Aller au contenu
  • billets
    110
  • commentaires
    751
  • vues
    441374

Plif

Jedino

413 vues

Il marchait, las, en marge de sa vie oubliée,

Comme une ombre d'un temps aujourd'hui dépassé.

L'heur ne lui avait pas forcément manqué,

Bien que son âme s'était envolée.

Il est vrai, dès alors, bien qu'en corps,

Que ses mains faisaient du tort

Lorsqu'il prenait l'avant-corps.

S'il agit quand s'endort

Ce n'est que pour dire,

Dessous la Lyre :

O délire,

Martyre,

Mort.



Annonces
Maintenant

4 Commentaires


Commentaires recommandés

Je ne voudrais pas faillir à ma réputation d'ayatollah de l'orthographe, alors je me dois de t'engueuler : la conjonction bien que doit être suivie du subjonctif ! Enfin, au pire, on n'a qu'à dire que c'est une licence poétique. :|

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Va te faire voir :sleep: :D

Mais ce n'est pas faux. En théorie.

PS : mais tu connais aussi mon grand souci de justesse grammaticale, et comme le subjonctif sonne mal, je préfère le massacrer par un temps qui m'arrange et me plaît mieux :hehe:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×