Aller au contenu

Tequila Moor

Sérial Banneur
  • Contenus

    7 259
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Tequila Moor

  1. Vous lisez très mal : j'ai autant de chances que les autres de crever parmi les premiers, mais je n'ai aucune raison de suivre l'aimable conseil que vous me donniez dans votre première réponse, à savoir me suicider. J'espère juste vivre assez longtemps pour voir couler les grosses larmes des gens comme vous, quand le danger arrivera dans notre charmant pays, que vous en serez enfin à prendre peur. Pour vous, et pour votre descendance. Car c'est bien vous qui avez parlé en premier de descendance, n'est-ce pas ? Donc vous feriez mieux de prendre peur maintenant pour cette dernière, de faire en sorte qu'elle puisse survivre à la catastrophe qui nous arrive dessus, au lieu de faire l'autruche et de croire que ça sera encore mieux pour elle que pour vous : il en va de votre responsabilité de parent. C'est ce qui nous distingue, voyez-vous : je peux me permettre de polluer si le désir m'en prend, je n'ai pas de descendance et ne compte pas en avoir. Débrouillez-vous avec votre progéniture.
  2. Si on m'avait dit qu'un jour je serais d'accord avec un de tes posts (hormis l'intermède musical, bien sûr) j'aurais bien ri. Et pourtant ! Comme dit l'autre, ce n'est ni notre faute ni notre mérite si nous vivons à une époque dans laquelle l'apocalypse de l'homme est quelque chose de quotidien.
  3. Cf ma réponse plus haut à Juliette56. Si vous êtes content de vivre dans ce beau cercueil très agréable qu'est la vie moderne, c'est juste que vous n'avez pas encore conscience qu'il s'agit d'un cercueil.
  4. C'est normal que tu sois admiratif de ce système, vu qu'il te pousse à pratiquer ce que tu dénonces pour mieux t'acheter.
  5. Diantre, il y a des gens qui n'agissent pas comme tu voudrais qu'ils agissent, c'est donc qu'ils sont narcissiques. Je t'envie : ça a l'air d'être très simple dans ta tête, pour ne pas dire simpliste.
  6. Ce serait du voyeurisme si je ne risquais rien. Essaye d'utiliser les bons termes quand tu balances une vanne, ça te rendra plus efficace.
  7. Trop sexy, trop américain, trop facilement récupérable. Je préfère les valeurs sûres :
  8. Ah non, je veux vivre le plus longtemps possible et profiter du spectacle : quand votre descendance va affronter la montée du niveau des mers, les températures de plus en plus folles, les très chouettes nouveaux continents de plastique, la décomposition de celui-ci en fines particules qui infiltre tous les organismes vivants, la disparition des insectes et celle des végétaux qui ne peut qu'en résulter, plus toutes les autres joyeusetés que j'oublie... Ce sera très drôle de se dire que leurs parents leur souhaitait une "vie bien confortable". Ceci dit, il y a des cercueils très confortables.
  9. Non, je ne suis rien ici. Cela fait suite à une blague de Caez pour le poisson d'avril de je ne sais plus quand : il avait faussement mis en place une nouvelle fonctionnalité qui permettait à tout le monde de bannir n'importe qui. J'en avais profité pour essayer de bannir tout le staff, donc les modos, les anims et Caez inclus.
  10. Non, je suis plus influencé par le pseudonyme et l'inventivité (ou pas) dans le choix de ce dernier. Ce qui ne veut pas dire que je n'aime pas les avatars, ça peut quand même montrer les goûts de la personne. Mais si quelqu'un que je vois comme abruti(e) a un chouette avatar, je me dis que c'est le fruit du hasard...
  11. Tequila Moor

    un stratégie marketing

    Il faut tout reprendre au début comme déjà indiqué par Cheuwing : - étude statistique & éventuelle zone de chalandise pour ton nouveau produit, - benchmarking des concurrents directs & indirects, - un ou plusieurs questionnaires adressés à ta cible, - PESTEL, forces de Porter, SWOT, Positionnement etc... Le boulot habituel.
  12. You can feel it in the streets On a day like this, the heat It feels like summer I feel like summer Every day gets hotter than the one before Running out of water, it's about to go down Go down Air that kill the bees that we depend upon Birds were made for singing, wakin' up to no sound No sound
  13. Tequila Moor

    La vie c'est joli !

    Jedino, ou les infortunes de la viande qui parle.
  14. Surtout pas ! En continuant ainsi, nous allons finir par nous suicider, et c'est une excellente chose. Que cette putain d'humanité disparaisse, le plus tôt sera le mieux. Bye bye les maudits.
  15. After wakening, silence grows The screams subside, distortion shows Mutant thoughts of bad mouthed news Just another birth of distorted views
  16. La polémique se termine enfin : par souci de laïcité, Décathlon ne vendra plus de chars à voile.
  17. You don't live, you just pretend You only come back when you're short of friends You believe every single thing you say But in the morning it won't sound the same
  18. Les instruments électroniques, c'est fait pour les gens sans talents.
  19. Tequila Moor

    Les rats

    Merci bien beaucoup Puis tu as eu raison d'ouvrir ton topic, tu as réussi à faire écrire @konvicted, mince alors...
  20. Ç'te classe. Et quel plaisir de le lire à haute voix, vindiou ! L'premier vers fait 11, par contre : Rat en aura mangé un bout.
  21. Tequila Moor

    Les rats

    « L'argent fait des petits ». C'est ainsi que parlent le bon sens populaire et les banques, ces dernières vous expliquant que bloquer vos pépettes sur un compte ad hoc, vus les taux pratiqués, vous permettra d'en récolter bien plus après un temps variable. Bikoz zi monay ainsi immobilisée permet à la banque de proposer d'autres prêts, ou plus vraisemblablement de jouer au youpi casino des options et autres warrants. Ce qui est sympa, c'est que si le PDG se tire aux Caïmans avec la caisse et une blondasse de 40 ans sa cadette, pas de problème, l'Etat (cf les gros cons de contribuables) amorcera la pompe à pognon pour renflouer le Titanic financier, comme ça s'est passé pour le Crédit Lyonnais ou la Crise de 2008. Cela s’appelle nationaliser les pertes et ça fait partie de l'orthodoxie économique libérale, malgré l'interventionnisme ahurissant d'une pareille mesure. Mais ça reste abstrait. L'argent, en vérité, ne fait pas de petits ; la monnaie est asexuée et se contente de se caresser l'anus dans votre portefeuille, si vous avez la chance d’en avoir un. Situation qui serait entièrement différente si on payait avec des rats. Pour ne pas se torturer le cortex, admettons qu'un rat vaille 1 euro : hop, vous savez désormais combien de rats il vous faut pour acheter tout objet ou service qui vous vient à l'esprit. Ceci pose de nombreux problèmes, à commencer par celui de savoir s'il vaut mieux manger le rat ou acheter de la nourriture avec… Mais pour ce qui est de faire des petits, ça roule : deux muridés rattus (yep, j'en ai déjà marre d'écrire rat) de sexe opposé dans une cage, et vous voilà à la tête d'une fortune en peu de temps. Sans avoir besoin d'une putain de banque. Comme le but de toute société est de devenir inégalitaire (ne niez pas, cela se passe toujours ainsi : l’inégalité étant après coup justifiée par une raison bien naze, qu’elle soit « divine » ou « naturelle »), il est de bon ton de voir comment les puissants deviendront puissants dans le cas où les rats se substituent à la monnaie. Le plus simple étant de stocker les rats mâles, de ne laisser que des femelles en circulation. Non, on ne peut guère faire le contraire : primo, si un mâle peut féconder plusieurs femelles, l'inverse est problématique : secundo car cela rejoint la meilleure de toutes les inégalités, à savoir que les mâles valent mieux que les femelles (et oui les filles, je suis sûr que vous êtes au courant). Donc, une fois les pourvoyeurs de sperme stockés, les bons pauvres se retrouveront avec des rates infertilisables, tandis que les abonnés à Investir Dans Le Rat Magazine verront leur fortune croître et embellir, aidés qu’ils seront par des intelligences artificielles générant diverses modélisations pointues et de précieux graphiques, expliquant l'accroissement patrimonial via plein de paramètres : population respective par sexe, temps de gestation des rates, coût de la nourriture, taux de mortalité infantile, etc... Bien sûr, ça va puer un peu la merde de rat chez les riches – mais dans le vrai monde, le nôtre, ils savent déjà que le proverbe « l’argent n’a pas d’odeur » est complètement bidon, donc tout va bien. Voyez : c'est simple, l'économie. (petite texte honteusement détourné d'un autre, que je n'arrive hélas pas à retrouver sur le net) Et pour finir...
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité