Aller au contenu

Satisher

Membre
  • Contenus

    32
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Satisher

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 09/28/1986

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  • Intérêts
    Lecture, écriture, cinéma, réflexions sur le sens profond de la vie et de toute chose.
  1. Coucou.. J'ai pas eu le temps de te dire bye :D Donc, bonne nuit :)

      aa
  2. bon anniversaire !!! :-)

      aa
  3. Tu compares ce qui n'est pas comparable... Encore un moyen de culpabiliser les femmes qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas allaiter : si elles n'allaitent pas, paf, leur enfant a des chances d'avoir des problèmes. Très faibles, les chances, mais allez, fustigeons-la sur la place publique, tant qu'à faire ! Pareil pour les femmes qui mangent un peu trop ou pas assez pendant leur grossesse. Ou qui vivent dans une ville polluée. Ou qui stressent pendant la grossesse. Bouhhh les méchantes. C'est ce que je dénonce : les gens qui se mêlent de ce qui ne les regarde pas et viennent pourrir la vie des femmes en les culpabilisant. Je ne nie pas que dans certains cas le lait maternel est meilleur pour le nourrisson (si la mère est en pleine santé, n'est pas fumeuse passive, ne boit pas, mange très bien, a le temps pour allaiter très régulièrement pendant plus de 6 mois, n'est pas stressée, n'a rien contre se faire blesser les mamelons et que son lait est suffisamment nourrissant et n'a pas de saletés dedans), mais ce n'est pas une raison pour vouloir l'imposer à des cas où il n'est pas le bienvenu. Tu me réponds uniquement sur mon exemple du début de mon message qui montrait qu'il faut pas généraliser, et tu as complètement ignoré le message principal : arrêtez de culpabiliser et critiquer les mères en vous servant d'études du moment, de croyances ou de modes ! éa a toujours existé, les études annonçant d'un coup que les mères ne font pas comme il faut pour l'alimentation ou autre ! Autrefois on forçait bien les nourrissons à rester debout, ou à manger des légumes dès les premiers mois, ou à dormir sur le dos parce qu'une étude l'avait dit, puis sur le ventre parce qu'une autre étude avait dit le contraire ! Elles font de leur mieux, les mères, inutile de venir les stresser et embrouiller avec vos opinions, critiques et études. C'est agaçant ça, les gens qui n'écoutent pas et ne relèvent qu'un petit détail dans le discours pour rebondir dessus et occultant tout le reste. Et puis comme je le disais, parfois le lait maternel est trop pauvre voire nocif, souvent à cause du stress d'ailleurs. On ne va quand même pas forcer les femmes à allaiter si elles n'ont pas envie ou en sont incapables ! L'OMS devrait se contenter de donner des conseils généraux et ne pas faire de matraquage et de culpabilisation. Elle informe, et c'est tout. Non mais. Toi, si tu veux allaiter, grand bien t'en fasse, mais ne va pas forcer les autres à faire ce que tu crois être bon.
  4. Je m'incruste un peu en pleine conversation pour ajouter mon petit avis personnel : J'ai été allaitée, et pourtant j'ai eu problèmes d'orthodontie, d'allergies multiples (une bonne vingtaine), un bon tas de problèmes et une faiblesse généralisée. Je ne crois pas que l'allaitement change grand-chose : il existe de très bons laits de substitution. éa n'apporte qu'un petit plus, alors pourquoi mettre une pareille pression sur les femmes qui ne veulent pas allaiter ? Si elles veulent allaiter, qu'elles le fassent, et si elles ne le font pas je vous assure que leur gamin ne va pas en mourir. On m'a dit que Badinter avait des actions dans le lait en poudre et que c'est pour ça qu'elle fustigeait l'allaitement : soit, admettons. Mais ce que je vois et entends surtout au quotidien, c'est que quoi que fasse une mère elle sera toujours critiquée : si elle allaite, on lui dira qu'elle est soumise à son bébé et que cachez-moi ce sein que je ne saurais voir, et si elle biberonne, on va lui dire qu'elle est une mauvaise mère, une vilaine consumériste et blablabla. De quoi se mêle-t-on ? Personnellement, le jour où j'aurai un enfant, le premier qui critique mon non-désir d'allaiter s'en prend une. De plus, je connais quelques nouvelles mères qui, pleines de bonnes intentions, voulaient allaiter leur enfant pour lui donner le meilleur, mais se sont vues contraintes d'arrêter soit parce que leur lait n'était pas assez nourrissant et que leur enfant en souffrait (eh oui, le lait maternel n'est pas toujours bon), soit que le bambin leur massacrait les mamelons, les mordait et les faisait saigner presque au point de les arracher. De la même manière, si une femme décide de ne pas travailler et de s'occuper de ses enfants, y en aura toujours pour lui dire qu'elle est soumise, inculte, tout ce que vous voulez, et de l'autre côté si une femme travaille on va la qualifier de vilaine carriériste qui veut devenir comme un homme et néglige ses pauvres enfants. C'est toujours la femme qui en prend plein la tronche. Si un homme travaille alors qu'il est père, personne ne dira rien, car c'est normal après tout, et si un homme est père au foyer, on va trouver ça touchant et se dire que c'est un homme super, un bon père, etc. Vous vous rendez compte que moi je n'ai pas encore d'enfants et qu'on essaye déjà de me culpabiliser à propos du travail, de l'allaitement, de l'éducation ? C'est fou, non ? Il faudrait cesser cette culpabilisation constante de la femme, de la mère. Et on ne devrait pas avoir à se justifier sans cesse parce qu'on veut allaiter ou non, travailler ou non. Ce genre de questions ne devrait se poser qu'au sein du couple pour s'organiser en conséquence et faire des compromis, et ne regarder personne d'autre.
  5. Et même si ça leur pose un si gros problème que ça, admettons, mais pourquoi les lyncher, les tuer ? Les exiler pour qu'ils puissent vivre en paix dans un pays tolérant serait plus humain. Je ne peux toujours pas comprendre en quoi ça nous regarde, ce qu'il se passe dans le lit du voisin, tant qu'il n'y a pas viol. Que les gens s'occupent de leur propres fesses !
  6. Alors dommage aussi pour les hétéros qui n'ont jamais essayé les relations homosexuelles...
  7. ! Rien à ajouter. Je suis ce topic depuis le début, et j'hallucine complètement devant certaines réponses. Et puis franchement, ce ne sont sûrement pas les homosexuels qui menacent la survie de l'humanité. L'humanité se porte très bien, on commence même à se sentir un peu à l'étroit parfois.
  8. Satisher

    L'humeur du jour

    Tout va de travers... Je me demande pourquoi continuer à vivre... Les moments de bonheur sont tellement rares et éphémères.. est-ce que ça vaut vraiment le coup d'endurer tant de peines pour ces courts instants qui trop souvent s'avèrent n'être que de pâles illusions ?
  9. Point Godwin atteint. (je plaisante, mais je n'ai pas pu m'en empêcher !) Aujourd'hui, c'est le gouvernement et l'armée d'Israel qui reprend le rôle de Hitler, leur ancien bourreau. Un grand camp en plein air, privation d'eau et de nourriture, massacres fréquents. Le procédé n'est pour nouveau pour l'agresseur de se plaindre de ce que la victime refuse de se laisser faire gentiment. Je suis certaine que les nazis se plaignaient que les maquisards français refusaient de se laisser faire et de coopérer. Les Français se plaignaient probablement aussi que les Algériens se défendaient, les vilains. Pareil pour le Vietnam, quelle idée de se défendre, enfin ! Faut-il plaindre aussi Hitler, Staline, le gouvernement de Corée du Nord, et toutes les pourritures de l'Humanité parce que les pauvres tout le monde les montre du doigt ?
  10. Epsilon, calme-toi donc et ne saute pas sur tout le monde toutes dents sorties. Un forum de discussion, c'est fait pour discuter. Apprends à être un peu plus neutre et tempéré, si tu veux suivre un débat de manière civilisée. Israël isole les Palestiniens en un blocus depuis des décennies, c'est un fait, et ce serait tout de même grave que personne ne le pointe du doigt de nos jours, avec la circulation des informations dont on bénéficie. Les Indiens d'Amérique et bien d'autres n'ont pas eu cette chance. Plaindre le bourreau... on atteint des sommets.
  11. Pourquoi ? Tu étais sur place pour le constater ? Ou tu es devin ? Seuls les témoins directs de la scène savent ce qu'il s'est passé exactement. Nous, devant notre écran, on ne peut qu'émettre des suppositions. Il y a souvent un peu de vrai de chaque côté. Mais je n'ai jamais eu confiance en la parole officielle de militaires, et l'armée israélienne n'a jamais brillé par sa bonne foi ou son fair-play.
  12. Je lis actuellement tous les romans de Arto Paasilinna, un auteur finlandais au style fluide, agréable, et à l'humour noir particulier. J'apprécie particulièrement l'ambiance à part, et ces personnages atypiques qui sont toujours exclus du groupe ou persécutés d'une manière ou d'une autre. J'aime beaucoup la conception un peu idyllique du bonheur et de la vie qu'il a, et ces récits de petites communautés qui évoluent dans leur coin, à l'écart de notre monde agité. Ses livres me donnent envie d'aller me saouler dans un sauna en Finlande, tiens.
  13. Satisher

    Vos compétences...

    Je suis imbattable en orthographe. J'ai ma licence de langue et civilisation japonaises. Sinon je me débrouille aussi en anglais et même un petit peu en slovène.
  14. Bienvenue à bord.

    Jolie présentation personnelle qui donne envie de découvrir qui se cache derrière ces mots.

    Bonne soirée et au plaisir de te lire, ici ou là.

      aa
×