je n'ai jamais remis en cause le fait de faire des bénéfices pour une entreprise, j'ai dit que dans ta grande exagération, tu allais peut-être finir par nous dire que l'entreprise ne faisais pas de bénéfices :o

Cependant, ton intervention a le mérite de mettre en avant toujours ce même paradoxe :

- L'entreprise peut demander à un employé de travailler, prendre 29% de la valeur ajoutée par cet employé (le reste va à l'Etat et l'employé), pour une petite part pour les frais de focntionnement, et pour le reste pour les bénéfices, placement, redistribution aux actionnaires, investissements, etc ... donc, au final, un volume financier qui ne profites qu'à un nombre restreint, et qui ne sert pas du tout aux employés, ou à la société.

Tu trouve ça très naturel.

- Par contre, que l'état qui aide à la fois l'entreprise, à la fois l'employé, prenne une partie des gains pour offrir des services aux deux (et quels services: éducation, maladie, retraites, etc ...), là ça te choque. Pourtant, l'Etat utilise en toute logique l'intégralité de ce qu'il gagne pour le réinjecter dans la société, pas pour certains particuliers, investisseurs actionnaires ou autres.

C'est de l'argent que l'on donne, mais qui est censé nous servir en retour.

Il a un intérêt réel.

Et ça, ça te choques, c'est inadmissible.

Bref, les seuls personnes autorisé à ponctionner sur le travail de l'employé, ce sont les entrepreneurs.

Et après l'Etat devrait se débrouiller pour assurer un service public, etc ... sans aucune source de revenu.

C'est ça l'idée ?

Ah oui, non, je sais, chacun se payes sa mutuelle, son éducation, etc ...

Du coup on se retrouve avec des gens riches qui ont des enfants bien éduqués, bien assurés sur les soins, et les pauvres qui n'ont aucun avenir, qui sont incultes, qui meurent plus jeunes, sont mal soignés, etc ...

Joli rêve de liberté !!

Et les mêmes viennent ensuite pleurnicher parce qu'ils sont au chomage !

Si vous pensez que c'est si facile de faire des bénéfices, qu'attendez vous pour créer votre entreprise et le faire ?

Si tu penses que c'est si simple d'être employé, chômeur, ... essaies donc pour voir :o

L'argument choc : puisque c'est si facile d'exploiter les autres, pourquoi ne le faites vous pas. Ben parce qu'en général, il n'y a pas de la place pour tout le monde sur le podium. Et heureusement, parce que le podium n'a de sens que si il y a une foule autour (encore une fois, j'aimerais bien voir un entrepreneur se débrouiller tout seul, puisqu'a priori tout vient de lui).

Avec des gens comme toi, on est mal barré, c'est sûr, sauf bien evidemment la mminorité sur le podium (et encore, suivant la marche, ils s'en prennent quand même dans la gueule).

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 550 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

la lutte des classes ne peut fonctionner car la majorité de ceux qui sont employés en france ont un niveau de vie confortable (ordi, mange tous les jours, sortis) . On l'appel la classe moyenne qui est celle qui se fait souvent avoir dans le système libéral ou social mais qui satisfait de son sort s'en fout de la lutte des classes et préfère la société de consommation

C'est froid mais c'est comme ca .

Donc cette majorité en a marre de certains qui se foutent de leur geule et ce dans les 2 systèmes .

Tout à l'heure je parlais avec un pote communiste ce qui l'énervait c'est que la moitié des militants communistes ont un niveau de vie digne d'une bourgeoisie, dixit ces paroles .

Quand on parle de lutte des classes et qu'on a un ordi c'est un peu de la parodie de revendication sociale

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

La lutte des classes n'a pas pour but d'être tous pauvres. Au contraire.

On peut tout à fait être choqué et trouve anormal la situation de quelqu'un, même si ce n'est pas la notre. Ce serait un raisonnement très égocentrique, sinon.

Ensuite, le salaire médian en France est aux alentours de 1400 ¿ net je crois.

Bref, dire que la majorité des français vit plutôt confortablement, il y a un pas que je ne ferais pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant