Aller au contenu

Marioons blog

  • billets
    70
  • commentaires
    168
  • vues
    54 411

Main de fer dans gant de velour


Marioons

254 vues

On nous parle comme à des chiens ou à des demeurés. On nous conditionne depuis la plus tendre enfance. On nous sape à petit feu la confiance, la lucidité, la vitalité. On nous crée de faux rêves. On nous vend des ambitions égocentriques. On nous embrigade, on nous endort, on nous affaibli, on nous stresse, on nous rigidifie. Jusqu’à faire de nous de parfaits petits robots, aptes à supporter et perpétuer ce non sens, aptes à rester enfermés dans un système qui, s’il ne parvient pas tout à fait à nous sucer jusqu’à la moelle, ne se privera pas de le faire pour notre voisin de pallier, dont on n’a d’ailleurs même plus l’énergie de se soucier. La violence de ce système est sourde, insidieuse, elle reste masquée et mielleuse jusqu’à ce qu’on comprenne et qu'on ne tente réellement d'en sortir. Alors elle montre sont vrai visage, elle montre les crocs, et les hypocrites « cordialement » ne sont plus de mise…

Continuons à résister, à rêver en grand, et à œuvrer pour un monde plus uni.

4 Commentaires


Commentaires recommandés

La réponse est peut-être dans ta question : la conscience... ? Car au fond, ne ressent-on pas ce choix de chaque instant, entre ouvrir les yeux, avoir conscience et en assumer les éventuelles conséquences sur notre moral et nos futurs actes, ou continuer de les garder fermés ou mi-clos, juste un petit peu plus longtemps... ?

Lien vers le commentaire

Oui, comme tu dis, recherche de pouvoir. Pourquoi cette recherche de pouvoir ? Pour compenser quoi ? Un manque d'amour criant peut-être, qui de façon illusoire s'imagine pouvoir être remplacé par un sentiment de contrôle et de grandeur de l'ego...

Lien vers le commentaire
Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×