Aller au contenu

Anniversaire de la mort du général Lee

Noter ce sujet


Gouderien

Messages recommandés

Membre, Obsédé textuel, 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 23 434 messages
69ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)

Le 12 octobre 1870 mourrait le général Robert E. Lee, chef des armées confédérées durant la guerre de Sécession, et généralement considéré comme le meilleur stratège de ce conflit meurtrier. 

Robert Lee

Robert Lee — Wikipédia (wikipedia.org)

Le général Lee est une des bêtes noires des wokistes, qui ont réussi à faire déboulonner plusieurs de ses statues aux États-Unis, au motif qu'il possédait des esclaves et qu'il avait été le principal défenseur du Sud esclavagiste - ce qui a pour conséquence de menacer les statues d'à peu près tout le monde, vu qu'il sera difficile de trouver une personnalité plus honnête et respectable que le vaincu de Gettysburg.

Ça ne l'aurait pas beaucoup peiné d'apprendre qu'on enlevait ses statues, ce qui l'aurait surtout étonné, c'est qu'on lui en ait jamais élevé. L'homme était humble, surpris de sa popularité, et pas particulièrement fier de sa carrière d'officier, puisqu'il a dit un jour que le principal problème de sa vie avait été d'avoir reçu une éducation militaire.

Considéré en 1861 comme l'officier le plus compétent de la (petite) armée américaine, le colonel Lee se vit proposer le commandement de l'armée de l'Union, avec le grade de général, sachant qu'il aurait à marcher contre les États en cours de sécession. Cette proposition le choqua, et il se mit au service de la Virginie, son État natal.

 

Extrait du film "Gods & Generals" : Lee refuse le commandement de l'armée de l'Union. C'est Robert Duvall qui incarne le général Lee. Désolé, c'est en anglais.) Lee déclare notamment : "Je n'ai jamais pensé que je vivrais pour voir le jour où président des États-Unis lèverait une armée pour envahir son propre pays." A quoi son interlocuteur répond : "Je crains que vous ne fassiez une épouvantable erreur."

C'est en 1862 qu'il commença à faire parler de lui, en repoussant et battant à plusieurs reprises l'armée du Nord qui menaçait Richmond. Il trouva en Stonewall Jackson un bras droit idéal, qui comprenait ses intentions à demi-mot et possédait un large esprit d'initiative. Lee et Jackson remportèrent ensemble plusieurs victoires. Mais Jackson fut tué par un tir ami à la bataille de Chancellorsville , qui n'en fut pas moins un succès éclatant pour les armées du Sud. Dès lors Lee marche sur le nord, persuadé que la victoire définitive dans la guerre est à portée de sa main. Trop sûr de lui, habité désormais d'une sorte de "maladie de la victoire", et surtout privé de son meilleur second, Lee est battu à Gettysburg, et dès lors condamné à la défensive.

Ancien officier du génie, Lee était encore meilleure dans la défense que dans l'attaque, et l'année 1864 voit se jouer plusieurs affrontement indécis dans le nord de la Virginie, puis finalement la bataille de Cold Harbour, où les soldats nordistes sont massacrés devant des réseaux de tranchées qui préfigurent ce qu'on verra durant la Première Guerre mondiale. Un autre général nordiste aurait battu en retraite, mais Grant (que ses propres troupes appellent "le Boucher") continue à attaquer inexorablement. Encerclé, son armée réduite à la famine, Lee doit se rendre le 9 avril 1865, à Appomattox. En grand uniforme, il domine Grant de sa haute taille - Grant qui en plus n'a pas eu le temps de se changer et dont les vêtements sont couverts de boue -, au point qu'on se demande qui est le vainqueur et le vaincu.

Aucune poursuite n'est engagée contre Lee, mais il est privé de ses droits civiques, qui ne lui seront rendus - à titre posthume - que dans les années 1970, par Jimmy Carter. Des officiers nordistes viennent le voir, comme on visite un monument. Ne voulant pas demeurer sans occupation, il accepte la direction d'un petit collège de Lexington, dont il fera la Washington and Lee University. Il meurt le 12 octobre 1870, à l'âge de 63 ans.

Lee avait eu des opinions contrastées sur la fin de la guerre, déclarant que la suppression de l'esclavage serait une excellente chose pour le Sud. Par la suite, il dit que, s'il avait su ce qui se passerait après la guerre, il n'aurait pas capitulé. Mais après l'assassinat d'Abraham Lincoln, son successeur Andrew Johnson se montra plus dur envers le Sud que Lincoln n'avait pas prévu de le faire. Lee œuvra néanmoins autant qu'il le put pour la réconciliation entre le Nord et le Sud.

Comme je l'ai dit, Robert E. Lee était très grand pour l'époque, ce qui renforçait l'impression frappante qu'il produisait, surtout quand il était à cheval; ses soldats le surnommaient le "King of spades" (le roi de pique), à la fois par sa ressemblance avec cette figure bien connue des jeux de cartes qui porte une barbe blanche, et aussi parce que "Spade" en anglais désigne la bèche, et que c'est un instrument dont les soldats de Lee avaient beaucoup l'usage, étant donné sa passion pour les fortifications. Les nordistes l'appelaient plutôt "Bobby Lee".

Modifié par Gouderien
  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 31ans Posté(e)
Virtuose_en_carnage Membre 2 693 messages
Forumeur alchimiste ‚ 31ans‚
Posté(e)

Il est sûr que c'était un grand général. Réussir à tenir aussi longtemps avec une armée deux fois moins nombreuse. En tant qu'homme, je ne sais pas ce qu'il valait. On s'en fout un peu.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 25ans Posté(e)
Jim69 Membre 4 251 messages
Mentor‚ 25ans‚
Posté(e)

L'esclavage c'est mal.
Sinon bon les wokes ont leur défauts, mais là pour le coup encenser un mec comme lui (même si fin stratège), ça me semble pas terrible. Donc si on déboulonne sa statue ça me choque moins que de déboulonner une statue de Christophe Colomb.
Lui c'était son fond de commerce quoi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 51ans Posté(e)
jimetpam Membre 1 823 messages
Forumeur vétéran‚ 51ans‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, Jim69 a dit :

L'esclavage c'est mal.
Sinon bon les wokes ont leur défauts, mais là pour le coup encenser un mec comme lui (même si fin stratège), ça me semble pas terrible. Donc si on déboulonne sa statue ça me choque moins que de déboulonner une statue de Christophe Colomb.
Lui c'était son fond de commerce quoi.

L'esclavage c'est mal je suis d'accord aussi !:D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Animateur, Posté(e)
goods Animateur 32 666 messages
Posté(e)
il y a 35 minutes, Gouderien a dit :

Le général Lee est une des bêtes noires des wokistes, qui ont réussi à faire déboulonner plusieurs de ses statues aux États-Unis

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 23 434 messages
69ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)
il y a 16 minutes, Jim69 a dit :

L'esclavage c'est mal.
Sinon bon les wokes ont leur défauts, mais là pour le coup encenser un mec comme lui (même si fin stratège), ça me semble pas terrible. Donc si on déboulonne sa statue ça me choque moins que de déboulonner une statue de Christophe Colomb.
Lui c'était son fond de commerce quoi.

Lee n'était pas spécialement partisan de l'esclavage. Une autre question est d'ailleurs très importante, dans les origines de la guerre de Sécession : quel est le rôle du pouvoir central de Washington, par rapport aux États? C'était un problème que les Pères fondateurs, qui avaient rédigé la Constitution, avaient laissé un peu dans le flou. La guerre de Sécession a tranché le problème... dans une certaine mesure seulement. La question est souvent remise sur la table par les Républicains, comme on l'a vu lors de la présidence de Trump.

Modifié par Gouderien
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 66ans Posté(e)
Phylou Membre 2 478 messages
Maitre des forums‚ 66ans‚
Posté(e)

Un événement bien plus important et aux conséquences qui durent encore aujourd'hui plus de 500 ans plus tard est la découverte par Christophe Colomb de l'Amérique le 12 octobre 1492.

(Elle avait probablement été découverte avant par les Vikings et les Basques mais cela n'a pas eu les conséquences de celle de Colomb).

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 23 434 messages
69ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)
il y a 51 minutes, Phylou a dit :

Un événement bien plus important et aux conséquences qui durent encore aujourd'hui plus de 500 ans plus tard est la découverte par Christophe Colomb de l'Amérique le 12 octobre 1492.

(Elle avait probablement été découverte avant par les Vikings et les Basques mais cela n'a pas eu les conséquences de celle de Colomb).

Si on suit les théories récentes, l'Amérique avait été découverte par presque tout le monde (sauf les Espagnols) avant que Christophe Colomb n'y pose le pied le 12 octobre 1492. Un événement également très controversé, une pure catastrophe pour certains. Et les représentants des Amérindiens disent que Christophe Colomb n'a rien découvert du tout, puisqu'eux étaient déjà là!

Modifié par Gouderien
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Talon 1, 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 17 740 messages
75ans‚ Talon 1,
Posté(e)

Ce patronyme à 2 lettres est souvent dans les mots Croisés. Que dieu nous guide.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
le merle Membre 15 986 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)

bonsoir

la guerre de sécession terminée ,commencèrent les guerres indiennes en 1865 environs .

des soldats vaincus du sud s'engagèrent dans les troupes Nordiste.

les tribus indiennes , qui étaient toujours maître de leurs territoire , eurent à faire à des 

régiments de cavaleries et d'infanteries , de nombreux forts furent construit sur leurs territoire .

bonne soirée

  • Triste 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 23 434 messages
69ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)
Il y a 4 heures, Virtuose_en_carnage a dit :

Il est sûr que c'était un grand général. Réussir à tenir aussi longtemps avec une armée deux fois moins nombreuse. En tant qu'homme, je ne sais pas ce qu'il valait. On s'en fout un peu.

A priori l'homme valait le général. Il ne faut cependant pas se faire d'illusions, ce n'était pas un saint, comme en témoignent les lourdes pertes subies par ses armées durant la guerre. On a définit la guerre de Sécession comme "les guerres napoléoniennes rejouées par des amateurs". Mais depuis l'époque de Napoléon l'armement avait progressé, et l'on n'est pas très loin des carnages de la guerre de 14-18, surtout en 1864. Par plusieurs aspects, la guerre de Sécession est une des premières guerres modernes.

il y a 8 minutes, le merle a dit :

bonsoir

la guerre de sécession terminée ,commencèrent les guerres indiennes en 1865 environs .

des soldats vaincus du sud s'engagèrent dans les troupes Nordiste.

les tribus indiennes , qui étaient toujours maître de leurs territoire , eurent à faire à des 

régiments de cavaleries et d'infanteries , de nombreux forts furent construit sur leurs territoire .

bonne soirée

Oui les guerres indiennes, encore un chapitre "chaud" de l'histoire américaine.

Modifié par Gouderien
  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 31ans Posté(e)
Virtuose_en_carnage Membre 2 693 messages
Forumeur alchimiste ‚ 31ans‚
Posté(e)
il y a 46 minutes, Gouderien a dit :

A priori l'homme valait le général. Il ne faut cependant pas se faire d'illusions, ce n'était pas un saint, comme en témoignent les lourdes pertes subies par ses armées durant la guerre. On a définit la guerre de Sécession comme "les guerres napoléoniennes rejouées par des amateurs". Mais depuis l'époque de Napoléon l'armement avait progressé, et l'on n'est pas très loin des carnages de la guerre de 14-18, surtout en 1864. Par plusieurs aspects, la guerre de Sécession est une des premières guerres modernes.

En effet, la bataille de Shiloh a été une sacrée boucherie. Pour qui est intéressé, il y avait une série américaine très bien faite nommé U.S Grant sur la guerre de Sécession même si centré sur ce personnage, c'est bien retranscrit.

De toute façon, on nous a toujours vendu le sud esclavagiste et Lincoln le libérateur des noirs. Mais en pratique, Lincoln n'a fait ça que pour deux raisons. La première, c'était emmerder le sud et les affaiblir en supprimant l'esclavage pour gagner la guerre. La seconde, c'était pour faire des noirs des esclaves d'un autre type: ceux des multinationales du nord du pays qui avait un grand besoin de main d’œuvre.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pantin contestataire, 76ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 36 502 messages
76ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)
il y a une heure, Gouderien a dit :

 

Oui les guerres indiennes, encore un chapitre "chaud" de l'histoire américaine.

Sanglant , oui, on les as tués  en s'appropriant les terres de leurs ancêtres et en les prenant pour des sauvages, les américains peuvent toujours se gonfler les pectoraux , comme tueur patenté  on a pas mieux qu'eux :bad:

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 23 434 messages
69ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)
Il y a 1 heure, Virtuose_en_carnage a dit :

En effet, la bataille de Shiloh a été une sacrée boucherie. Pour qui est intéressé, il y avait une série américaine très bien faite nommé U.S Grant sur la guerre de Sécession même si centré sur ce personnage, c'est bien retranscrit.

De toute façon, on nous a toujours vendu le sud esclavagiste et Lincoln le libérateur des noirs. Mais en pratique, Lincoln n'a fait ça que pour deux raisons. La première, c'était emmerder le sud et les affaiblir en supprimant l'esclavage pour gagner la guerre. La seconde, c'était pour faire des noirs des esclaves d'un autre type: ceux des multinationales du nord du pays qui avait un grand besoin de main d’œuvre.

Grant est aussi un personnage assez spécial. Il est difficile de le comparer à Lee, tellement les deux hommes sont différents. Il avait quitté l'armée pour alcoolisme, mais la guerre de Sécession lui donna l'occasion de relancer sa carrière. Ce n'était pas un brillant stratège comme Lee, mais il était incroyablement têtu. En 1864, après chaque échec de son offensive, il poursuivait obstinément son but : séparer l'armée de Lee de Richmond, la capitale sudiste. Son mépris pour les pertes (et donc pour la vie de ses hommes) l'avait fait surnommer "Grant le Boucher". Mais il était certain d'avoir un afflux continu de renforts et de ravitaillement, ce qui lui rendait la vie plus facile qu'à son adversaire. Après la guerre, il fut élu président, mais ne laissa pas un grand souvenir dans les mémoires, son mandat étant surtout connu pour les scandales de corruption qui l'entachèrent.

Modifié par Gouderien
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 23 434 messages
69ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)
Il y a 4 heures, Gouderien a dit :

Si on suit les théories récentes, l'Amérique avait été découverte par presque tout le monde (sauf les Espagnols) avant que Christophe Colomb n'y pose le pied le 12 octobre 1492. Un événement également très controversé, une pure catastrophe pour certains. Et les représentants des Amérindiens disent que Christophe Colomb n'a rien découvert du tout, puisqu'eux étaient déjà là!

J'ajoute qu'on déboulonne aussi les statues de Christophe Colomb...

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×