• billets
    30
  • commentaires
    76
  • vues
    20 733

Fragile

Loopy

32 vues

C’est une princesse à la robe noire, aux paillettes brillantes et aux cheveux d’argent, qui laisse parfois tomber son mouchoir blanc. Quel chevalier aura le courage d’attraper le cœur de cette fragile, et de suivre une Voie Lactée pour le lui rendre ?

La nuit n’est pas assez sombre ce soir… Mollement perdu, entre ici et un peu plus loin, je vais de divagations nocturnes en réflexions amorphes.

La nuit est un refuge. Elle nous cache, nous conseille, nous calme. Elle apaise. Ne parlons pas de ces nuits à se rendre sourd, à partir aux artifices d’autres rêves. Ceux qu’on fait les yeux ouverts. Parlons de cette nuit effrayante, Frissonnante, Diabolique.

Elle parle, écrit, lit, pleure, rie, écoute, murmure doucement les ensorcellements de somnambules fantomatiques… Secret pour secret, confidente et discrète, elle est aussi muette que nos tombeau de pierre. Dans ce noir, on tourne nos regards vers nous. On voit un rêveur un peu fou, un clown un peu triste, un amant un peu seul, un imbécile un peu heureux… Qu’importe. La nuit ne ment pas. Elle dévoile. Courte. Intense. Honnête, Silencieuse et imposante.

La nuit nous apporte des morceaux d’un lointain, des mythes, des plans sur des comètes. Profonde. Sereine. Ephémère. Elle est vierge. Innexplorée. Froide. Intime. Aux clients du paraître elle brise l’arme. Elle combat sans violence les brulures du monde. Et si les jours sont comptés, la nuit perdurera. Douce. Belle. Unique. C’est une Dame à cheval entre le passé et le futur. Intemporelle. Universelle. Immortelle.

Souvent nous nous observons fixement, elle et moi, jusqu’au matin… Comme deux étrangers qui pensent se connaître. Puis elle s’envole … sans jamais parler, sans réalité, elle ne m’emporte pas avec elle, et m’offre simplement sa promesse de retour… Simple. Maternelle. Fragile…

C’est une princesse à la robe noire, aux paillettes brillantes et aux cheveux d’argent, qui laisse parfois tomber son mouchoir blanc. Quel chevalier aura le courage d’attraper le cœur de cette fragile, et de suivre une Voie Lactée pour le lui rendre ?


1 personne aime ça


3 Commentaires


On parle souvent de nos convergences, mais rarement de nos divergences : tu parles souvent d'une "elle", d'une "elle" face à un "je". C'est très rare chez moi.

Me voilà rassuré, finalement, je craignais n'être qu'une pâle copie du maître :sleep:

Que tu parles de la nuit, là, c'est intéressant, vu le compliment que tu as fait par ailleurs sur le forum il y a même pas deux heures.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Qui parle de nos ressemblance si ce n'est nous même en nous lisant mutuellement :D ... Blague à part, on se ressemble dans la manière d'aborder les sujets par des paraboles un peu morbides, des images un peu sinistre. Mais tu n'as rien à envier, et tu as effectivement un style propre (que j'aime beaucoup du reste). Si tu veux parler des divergences, ton style est plus ouvert : ta syntaxe plus libre et moins classique, ton champ lexical à la fois plus dégagé et plus vaste, et ton sens de "l'hstoire" ou de "raconter une histoire" te permet de structurer des nouvelles. De mon côté, je reste coincé dans un style très lourd construit d'image en image, de couche en surcouche, n'innovant que par quelques théèmes ou quelques forme de textes. Ce "moi" et ce "elle" confrontés est effectivement une récurence. C'est le genre de cage dont on ne sort pas. Je dirais que notre plus grande divergence réside peut être dans le moment dans lequel on ressent le besoin d'écrire.

Quant au thème en lui même, je t'assure que c'est une pure coïncidence (vraiment).

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Ah mais se donner des contraintes, notamment sur la forme, n'est pas forcément négatif. De même que rester sur un sujet en particulier n'est pas un mal.

Mais oui, ce doit être le moment qui décide pas mal.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant