Aller au contenu

La dimension sexy de l'être humain

Noter ce sujet


Messages recommandés

40ans Posté(e)
sovenka Membre 4 459 messages
Oiseau de nuit‚ 40ans
Posté(e)

Coucou, après tout ce temps !

Il me prend l'envie de pousser un coup de gueule.

Des collégiennes qui passent en conseil de discipline pour une épaule apparente, pour des cheveux teints... Des femmes qui se font agonir dans l'espace public pour une mini-jupe, qui doivent supporter des réflexions débiles sur leur tenue, leur maquillage... Ce sont des infos récurrentes. C'est donc le grand retour du cul-bénisme, partout on veut que les femmes ressemblent à des grenouilles de bénitier comme si c'était des boîtes de chocolats à planquer à la vue des gourmands jusqu'à noël.

Et puis parlons aussi des ordures qui battent à mort leur épouse qu'ils considèrent comme leur terrain, leur possession, qu'ils voudraient avoir le droit de mettre sous cloche, et les trouducs qui se contrefichent des codes de la séduction et s'octroient de se comporter avec la première qui leur plaît comme s'ils avaient élevé les cochons ensemble.

On pourrait encore parler du vigile qui interdit l'entrée du magasin en face de la plage à tous ceux qui y font un saut en maillot. N'est-ce pas excessif ?

Quelle société est-on en train de bâtir ? Une société où c'est mal de plaire, une société de tue-l'amour, de pudibonds et d'empêcheurs de tourner en rond ? Une société où la mode féminine se calque sur l'accoutrement de la mère Bodin ?

Ne serait-il pas temps d'un sursaut, d'un mouvement, d'une mode, d'une lutte affichée pour reconnaître la dimension sexy de l'individu ?

Faut-il réapprendre à respecter et à chérir cette dimension où faut-il céder à la pruderie ?

Les gens ne se sentaient-ils pas mieux dans les 70's, 80's quand les femmes montraient leurs épaules et leurs jambes, quand se portaient les pantalons moulants, quand les hommes allaient librement en marcel ou torse nu dehors en été ?

Qui conçoit sur ce forum, que l'être humain a également une dimension sexy ?

On pourrait même approfondir cette question au travers d'une réflexion mystique : pourquoi les adultes en âge de procréer auraient cette dimension sexy ? Et du bien fondé de ne plus brimer cette dimension ? (Dimension à ne pas confondre avec le niveau obscène ! La nuance devrait être claire et nette entre les deux sous peine de tomber dans la logique du harceleur.)

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
75ans Posté(e)
Maurice Clampin Membre 7 949 messages
Pépé fada , râleur , et clairvoyant .‚ 75ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, sovenka a dit :

Coucou, après tout ce temps !

Il me prend l'envie de pousser un coup de gueule.

Des collégiennes qui passent en conseil de discipline pour une épaule apparente, pour des cheveux teints... Des femmes qui se font agonir dans l'espace public pour une mini-jupe, qui doivent supporter des réflexions débiles sur leur tenue, leur maquillage... Ce sont des infos récurrentes. C'est donc le grand retour du cul-bénisme, partout on veut que les femmes ressemblent à des grenouilles de bénitier comme si c'était des boîtes de chocolats à planquer à la vue des gourmands jusqu'à noël.

Et puis parlons aussi des ordures qui battent à mort leur épouse qu'ils considèrent comme leur terrain, leur possession, qu'ils voudraient avoir le droit de mettre sous cloche, et les trouducs qui se contrefichent des codes de la séduction et s'octroient de se comporter avec la première qui leur plaît comme s'ils avaient élevé les cochons ensemble.

On pourrait encore parler du vigile qui interdit l'entrée du magasin en face de la plage à tous ceux qui y font un saut en maillot. N'est-ce pas excessif ?

Quelle société est-on en train de bâtir ? Une société où c'est mal de plaire, une société de tue-l'amour, de pudibonds et d'empêcheurs de tourner en rond ? Une société où la mode féminine se calque sur l'accoutrement de la mère Bodin ?

Ne serait-il pas temps d'un sursaut, d'un mouvement, d'une mode, d'une lutte affichée pour reconnaître la dimension sexy de l'individu ?

Faut-il réapprendre à respecter et à chérir cette dimension où faut-il céder à la pruderie ?

Les gens ne se sentaient-ils pas mieux dans les 70's, 80's quand les femmes montraient leurs épaules et leurs jambes, quand se portaient les pantalons moulants, quand les hommes allaient librement en marcel ou torse nu dehors en été ?

Qui conçoit sur ce forum, que l'être humain a également une dimension sexy ?

On pourrait même approfondir cette question au travers d'une réflexion mystique : pourquoi les adultes en âge de procréer auraient cette dimension sexy ? Et du bien fondé de ne plus brimer cette dimension ? (Dimension à ne pas confondre avec le niveau obscène ! La nuance devrait être claire et nette entre les deux sous peine de tomber dans la logique du harceleur.)

:pap:  1) .... Dans sexy il y a sexe .... Et le sexe c' est pour l' intimité .

Pour ce qui concerne les collégiennes ou les collégiens , je suppose qu' il y a un règlement intérieur de l' établissement , et si dans ce règlement il y a certaines restrictions (ou obligations) d' habillement , et bien un règlement est fait pour être observé , ou l' on va dans un autre établissement . Si il est demandé une certaine discipline , ou on l' accepte ou on va ailleurs .

Le vigile il a raison parce que c' est tout simplement la loi . Il faudrait que cette putain de société d' aujourd'hui apprenne que tout n' est pas permis , et que chacun n' est pas en droit de faire ce qu' il veut . 

La dimension (non pas sexy qui pour moi veut dire appeler le sexe) mais élégante et agréable à regarder est tout à fait souhaitable et un vrai plaisir pour la vie en société .

Mais ressembler à des gigolos , ou des péripatéticiennes (ça y est , je l' ai placé celui là) à des pots de peinture ambulants ou à des expositions de jambons à vendre aux enchères , c' est grotesque , moche , et impudique . (un peu de pudeur c' est pas mal , quand même et ça n' arien a voir avec la pruderie)  

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Passiflore Membre 4 933 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, sovenka a dit :

(...) quand les hommes allaient librement en marcel ou torse nu dehors en été ?

 

La clâââsse !!

 

Cela ne fait-il pas partie de la beauf' attitude, un autre sujet proposé tout à l'heure ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Passiflore Membre 4 933 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

 

Il y a pas mal d'années de cela, je me souviens d'une émission (style de celles animées  à l'époque par Jean-Luc Delarue) où une adolescente vêtue d'un jeans descendu laissant apparaître le haut de sa raie culière et son string et se tortillant du popotin de façon provocante disait : "je ne comprends pas qu'on me respecte pas".

 

A un moment, ça serait bien d'arrêter d'être idiote.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Mr_Fox Membre 12 755 messages
Animal sauvage‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, sovenka a dit :

Coucou, après tout ce temps !

Il me prend l'envie de pousser un coup de gueule.

Des collégiennes qui passent en conseil de discipline pour une épaule apparente, pour des cheveux teints... Des femmes qui se font agonir dans l'espace public pour une mini-jupe, qui doivent supporter des réflexions débiles sur leur tenue, leur maquillage... Ce sont des infos récurrentes. C'est donc le grand retour du cul-bénisme, partout on veut que les femmes ressemblent à des grenouilles de bénitier comme si c'était des boîtes de chocolats à planquer à la vue des gourmands jusqu'à noël.

C'est la presse qui en parle parce qu'il y a une vague obligatoire de #metoo. Toute personne est obligatoirement prise à partie et a l'obligation de jurer allégeance à l'Axe du Bien. les asso de cinglées qui sont terrorisées par les mains au cul dans le métro ont le monopole de la parole.

Et aucune question pertinente ne sera jamais posée.

Il y a 3 heures, sovenka a dit :

Et puis parlons aussi des ordures qui battent à mort leur épouse qu'ils considèrent comme leur terrain, leur possession, qu'ils voudraient avoir le droit de mettre sous cloche, et les trouducs qui se contrefichent des codes de la séduction et s'octroient de se comporter avec la première qui leur plaît comme s'ils avaient élevé les cochons ensemble.

#metoo

On ne parle que de ça toute la journée tous les jours depuis des mois. Bizarrement les esprits s'échauffent. Mais en fait c'est de la crotte, il y a de véritables sujets très graves dans cette société et bizarrement on s'attache à les traiter par le bout ou on n'a aucune chance d'obtenir un résultat quelconque. C'est de la stratégie : pour ne rien changer attaquez un problème insoluble.

Il y a 3 heures, sovenka a dit :

On pourrait encore parler du vigile qui interdit l'entrée du magasin en face de la plage à tous ceux qui y font un saut en maillot. N'est-ce pas excessif ?

Quelle société est-on en train de bâtir ? Une société où c'est mal de plaire, une société de tue-l'amour, de pudibonds et d'empêcheurs de tourner en rond ? Une société où la mode féminine se calque sur l'accoutrement de la mère Bodin ?

Une société ou draguer est passible de prison ça c'est sur, frustration générale au programme. On a aujourd'hui un topic qui évoque les violences faites aux femmes parmi lesquelles les regards dans le métro.

Mais en fait si tu réfléchis bien tu as posé la bonne question et sans doute as-tu même la bonne réponse. Quelle société est-on en train de bâtir ? 

Il y a 3 heures, sovenka a dit :

Ne serait-il pas temps d'un sursaut, d'un mouvement, d'une mode, d'une lutte affichée pour reconnaître la dimension sexy de l'individu ?

Faut-il réapprendre à respecter et à chérir cette dimension où faut-il céder à la pruderie ?

A la terreur.

Il y a 3 heures, sovenka a dit :

Les gens ne se sentaient-ils pas mieux dans les 70's, 80's quand les femmes montraient leurs épaules et leurs jambes, quand se portaient les pantalons moulants, quand les hommes allaient librement en marcel ou torse nu dehors en été ?

Deux trois choses ont changé depuis l'époque.

Il y a 3 heures, sovenka a dit :

Qui conçoit sur ce forum, que l'être humain a également une dimension sexy ?

On pourrait même approfondir cette question au travers d'une réflexion mystique : pourquoi les adultes en âge de procréer auraient cette dimension sexy ? Et du bien fondé de ne plus brimer cette dimension ? (Dimension à ne pas confondre avec le niveau obscène ! La nuance devrait être claire et nette entre les deux sous peine de tomber dans la logique du harceleur.)

Les gens heureux sont moins malléables, ils font ce qui leur plait. Ca rend le pouvoir moins puissant, c'est pourquoi notre lutte collective vise la plus grande frustration possible. #metoo.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
152ans Posté(e)
hell-spawn Membre 11 089 messages
Forumeur alchimiste‚ 152ans
Posté(e)
il y a 47 minutes, Passiflore a dit :

 

La clâââsse !!

 

Cela ne fait-il pas partie de la beauf' attitude, un autre sujet proposé tout à l'heure ?

Tout dépend de comment est bati l'homme qui porte le marcel, s'il est gros et flasque c'est vulgaire, s'il est bati en Apollon ou Hercule c'est un piége a fille.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
40ans Posté(e)
sovenka Membre 4 459 messages
Oiseau de nuit‚ 40ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, Maurice Clampin a dit :

Dans sexy il y a sexe .... Et le sexe c' est pour l' intimité .

Sexy n'a rien à voir avec quoi que ce soit d'obscène ou devant rester intime, ou alors nos formulaires administratifs sont orduriers (sexe, cochez la bonne case). En fait le vrai sens du terme échappe à bon nombre de gens qui l'associe à "aguicher", "tapageur", "excentrique", "provoquant" alors que ce n'est pas ça. S'habiller sexy c'est mettre en valeur ce qu'il y a de propre à notre sexe, notre genre si vous préférez, et susceptible de plaire, de mettre en valeur nos atouts charme. L'élégance est donc sexy et être sexy cela ne signifie nullement tomber dans l'obscène, donc nuance.

On pourrait dire par exemple que le paon est sexy quand il fait la roue devant ces dames.

Il y a 6 heures, Maurice Clampin a dit :

La dimension (non pas sexy qui pour moi veut dire appeler le sexe) mais élégante et agréable à regarder est tout à fait souhaitable et un vrai plaisir pour la vie en société .

Mais ressembler à des gigolos , ou des péripatéticiennes (ça y est , je l' ai placé celui là) à des pots de peinture ambulants ou à des expositions de jambons à vendre aux enchères , c' est grotesque , moche , et impudique . (un peu de pudeur c' est pas mal , quand même et ça n' arien a voir avec la pruderie)  

Nouvelle preuve que le vrai sens du terme t'échappe à toi aussi.

Il y a 6 heures, Passiflore a dit :

 

La clâââsse !!

 

Cela ne fait-il pas partie de la beauf' attitude, un autre sujet proposé tout à l'heure ?

Je trouve pas que le marcel est forcément l'attribut du beauf, à moins d'être bedonnant et poilu mais là le port du marcel n'a rien de sexy.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
40ans Posté(e)
sovenka Membre 4 459 messages
Oiseau de nuit‚ 40ans
Posté(e)
Il y a 5 heures, Passiflore a dit :

 

Il y a pas mal d'années de cela, je me souviens d'une émission (style de celles animées  à l'époque par Jean-Luc Delarue) où une adolescente vêtue d'un jeans descendu laissant apparaître le haut de sa raie culière et son string et se tortillant du popotin de façon provocante disait : "je ne comprends pas qu'on me respecte pas".

 

A un moment, ça serait bien d'arrêter d'être idiote.

S'habiller sexy ne signifie vraiment pas se balader avec la raie apparente. S'habiller sexy c'est plus subtil : laisser paraître une portion de peau veloutée à un endroit montrable par exemple (je veux dire pas le pubis ou les fesses).

Du reste qu'une fille mâche du chewing gum avec son derrière en marchant avec un jean qui descend jusqu'à la moitié de sa raie n'autorise personne à lui manquer de respect ou même à l'agresser, mais c'est un autre débat.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
40ans Posté(e)
sovenka Membre 4 459 messages
Oiseau de nuit‚ 40ans
Posté(e)
Il y a 20 heures, Mr_Fox a dit :

Deux trois choses ont changé depuis l'époque.

:smile2:

La règle d'or de la drague jusqu'à une certaine époque c'était "l'homme propose la femme dispose". Autrement dit à chaque étape d'une drague réussie la femme dispose d'une porte de sortie. Là on a des individus qui veulent tout tout de suite.

Le bon dragueur partant draguer dans un lieu public repère une femme avec qui il aimerait sortir. Elle est assise sur un banc, il commence par lui parler, puis si la com passe il demande la permission de s'asseoir sur le même banc et, plus tard, propose un rendez-vous pour aller plus loin. Le rendez-vous sera déterminant. A toutes les étapes la femme était libre de dire oui ou non. De nos jours on a des types qui brûlent les étapes et s'assoient directement à côté de la femme repérée sans crier gare, évidemment que ça colle pas. Les hommes subtils sont les hommes comblés, pas les autres.

C'est comme l'habillement : si on montre son cul à tout le monde avec un pantalon taille basse c'est pas subtil, donc pas sexy.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Mr_Fox Membre 12 755 messages
Animal sauvage‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, sovenka a dit :

:smile2:

La règle d'or de la drague jusqu'à une certaine époque c'était "l'homme propose la femme dispose". Autrement dit à chaque étape d'une drague réussie la femme dispose d'une porte de sortie. Là on a des individus qui veulent tout tout de suite.
 

C'est pas ça qui a changé, c'est le lavage de cerveau général que tout le monde subit en mode intensif depuis des années #metoo #menaretrash. 

Les gens désignent l'autre comme leur ennemi et après s'étonnent que les rapports deviennent plus compliqués.

Citation

Le bon dragueur partant draguer dans un lieu public repère une femme avec qui il aimerait sortir. Elle est assise sur un banc, il commence par lui parler,

Et elle sort sa bombe lacrymo s'enfuit en courant appelle la police et le mec prend 1 an ferme pour "parlage sexiste". 

Citation

 De nos jours on a des types qui brûlent les étapes et s'assoient directement à côté de la femme repérée sans crier gare, évidemment que ça colle pas. Les hommes subtils sont les hommes comblés, pas les autres.

Les hommes sont des monstres inhumains inaptes à la vie en société. Tous, c'est la loi. Quelle autre option ils ont que de faire ce qu'on leur dit de faire ? Je ne sais pas, c'est ce que je disais dans l'autre message et que toi aussi tu disais. Quelle société veut-on ?

Une société ou on respecte l'autre ça implique le respect de chacun, pas juste certaines catégories mises sur un piédestal comme victimes ineffables. La société c'est toi et moi, c'est pas un client et un prestataire. On n'a pas de droits vis à vis des autres, on n'a pas un rapport commercial unilatéral. 

Une société c'est pas le truc qu'on nous vend.

Citation

C'est comme l'habillement : si on montre son cul à tout le monde avec un pantalon taille basse c'est pas subtil, donc pas sexy.

Par contre c'est commercial :rolle:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×