Aller au contenu

Le blob : Unicellulaire doté d'un "cerveau" !

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre Posté(e)
system3 Membre 60 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

"Ni animal, ni plante, ni champignon, le « blob » (Physarum polycephalum) est un curieux être rampant composé d'une unique cellule géante. Bien que dépourvu de cerveau, il est capable d'apprendre de ses expériences, comme l'avaient déjà montré des biologistes du Centre de recherches sur la cognition animale (CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier)1. Les mêmes chercheurs ont fait un pas de plus en prouvant qu'il peut transmettre ses apprentissages à un congénère en fusionnant avec lui. Ces nouveaux résultats sont publiés dans la revue Proceedings of the Royal Society B le 21 décembre 2016."

https://www.cnrs.fr/fr/le-blob-capable-dapprendre-et-de-transmettre-ses-apprentissages

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre Posté(e)
system3 Membre 60 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Ce qui m'intrigue c'est que si un être unicellulaire peut être aussi complexe comment pourrait-on un jour expliquer l'origine de la vie ? Le passage du non-vivant au vivant... ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 457 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 25 minutes, system3 a dit :

"Ni animal, ni plante, ni champignon, le « blob » (Physarum polycephalum) est un curieux être rampant composé d'une unique cellule géante. Bien que dépourvu de cerveau, il est capable d'apprendre de ses expériences, comme l'avaient déjà montré des biologistes du Centre de recherches sur la cognition animale (CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier)1. Les mêmes chercheurs ont fait un pas de plus en prouvant qu'il peut transmettre ses apprentissages à un congénère en fusionnant avec lui. Ces nouveaux résultats sont publiés dans la revue Proceedings of the Royal Society B le 21 décembre 2016."

https://www.cnrs.fr/fr/le-blob-capable-dapprendre-et-de-transmettre-ses-apprentissages

Le blob n'a pas de cerveau mais il a des "aptitudes cognitives"

Le titre est donc mal choisi !

il y a 5 minutes, system3 a dit :

Ce qui m'intrigue c'est que si un être unicellulaire peut être aussi complexe comment pourrait-on un jour expliquer l'origine de la vie ? Le passage du non-vivant au vivant... ?

Au plan biologique, il n'est pas "complexe" il se comporte comme une amibe.

La seule grande différence ce sont ses comportements "cognitifs"

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
system3 Membre 60 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Répy a dit :

Le blob n'a pas de cerveau mais il a des "aptitudes cognitives"

Le titre est donc mal choisi !

Oui exacte. J'étais trop enthousiaste à l'idée d'avoir découvert une telle créature ! :)

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
system3 Membre 60 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)
il y a 6 minutes, Répy a dit :

Au plan biologique, il n'est pas "complexe" il se comporte comme une amibe.

La seule grande différence ce sont ses comportements "cognitifs"

Oui d'accord mais si on rapporte ses comportements cognitifs sur la question de l'origine de la vie ces comportements deviennent alors un fait d'une importance énorme. La chimie pure ne peut pas expliquer le cognitif.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
le merle Membre 15 192 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonsoir

des particularités , il y en à d'autres . la pieuvre qui aurait plusieurs cerveaux , un dans chacune de ses tentacules .

en transférant cela chez l'humain, nous aurions un cerveau dans chacun de nos bras et de nos jambes .

et pour l'homme , un cinquième cerveau dans son slip mais , cela donnerait quoi ?

bonne soirée

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 457 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, system3 a dit :

Oui d'accord mais si on rapporte ses comportements cognitifs sur la question de l'origine de la vie ces comportements deviennent alors un fait d'une importance énorme. La chimie pure ne peut pas expliquer le cognitif.

si la chimie ne le permet pas alors faut-il se référer à la "spiritualité" ?

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
system3 Membre 60 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)
il y a une heure, Répy a dit :

si la chimie ne le permet pas alors faut-il se référer à la "spiritualité" ?

Bonne question ! Mais je n'ai pas la réponse. Tout ce que les scientifiques savent aujourd'hui c'est que contrairement au schéma évolutif de Darwin et la théorie de la sélection naturelle, le passage du non-vivant au vivant s'est fait sur une durée très courte : comme une sorte de big bang de la vie, le reste n'est que hypothèses.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 457 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 11 heures, system3 a dit :

Bonne question ! Mais je n'ai pas la réponse. Tout ce que les scientifiques savent aujourd'hui c'est que contrairement au schéma évolutif de Darwin et la théorie de la sélection naturelle, le passage du non-vivant au vivant s'est fait sur une durée très courte : comme une sorte de big bang de la vie, le reste n'est que hypothèses.

Qu'appeles-tu une période très courte ?

et quelles sont les sources de cette information ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MembreR 20ans Posté(e)
arrial MembreR 942 messages
Forumeur accro‚ 20ans
Posté(e)

Il n'a pas de cerveau localisé, mais son intelligence prouve qu'il a un cerveau donc  délocalisé, généralisé à toute sa matière, ce qui explique que le couper en deux donne deux blobs, et que deux blobs qui se rencontrent peuvent s'assimiler mutuellement pour n'en constituer plus qu'un.

Disons qu'il est un cerveau à lui tout-seul, ou plutôt un neurone puisqu'unicellulaire, qui apprend et peut-être enseigne grâce à des vecteurs chimiques.

 

→ pour plus de blablas et d'informations …

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
system3 Membre 60 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)
Il y a 4 heures, Répy a dit :

Qu'appeles-tu une période très courte ?

et quelles sont les sources de cette information ?

Ce qu'il faut comprendre c'est que contrairement à l'origine de l'homme par exemple l'origine de la vie peut être cerner sur une courte période car la frontière entre le non-vivant et le vivant est nette alors que la frontière entre l'homme et l'ancêtre de l'homme ne l'est pas par exemple. Sinon j'ai lu quelques articles du chimiste belge Jacques Reisse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MembreR 20ans Posté(e)
arrial MembreR 942 messages
Forumeur accro‚ 20ans
Posté(e)
Il y a 5 heures, system3 a dit :

Sinon j'ai lu quelques articles du chimiste belge Jacques Reisse.

C'est bien. Mais on nœud voit pas le rapport, donc on s'en fout grave.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Blaquière Membre 13 463 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 10 heures, Répy a dit :

Qu'appeles-tu une période très courte ?

et quelles sont les sources de cette information ?

Il semblerait que dès que les conditions de la vie sur terre (en particulier la température et l'eau liquide) ont été présentes, la vie est apparue tout de suite.

C'est sa complexification qui semble avoir mis plus de temps à se développer en particulier la fameuse explosion du cambrien qui a attendu plusieurs milliards d'années pour avoir lieu.

(Mais je crois que tu sais ça !)

Si je comprends bien ce Blob n'a pas de noyau ? C'est donc la forme la plus primitive des cellules ? (Je me souviens plus du nom... ha oui les procaryotes ?)

Modifié par Blaquière
  • Like 1
  • Confus 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 457 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 6 heures, system3 a dit :

Ce qu'il faut comprendre c'est que contrairement à l'origine de l'homme par exemple l'origine de la vie peut être cerner sur une courte période car la frontière entre le non-vivant et le vivant est nette alors que la frontière entre l'homme et l'ancêtre de l'homme ne l'est pas par exemple. Sinon j'ai lu quelques articles du chimiste belge Jacques Reisse.

je ne partage pas cette opinion en tant que "biochimiste".

Pour passer des acides aminés aux protéines, combien de millions de milliards d'essais/erreurs avant de trouver une seule protéine relativement stable et ayant des propriétés à la fois chimiques et spatiales pour apporter un avantage à la structure qui la possède ?

la frontière entre le non-vivant et le vivant est nette selon nos conventions. Mais rien ne dit que le passage du non-vivant à la première cellule n'a pas pris quelques dizaines de millions d'années à raison de plusieurs milliers d'essais chimiques par seconde.

  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 457 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 38 minutes, Blaquière a dit :

Il semblerait que dès que les conditions de la vie sur terre (en particulier la température et l'eau liquide) ont été présentes, la vie est apparue tout de suite.

C'est ce "tout de suite" qui m'interpelle et qui est en désaccord avec ce que l'on cherche au laboratoire.

La vie est au minimum celle d'une cellule procaryote . Or cette cellule a une paroi semiperméable formée de deux couches de molécules assez complexes contenant des lipides et des phospholipides. Ces molécules n'existent pas prètes à l'emploi dans la "soupe primitive". C'est donc par des milliards de réactions de type essai/erreur qu'elles ont pu se construire, puis s'assembler pour former un globule qui sera doté d'une paroi au propriétés indispensable : résistance à la dissolution, mais perméabilité sélective et orientée afin d'assurer les fonctions d'alimentation en oxygène et en nutriments et la fonction d'excrétion des déchets.

Et je n'ai fait qu'évoquer la paroi !

 comment la respiration, la digestion, l'excrétion, la génétique....se sont installées ? certainement pas dans un temps très court.

pour faire simple disons 500 millions d'années au bas mot !

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MembreR 20ans Posté(e)
arrial MembreR 942 messages
Forumeur accro‚ 20ans
Posté(e)
Le 02/06/2021 à 17:01, system3 a dit :

Oui exacte. J'étais trop enthousiaste à l'idée d'avoir découvert une telle créature ! :)

… « créature », créée par qui/quoi, qu'on rigole un peu ???

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 457 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 12 heures, arrial a dit :

… « créature », créée par qui/quoi, qu'on rigole un peu ???

il ne faut pas prendre le mot "créature" avec un sens religieux ou divin.

C'est vrai que "créer c'est fabriquer" quelque chose à partir de rien.

En biologie on cherche à comprendre comment les multiples mécanismes permettant la vie ont pu se mettre en place progressivement il y a au moins 3,6 milliards d'année. Ces mécanismes dont on admire à juste titre la complexité et l'efficacité n'ont sans doute pas eu cette efficacité dès leur origine. L'évolution ne concerne pas seulement les transformation des espèces selon Darwin mais aussi surtout par l'évolution continuelle des mécanismes biochimiques qui permettent à la vie de devenir de plus efficace dans un milieu donné.

A ce titre moi aussi je suis une "créature" tout comme le blob, la bactérie, ou la pomme 

 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Blaquière Membre 13 463 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 12 heures, Répy a dit :

C'est ce "tout de suite" qui m'interpelle et qui est en désaccord avec ce que l'on cherche au laboratoire.

La vie est au minimum celle d'une cellule procaryote . Or cette cellule a une paroi semiperméable formée de deux couches de molécules assez complexes contenant des lipides et des phospholipides. Ces molécules n'existent pas prètes à l'emploi dans la "soupe primitive". C'est donc par des milliards de réactions de type essai/erreur qu'elles ont pu se construire, puis s'assembler pour former un globule qui sera doté d'une paroi au propriétés indispensable : résistance à la dissolution, mais perméabilité sélective et orientée afin d'assurer les fonctions d'alimentation en oxygène et en nutriments et la fonction d'excrétion des déchets.

Et je n'ai fait qu'évoquer la paroi !

 comment la respiration, la digestion, l'excrétion, la génétique....se sont installées ? certainement pas dans un temps très court.

pour faire simple disons 500 millions d'années au bas mot !

500 millions pourquoi pas mais ça me fait cher !

rabaisse ton prix ! Deux cent millions et on fait affaire !

Tu as raison de se décider en premier sur notre définition de la vie.

Tout doit tourner autour de la reproduction. Qu'un cellule tout-à-fait viable apparaisse soudain c'est impossible.

C'est le principe de la reproduction qui doit sortir en premier du chapeau ! Même un ensemble très simple, comme un demi fragment d'ADN (je dis n'importe quoi !) . Si ce demi fragment peut pas simple symétrie ou effet de miroir se compléter (et améliorer son équilibre ce qui 'l'incite' à le faire mécaniquement), et qu'il se sépare de cette moitié plus ou moins identique à lui qui va à son tour en faire autant, le principe de la vie est sur les rails... Avec le temps il pourra s'inventer le reste, la membrane, les fonctions...

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 457 messages
scientifique‚
Posté(e)
il y a 32 minutes, Blaquière a dit :

500 millions pourquoi pas mais ça me fait cher !

rabaisse ton prix ! Deux cent millions et on fait affaire !

Tu as raison de se décider en premier sur notre définition de la vie.

Tout doit tourner autour de la reproduction. Qu'un cellule tout-à-fait viable apparaisse soudain c'est impossible.

C'est le principe de la reproduction qui doit sortir en premier du chapeau ! Même un ensemble très simple, comme un demi fragment d'ADN (je dis n'importe quoi !) . Si ce demi fragment peut pas simple symétrie ou effet de miroir se compléter (et améliorer son équilibre ce qui 'l'incite' à le faire mécaniquement), et qu'il se sépare de cette moitié plus ou moins identique à lui qui va à son tour en faire autant, le principe de la vie est sur les rails... Avec le temps il pourra s'inventer le reste, la membrane, les fonctions...

Il est bien possible que tu ais raison sur l'antériorité de l'ADN. Un des arguments est que cet ADN est commun à toutes les "entités" du vivant et des dérivés comme les virus.

Mais ce qui me gène c'est la paroi ! il en faut une dans cette soupe liquide qui véhicule les nutriments, les déchets et qui donne un avantage à ce qui clos de façon à se reproduire à l'identique.

C'est un peu comme l'antériorité de la poule ou de l'oeuf.

Comment diable ce paradoxe a-t-il été résolu lors des premiers temps de la vie ?

Modifié par Répy
  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×