Bayrou : ''Il faut que la France prenne un autre chemin''

Invité Saroumane
Invité Saroumane Invités 0 message
Posté(e)

Ca c'est parce qu'en comparaison, l'UMP, c'est plus le SPD ou le Labour que des libéraux pur jus. Le PS, lui, excepté Strauss, est à l'ultra gauche sur l'échiquier européen. Et nous sommes l'un des derniers pays où des trotskistes font 10%.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

roman66 Membre 213 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Il se prend pour un électron libre sur le terrain politique, avec lequel on peut s'attendre à des tirs aux buts vers les deux camps. (Exactement comme le Cheucheu dans l'autre camp)

Eh oui ça s'appelle un traitre, en ne faisant partie d'aucun camp opposé, il peut avoir du pouvoir dans les deux. Moi j'appelle ça un traitre, pas vous? ah bon!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Il se prend pour un électron libre sur le terrain politique, avec lequel on peut s'attendre à des tirs aux buts vers les deux camps. (Exactement comme le Cheucheu dans l'autre camp)

Eh oui ça s'appelle un traitre, en ne faisant partie d'aucun camp opposé, il peut avoir du pouvoir dans les deux. Moi j'appelle ça un traitre, pas vous? ah bon!

Non, pour moi, et pour la plupart des dictionnaires, un traître, c'est quelqu'un qui trahi ou qui a trahi, pas quelqu'un pernant une position médiane et raisonnable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
roman66 Membre 213 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Médiane et raisonnable????

Bouffer à tous les rateliers, oui. C'est avec des raisonnements comme ça qu'ils font leur beurre!!!

Chevènement a trahi sont ami Jospin, ami de longue date. Jospin, grand prince, ne lui en a même pas voulu, la classe.

Quand on fait de la politique il y a ce qu'on appelle la discipline de parti, c'est le groupe qui prime sur l'individu. Si l'on est pas disposé, on sort de la politique.

Oui mais alors.... fini les meetings, le pouvoir et l'érotisme qu'apparamment il apporte.

Ces gens-là, Chevènement et Bayrou, feraient n'importe quoi pour conserver leur part de gateau. Prêts à s'allier avec n'importe qui.

Maintenant si tu trouves que c'est une position médiane...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Quand on fait de la politique il y a ce qu'on appelle la discipline de parti, c'est le groupe qui prime sur l'individu. Si l'on est pas disposé, on sort de la politique.

Moi, j'appelle cela une dérive clanique.

Ce n'est pas le ""clan"" qui importe, mais les idées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
roman66 Membre 213 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Moi, j'appelle cela une dérive clanique.

Ben non, c'est de la discipline politique, tout politicien te le dira. Tous ont dû avaler des couleuvres, un politique apporte des idées à son parti, qui sontdiscutées entre les membres. éa n'a rien de clanique, c'est de démocratie. Ce que font Chevènement et Bayrou, c'est déchirer les cartes du jeu et trahir ceux qui les ont portés à la gloire et la reconnaissance., mais c'est très courant en politique...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Django Quevedo Membre 46 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Non ça ce n'est pas de la politique dont tu parles, mais de la particratie. Ta définition contribue à la définition connotée négativement que connait de nos jours le terme "politique". La discipline de parti est une notion inventée par ceux à la tête de ces derniers pour assouvrir leur soif de puissance et en rien le résultat d'un processus démocratique interne mais bien d'un rapport de forces.

Les idées ? Qui lit encore les programmes pour vérifier qu'au delà des slogans télévisés il y a un ensemble cohérent ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
roman66 Membre 213 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Eh si, c'est de la politique. Comme dans toute association d'êtres humains il y a des règles à suivre qui servent d'éthique. Et si quelqu'un arrive en haut de l'échelle, c'est que d'autres le soutiennent.

C'est vraiment lamentable d'en voir certains pointer le nez quelques mois avant les présidentielles, ce ne sont pas des politiques, ce sont des arrivistes, plus que les autres en tout cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Django Quevedo Membre 46 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Si quelqu'un arrive en haut de l'échelle, ce n'est pas forcément car il a pu bénéficié d'un plus large soutien que les autres. Je ne sais pas si tu connais un peu la politique belge, mais l'homme le plus populaire du côté francophone (en voix de préférence) c'est un certain Van Cau. Dans son parti, le président s'appelle Di Rupo. Et ce dernier ne peut pas supporter qu'il y ait un Wallon plus populaire que lui, cela entrave ses espoirs de devenir premier ministre fédéral. Alors du coup et depuis quelques mois, Di Rupo a décidé de dynamiter Van Cau en allant au sens figuré fouiller ses poubelles. Non je n'en démords pas, la popote d'un parti est tout sauf histoire de démocratie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 586 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

vous parlez de traitrise de bayrou mais vous savez que chirac a été le champion, chef de parti de l'UDF quand giscard se portait candidat et était un de ses meilleurs puis peu de temps avant les élections de 81 il l'a trahi en créant le RPR et a dynamiter giscard au sein de son propre parti .

Bayrou essai de reprendre des idées bonne à ses yeux de chaque coté et chacun peu s'y retrouver et si vous etes pro européen écoutez le un peu plus car c'est le seul a en parler franchement

J'ai meme entendu Kouchner qui l'a affirmé, m'etonne pas qu'il le rejoigne un jour

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
roman66 Membre 213 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Bayrou essai de reprendre des idées bonne à ses yeux de chaque coté et chacun peu s'y retrouver

... Tu admets donc qu'il n'a aucune idée personnelle!!!

C'est ce que j'appelle "l'extrême centre", très en vue en ce moment.

L'extrême centre, c'est être à la fois de gauche et de droite, mais ni de gauche ni de droite, tout en n'étant pas non plus de centre, la quadrature du cercle, tout en n'étant pas un carré, ni un cercle. C'est le végétarien qui mange de la viande, en quelque sorte.

C'est l'idéalisme sans idéal, sans idées non plus d'ailleurs.

Mais il est gentil Bayrou, il a bouffé plein de cirage pour bien briller.

C'est pas de moi ça, c'est Coluche...

Vous faites confiance à un type qui bouffe du cirage, vous?

Quant à la politique belge, non, je ne connais pas, mis à part que les wallons et les flamands s'ignorent royalement. Je connais bien la politique espagnole, par contre. Il y a en Catalogne un parti comme ça, un parti de centre, c'est à dirte de droite, prêt à pactiser avec qui que ce soit. Ils s'y sont pris les doigts d'ailleurs.

Sinon, c'est la gauche et la droite, qwui se dit de centre bien sûr.

Autre question, pourquoi personne ne s'affirme de droite???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Saroumane
Invité Saroumane Invités 0 message
Posté(e)
Bayrou essai de reprendre des idées bonne à ses yeux de chaque coté et chacun peu s'y retrouver

... Tu admets donc qu'il n'a aucune idée personnelle!!!

C'est ce que j'appelle "l'extrême centre", très en vue en ce moment.

L'extrême centre, c'est être à la fois de gauche et de droite, mais ni de gauche ni de droite, tout en n'étant pas non plus de centre, la quadrature du cercle, tout en n'étant pas un carré, ni un cercle. C'est le végétarien qui mange de la viande, en quelque sorte.

C'est l'idéalisme sans idéal, sans idées non plus d'ailleurs.

Mais il est gentil Bayrou, il a bouffé plein de cirage pour bien briller.

C'est pas de moi ça, c'est Coluche...

Vous faites confiance à un type qui bouffe du cirage, vous?

Quant à la politique belge, non, je ne connais pas, mis à part que les wallons et les flamands s'ignorent royalement. Je connais bien la politique espagnole, par contre. Il y a en Catalogne un parti comme ça, un parti de centre, c'est à dirte de droite, prêt à pactiser avec qui que ce soit. Ils s'y sont pris les doigts d'ailleurs.

Sinon, c'est la gauche et la droite, qwui se dit de centre bien sûr.

Autre question, pourquoi personne ne s'affirme de droite???

Parfaitement d'accord avec toi ! L'extrême centre est un concept que je retiens également et qui ne mène qu'à la paralysie. Sous la Convention, il y avait les Girondins, les Montagnards et puis tout le ventre mou sans idéologie qu'on appelait à l'époque le Marais ! Bayrou est l'héritier de ces derniers ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fouchtra Membre 1 057 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je vous trouve bien durs avec Bayrou. Je ne suis pas un spécialiste de la chose politique, mais il me semble que pour une fois qu'un politicien essaie de sortir du carcan des grandes organisations institutionnelles : UMPS comme dit Le Pen, on l'accuse de "jeu personnel" de "traîtrise" et de je ne sais plus quelle tare..

Permettez moi de rire, car en face des éléphants de la gauche comme de la droite le "traître" Bayrou fait plutôt figure d'enfant de ch¿ur¿. Il me semble que dans les deux grandes institutions politiques ¿ supposées adversaires ¿ la traîtrise est plus une généralité qu'une exception¿. Vous ne voulez tout de même pas que je vous donne des noms¿?

Laissons de coté le FN, LO et la LCR qui sont ce qu'elles sont ¿ et si certains sont pour et d'autres contre, il ne vient à personne sur ce forum, l'idée de contester leur légitimité¿ Ce sont les extrêmes¿il en faut donc pour faire plaisir à ceux qui rêvent d'un éventuel grand soir ou, au contraire, à ceux qui voudraient "nettoyer notre pays"¿ comme ils disent.

Mais Bayrou, lui, est dangereux. Les deux grands partis, donc, ont tout intérêt à glisser des peaux de bananes sous les godasses de ce petit prétentieux qui voudrait jouer dans la cour des grands qui se repassent la baballe depuis des décennies¿ Ca c'est une chose ! Mais que les citoyens qui se prétendent libres entrent dans ce jeu de copains et de coquins ¿ ce "suivisme" me laisse rêveur¿ Très Français ce travers qui consiste à prôner sans cesse la démocratie, à donner des leçons à tout le monde à toutes les occasions ¿. Et à être aussi frileux quand on risque de déranger la règle établie qu'on ne cesse pourtant de dénigrer

Quant à la "tradition" qui voudrait qu'un politicien ne se démarque pas de la ligne d'un parti auquel il est simplement "affilié" sous prétexte de "cohérence"¿ soyons sérieux. Il s'est passé la même chose, ou à peu près, à la fin des années 60 avec le "oui mais" de Giscard à De Gaulle¿ Et le "traître" Giscard est devenu président quelques années plus tard..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
roman66 Membre 213 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Giscard c'était le roi des oui mais... ça mène à loin!!!

Quand on est sérieux, on fonde un parti politique et on essaie d'entrer au parlement.

J'ai plus tendance à regarder ce que fait un premier ministre qu'un président...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Saroumane
Invité Saroumane Invités 0 message
Posté(e)

@Fouchtra, pour qu'il y ait opposition crédible, encore faut-il qu'il y ait une colonne vertébrale idéologique. Bayrou n'en a aucune.

On veut regarder son action ?

Au plan national, il ne cherche aucunement à peser sur les choix politiques du gouvernement et cherche même à trucider le seul ministre UDF afin que celui ci ne lui fasse pas d'ombre. Il pratique une opposition stérile, s'abstenant pour le budget, votant la censure. Mais JAMAIS il n'effectue un travail parlementaire efficace. Il est dans la posture, nullement dans la proposition. Giscard n'était pas un guignol de ce genre là, lui. Il s'occupait activement des finances de la France et donc de la politique économique. Quant à voir Bayrou comme un poulain de l'année alors qu'il fut ministre de l'Education nationale entre 1993 et 1997 (avec la calamiteuse réforme universitaire de la semestrialisation dont on souffre encore), c'est cocasse.

Au plan local, aucun exécutif UDF de collectivité territoriale ne tient sans l'appui de l'UMP. C'est à dire que pour ce chantre de la décentralisation (système calamiteux et permettant une corruption massive s'il en est) qu'est Bayrou, la politique mise en oeuvre quotidiennement dans les mairies, départements ou régions est celle qui est décidée en concertation avec les élus UMP. Et il faudra me dire quelle collectivité UDF se différencie, dans son mode de fonctionnement et ses choix, d'une collectivité UMP.

Enfin au niveau européen. Bayrou se présente comme un grand Européen mais ne trouve rien de mieux à faire que de faire quitter aux parlementaires UDF le groupe PPE. C'est à dire que la marge de manoeuvre desdits élus UDF à Strasbourg est quasi nulle face aux 2 mastodontes du PPE et du PSE. Il faudra, là encore, venir m'expliquer quelle est la contribution formidable de l'UDF à la législation européenne.

Bref, Bayrou n'a qu'un parti : le sien ! Son idée : devenir président ! Pour faire quoi : être une pâle copie d'une UMP vaguement rosifiée. Giscard ne s'y est pas trompé. Il n'a pas voulu cautionner une telle mascarade et a préféré rallier, en 2002, le parti où les choses se passent à droite : l'UMP.

La France est en train de connaitre ce qu'expérimentent Anglais, Américains, Allemands et mêmes Espagnols (dans une moindre mesure) depuis des décennies : le bipartisme. Cela ne veut pas dire que les confrontations idéologiques disparaissent et s'aseptisent complétement. Elles continuent d'avoir lieu au sein même des partis par le biais des courants. Les partis deviennent, de plus en plus, de simples écuries de campagne servant au financement. Pas des régiments où tout le monde est au garde à vous. On n'a qu'à voir les luttes à mort (personnelles mais aussi idéologiques) au sein du PS et de l'UMP. En revanche, quand vient l'élection, on dispose de l'investiture et on ne s'amuse pas à faire des candidatures dissidentes. Car dans le cas contraire, on s'y casse les dents.

L'UDF joue avec le feu et cela sans intérêt aucun pour la France. Je lui prédis le même sort que celui des Whigs britanniques. Une marginalisation complète !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fouchtra Membre 1 057 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
@Fouchtra, pour qu'il y ait opposition crédible, encore faut-il qu'il y ait une colonne vertébrale idéologique. Bayrou n'en a aucune.

On veut regarder son action ?

Au plan national, il ne cherche aucunement à peser sur les choix politiques du gouvernement et cherche même à trucider le seul ministre UDF afin que celui ci ne lui fasse pas d'ombre. Il pratique une opposition stérile, s'abstenant pour le budget, votant la censure. Mais JAMAIS il n'effectue un travail parlementaire efficace. Il est dans la posture, nullement dans la proposition. Giscard n'était pas un guignol de ce genre là, lui. Il s'occupait activement des finances de la France et donc de la politique économique. Quant à voir Bayrou comme un poulain de l'année alors qu'il fut ministre de l'Education nationale entre 1993 et 1997 (avec la calamiteuse réforme universitaire de la semestrialisation dont on souffre encore), c'est cocasse.

Au plan local, aucun exécutif UDF de collectivité territoriale ne tient sans l'appui de l'UMP. C'est à dire que pour ce chantre de la décentralisation (système calamiteux et permettant une corruption massive s'il en est) qu'est Bayrou, la politique mise en oeuvre quotidiennement dans les mairies, départements ou régions est celle qui est décidée en concertation avec les élus UMP. Et il faudra me dire quelle collectivité UDF se différencie, dans son mode de fonctionnement et ses choix, d'une collectivité UMP.

Enfin au niveau européen. Bayrou se présente comme un grand Européen mais ne trouve rien de mieux à faire que de faire quitter aux parlementaires UDF le groupe PPE. C'est à dire que la marge de manoeuvre desdits élus UDF à Strasbourg est quasi nulle face aux 2 mastodontes du PPE et du PSE. Il faudra, là encore, venir m'expliquer quelle est la contribution formidable de l'UDF à la législation européenne.

Bref, Bayrou n'a qu'un parti : le sien ! Son idée : devenir président ! Pour faire quoi : être une pâle copie d'une UMP vaguement rosifiée. Giscard ne s'y est pas trompé. Il n'a pas voulu cautionner une telle mascarade et a préféré rallier, en 2002, le parti où les choses se passent à droite : l'UMP.

La France est en train de connaitre ce qu'expérimentent Anglais, Américains, Allemands et mêmes Espagnols (dans une moindre mesure) depuis des décennies : le bipartisme. Cela ne veut pas dire que les confrontations idéologiques disparaissent et s'aseptisent complétement. Elles continuent d'avoir lieu au sein même des partis par le biais des courants. Les partis deviennent, de plus en plus, de simples écuries de campagne servant au financement. Pas des régiments où tout le monde est au garde à vous. On n'a qu'à voir les luttes à mort (personnelles mais aussi idéologiques) au sein du PS et de l'UMP. En revanche, quand vient l'élection, on dispose de l'investiture et on ne s'amuse pas à faire des candidatures dissidentes. Car dans le cas contraire, on s'y casse les dents.

L'UDF joue avec le feu et cela sans intérêt aucun pour la France. Je lui prédis le même sort que celui des Whigs britanniques. Une marginalisation complète !

Saroumane.. Peut-être as-tu raison...!

Mais peut-être pas... Cette "'colonne vertébrale idéologique" dont tu déplores l'absence chez Bayrou.. n'est-elle pas, en fin de compte, ce qui nous empêche sans arrêt d'avancer...?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 586 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

bayrou reprend des idées de gauche et de droite je ne vois pas le mal si certains aiment des idées de chaque coté, c'est ce qu' a dit lilian thuram pourquoi quand on a des idées on est forcément catalogué de gauche ou de droite

De plus la tradition francaise fait qu'on aura toujours un multipartisme, ses traditions, son mode de scrutin .

le bipartisme est un systeme anglo-saxon qui s'est forgé dans la tradition depuis qu'il y a eu une democratie .

De plus en allemagne je vois pas trop de bipartisme, il y 2 grand partie mais apres une multitude de petits partis comme en france .

En plus le bipartisme americain n'a pas l'air terrible quand on voit le nombre d'abstention a chaque election presidentielle

et des élections ou il faut choisir l'un parce qu'on aime pas l'autre ca tue la democratie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Saroumane
Invité Saroumane Invités 0 message
Posté(e)

@cheuwing, les traditions ça se crée. Sinon, on aurait toujours un sacre à Reims ! Quant au mode de scrutin, tu as tout faux ! Le scrutin majoritaire favorise le règne du bipartisme. Tu n'as qu'à voir d'ailleurs la composition partisane de l'Assemblée nationale : une grosse UMP, un PS vaillant, les autres font de la figuration ! Quant aux petits partis, ils existent tout autant en Grande Bretagne. Ainsi les Whigs ne sont pas encore enterrés mais ils sont déjà morts. Ils ne pèsent sur rien. Outre Rhin, à part les Verts, tu me diras quel parti pèse sur le règne CDU-SPD, récemment unis de surcroit.

Sur l'abstention liée à ce système, on peut la déplorer. Il n'empêche que ce système s'impose. C'est une réalité objective !

@Fouchtra, la politique n'est certes pas d'appliquer point à point un catalogue préétabli. Seuls les farceurs soutiennent cela. Les gouvernements se doivent de diriger en tenant compte des fluctuations presque quotidiennes de la géoéconomie, de la géostratégie, des phénomènes de Société... Néanmoins, il faut tout de même tenir un cap vers lequel chaque action, même un peu tortueuse, tend. Sinon on fait dans l'incohérence et le pays régresse. C'est cela la colonne vertébrale idéologique. Prendre 50% des mesures à gauche et 50% à droite donne une politique illisible, contradictoire, un pas en avant 3 en arrière et au final c'est la stagnation absolue puis le recul.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Saroumane a écrit : " un pas en avant 3 en arrière et au final c'est la stagnation absolue puis le recul" aussi traduisible par "si tu avances , si je recule, comment veux-tu, comment veux-tu que je t.......".

Serais-tu sous ta soutane blanche, un vieux polisson adepte des chansons grivoises et de la gaudriole elfique ? Ou essaierais-tu enfin de mettre un soupçon d'humour dans tes diatribes politiques interminables? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant