Aller au contenu
  • billets
    34
  • commentaires
    86
  • vues
    24077

Illuminé I - Le dernier mot


Loopy

282 vues

Prend ma main et va, maintenant...

Comme le soleil poursuit sa route

File sa toile de rayons au couchant

N’aie ni crainte ni doute

Au fond de mon regard, Marie

Tu danses

Tu souries

Ô ma reine des silences

J’irai revoir les instants volés

A Diane qui s’éveille

Au feu de son frère brûler

Une dernière fois nos ailes

Au bout du monde

Ne connaître aucune loi

Rêver des colombes

Et me prendre pour un Roi

Et même si

L’Atlantique brûlant

Et même si

Les chutes Argentines

Ont maintenant

La pâleur assassine

D’un passé révolu

J’irai en ces lieux qui t’ont plu

Offrir au monde tes pensées

Qui lui rendront sa toute beauté

Aujourd’hui

A la rosée de l’enfance

Se mêle la tristesse du soir

L’aube des absences

Et le crépuscule de la vie...

Ta main est glacée

Ton sourire figé.

Il est temps, je crois

1 Commentaire


Commentaires recommandés

(Entre nous, t'es chaud, aujourd'hui)

Le passage que je préfère reste l'avant dernière strophe. Elle sonne parfaitement juste, glisse en nous comme de l'eau dans une rivière, presque discrètement. Et le fait d'être dans des oppositions absence/présence et joie/tristesse doit me toucher particulièrement, j'imagine.

Lien vers le commentaire
Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×