Aller au contenu

Qu'est-ce qu'une particule?

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 55ans Posté(e)
JOSEPH DELETRE Membre 1 184 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)

Dans le cas du photon, écrire e=h.v _ où h et v (lettre grecque nu) sont respectivement la constante de Planck et la fréquence de la lumière _ ne revient-il pas à dire simplement que le corpuscule n'est fondamentalement qu'un certain multiple de périodes ondulatoires?

  • Like 1
  • Confus 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 137
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 45

  • 20

  • 17

  • 16

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

Des particules! Ouais, il arrive que j'en aie entre les dents après avoir mangé du popcorn!

Pas du tout. Une onde électromagnétique interagit aussi bien par – son aspect corpusculaire [effet Compton, effet photoélectrique … ], que – ondulatoire           → aspect : interf

Dans le cas du photon, écrire e=h.v _ où h et v (lettre grecque nu) sont respectivement la constante de Planck et la fréquence de la lumière _ ne revient-il pas à dire simplement que le corpuscule n'e

Images postées

MembreR 20ans Posté(e)
arrial MembreR 1 871 messages
Forumeur alchimiste‚ 20ans
Posté(e)
il y a 29 minutes, JOSEPH DELETRE a dit :

Dans le cas du photon, écrire e=h.v _ où h et v (lettre grecque nu) sont respectivement la constante de Planck et la fréquence de la lumière _ ne revient-il pas à dire simplement que le corpuscule n'est fondamentalement qu'un certain multiple de périodes ondulatoires?

« Un certain multiple de périodes ondulatoires » est un être purement ondulatoire.

Un photon, doté d'une énergie et d'une impulsion donc d'un pouvoir d'interaction, est un être physique.

 

Vue ta culture scientifique, tu serais mieux à ta place en t'abstenant, Marie-Fernand ‼

▬▬▬▬▬▬▬

Et pour les « mathématiciens » en herbe, je rappelle que tout nombre réel est multiple de tout autre nombre réel, voire complexe.

Modifié par arrial
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 39ans Posté(e)
Zéno Membre 1 200 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, arrial a dit :

« Un certain multiple de périodes ondulatoires » est un être purement ondulatoire.

Un photon, doté d'une énergie et d'une impulsion donc d'un pouvoir d'interaction, est un être physique.

 

Vue ta culture scientifique, tu serais mieux à ta place en t'abstenant, Marie-Fernand ‼

▬▬▬▬▬▬▬

Et pour les « mathématiciens » en herbe, je rappelle que tout nombre réel est multiple de tout autre nombre réel, voire complexe.

Les ondes interagissent . 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 55ans Posté(e)
JOSEPH DELETRE Membre 1 184 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)
il y a 10 minutes, arrial a dit :

« Un certain multiple de périodes ondulatoires » est un être purement ondulatoire.

Un photon, doté d'une énergie et d'une impulsion donc d'un pouvoir d'interaction, est un être physique.

 

Vue ta culture scientifique, tu serais mieux à ta place en t'abstenant, Marie-Fernand ‼

▬▬▬▬▬▬▬

Et pour les « mathématiciens » en herbe, je rappelle que tout nombre réel est multiple de tout autre nombre réel, voire complexe.

Diriez-vous qu'une fréquence n'est pas un certain nombre de périodes par unité de durée?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
azad2B Membre 3 827 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)

Pas du tout : dans e = h.f, on a f la fréquence et cette valeur est un scalaire continu qui donc peut prendre n'importe quelle valeur. Comme h est une constante, on en déduit que e est également continue.... Pas de valeurs discrètes dans cette relation,

Ce qui est important c'est de se souvenir cette relation ne fait qu'exprimer l'énergie potentielle du photon quand il voyage sans interférer avec quoi que ce soit, il peut être assimilé à une onde électro-magnétique.. S'il inter-agit avec de la matière, alors il ne faut plus penser à lui comme une onde, mais comme une particule. Et alors, e devient l'énergie transportée par la particule, avec des effets sur la matière fonction de cette énergie.

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 55ans Posté(e)
JOSEPH DELETRE Membre 1 184 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, azad2B a dit :

Pas du tout : dans e = h.f, on a f la fréquence et cette valeur est un scalaire continu qui donc peut prendre n'importe quelle valeur. Comme h est une constante, on en déduit que e est également continue.... Pas de valeurs discrètes dans cette relation,

Ce qui est important c'est de se souvenir cette relation ne fait qu'exprimer l'énergie potentielle du photon quand il voyage sans interférer avec quoi que ce soit, il peut être assimilé à une onde électro-magnétique.. S'il inter-agit avec de la matière, alors il ne faut plus penser à lui comme une onde, mais comme une particule. Et alors, e devient l'énergie transportée par la particule, avec des effets sur la matière fonction de cette énergie.

Vous dîtes ainsi qu'une fréquence n'est pas un certain multiple de périodes par unité de durée?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
azad2B Membre 3 827 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)
il y a 1 minute, JOSEPH DELETRE a dit :

Vous dîtes ainsi qu'une fréquence n'est pas un certain multiple de périodes par unité de durée?

Je dis plus simplement que la fréquence est une grandeur continue, et rien d'autre. En particulier dévier vers la mécanique quantique serait = prématuré à ce stade.

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MembreR 20ans Posté(e)
arrial MembreR 1 871 messages
Forumeur alchimiste‚ 20ans
Posté(e)
il y a 12 minutes, azad2B a dit :

S'il inter-agit avec de la matière, alors il ne faut plus penser à lui comme une onde, mais comme une particule.

Pas du tout.

Une onde électromagnétique interagit aussi bien par

– son aspect corpusculaire [effet Compton, effet photoélectrique … ], que

– ondulatoire

          → aspect : interférences et diffraction,

          → interaction : induction, résonances électromécaniques [four microondes] …

 

 

il y a 6 minutes, JOSEPH DELETRE a dit :

Vous dîtes ainsi qu'une fréquence n'est pas un certain multiple de périodes par unité de durée?

Une fréquence est l'inverse d'une période … et tout nombre est multiple d'un autre.

 

< et un multiple par unité n'a de sens aucun >

il y a 3 minutes, azad2B a dit :

Je dis plus simplement que la fréquence est une grandeur continue, et rien d'autre. En particulier dévier vers la mécanique quantique serait = prématuré à ce stade.

… en abordant la notion de photon, c'est impossible …

Modifié par arrial
  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
azad2B Membre 3 827 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)
il y a 4 minutes, arrial a dit :

Pas du tout.

Comment cela : pas du tout ?

Un photon, qui n'interagit pas, est et reste une onde. L'effet Compton n'existe que quand le photon interagit avec quelque chose. Idem pour l' effet photo électrique. Par contre il peut , en tant qu'onde provoquer des diffractions.

Modifié par azad2B
  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MembreR 20ans Posté(e)
arrial MembreR 1 871 messages
Forumeur alchimiste‚ 20ans
Posté(e)
il y a 53 minutes, Zéno a dit :

Les ondes interagissent . 

Exact.

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
azad2B Membre 3 827 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, arrial a dit :

Exact.

C'est bien ce que j'ai dit : par diffraction de l'onde associée, pas par la particule qu'on appelle photon.

Modifié par azad2B
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 67ans Posté(e)
Umpokito Membre 2 084 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)

Des particules! Ouais, il arrive que j'en aie entre les dents après avoir mangé du popcorn!:smile2:

  • Haha 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
azad2B Membre 3 827 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)

Je n'y comprend plus rien, les post semblent répartis sur deux sujets différents . J'avais deux fenètres ouvertes et sur ce sujet et elles semblent indépendantes l'une de l'autre. D'où ce dialogue de sourds.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MembreR 20ans Posté(e)
arrial MembreR 1 871 messages
Forumeur alchimiste‚ 20ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, azad2B a dit :

Comment cela : pas du tout ?

Un photon, qui n'interagit pas, est et reste une onde. L'effet Compton n'existe que quand le photon interagit avec quelque chose. Idem pour l' effet photo électrique. Par contre il peut , en tant qu'onde provoquer des diffractions.

Porte nawak. Selon toi il n'existe donc pas d'interaction électromagnétique …

 

 

Une particule quantique est indissociable de l'onde qui lui est associée.

Ainsi deux électrons peuvent interférer, et même UN électron peut produire des figures d'interférence avec lui-même. Là il ne s'agit ni de photon ni de « lumière » …

 

Le boson de Higgs est la particule du champ de Higgs.

Le photon est la particule de l'onde électromagnétique. C'est ce qu'on appelle une dualité.

 

Quand une onde électromagnétique interagit par induction par exemple avec de la matière, le photon est aussi impliqué.

Une onde réelle n'étant pas constitué d'UN photon mais d'un faisceau, le bilan des puissances se traduira par une consommations de photon : si ça ce n'est pas une interaction …

il y a 2 minutes, azad2B a dit :

J'avais deux fenètres ouvertes et sur ce sujet et elles semblent indépendantes l'une de l'autre. D'où ce dialogue de sourds.

Alors ferme les fenêtre et ouvre tes esgourdes …

Modifié par arrial
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
QuatreEtCinq Membre 672 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
il y a 14 minutes, arrial a dit :

Porte nawak.

Et bah.. un texte construit, avec de la culture dedans.
Bravo Marie-Charlotte.

Et c'est quoi une particule quantique ?
Si j'ai qu'un œil je peux toujours la voir quand même ?

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
azad2B Membre 3 827 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)

Bon, Le sujet semble  s'éclaircir.

il y a 22 minutes, arrial a dit :

Alors ferme les fenêtre et ouvre tes esgourdes …

Si c'est pour t' écouter, toi, ce serait une perte de temps.

Par exemple tu mélanges tout, D'abord, un photon unique , c'est de la lumière et c'est envisageable. Et si tu veux bien admettre cela, alors je te pose une question  et une seule. Ce photon isolé, qui voyage dans le vide absolu, sans rien rencontrer sur son chemin, restera toujours assimilable à une onde électro-magnétique et à rien de plus et cela éternellement si l'on ne s' arrête pas au phénomène dit "vieillissement" de la lumière.

Modifié par azad2B
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
azad2B Membre 3 827 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)

Et s'il rencontre et interagit avec par exemple un atome d' hydrogène, alors, il va perturber cet atome, l'électron de l'atome d' hydrogène va absorber l'énergie du photon et de ce fait changer d' orbite. L'atome d' hydrogène sera alors instable car l'électron aura été déplacé sur une orbite plus basse. Il ne peut y rester et revient à son orbite stable, et ce faisant perd de l' énergie ce qui se traduit par l'émission d'un nouveau photon qui va continuer son chemin ... avec sans doute une fréquence un peu plus basse que celle qui était associée au photon incident.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 55ans Posté(e)
JOSEPH DELETRE Membre 1 184 messages
Forumeur alchimiste‚ 55ans
Posté(e)
il y a 50 minutes, azad2B a dit :

Je dis plus simplement que la fréquence est une grandeur continue, et rien d'autre. En particulier dévier vers la mécanique quantique serait = prématuré à ce stade.

Vous diriez ainsi qu'une fréquence est une grandeur indépendamment d'une onde?

@arrial Je pense que votre point est fait et nous vous en remercions.

Tout ce que les autres peuvent dire est du n'importe quoi.

Pourquoi?

Parce que vous le dîtes évidemment sans autre démonstration requise.

Je vous invite donc à quitter ce sujet que j'ai créé pour que l'on puisse discuter sereinement du fond.

Et d'en créer un autre dans lequel vous pourrez vous dénigrer vous-même à votre guise.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
azad2B Membre 3 827 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, JOSEPH DELETRE a dit :

Vous diriez ainsi qu'une fréquence est une grandeur indépendamment d'une onde?

C'est une obsession chez vous ?

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×