Aller au contenu

Les salariés ne veulent pas revenir au bureau comme avant et penchent pour le télétravail.

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre Posté(e)
goods Membre 25 495 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Les salariés ne veulent pas revenir au bureau comme avant et penchent pour le télétravail.

RBWV4TLZHVCLLCBIMH7L773GCE.jpg

De nombreux travailleurs disent ne pas vouloir revenir au travail comme avant : ils sont 74 % à l’affirmer parmi les télétravailleurs selon le 7e baromètre d’OpinionWay pour le cabinet Empreinte.

Que va-t-il se passer à partir du 9 juin, date à laquelle les règles du télétravail devraient évoluer ? À quoi ressemblera l’organisation du travail une fois le Covid-19 sous contrôle ? Les questions sur l’« après » révèlent à elles seules le bouleversement qui attend les entreprises et les salariés. Car en un an, le télétravail a changé la donne comme jamais. « Le retour à l’avant Covid n’existera plus jamais », jure Audrey Richard, la patronne des DRH (ANDRH).

À commencer par les attentes des salariés… Si de nombreux travailleurs rêvent du jour où ils pourront remettre complètement les pieds au bureau, d’autres encore plus nombreux disent ne pas vouloir revenir comme avant : ils sont 74 % à l’affirmer parmi les télétravailleurs et un sur deux sur l’ensemble des salariés, révèle le 7e baromètre d’OpinionWay pour le cabinet Empreinte humaine que nous dévoilons en exclusivité.

Plus de confiance, d’autonomie et d’écoute

Bien évidemment, la majorité des salariés (entre 60 % et 70 %) pense que le retour est nécessaire pour la cohésion d’équipe. « Mais il y a beaucoup de craintes. La qualité du management, des relations et de l’organisation du travail post-crise sera décisive », met en garde Christophe Nguyen psychologue du travail, et président Empreinte Humaine. Selon ce spécialiste des changements, les salariés sont marqués par plus d’un an de crise qui est devenue une crise du travail.

Pêle-mêle, ils souhaitent un renouvellement des pratiques de management, c’est-à-dire qu’il y ait plus de confiance, d’autonomie, d’écoute, mais aussi un autre type d’organisation. « Le télétravail a fait prendre conscience qu’il y avait beaucoup trop de process (procédures d’exécution, circuit de validation), qui sont perçus par les salariés comme une entrave à exécuter du bon travail », décrypte Christophe Nguyen auteur de cette étude.

Suite de l'article.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 39ans Posté(e)
kume2 Membre 21 messages
Forumeur balbutiant‚ 39ans
Posté(e)

Nous notre boss a carrément rendu les locaux. "Ça coûte une blinde, ça va bientôt faire un an qu'on peut pas s'en servir, et finalement on a pu remarquer que ça sert à rien."

Du coup le problème va être l'inverse : ceux qui ont pas envie de faire en sorte de s'organiser en télétravail en accord avec les normes exigées (il faut une salle dédiée, poste de travail de qualité, bien déclarer ce qui est matériel professionnel et distinguer du matériel personnel... Par exemple mon bureau et ma chaise sont des fournitures de mon employeur.) Le télétravail recommandé/forcé en urgence pour raison sanitaires, ne cherchait pas à appliquer ces normes contraignantes. Mais quand les raisons sanitaires ne s'appliqueront plus...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 102ans Posté(e)
LAKLAS Membre 9 410 messages
Forumeur alchimiste‚ 102ans
Posté(e)
il y a 34 minutes, kume2 a dit :

Nous notre boss a carrément rendu les locaux. "Ça coûte une blinde, ça va bientôt faire un an qu'on peut pas s'en servir, et finalement on a pu remarquer que ça sert à rien."

Du coup le problème va être l'inverse : ceux qui ont pas envie de faire en sorte de s'organiser en télétravail en accord avec les normes exigées (il faut une salle dédiée, poste de travail de qualité, bien déclarer ce qui est matériel professionnel et distinguer du matériel personnel... Par exemple mon bureau et ma chaise sont des fournitures de mon employeur.) Le télétravail recommandé/forcé en urgence pour raison sanitaires, ne cherchait pas à appliquer ces normes contraignantes. Mais quand les raisons sanitaires ne s'appliqueront plus...

Et si tu te blesses chez toi c'est compris en accident du travail ou pas ??Le surcoût de consommation électrique passe dans les frais de l'entreprise ou pas ??   :hum:

Modifié par LAKLAS
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 39ans Posté(e)
kume2 Membre 21 messages
Forumeur balbutiant‚ 39ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, LAKLAS a dit :

Et si tu te blesses chez toi c'est compris en accident du travail ou pas ??Le surcoût de consommation électrique passe dans les frais de l'entreprise ou pas ??   :hum:

Mon avocat me dit qu'il y a toujours un truc, mais tant qu'on essaie pas de prendre un juge pour un con :

- Si je me blesse chez moi du fait d'interaction avec le lieu de mon poste de travail, c'est un accident du travail

- Si je me blesse ailleurs ou en étant debout chez moi à rien faire qui ait un rapport avec le lieu de mon poste de travail, ça n'est pas un accident du travail

Après bon courage pour le prouver si je mens, et c'est à la personne qui soupçonne que je mens, de le prouver.

Après aussi, c'est pas parce que c'est un accident du travail, que mon assurance de chez moi est dédouanée. C'est une situation différente, ça veut pas dire que c'est pas son problème. Il faut toutefois que mon assurance soit au courant que je travaille de chez moi.

- Je peux demander remboursement de mon électricité dédiée au travail si je trouve un moyen de montrer combien sur la facture est dédié au travail. Si j'utilisais un powertool qui consomme beaucoup ce serait très simple : factures d'élec avant que je bosse de chez moi, factures après, et produire les documents qui indiquent la consommation d'électricité du powertool. Pour alimenter mon laptop, c'est plus compliqué. Les différences de facture d'élec viennent clairement de mon chauffage électrique, et aucun document n'indique que ça pourrait venir du laptop.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 102ans Posté(e)
LAKLAS Membre 9 410 messages
Forumeur alchimiste‚ 102ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, kume2 a dit :

Après bon courage pour le prouver si je mens, et c'est à la personne qui soupçonne que je mens, de le prouver.

Effectivement..à partir du moment ou l'employeur obligera son salarié à faire du télétravail afin de ne plus avoir à payer la location d'un bureau, il devra ne pas être trop regardant sur ce genre de choses. Ce sera à lui de faire ses comptes pour voir si comme je le pense il sera largement gagnant à ne plus payer un loyer tous les mois et à faire confiance à ses salariés .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×