Aller au contenu

Messages recommandés

gabibiluc Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚ 21ans
Posté(e)

 

Bonjour, j'aurais besoins d'aide pour un commentaire d'un discours du 10 mars 1842  de Lamartine. Je n'ai pas du tout d'idée de plan, mais j'ai ma problématique: comment lamartine, par un discours engagé, propose til de renoncer à un patriotisme négatif ?

Pouvez vous m'aider svp ? c'est urgent 

Merci d'avance Bonne journée

 

Voici le discours à commenter :

Et maintenant est-il vrai que nous soyons moins patriotes, parce que nous voulons donner une patrie à toute une race d’hommes prescrits et sans place au soleil ? Est-il vrai que nous soyons moins patriotes que ceux qui, en se félicitant d’avoir tous les biens de la vie civile, ne veulent pas que d’autres les possèdent ? Est-ce que l’héritage des enfants de Dieu sur la terre ressemble à cet héritage borné du père de famille, où les fils ont une part d’autant moins large qu’ils en donnent une part plus grande à leurs frères ? Non, vous le savez bien : le domaine du père commun des hommes est sans bornes ; il s’étend avec la civilisation et avec le travail à mesure que des races nouvelles se présentent pour le cultiver ; c’est l’infini en espace, en droits, en facultés, en développements ; c’est le champ de Dieu. Celui qui le borne et qui dit aux autres : « Vous n’y entrerez pas, » celui-là n’empiète pas seulement sur l’homme, il empiète sur Dieu lui-même ; il n’est pas seulement dur et cruel, il est blasphémateur et insensé.

Ne serait-il pas temps de s’entendre enfin sur ce qu’on appelle patriotisme, afin de ne pas nous renvoyer éternellement comme des injures des termes mal définis qui dénaturent nos pensées aux uns et aux autres, et qui sèment l’erreur et l’irritation entre les hommes et entre les peuples ?

Le patriotisme est le premier sentiment, le-premier devoir de l’homme que la nature attache à son pays avant tout, par-dessus tout, par tous les liens de la famille et de la nationalité, qui n’est que la famille élargie. Celui qui ne serait pas patriote ne serait pas un homme complet, ce serait un nomade. Pourquoi est-il si beau de mourir pour son pays ? C’est que c’est mourir pour quelque chose de plus que soi-même, pour quelque chose de divin, pour la durée et la perpétuité de cette famille immortelle qui nous a engendrés, et de qui nous avons tout reçu !

Mais il y a deux patriotismes : il y en a un qui se compose de toutes les haines, de tous les préjugés, de toutes les grosses antipathies que les peuples abrutis par des gouvernements intéressés à les désunir nourrissent les uns contre les autres. Je déteste bien, je méprise bien, je hais bien les nations voisines et rivales de la mienne ; donc je suis bien patriote ! Voilà l’axiome brutal de certains hommes d’aujourd’hui. Vous voyez que ce patriotisme coûte peu : il suffit d’ignorer, d’injurier et de haïr.

Il en est un autre qui se compose au contraire de toutes les vérités, de toutes les facultés, de tous les droits que les peuples ont en commun, et qui, en chérissant avant tout sa propre patrie, laisse déborder ses sympathies au delà des races, des langues, des frontières, et qui considère les nationalités diverses comme les unités partielles de cette grande unité générale dont les peuples divers ne sont que les rayons, mais dont la civilisation est le centre ! C’est le patriotisme des religions, c’est celui des philosophes, c’est celui des plus grands hommes d’État ; ce fut celui des hommes de 89, celui de vos pères, celui qui, par la contagion des idées, a conquis plus d’influence à notre pays que les armées mêmes de votre époque impériale, et qui les a mieux conservés. Oui, nos pères de 89 nous montrèrent, en 92, comment ceux qui osaient aimer les hommes savaient mourir pour leur patrie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Talon 1 Membre 12460 messages
Talon 1‚ 74ans
Posté(e)

Le patriotisme négatif, c'est le nationalisme. Il méprise toutes les autres nations. Le patriotisme, c'est l'amour de son pays. Qui n'entraîne pas forcément le nationalisme.

Vive l'humanisme. Voir Erasme.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gabibiluc Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚ 21ans
Posté(e)

Du coup, ma problématique est elle correcte ?

Mon plan est:

I. ART DU DISCOURS

a) discours argumentatif bien organisé     b) force de persuasion     c) adhésion de l'auditoire

II. PATRIOTISME UNIVERSELLE

a) une aspiration légitime          b) Rapport avec Dieu       c) deux formes de patriotisme

Qu'en pensez vous svp ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CAL26 Membre 3822 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, gabibiluc a dit :

Du coup, ma problématique est elle correcte ?

Mon plan est:

I. ART DU DISCOURS

a) discours argumentatif bien organisé     b) force de persuasion     c) adhésion de l'auditoire

II. PATRIOTISME UNIVERSELLE

a) une aspiration légitime          b) Rapport avec Dieu       c) deux formes de patriotisme

Qu'en pensez vous svp ? 

Dans un commentaire, il ne s'agit pas de proposer des jugements sur la qualité du discours (ce que fait ton plan et ta problématique) mais d'analyser l'enchainement des idées.

Je ne fais pas ton commentaire mais pour commencer on peut dire que ce texte est bien d'actualité. La première partie de ce texte me fait penser à la compatibilité entre le patriotisme et l'immigration : le patriotisme ne signifie pas fermer les frontières. Ensuite il donne un sens global au patriotisme, mais il en présente ensuite deux approches différentes.

Je te propose juste des repères. A toi de faire le travail.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gabibiluc Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚ 21ans
Posté(e)

Bonsoir, merci finalement j'ai changé de direction, j'abandonne l'analyse du discours en lui même (le I)), j'ai opté pour un commentaire linéaire en 3 parties: 

le I) porterait sur les questions rhétoriques et la comparaison à Dieu (ligne 1 à 8)

le II) porterait sur le patriotisme (l.9 à 16)

et le III) sur les deux aspects du patriotisme (l.71 à la fin)

Qu'en pensez vous svp ? C'est plus judicieux non ?

Par contre, pour la problématique, j'avais pensé également : En quoi le discours de Lamartine est engagé ? mais c'est un peu comme la précédente...

Bonne soirée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CAL26 Membre 3822 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
il y a 50 minutes, gabibiluc a dit :

Bonsoir, merci finalement j'ai changé de direction, j'abandonne l'analyse du discours en lui même (le I)), j'ai opté pour un commentaire linéaire en 3 parties: 

le I) porterait sur les questions rhétoriques et la comparaison à Dieu (ligne 1 à 8)

le II) porterait sur le patriotisme (l.9 à 16)

et le III) sur les deux aspects du patriotisme (l.71 à la fin)

Qu'en pensez vous svp ? C'est plus judicieux non ?

Par contre, pour la problématique, j'avais pensé également : En quoi le discours de Lamartine est engagé ? mais c'est un peu comme la précédente...

Bonne soirée

Pour commencer, petite remarque sur le fonctionnement du forum : si tu (ici je tutoie tout le monde et je dis ça même si le vous ne m'était pas spécialement destiné) veux que je sois informé de tes réponses, cite mon message.

Tout le texte parle du patriotisme. Apparemment Lamartine opte tout de suite pour un patriotisme ouvert sur le monde (ouvert à l'immigration). Ensuite il précise, explique. 

Pour toi qu'est-ce qu'un commentaire? Pour moi c'est d'abord l'analyse des idées et dans l'ordre de leur enchainement.

Modifié par CAL26

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BadKarma Membre 11585 messages
Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata..."‚ 57ans
Posté(e)

"Le nationalisme c' est la haine des autres, le patriotisme l' amour des siens" (Romain Gary).

Jusqu' à ce jour je n' ai toujours pas trouvé plus équilibré comme jugement.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité narcejo
Invité narcejo Invités 0 message
Posté(e)

Toute façon, vingt sur vingt, vous pouvez toujours.. 

J'aime bien l'orthographe du verbe être, enfin la conjugaison pour être précis. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gabibiluc Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚ 21ans
Posté(e)

Bonjour, pouvez vous m'expliquer la phrase suivante svp ? "Le patriotisme est le premier sentiment, le premier devoir de l'homme QUE LA NATURE ATTACHE A SON PAYS AVANT TOUT, PAR DESSUS TOUT, PAR TOUS LES LIENS DE LA FAMILLE ET DE LA NATIONALITE, QUI N'EST QUE LA FAMILLE ELARGIE"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gabibiluc Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚ 21ans
Posté(e)
Il y a 20 heures, CAL26 a dit :

Pour commencer, petite remarque sur le fonctionnement du forum : si tu (ici je tutoie tout le monde et je dis ça même si le vous ne m'était pas spécialement destiné) veux que je sois informé de tes réponses, cite mon message.

Tout le texte parle du patriotisme. Apparemment Lamartine opte tout de suite pour un patriotisme ouvert sur le monde (ouvert à l'immigration). Ensuite il précise, explique. 

Pour toi qu'est-ce qu'un commentaire? Pour moi c'est d'abord l'analyse des idées et dans l'ordre de leur enchainement.

Bonjour, pouvez vous m'expliquer la phrase suivante svp, je n'"ai pas vraiment compris son sens …  ? "Le patriotisme est le premier sentiment, le premier devoir de l'homme QUE LA NATURE ATTACHE A SON PAYS AVANT TOUT, PAR DESSUS TOUT, PAR TOUS LES LIENS DE LA FAMILLE ET DE LA NATIONALITE, QUI N'EST QUE LA FAMILLE ELARGIE"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CAL26 Membre 3822 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, gabibiluc a dit :

Bonjour, pouvez vous m'expliquer la phrase suivante svp, je n'"ai pas vraiment compris son sens …  ? "Le patriotisme est le premier sentiment, le premier devoir de l'homme QUE LA NATURE ATTACHE A SON PAYS AVANT TOUT, PAR DESSUS TOUT, PAR TOUS LES LIENS DE LA FAMILLE ET DE LA NATIONALITE, QUI N'EST QUE LA FAMILLE ELARGIE"

Grosso modo Lamartine y présente le patriotisme comme un lien presque inné avec son pays, il est un lien quasi filial (famille élargie).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gabibiluc Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚ 21ans
Posté(e)
il y a 24 minutes, CAL26 a dit :

Grosso modo Lamartine y présente le patriotisme comme un lien presque inné avec son pays, il est un lien quasi filial (famille élargie).

Ah oui, ça parait évident, je pensais que c'était plus compliqué. Merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gabibiluc Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚ 21ans
Posté(e)
Il y a 15 heures, gabibiluc a dit :

Ah oui, ça parait évident, je pensais que c'était plus compliqué. Merci !

Bonjour, j'ai bien avancé, il me reste quelques points à éclarcir. Par exemple, dans le 1er paragraphe, pouvez vous m'aider sur la phrase "Non, vous le savez bien […] c'est le champ de Dieu" ? 

Moi j'ai compris qu'en gros, Dieu accepte tout le monde "le domaine […] est sans bornes", et il grandit avec le travail et la civilisation de toutes les patries. Mais ça reste un peu flou….

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CAL26 Membre 3822 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
Il y a 7 heures, gabibiluc a dit :

Bonjour, j'ai bien avancé, il me reste quelques points à éclarcir. Par exemple, dans le 1er paragraphe, pouvez vous m'aider sur la phrase "Non, vous le savez bien […] c'est le champ de Dieu" ? 

Moi j'ai compris qu'en gros, Dieu accepte tout le monde "le domaine […] est sans bornes", et il grandit avec le travail et la civilisation de toutes les patries. Mais ça reste un peu flou….

En ce siècle où Lamartine a vécu, après le siècle des lumières,  on peut ne voir en Dieu que la pure abstraction, celle qu'on pourrait rencontrer chez les agnostiques.

Donc la présence de Dieu dans le premier paragraphe ne doit pas, selon moi, se traiter religieusement. L'idée principale est que les ressources d'un pays ne sont pas limitées, ne sont pas finies et accueillir les immigrés ne les diminue pas pour nous.

Modifié par CAL26

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gabibiluc Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚ 21ans
Posté(e)
Il y a 16 heures, CAL26 a dit :

En ce siècle où Lamartine a vécu, après le siècle des lumières,  on peut ne voir en Dieu que la pure abstraction, celle qu'on pourrait rencontrer chez les agnostiques.

Donc la présence de Dieu dans le premier paragraphe ne doit pas, selon moi, se traiter religieusement. L'idée principale est que les ressources d'un pays ne sont pas limitées, ne sont pas finies et accueillir les immigrés ne les diminue pas pour nous.

Mais plus tard, Lamartine parle de "patriotisme des religions", dans ce cas là, ce n'est pas contradictoire ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CAL26 Membre 3822 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, gabibiluc a dit :

Mais plus tard, Lamartine parle de "patriotisme des religions", dans ce cas là, ce n'est pas contradictoire ?

Le patrotisme des religions par ce que les religions sont un universelles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×