Vie chère/Pouvoir d'achat.


Montgomery85 Membre 310 messages
Forumeur survitaminé‚ 31ans
Posté(e)

Dans un certains nombre de secteurs (les produits pétroliers, le logement¿) les prix ne cessent d'augmenter années après années alors que les salaires augmentent relativement peu. Il y a donc une impression globale de baisse, ou du moins de stagnation, du pouvoir d'achat alors même que l'INSEE, un organisme reconnu, présente des chiffres qui tendent à prouver que le pouvoir d'achat des français augmente de 1.9% par an.

Devant l'opposition entre les chiffres officiels et le ressenti des français se posent alors plusieurs questions. Tout d'abord, face à cette moyenne, est on sûr que tous profitent de la même façon de cette hausse du pouvoir d'achat ? Quel sont les classes les plus privilégiées ? Et à partir de là que faut il faire pour réintroduire une certaine égalité réelle dans le pouvoir d'achat des français ?

Modifié par Montgomery85

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Pheldwyn Membre 11 146 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Oui, c'est ce que je me demande : comment calculent-ils leur moyenne à l'INSEE ?

Parceque la somme dépensé / nb de français ne tient évidemment pas compte de la notion de répartition, qui est primordiale pour estimer le pouvoir d'achat effectif de la majorité de la population.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Montgomery85 Membre 310 messages
Forumeur survitaminé‚ 31ans
Posté(e)

Ben ils se basent quand même sur des centaines de milliers de feuilles de revenus individuels, je pense difficile de les prendre en défaut en ce qui concerne leur chiffre. La question c'est de savoir s'ils prennent tout en compte...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SolOo Membre 1 982 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Tout augmente sauf les salaires.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 902 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
;) petite definition d'un calcul de moyenne , 1 je place la tete du sujet dans un four chauffé a 200° celsius et 2 je place les pieds du dit sujet dans un bain d'azote liquide a -170° celsius , en moyenne cela donne donc 30° celsius une temperature tout a fait supportable ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
;) petite definition d'un calcul de moyenne , 1 je place la tete du sujet dans un four chauffé a 200° celsius et 2 je place les pieds du dit sujet dans un bain d'azote liquide a -170° celsius , en moyenne cela donne donc 30° celsius une temperature tout a fait supportable ;)

C'est un peu près ça le problème : si le pouvoir d'achat augmente en moyenne, il diminue pour la majorité des gens.

les deux ne sont pas du tout incompatibles.

Au passage, l'INSEE, dans son calcul de l'inflation ignore plusieurs paramètres :

  • La qualité non constante des produits (le fait qu'on ne puisse plus acheter le même ordinateur qu'il y a 10 ans avec le même OS, le fait que la qualité de certains produits diminuent au cours du temps). Ainsi, pour l'INSEE, si les français consomme plus de pains spéciaux, c'est parce qu'ils ont pris des goût de luxe (en ce qui me concerne c'est parce que les boulangeries que je connais se sont mise à faire des baguettes immangeables).
    Dans tous les cas, c'est une sous-estimation de la baisse du pouvoir d'achat
  • La répartition de ces produits dans les frais des ménages.
    Ainsi, l'évolution des cours du marché du logement sont largement sous-estimé dans le calcul de l'INSEE (alors que le logement représente une grande part des dépenses des ménages).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Montgomery85 Membre 310 messages
Forumeur survitaminé‚ 31ans
Posté(e)

OUi mais la question qui se pose alors, si on considère que le pouvoir d'achat diminue, ou du moins stagne, c'est que faire pour le relancer? Peut on baisser les charges sur les plus bas salaires? Quitte à les augmenter sur les plus haut?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 146 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

C'est un peu aussi le problème de la consommation : créer des classes plus aisées, et des classes avec un pouvoir d'achat moindre, c'est favoriser la consommation du luxe au détriment de la consommation de masse.

Je me demande même si celà est intéressant pour l'économie du pays. Tout celà pour répondre à ceux dont les poils se hérissent lorsque que l'on parle d'ISF, ou de taxer davantage les plus riches.

Sinon, pour rebondir sur ce qu'a dit grenouille (bon ok, je n'ai pas choisi rebondir par hasard) : http://www.actuchomage.org/modules.php?op=...le&sid=2057

La fin est intéressante : l'INSEE considère que le loyer ne représente que 6% des charges des ménages. Votre loyer ne représente que 6% de vos dépenses mensuelles, vous ?

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
droopy78 Membre 325 messages
Forumeur survitaminé‚ 56ans
Posté(e)

Ah ben non ! pour moi, le loyer représente 28% de mes charges ! et je ne parle pas des impôts et autres taxes.... Mais je pense ne pas être le seul ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 902 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
;) l'Insee a reconnue que ses calculs minorés la part des achats courants et des charges fixes ( loyer , assurance , etc ) dans l'indice des prix , de plus la part des salaires dans la richesse nationale ne cesse de baisser depuis une vingtaines d'années ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant