Aller au contenu

gabibiluc

Membre
  • Compteur de contenus

    59
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    312 [ Donate ]

À propos de gabibiluc

  • Rang
    Forumeur en herbe
  • Date de naissance 24/06/1999

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Bonjour, quelle différence entre la parenthèse, la parembole, et la proposition incise ? Une proposition incise peut-elle être une parenthèse ou une parembole ? Exemple : Rien ne sert de courir, il faut partir à point (dit la morale de la fable Le lièvre et la tortue) "Dit la morale de la fable Le lièvre et la tortue", c'est une parenthèse, une incise ou une parembole, ou les 3 en même temps ? Merci
  2. gabibiluc

    Comparaison

    Bonjour, mais du coup "connaître" et "savoir" veulent dire la même chose. J'ai fait des recherches mais je n'ai pas trouvé d'info si ça pourrait être un verbe copule
  3. gabibiluc

    Comparaison

    Super merci, ça m'aide beaucoup. Savez vous si le verbe "savoir" est un verbe copule ou un verbe d'état ou attributif ? Par exemple dans : "ils savent ses avis" ? J'ai un doute, je ne sais pas si "ses avis" est COD ou s'il peut être attribut du sujet "ils"
  4. gabibiluc

    Comparaison

    Merci pour votre réponse. Mais comment l'expliquer que ça donne cet effet ? Pourquoi on arrive à en déduire que ça crée un effet ironique (parce que je ne saurais pas l'expliquer, ça "se sent" que c'est ironique) J'ai analysé la phrase, c'est une subordonnée circonstancielle de comparaison hypothétique, il y a 3 phrases de ce type, suivies les unes après les autres
  5. Bonjour, est ce que les comparaisons hypothétiques avec "comme si" peuvent avoir un effet ironique svp ? Exemple : " comme si l'Esprit avait use ses ailes à s'appuyer sur eux" ; "comme s'ils avaient mangé à la table des hauts Dieu" J vous remercie par avance Bonne journée
  6. Savez vous qui est "Minos", quand Rosard dit "ainsi que dit la fable de Minos". J'ai vu sur Internet que c'était dans la mythologie, c'est le roi de Crète, mais quel rapport avec les protestants ?
  7. Bonjour, merci pour les liens, je pense que ça va bien m'aider
  8. Je fais également de l'ancien français Le module de langue française de la Renaissance est une matière proposée avec d'autres propositions. J'ai choisi ce module car je pensais vraiment faire de l'"Histoire de la langue française des origines à la Renaissance" (comme la fac le désignait), donc je pensais étudier l'histoire de la langue et non pas des textes et en faire des commentaires stylistiques, commentaires stylistiques que je n'ai d'ailleurs jamais fais durant mon parcours, donc que je ne maitrise pas. Et j'ai travaillé, mais j'ai des difficultés concernant ce texte.
  9. Oui, je suis en L3 de lettres modernes et ils nous donnent des exercices en français de la Renaissance qui concernent le capes ... alors que moi je ne veux pas du tout aller en capes.
  10. Je pensais qu'en recréant le sujet, il allait se "réactualiser". Je galère vraiment avec ce texte, j'ai un plan mais je sais qu'il est faux...
  11. Bonjour, quels sont les procédés littéraires qui permettent la satire dans ce texte svp ? Je vous remercie vraiment de votre aide Comment pourrions-nous bien avec nos petits yeux Connaître clairement les mystères des cieux ? Quand nous ne savons pas régir nos républiques, Ni même gouverner nos choses domestiques ! Quand nous ne connaissons la moindre herbe des prés ! Quand nous ne voyons pas ce qui est à nos pieds ! Toutefois les docteurs de ces sectes nouvelles, Comme si l'Esprit Saint avait usé ses ailes A s'appuyer sur eux, comme s'ils avai
  12. gabibiluc

    étudier la satire

    Je suis bloquée, j'ai fait un plan, mais malheureusement il suit le mouvement du texte (ce qu'il ne faut pas faire) : 1) Les protestants dénoncés par Ronsard a) Utilisation de la modalité interrogative et exclamative pour montrer que "personne" ne connait les mystères des cieux b) Les hommes aveugles (anaphore de "quand ne nous", locution "ni même" semble importante, et comme vous avez dit "républiques"/"choses domestiques" sur le même plan, et antithèse "pieds"/"cieux") II) La connaissance de Dieu par les protestants a) Les protestants sont familiers avec Dieu (emploi
  13. gabibiluc

    étudier la satire

    L'exagération ne passe t'elle pas par l'ironie avec les termes "conseillers", "secrétaires"... ?
  14. gabibiluc

    étudier la satire

    Mais dans mon texte, je ne voix pas vraiment de figure d'exagération... L'auteur fait surtout des comparaisons hypothétiques, se moque de lui et du peuple (avec le pronom "nous") et dénonce les "docteurs" avec des parallélismes de contsructions ("ils sont ses conseillers, ils sont ses secrétaires") Comment pourrions-nous bien avec nos petits yeux Connaître clairement les mystères des cieux ? Quand nous ne savons pas régir nos républiques, Ni même gouverner nos choses domestiques ! Quand nous ne connaissons la moindre herbe des prés ! Quand nous ne voyons pas ce
  15. gabibiluc

    étudier la satire

    Donc il faudrait que je trouve des figures d'exagération, d'amplification, ce genre de choses ?
×