• billets
    30
  • commentaires
    76
  • vues
    20 919

Le Diable pleure quand Il danse

Loopy

59 vues

Le Diable a dansé, hier

Et j’étais sa cavalière

Le Diable danse encore

Solitaire aux abords

De l'enfer, en trans

Le Diable est beau quand il danse

Virevoltant et voltant face

Virant et occupant la place

Il trace, il efface, il inscrit

Dans ses gestes son corps cri

Et décrit sans le son le décor

Et peint sans couleur de l’or

Le Diable tente ma chance

Qu’il est beau quand il danse

La musique d'une pluie fine

La compagne assassine

L’accompagne à la cime

De forêts qu’il dessine

Dans l’effort complet

Gestes désarticulés

Qui des goûtes font fit

Découpent la nuit

Et traînent leur cadence

Le Diable est beau quand il danse.

Un rayon de lune qui passe par là

Allume la scène d’un nouvel éclat

Et comme un défis lancé en pature

Dévoile du Diable l’autre nature

Le Diable a dansé hier

Et j’étais sa cavalière

Sous la lune qui épiait

Je vis une larme qui coulait

Comme une humide fulgurance :

Le Diable pleure quand il danse


   Alerter


1 Commentaire


Commentaires recommandés

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant