La science et l'islam!

Plion Membre 80 messages
Forumeur en herbe‚ 58ans
Posté(e)
Bizarre qu'une religion aussi intolerente ne secce de s'elargie sur le plan du monde, il ne secce d'avoir de personne qui deviennent musulman ( il existe aussi le contraire, mais d'une proportion plus petite ), BIZARRE !!!!!

Voir pourcentage de natalité et démographie, quand tu né(e) musulman tu n'a d'autre choix qu'etre musulman sous pène de mort(prévu dans le Coran) alors vu la tolérence ou plutôt l'intolérence de cette religion normal que le nombre de musulman ou qui se "prétente musulman" augmente

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Bougnoule lover
Invité Bougnoule lover Invités 0 message
Posté(e)

J'ai lu que les convertis algériens étaient essentiellement kabyles, ce ne serait pas pour se détacher un peu d'un Islam trop arabe?

Surtout que les berbères étaient chrétiens (ou juifs, ou animistes) avant l'arrivée de l'Islam.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plion Membre 80 messages
Forumeur en herbe‚ 58ans
Posté(e)
Et Il a implanté des montagnes immobiles dans la terre afin qu'elle ne branle pas en vous emportant avec elle... (Coran, 16:15)

Revenons donc au sujet:

Pour ma part, je dirais que le Coran ne saurait aller sans sciences.

En fait, je rejoins l'avis d'Averroès, tout comme lui je pense que le Coran a deux niveaux de lectures: l'un pour la majorité du peuple, et l'autre plus profond pour les érudits (et je ne parle pas qu'en matière de religion). Ce sont ces derniers qui devraient être la locomotive de la communauté des croyants, et non pas un quelconque barbu totalement anachronique.

De ce fait la religion n'est pas la cause du retard (ou du moins pas toujours), mais ce sont bel et bien les religieux qui sont responsables du sous-développement des pays musulmans en général.

Et il necessaire de rappeler qu'avant l'islam les pays de l'Ouma en géneral était en matière de science matémathique, de médecine, de technologie(pour l'époque) beaucoup plus évolué que le continant européen donc de fait il y a eu regresion du à la religion ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bougnoule lover
Invité Bougnoule lover Invités 0 message
Posté(e)

Les gars désolé mais:

HAHAHAHAHAAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

Voilà ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
Et il necessaire de rappeler qu'avant l'islam les pays de l'Ouma en géneral était en matière de science matémathique, de médecine, de technologie(pour l'époque) beaucoup plus évolué que le continant européen donc de fait il y a eu regresion du à la religion ;)

C'est un raccourci que je ne me permettrais pas car tel que vous l'expliquez... heummm... ça n'est pas aussi simple.

L'Islam a connu une apogée scientifique environ deux siècles après son expansion initiale, en partie grace à la forte influence shi'ite (shi'ites qui n'étaient pas alors systématiquement exterminés par leurs cousins sunnites), et à la doctrine mutazilie -rationnaliste-.

C'est lorsque les oulémas sunnites ont confisqué le pouvoir religieux (vers le XIIème siècle), et mis fin à la fois au mutazilisme et à la cohabitation éclairée avec les autres minorités que oui, les pays de civilisation musulmane ont commencé à stagner, intellectuellement, économiquement et techniquement parlant. On peut comparer cela à une complète hibernation, une gigantesque pétrification de ces sociétés. Même la décadence chinoise de la fin de l'ère Qing n'a pas été aussi totale et violente.

Car dans le même temps, le reste de l'humanité (et en particulier l'occident chrétien) connait quant à lui des bouleversements sans précédent, ce qui creuse encore plus vite ce fossé, accroit d'autant plus le décalage entre l'Islam et les autres sphères culturelles de l'humanité.

---

Donc contrairement à Bougnoule Lover, je crains bien que la religion, en tant que phénomène social structurant est belle et bien responsable du déclin de la civilisation arabo-musulmane (en diffusant des valeurs inadaptées et régressives).

Mais contrairement à vous, je ne dirais pas forcément que c'est l'Islam (au sens général) qui est à blamer, mais plutôt à la forme qu'historiquement parlant cette religion a prise, aux dogmes que la majorité des croyants ont décidé de suivre.

Il y a des variantes nettement plus progressistes que d'autre: Sousene avait d'ailleurs mentionné, tout à l'heure, la tradition sûfie, qui est en effet un bon contre-exemple. Sauf que ce même soufisme et ses plus grands penseurs ont été persécutés des siècles durant, à partir précisément de la fermeture des portes de l'Itjihad.

Ce n'est d'ailleurs pas un hasard... :o

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bougnoule lover
Invité Bougnoule lover Invités 0 message
Posté(e)

Ah non, j'ai dit que ce n'est pas l'Islam le problèmes, mais les religieux. Vu qu'ils sont en quelques sortes la locomotive intelectuelle des pays musulmans.

On se rejoint donc ...

Mais Stein, Plion soutient que les pays arabes étaient avancés avant l'Islam. C'est ça qui est drôle ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
Ah non, j'ai dit que ce n'est pas l'Islam le problèmes, mais les religieux. Vu qu'ils sont en quelques sortes la locomotive intelectuelle des pays musulmans.

On se rejoint donc ...

Mais je n'en ai jamais douté, dans la mesure où nous sommes tous les deux sincères... ;)

Mais Stein, Plion soutient que les pays arabes étaient avancés avant l'Islam. C'est ça qui est drôle ...

Ben heu... Oui et non, enfin bôf...

Les pays envahis par les arabes étaient en effet très développés pour l'époque (déjà bien avant leur arrivée), surtout intellectuellement. C'est vrai.

Maintenant, je ne pense pas que l'on puisse faire des généralisations sur le développement des techniques à cette époque. Dans certains pays, oui, il y a eu une véritable apogée scientifique, un rayonnement indiscutable (c'est le cas de l'Irak et de l'Iran, puis de l'Andalousie), même s'il s'agissait déjà de contrées très riches.

Dans d'autres lieux, le bilan est déjà plus mitigé. L'Egypte, par exemple, ne produit presque plus de penseurs alors que sous l'antiquité, elle constituait le plus grand foyer intellectuel de la Méditerranée.

Enfin, il y a des cas où au contraire, le passage de l'Islam est synonyme d'un appauvrissement sans précédent. C'est le cas, hélas, du Maghreb, qui il faut l'avouer, était déjà bien sonné par les invasions Vandales. Sauf que celle des Arabes va lui porter le coup de grâce. N'oublions pas qu'à la période romaine, le Maghreb c'était la province la plus riche de l'occident (d'un point de vue agricole), ainsi qu'une terre de philosophes, de penseurs et d'administrateurs hors normes.

Après l'arrivée de l'Islam, il n'y a presque plus rien, l'agriculture s'effondre, les échanges s'arrêtent, et à part Ibn Khaldûn le tunisien, on est bien en peine d'y trouver quelque chose ressemblant à un penseur universel.

---

Quant aux pays conquis dans les siècles suivants, là encore le bilan est contrasté. En Afrique subsaharienne comme en Inde, techniquement, l'Islam apporte des structures qui n'existaient pas ou très peu à l'échelon local, des méthodes d'administration beaucoup plus efficaces. Par exemple le Royaume hindouïste de Vijayanâgara (pourtant très vaste et très puissant) se considérait comme complètement dépassé, tant militairement qu'économiquement, par ses homologues musulmans contre lesquels il tenta de résister. Ses généraux perdaient toutes leurs batailles, même à cinq contre un. Donc de ce point de vue là, les musulmans "apportent la civilisation" (Même si l'Inde continuait de produire de brillants esprits), c'est indéniable historiquement parlant.

Sauf que sans même parler du côté impérialiste de cette démarche, toutes ces avancées se firent au prix d'un nombre invraisemblable de massacres, ces conquêtes ayant été ponctuées de Jihads d'une violence inouïe, qu'on a encore peine à imaginer. Les conquérants musulmans procédèrent à des crimes d'une cruauté qui dépasse l'entendement, et dont l'ampleur était telle qu'il faut bel et bien parler de génocide planifié. Les rois musulmans n'hésitaient pas à trôner sur des montagnes de crânes humains (au sens littéral, cette scène est attestée): par exemple lorsque la ville de Jammu fut prise, ses quelques 40.000 habitants furent tous décapités pour orner le palais des sultans moghols. Le célêbre historien Will Durant mentionne cette conquête comme représentant rien moins que "l'épisode [probablement] le plus sanglant de l'Histoire", la litanie sur deux siècles de massacres ininterrompus ayant côuté la vie à presque cent millions d'êtres humains, sans parler de tout un patrimoine historique rasé à cause d'une haine inextinguible et avec une minutie toute fanatique. :o :D :D

Bref... :o

Alors oui, les musulmans ont été les bourreaux de la civilisation indienne. Sauf que cela n'a pas empêché dans le même temps certains intellectuels musulmans de confesser leur admiration pour cette culture et de s'élever contre ces pratiques. Nous parlions par exemple du cas d'Al Biruni plus tôt dans ce topic, et bien c'est lui qui a rédigé les traités les plus complets sur les moeurs et les religions du sous-continent indien, et il l'a fait en sanskrit, car son livre ne s'adressait pas forcément aux musulmans. Et c'est grâce à ces traités que nous les connaissons aussi bien.

Quelque part, il me fait penser à nos anthropologues tels que Claude Lévi-Strauss, qui nous parle des cultures immémorielles des indiens amazoniens et qu'il s'efforce désespérement de préserver, alors qu'en ce moment même, l'Occident est en train de les annihiler, ce même Occident dont est pourtant issu M. Lévi-Strauss. :o

Paradoxes, paradoxes... :o

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

L'Orient connaît deux califats au 12° siecle: les Fatimides d'Egypte, shi'ites ; les Abbassides, sunnites, Bagdad ; les Turcs seldjukides s'emparent de Bagdad en 1055. Les aspirations unitaires sont reprises par deux dynasties kurdes de Damas, celle de Zengi et de son fils Nur al-Din, qui relance le djihad, puis du vizir de ce dernier, de la famille des Ayyubides, Salah al-Din : en 1171, il s'empare de l'Egypte et abolit le califat fatimide. Il occupe une place incomparable dans l'imaginaire arabo-musulman, grâce à la victoire de Hattin : il est celui qui vainquit les chrétiens, voila pourquoi l'avancer s'arreta, s'est a cause de la division du pouvoir, et non de la prise des sunnite.

On oublie les croisés, qui mirent fin aussi a cette avancé intellectuel et non artistique, grace a l'influence byzantine.

Il y'a eu une derives de cette empire, cad un bordel sans fin, le wahhabisme est un exemple ( pour moi est du a une certaine decadence ), d'ailleur les musulmans ont rejeté cette doctrine (a cette epoque ), le sultan-calife ottoman fut le premier a les combattres, car ils ont commis beaucoup de perte humaine et materiel, des meutres, des saccages.

Je tient a precisé a Plion qu'il existe beaucoup de juifs, chretien, athée arabe, surtous berbere ...... je connais peu de gnawa pratiquant, meme cas pour les kabyls.........

Pour en revenir a Stein, il y'a eu des massacres, faut pas ce voiler la face ( ce n'est pas un jeu de mot ;) ), mais bon 100 000 000 de morts, t'as vu tous ces zero, ont été avancée par des historien qui voulait minimisé la colnisation par les européens ( je veut parlé de la france, espagne, belgique........), dont font partie le club de maxx gallo, faire avancé des chiffres, pas mal, 100 000 000 pile poil ou bien 89 999 856 morts, :o , revissioniste ?.

Je n'exclu pas qu'il y'a du avoir des massacres, mais bon poussé le bouchon a ce point, je tient a rappelé qu'apres le massacre il aurait autorisé ( les survivants ) a vivre avec leur propre croyance, je ne crois pas que ce soit logique, je dirai meme credible !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

" Le Professeur K.S. Lal dans son livre « La croissance de la population musulmane en Inde », affirme par exemple qu'entre les seules années 1000 à 1525, 80 millions d'Hindous furent tués directement et indirectement (famines et autres calamités naturelles engendrées par la guerre) par les musulmans. Ils leur apprendront également à haïr le système des castes et à ridiculiser tout ce qui est hindou, même si pour beaucoup d'indianistes, l'Hindouisme constitue le génie particulier de l'Inde " ;) , faut peut etre precisé qu'au niveau de la culture, il y'a beaucoup de similitude entre les deux courants.

" écoutez ce qu'en dit Alain Daniélou dans son « Histoire de l'Inde » (Fayard) : « Le Congrès, dont la plupart des journaux étaient de langue anglaise, présenta les partis hindous (dont le Jana Sangha, l'ancêtre du Bharata Janata Party) comme barbares, fanatiques, ridicules ; et la presse britannique eut beau jeu de reprendre les propos de ses ¿confrères¿ indiens ». (Aujourd'hui, rien n'a vraiment changé : les journaux indiens de langue anglaise en Inde continuent de « croquer » du Hindou (fondamentalistes, nazis, sectaires), fidèlement copiés en cela par les correspondants occidentaux, qui à leur arrivée en poste se tournent spontanément vers leurs confrères indiens pour comprendre ce pays si compliqué et contradictoire) "

"La Mecque intellectuelle du marxisme nehruvien en Inde se situe à New Delhi, au sein de la prestigieuse Jawaharlal Nehru University. C'est là que les intellectuels indiens façonnèrent le mythe musulman, en s'attardant sur le génie bienveillant des Moghols. Ainsi, dans le célèbre livre « Communalism and the writing of Indian history », Romila Thapar, Harbans Mukhia et Bipan Chandra, professeurs à la JNU, nient le génocide musulman, en le remplaçant par un conflit de classes : « les Musulmans libérèrent les castes défavorisées en leur donnant accès à l'Islam ». La redoutable Romila Thapar, une sommité intellectuelle en Inde, a publié par ailleurs chez Penguin, en collaboration avec l'historien britannique Percival Spear, une « Histoire de l'Inde » où elle écrit « que la supposée intolérance d'Aurangzeb (un des empereurs moghols les plus sanglant qui soit), n'est rien d'autre qu'une légende hostile basée sur quelques actes épars, comme l'érection d'une mosquée sur un temple à Bénarès »."

" Que dit cependant l'histoire officielle ? Prenez par exemple « l'Histoire de l'Inde Moderne », parue en 94 chez Fayard. Dans le chapitre consacré à Vijaynagar, on ne peut s'empêcher de percevoir l'inimitié de l'auteur (7 historiens ont coécrit cette histoire) pour l'Hindouisme. On accuse d'abord les deux jeunes princes fondateurs de Vijaynagar, qui furent convertis de force à l'Islam, d'avoir « renié l'Islam », aussitôt remis en liberté ; puis on souligne « l'ambition des brahmanes », qui se servirent de ces princes renégats pour reconquérir leur pouvoir perdu aux mains des Arabes (p.54). On mentionne ensuite « l'insatiable exigence du pouvoir central (hindou, bien sûr), à l'égard de ceux qui lui étaient soumis » (p.56), en oubliant de mentionner qu'à Vijaynagar les Hindous connaissaient enfin la liberté du culte, qu'on ne les tuait pas, qu'on ne rasait pas leurs temples, qu'on ne violait pas leurs femmes, qu'on n'envoyait pas leurs enfants en esclavage. On qualifie par ailleurs Vijaynagar de « royaume guerrier » (p.57), comme si les Hindous avaient le privilège du militantisme et qu'il leur fallait baisser les bras devant l'ennemi musulman, le belliciste sans pitié par excellence... Et tout cela finalement pour passer en exactement sept mots sur l'horrible sac de Vijaynagar: « pillages et massacres durèrent trois jours entiers », ajoutant, pour bien montrer la magnanimité des Moghols : « les sultans laissèrent à chacun ses prises, joyaux, esclaves, tissus précieux, ne gardant que les éléphants chargés de trésor » (p.60). Que de pages et de pages qui sous-entendent l'esprit fanatique des Hindous, la cupidité des brahmanes et le pouvoir absolu des maharajas (en l'occurrence le merveilleux Krishna Deva Raya), et si peu sur un des massacres les plus terrible, les plus inutile, les plus monstrueux de l'histoire de l'Inde. « Voilà bien du négationnisme », s'exclame l'historien indien Ram Swarup ! "

Que dirai Amir Khusro Dehlavi,Kabir ,Nânak, pourrait tu nous traduire le mot " le ghazal "style qui fut inventé durant ces soit disant massacre.

Heureusement que nusrat faeth ali khan est mort, s'il voyait tous ces aberations, lui qui chanté pour l'amour et la paix, le pauvre gars :o

Pour l'esclavage : il y a eu des esclaves s'est sur, les gnawa sont l'exemple meme, mais ne confondre avec la traite negriere.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)

Sousene,

Merci de confirmer ce que je tentais de vous expliquer il y a quelques heures au sujet de l'attitude des musulmans en Inde, de faires des recherches et de ne pas hésiter à les publier même si elles contredisent vos impressions initiales. Cette attitude est extrèmement fair-play, et je tiens à vous en féliciter.

---

Cependant, en ce qui concerne votre version de l'histoire du califat arabe, il aurait beaucoup à en dire, et notamment sur les conclusions que vous en tirez. Je n'ai pas beaucoup de temps, mais vous remarquerez que justement, des faits que vous présentez on pourrait aussi induire la position radicalement inverse, à savoir que c'est l'unité, le consensus réalisé autour de Saladin qui a pu contribuer à geler les positions musulmanes. La division précédente a toujours été un facteur de compétition, d'évolution: regardez ce qui s'est passé avec l'Europe, qui a toujours été très loin d'être unie.

Enfin, l'influence réelle des croisades sur la culture arabo-musulmane a toujours été profondément marginale. Leur importance a cependant décuplé ces dernières décennies dans l'imaginaire arabe, et pour les raisons politiques que l'on sait (même si c'est un anachronisme). Les croisés ne sont nullement responsables de la radicalisation des lectorats sunnites, cela n'a rien à voir et les germes étaient d'ailleurs présents bien avant leur arrivée.

La conquête de l'Andalousie, en revanche, a eu beaucoup plus d'importance au niveau intellectuel, mais elle est survenue bien après la fermeture des portes de l'Itjihad, et n'a de toute façon que peu à voir avec (étant donné que la dernière dynastie andalouse avait volontairement abandonné et combattu la doctrine sunnite malikite, ce qui a permis la réouverture de ces mêmes portes pendant quelques décennies, entrainant par l'apogée culturelle de cette région du monde).

---

Arrêtez d'attribuer cette décadence à des causes extérieures, faites enfin votre autocritique, bordel! ;)

Devenez adulte, vous en êtes capable! :o

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sarahnosa Membre 55 messages
Forumeur en herbe‚ 32ans
Posté(e)

un débat trés contradictoire, vraiment il y a des gents qui ne savent rien, mais qui reproduisent juste ce qu'ils entendent

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
succes&bonheur Membre 13 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Je pense qu'il faut reprendre progressivement à partir des bases.

Je conseille notamment de se renseiller auprès de sources sérieuses (encyclopédies, ouvrages spécialisés) avant de dire que la science dit ceci ou cela.

I La science

et juste pour vos infos la théorie du big bang ainsi que toutes les théories affirment que les etoiles ont été crées apres la terre Tous les scientifiques confirment que l'univers était plein de gaz chaud puis il s'est refroidi et que les étoiles sont immédiatement formées après. De son coté, le Saint Coran confirme que le ciel ou l'univers était en fumée et le Tout Puissant a décoré le ciel le plus proche de lampes.

En fait, selon la science actuelle, après le Big Bang des étoiles se sont formées.

La Terre ne s'est formée que bien après (plus de 10 000 000 000 d'années après le Big Bang).

La Terre n'est donc apparue que très tardivement dans l'Univers.

Je reposete donc ici mon message sur les erreurs scientifiques du Coran (liste non-exhaustive) :

Sourate 6 : AL-ANAM (LES BESTIAUX)

98. Et c'est Lui qui vous a créés à partir d'un personne unique (Adam). Et il y a une demeure et un lieu de dépôt (pour vous.) Nous avons exposé les preuves pour ceux qui comprennent.

Rappelons que l'homme ne descend pas d'un homme unique qui s'appelerait Adam.

De nombreux éléments prouve au contraire la théorie de l'évolution.

ça c'est vous qui le dites, juste à titre de rappel la théorie de l'evolution est une theorie completement depassée. L'idée d'un phénomène d'évolution dans la nature est au moins aussi vieille que les philosophes grecs, mais aucune de leurs théories ne fut généralement admise.

Les philosophes grecs n'ont rien à voir avec le sujet. La théorie de l'évolution est parfaitement scientifique et repose sur des bases très solides.

Il y a actuellement, assez d'élément pour dire que l'humanité n'est pas né de juste un couple (Adam et Eve).

II Un miracle dans le Coran ?

De nombreux messages parlent d'un "miracle" quand le Coran recopie la Bible à propos de la Génèse.

Pour qu'il y ai un miracle, il faudrait :

  • Que cela n'ai pas déjà été écrit dans un livre antérieur, comme l'épopée de Gilgamesh ou la Bible
  • Que l'auteur s'avance réellement : autrement qu'il présente des thèses réfutables (sinon c'est facile de racconter des trucs qui ne pourront de toutes manières jamais être contredits).

@ grenouille verte

tout d'abord je vous dis que mes sources sont fiables, je me renseigne sur le net auprés de professeurs reconnus mondialement et auprés d'encyclopédies connues tel que wiki ou autres sites scientifiques.

ok je ne vais pas mener avec vous cette longue discussion de la science a dit ceci ou cela mais je vais vous appeler à employer votre bon sens et votre logique. selon vous lequel est plus logique: la terre a été crée avant les étoiles ou les étoiles ont été crée aprés la terre? n'importe quel esprit sain dirait que la création de la terre a précédé celle des étoiles pour la simple raison que les étoiles doivent illuminer quelque chose qui est bien la terre. et puis vous l'avez dit vous meme ce sont des théories pas des vérités absolues, et je peux vous certifier avec toute la foi qui que je posséde et avec tout l'amour que j'ai pour DIEU et pour l'islam qu'un jour viendras et les scientifiques qui prétendent cette théorie reviendront sur leurs paroles, et vous verrez.

Permettez moi de vous dire que le darwinisme est une reconceptualisation d'un mythe datant des Sumériens et de la Grèce Antique, est apparu au 19ème siècle par le biais des travaux du biologiste amateur Charles Darwin. cela dit, le fondateur de cette théorie n'est pas Charles Darwin et la théorie ne se base pas sur des preuves scientifiques.

14.jpg

Image dépeignant le dieu sumérien de la mer. Les darwinistes, tout comme les Sumériens dans le passé, croient que la vie s'est formée par hasard à partir d'eau. Autrement dit, ils considèrent l'eau comme un dieu qui donna naissance à la vie.

En Mésopotamie, au temps de l'idolâtrie, il existait des superstitions et des mythes concernant l'origine de la vie et de l'univers. L'un de ces mythes se basait sur la croyance en "l'évolution". Selon l'épopée Enuma-Elish remontant aux Sumériens, les dieux Lahmu et Lahamu seraient soudainement apparus à la suite d'une inondation déchaînée. Selon cette superstition, ces idoles se seraient d'abord créées d'elles-mêmes avant de créer les autres matières ainsi que les êtres vivants. Autrement dit, d'après ce mythe sumérien, la vie serait soudainement apparu d'un chaos aqueux inanimé qui aurait ensuite évolué.

Notons que cette croyance est en ligne avec l'assertion évolutionniste que "les êtres vivants se sont formés et ont évolué à partir d'une matière inanimée". Nous pouvons de plus ainsi constater que l'idée de l'évolution devrait être attribuée aux idolâtres sumériens plutôt qu'à Darwin.

Plus tard, le mythe de l'évolution fut repris par une autre civilisation idolâtre, celle de la Grèce Antique. Les philosophes matérialistes de la Grèce Antique considéraient que la matière était la seule chose qui existait. Ils se sont servis du mythe de l'évolution, héritage des Sumériens, pour expliquer l'apparition des êtres vivants. C'est ainsi que la philosophie matérialiste et le mythe de l'évolution se sont rencontrés en Grèce Antique avant d'être transmis à la culture romaine.

et encore une fois je vais vous appeler à empoyer votre logique: croyez vous que des organes aussi complexes que le cerveau ou le coeur ou encore les poumons soient le résulat du hazard ou de mutations génétiques?!!! sincerement c'est un franchissemment des limites de la raison et de la science!

grenouille verte, donnez moi un seul miracle que le coran a recopié de la bible. pour l'ouverture de la mer en deux je vous dis que c'est un fait historique raconté dans la bible et le coran, c'est certes un miracle qui témoigne de l'immensité de DIEU. Oui le coran explicite la génése mais ne recopie pas la bible, ALLAH nous raconte dans son livre sacré l'histoire de l'humanité et des prophetes parce que la croyance aux prophetes paix sur eux est une base fondamentale de la foi.

finalement je vous dis que le coran ouvre la porte à la science; il incite à réfléchir et à chercher. si vous cherchiez la manieres dont ALLAH a employé les mots dans le coran vous allez vous rendre compte de la miraculosité de se livre.

cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

L'auto critique a deja été faite, les musulmans en sont conscient, le probleme s'est qu'on leur donne peut la parole, a part au oussema ben laden et toutes sa compagnie.

Mais bon si pour vous la critique se traduit par une injure ( les caricatures et fait divers pas banal du a des attitudes archaique ), alors ce n'est une critique mais une attack.

Mais bon vous savez mes opinions au sujet de cette histoire du debat sur la critique de l'islam, qui n'est qu'une facon de créer ce " choc des civilisations ", qui permettra a beaucoup d'agir sans explication.

Concernant la partie sur l'inde, je tiens a souligné que ce fut une guerre des sunnis contre les soufistes, la ou je ne rejoint pas fracois gautier, car les textes que j'ai cité sont ceux de cette ecrivain, s'est quand il compare cette guerre a un holocauste.

" Je pense, aussi, comme Alain Daniélou ou Will Durant, que le invasions musulmanes ont constitué le plus grand holocauste de l'histoire de l'humanité, contre les hindous, dont l'histoire n'a jamais vraiment été écrite."

« ...les massacres perpétrés par les Arabes en Inde sont sans parallèle dans l'histoire mondiale. Plus terribles encore que l'holocauste des Juifs par les Nazis, ou le génocide arménien par les Turcs, plus considérables même que la tuerie des Incas et des Aztèques aux mains des Espagnols. »

Un exemple pour te prouvé que tous est bon pour créer un phenomene qui consiste a diabolisé une civilisation, 80 millions soyons serieux, a cette epoque il n'existait pas de kalach ou de m16, vous immaginé, sutous que cette bataille a duré 3 jours.

Ce qui est curieux: les Indous n'ont jamais pose ce probleme.

Donc je persiste il y'a eu des meurtres, massacre, utilise le terme que tu veut, mais de la a dire 80 000 000, hein?, s'est pas l'heure du pastis !!!

D'ailleur s'est pas la premiere fois que des betises sont dites, on peut parlé d'un exemple des algeriens qui n'ont jamais été torturé, rien sur les livres d'histoire, comme quoi, on refait l'histoire , partant sur le mythe du cow boys, tu sait l'homme grand fort blond qui tue les indiens, s'est loin du jeunes metisses surveillant de pauvre vache.

Donc oui une campagne de nettoyage on attack le mechant bochevick, merde..... musulman.

Voila un exemple de haine vehiculé par des intellectuels, apres la demande de construction d'une mosquée a marseille, ( il affirme qu'il en existe 60, mais il ne precise pas s'il sagit d'arriere boutique de petite mosque de quelque dizaine de metre carré," c'est ce que j'ai vu ).

D'ailleur pourquoi apres un telle massacre on compte aujourd'hui :

L'hindouisme est de loin la première religion de l'Inde elle comprend 878 millions de fidèles soit 79,8 % de la population indienne.

L'islam avec environ 150 millions de fidèles (env. 13,7 % de la population Indienne), fait de l'Inde, le troisième pays musulman au monde après l'Indonésie et le Pakistan.

Monsieur le Sénateur Maire,

¿C'est la dignité, le respect des valeurs de la République que de permettre à des gens de pratiquer leur culte¿, dites-vous pour justifier l'autorisation de la grande Mosquée de Marseille.

Vous n'êtes pas sans savoir, osons-nous le supposer, que la religion musulmane n'est pas seulement un culte, mais aussi une doctrine sociale et politique, et qu'en lui donnant un lieu de culte, vous donnez aussi une place forte, une citadelle à cette doctrine sociale et politique, dont l'institutionnalisation ne peut être qu'un premier pas pour les visées hégémoniques qui lui sont inhérentes.

Que proposez-vous pour éviter le passage ambitionné de l'institution d'un culte à l'activité sociale et politique en vue de cette hégémonie ? Rien probablement.

Vous n'êtes pas sans savoir que cette doctrine dénonce les libertés républicaines au nom de la loi musulmane, et que la liberté religieuse dont fait partie la liberté de culte que vous octroyez si généreusement, est proscrite et châtiée dans l'islam.

Quel est le sort du musulman apostat, seul terme pour désigner celui qui se convertit à une autre religion ? C'est souvent la mort, en tout cas l'exclusion, vous le savez Monsieur Gaudin. Quelles garanties avez-vous prises en donnant de tels gages à des adversaires acharnés de la laïcité, des libertés fondamentales, de l'égalité entre les uns et les autres ? Aucune, probablement.

Il faudrait accepter le culte au nom de nos valeurs, et refuser la doctrine sociale et politique, liée à ce culte, au nom de ces mêmes valeurs. Le faites-vous ? Non, Monsieur Gaudin. Monsieur le Sénateur-Maire, vous bradez nos valeurs, vous bradez notre histoire et nos combats.

¿ Yolande de Crussol, Maître de conférences, Département d'Etudes Arabes de l'Université Lille 3 .

¿ Marie-Thérèse Urvoy, Professeur d'Islamologie, Institut Catholique de Toulouse.

¿ Dominique Urvoy, Professeur des Universités, Département d'Etudes Arabes de l'Université Toulouse le Mirail

;) , j'evite les textes de ton ami Finkielkraut.

Un exemple de choc des civilsations, quand certain essaye de foutre la merde entre communauté :

Les tensions interreligieuses peuvent être vives en Inde. Après l'indépendance en 1947, les déplacements forcés de populations entre l'Inde et le Pakistan avaient provoqué des émeutes extrêmement violentes entre les communautés hindouistes et musulmanes, qui firent, selon certaines estimations, un millions de morts. En 1984, après l'assassinat d'Indira Gandhi, les pogroms touchent la communauté sikh. En 1992, la destruction de la mosquée historique d'Ayodhya (Uttar Pradesh) par des fanatiques hindous avait entraîné des violences entre musulmans et hindouistes, notamment à Bombay, faisant plus de 2 000 morts dans le pays.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
succes&bonheur Membre 13 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Mais je vais ajouter une remarque, sur une grande échelle, les montagnes ne bougent pas. Bref :o

C'est faux (les montagnes se forment, se déplacent, s'arasent, se plissent et se replissent sans cesse) mais passons...

Le Coran n'est pas un livre scientifique, c'est une livre religieux. Notre seul but est de montrer qu'il n'est pas en contradiction avec la science. Croyez-moi, je ne serais pas Musulmane si c'était le cas...

Si votre Foi est censée reposer sur la seule hypothèse que le Coran n'entrerait pas en conflit avec les sciences modernes, cela peut signifier plusieurs choses:

1) Votre Foi est plus mince et plus insignifiante qu'elle n'en a l'air

2) Vous ne vous rendez pas compte à quel point vous avez été flouée et trompée depuis votre enfance

3) Ou, plus probablement, vous n'avez aucune notion de ce que sont les sciences modernes, et de leurs véritables énoncés.

---

Blague à part, lorsque je vous lis, en effet, tout respire le stéréotype, le discours copié-collé, plagié, plaqué et appris par coeur, sans se poser la moindre question sur son éventuelle véracité. Même lorsque vous parlez des prétendues richesses de l'arabe du Coran (statistiquement et rien qu'à recenser le nombre de mots contenus dans son vocabulaire, cette langue est très pauvre comparée à ses homologues sémitiques)... D'ailleurs, lors du fameux "âge d'or" de la culture islamique, entre le 8ème et le 11ème siècle de notre ère, la tendance des érudits était plutôt de s'interroger sur la trop grande simplicité de leur texte fondateur, le fait qu'il soit si court et si pauvre comparé à la plupart des autres religions qu'ils connaissaient. Je n'irais pas jusqu'à al-Razi qui en raillait les vers boiteux, mal ajustés, et ce genre de choses... etc...

Quoiqu'il en soit, dans votre discours on y retrouve les éléments courants du musulman prosélyte et fondamentaliste, et la divinisation de la langue Arabe passe par là, ça aussi c'est un cliché. Ou l'image du berger "illétré" composant ses vers aussi (on ne sait pas si Mohammed était si illétré que cela), et de toute manière, la rédaction du Coran ne date pas de son vivant mais a été fixée bien après lui, et modifiée plusieurs fois pour des raisons purement "politiques" (lors des querelles entre Ali et Abu Bakr, ou bien plus tard, sous le calife Uthman... etc...). Il a donc existé plusieurs versions contradictoires du Coran, et pire, on ne sait même pas dans quel ordre les sourates sont censées s'égrener les unes après les autres.

Le dogme de l'inimitabliité lui aussi est plutôt tardif, inventé plusieurs siècles après ces faits par quelques esprits dévots et imaginatifs (presque tous sunnites), mais ne repose pas non plus sur grand chose.

---

Peut-être un jour vous rendrez vous compte de toute l'accumulation de mensonges et de grossières supercheries sur laquelle est censée reposer votre Foi. Sauf que les choses étant ce qu'elles sont en ce moment, vous savez quelle est la sanction infligée par les votres en cas d'apostasie?

Pourquoi punir par la mort ceux qui renoncent à l'Islam? Pourquoi user de ce genre de terreur, si l'esprit humain est censé être aussi libre?

---

Vous êtes encore bien jeune, tout comme l'était Wahidao (14 ans), et probablement "succes&bonheur" (auquel je ne donne guère plus)...

Peut-être que toutes ces questions vous viendront à l'esprit plus tard, bien plus tard... ;)

Stein

pour l'amour de DIEU, qui êtes vous pour traiter de pauvre une langue tel que l'arabe ou l'on resence plus de 300 noms juste pour le lion?!!

svp arretez de mentir aux gens simples d'esprit, car je suis sûr qu'il y a des personnes qui entreront sur ce forum et croiront à vos mensonges! arrêtez immédiatement cela!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
Stein

pour l'amour de DIEU, qui êtes vous pour traiter de pauvre une langue tel que l'arabe ou l'on resence plus de 300 noms juste pour le lion?!!

svp arretez de mentir aux gens simples d'esprit, car je suis sûr qu'il y a des personnes qui entreront sur ce forum et croiront à vos mensonges! arrêtez immédiatement cela!

Si vous voulez être pris au serieux, soyez le vous même. Car les simple d'esprit comme vous dites sont des deux côtés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Je pense que Stein parlait dans la globalité de la langue.

Avoir 300 noms pour le lion est indéniable d'une richesse poétique mais pas d'une diversité sans égale.

En gros, avoir un terme défini pour chaque chose du monde vaut mieux que 10 termes pour un seul objet.

Les Inuits ancestraux avaient un nombre de mots assez conséquent pour la neige. Je suis curieux de savoir s'ils en avaient un pour le sable du désert ? ;)

De plus, l'arabe actuel est bien plus riche que l'arabe du Coran. Comme l'ancien français et l'actuel, par le simple fait qu'entre temps, d'autres choses et concepts ont été découverts.

Voilà, je vous laisse reprendre ce fougueux débat technique sur la religion. J'ai donné mon avis il y a deux ou trois pages mais pour ce qui est des détails dans les détails, je ne suis plus qualifié ! :o

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Des gens sont incapables de réfléchir par eux-même. Ils dispensent un savoir qu'ils ont été chercher sur des sites douteux ou orientés. Ils tiennent ce qu'ils trouvent pour une vérité inconditionnelle. Ils sont endoctrinés, voilà tout ! Que la région apaise l'esprit est une chose, qu'on tire de la religion une vérité scientifique me semble absurde ! La religion n'est pas plus avancée sur l'état de notre planète et sur les problèmes énergétiques à venir, que ne le sont nos scientifiques aujourd'hui. Si la religion était aussi clairvoyante dans les sciences, il y a bien longtemps qu'elle aurait préconisé l'arrêt des exploitations pétrolières. Pour l'heure, les pays de l'islam en tirent des revenus profitables, et inéluctablement toutes les croyances n'empêchent pas la dégradation de nos éco-systèmes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
succes&bonheur Membre 13 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Revenant à notre sujet, donc vous affirmez que notre corps contient de l'aluminium et du silicium ne serait ce qu'en quantités infimes; ok! alors là vous vous noyez dans votre propre verre d'eau. vos propos affirment l'immensité de la création d'ALLAH! imaginez si vous augmentiez ou diminuez la quantité de ces constituants dans le corps il y aurais une intoxication! Tout aussi rares que sont ces éléments, le moindre déséquilibre de leur présence en manque ou en excès, peut provoquer la maladie de l'être humain. null ne peut nier la proximité de la composition de l'argil (terre+eau) et celle du corps humain. Gloire à ALLAH dont la création est si parfaite.

Si cette création est si parfaite, comment expliquez-vous les nombreuses "imperfections" de l'homme ?

Par exemple, chez de nombreux être humains, la molécule permettant aux cellules d'intégrer le cholestérol circulant dans le sens est défectueuse, entrainant ainsi un excès de colestérol ?

Comment expliquez vous les maladies génétiques si l'homme est si bien conçu ?

vous l'avez dit vous même! ce sont des maladies! non pas des imperfections.

Durant sa vie l'individu est soumis à de nombreuses épreuves : la maladie, la pauvreté, la mort, les calamités ¿C'est l'occasion de ces grands événements que notre foi est mise à l'épreuve et qu'elle révèle soit son authenticité soit sa fausseté. Et je vais vous dire que La maladie efface les péchés: Le Prophète pssl a dit: "Tout croyant, touché par quelque maladie, verra Allah s'en servir pour lui pardonner ses péchés"

Les ¿uvres du malade continuentLe Prophète pssl a dit : « Quand un serviteur tombe malade ou part en voyage, Allah lui inscrit l'équivalent de ce qu'il faisait (comme ¿uvres bonnes) à résidence en étant sain »

Autrement dit la maladie est une épreuve de patience, Le Prophète pssl a dit:

"Celui qui loue Allah pour avoir été comblé, celui qui supporte patiemment l'épreuve, celui qui se repent après une injustice, celui qui pardonne après avoir été lésé. Ceux là auront la sûreté et seront bien guidés."

Le malade doit chercher à se soigner par tous les moyens permis par la morale islamique, tout en se remettant à Allah pour l'issue heureuse de sa maladie car la guérison reste une volonté Divine.

Finalement Allah qu'Il soit Exalté dit :

« En vérité, je vous le dis, Je suis le Dieu véritable, il n'y a pas d'autre Dieu que Moi. Mohamed est Mon serviteur et Mon envoyé, quiconque se soumet à Mes arrêts, se résigne au malheur dont Je le frappe et se montre reconnaissant de Mes bienfaits, celui-là Je l'inscris au nombre des hommes à la foi sincère, et je le ferai ressusciter avec cette catégorie de justes : mais celui qui, au contraire, ne se soumet point à Mes arrêts, qui ne se résigne point aux afflictions dont Je le frappe et ne se montre point reconnaissant de Mes bienfaits, que celui-là prenne autre Dieu que Moi. »

Modifié par succes&bonheur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cacahuete_grillée Membre 2 313 messages
Gourmande inspirée‚ 32ans
Posté(e)

Hallucinant le nombre de fanatiques qui pullulent sur le forum ces derniers temps...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

La maladie génétique c'est... hum comment te dire, SuccèsetBonheur, .. un défaut de construction de l'homme ! Ca ne s'attrape pas ni ne se guérit. On ne fait que limiter les symptômes et effets.

C'est inhérent à l'individu et qui plus est se transmet par génération.

L'ADN est au départ imparfait.

Allah a dû oublier un truc, si je me permet ce qui risque d'être un blasphème à tes yeux....

EDIT : A part les nouvelles thérapies génétiques, ultra-lourdes et soumises à la recherche, ce n'est plus une épreuve : c'est un gros foirage ! (" Non !! c'est la punition des infidèles, gna, gna, gna...!!")

Je précise que les problèmes génétiques touchent musulmans et non musulmans, bons ou non !

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant