Aller au contenu

Le premier parc éolien offshore de France sort la tête de l'eau.

Noter ce sujet


goods

Messages recommandés

Animateur ., Posté(e)
goods Animateur 32 573 messages
.,
Posté(e)

Le premier parc éolien offshore de France sort la tête de l'eau.

image.png.68104c6090232948df61d97ee7c1b178.png

On n'en voit encore que les fondations jaunes, mais bientôt les éoliennes du parc offshore de Saint-Nazaire, le tout premier de France à entrer en service, commenceront à fournir de l'électricité. "C'est la délivrance !", jubile une figure du secteur, après dix ans d'attente.

En cette fin septembre clémente, les équipes s'activent pour poser 80 fondations d'acier, réparties entre 12 et 20 km au large du Pouliguen et du Croisic, sur 78 km2. A chaque bateau son rôle: câblier, finition des raccordements... Et puis ce gros navire/plateforme planté sur des "jambes" rétractables, chargé d'enfoncer les pieux dans le sol, aussi profondément que l'eau est haute (13 à 25 m selon les endroits).

"C'est comme un clou sur lequel on tape avec un gros marteau hydraulique, avec beaucoup d'intelligence électronique", explique Olivier de La Laurencie, le directeur de ce projet d'EDF Renouvelables à 2 milliards d'euros, en soulignant la prouesse, sur un fond rocheux fracturé.

Au milieu, la "sous-station" électrique, reliant les éoliennes et chargée de renvoyer le courant à terre via un câble semi-enterré, est en place.

Restera pour le printemps la pose des éoliennes géantes de 153 m (pales comprises), d'une puissance installée de 480 mégawatts (MW) capable d'alimenter 700.000 personnes.

Source et suite de l'article.

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre scientifique, Posté(e)
Répy Membre 18 607 messages
scientifique,
Posté(e)

Les marins français sont hostiles aux parcs éoliens en mer.

Ils devraient rencontrer les marins danois et hollandais qui eux, bien au contraire sont très satisfaits de ces parcs. En effet dans les eaux sablonneuses (Manche et mer du Nord), les poissons recherchent les enrochements artificiels pour s'y cacher ou bien pour y déposer leurs oeufs.

Certes, pendant les travaux d'installation, le bruit fait fuir les poissons mais ensuite, le calme revenu, de tels sites sont attracteurs pour la faune (et la flore) sous-marine.

Au plan économique, bien que 50% plus cher qu'un parc éolien terrestre, la production dans le temps est de l'ordre de 45% alors que sur terre cela est de l'ordre de 30%. Au final l'éolien en mer est une bonne affaire et permet de ne pas "miter" les paysages.

  • Like 1
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Posté(e)
lumic Membre 7 071 messages
Forumeur expérimenté‚
Posté(e)
Il y a 18 heures, goods a dit :

Le premier parc éolien offshore de France sort la tête de l'eau.

image.png.68104c6090232948df61d97ee7c1b178.png

On n'en voit encore que les fondations jaunes, mais bientôt les éoliennes du parc offshore de Saint-Nazaire, le tout premier de France à entrer en service, commenceront à fournir de l'électricité. "C'est la délivrance !", jubile une figure du secteur, après dix ans d'attente.

En cette fin septembre clémente, les équipes s'activent pour poser 80 fondations d'acier, réparties entre 12 et 20 km au large du Pouliguen et du Croisic, sur 78 km2. A chaque bateau son rôle: câblier, finition des raccordements... Et puis ce gros navire/plateforme planté sur des "jambes" rétractables, chargé d'enfoncer les pieux dans le sol, aussi profondément que l'eau est haute (13 à 25 m selon les endroits).

"C'est comme un clou sur lequel on tape avec un gros marteau hydraulique, avec beaucoup d'intelligence électronique", explique Olivier de La Laurencie, le directeur de ce projet d'EDF Renouvelables à 2 milliards d'euros, en soulignant la prouesse, sur un fond rocheux fracturé.

Au milieu, la "sous-station" électrique, reliant les éoliennes et chargée de renvoyer le courant à terre via un câble semi-enterré, est en place.

Restera pour le printemps la pose des éoliennes géantes de 153 m (pales comprises), d'une puissance installée de 480 mégawatts (MW) capable d'alimenter 700.000 personnes.

Source et suite de l'article.

 

En effet , la Bretagne innove avec le concours de la France et de l ' Europe ...

En Nord Bretagne , cela suit toujours son cours , parait qu ' ils rencontreraient  des difficultés à percer la roche trop dure .Étonnant qu ' ils ne le savaient pas avant ...

Modifié par lumic
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 76 322 messages
49ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)

 

Il y a 21 heures, Répy a dit :

Au plan économique, bien que 50% plus cher qu'un parc éolien terrestre, la production dans le temps est de l'ordre de 45% alors que sur terre cela est de l'ordre de 30%. Au final l'éolien en mer est une bonne affaire et permet de ne pas "miter" les paysages.

Du coup peut on espérer grâce à cette bonne affaire passer nous aussi à 0.3$ Du KWh ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×