• billets
    187
  • commentaires
    1 386
  • vues
    770 399

Self-mad man

konvicted

67 vues

Self-mad man

L'été de ma vie commençant,

Me voilà paumé en pensant

Rien en foutre en vingt ans comme en cent.

Rien qui me mette vraiment sang

Dessus dessous... Ah si ! mes triques,

Foutus bobards asymétriques

Où le moindre châssis m'étrique

Jusque dans mes ramassis métriques.

Du plomb dans l'aile et Éros clinque,

Tchin ! ma santé mentale trinque,

La raison ? bof, rien à tringler,

Je suis peut-être un brin cinglé.

Mais je ne cherche aucun remède,

I'm going slightly mad 1.

J'ai un putain d'esprit turbide

Qui ne demande qu'à brailler,

Absolument rien dans le bide

Mais c'est pas faute de grailler,

Une nonchalance morbide

Que j'ai pas fini de railler,

Un train-train des plus insipides

Trop attendu pour dérailler,

Une veine aux jeux intrépide

Qui ne voudra pas se tailler,

Un tas de problèmes stupides,

Trop menus pour les détailler.

Mais je n'espère plus qu'on m'aide,

I'm going slightly mad.

Dans dix ans au bout du rouleau

Ou bien salaud ou bien soulaud,

À m'exploser le ciboulot

Car la paix se boit au goulot,

Au mieux je me tue au boulot

Au pire je vis au bureau.

Faudrait tout reprendre à la base

Du passé faire table rase

Avant qu'il me manque une case,

Avant même que mon cœur s'embrase,

Quand je trouvais les nanas nazes 2,

Meanwhile I'm going bananas.

Filez-moi le num de Lionel Hutz 3,

Parce que la suite c'est I'm gone nuts.

1

est un titre de Queen.

3 Avocat des plus incompétents (et dans incompétent, il y a quelques syllabes superflues) dans Les Simpson.


   Alerter


4 Commentaires


Commentaires recommandés

V'là qui m'a rappellé mes zoyeux textes mélangeant frustration sexuelle, ennui et haine de soi. Mais tu as l'élégance de cacher tes misères sous de la frivolité, c'est bien mieux.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Élégance, je ne sais pas ; orgueil, certainement.

Dans cet esprit-là, j'aime beaucoup Cafarnüm de Vîrus (j'imagine que je tu la connais déjà) :

♪ Advienne que pourrave, advienne que pourrave,

Presque fier du temps que je peux tenir sans bouyave. ♪

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant