Aller au contenu

Messages recommandés

Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Nous ne nous sommes pas bien compris. Votre recadrage est excellent mais je n'avais aucune bête blonde ni autre monstre ss en tête. Napoléon venait en exemple pour son caractère et son génie, pas comme un avatar du Mal. Quant à la pitié, nous sommes bien d'accord en fait. Mais il est vrai que j'ai du mal à circonscrire les limites de cette supériorité "morale" du surhumain. Le principe me parait clair, confirmez vous ? : la noblesse se distingue par l'exigence et les règles qu'elle s'applique à elle-même. Sa tenue, ses postures, son langage, son alimentation, etc., sont réglées, et ces règles sont les résultats de très longues conquêtes sur soi, elles mêmes issues de la tendance à rechercher l'effort le plus grand, de la volonté de s'enroler librement au service d'une règle supérieure (de l'insatisfaction d'être soi, de la volonté de devenir, etc.). Or imagine t on une telle supériorité morale, création de valeurs et hiérarchisation des normes (l'intégration verticale dont vous parliez) qui soit sans rapport aux plans politique et sociaux par exemple ? J'ai du mal à comprendre pourquoi vous semblez limiter au domaine de l'art. Mais l'art ici regarde toutes les activités, de la toilette jusqu'à la guerre. Vous même faites un peu comme si cela ne regardait pas le politique alors même que vous écriviez sur la démocratie, etc. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
InstantEternité Membre 769 messages
Forumeur accro‚ 38ans
Posté(e)
il y a 21 minutes, ArLeKiN a dit :

Nous ne nous sommes pas bien compris. Votre recadrage est excellent mais je n'avais aucune bête blonde ni autre monstre ss en tête. Napoléon venait en exemple pour son caractère et son génie, pas comme un avatar du Mal. Quant à la pitié, nous sommes bien d'accord en fait. Mais il est vrai que j'ai du mal à circonscrire les limites de cette supériorité "morale" du surhumain. Le principe me parait clair, confirmez vous ? : la noblesse se distingue par l'exigence et les règles qu'elle s'applique à elle-même. Sa tenue, ses postures, son langage, son alimentation, etc., sont réglées, et ces règles sont les résultats de très longues conquêtes sur soi, elles mêmes issues de la tendance à rechercher l'effort le plus grand, de la volonté de s'enroler librement au service d'une règle supérieure (de l'insatisfaction d'être soi, de la volonté de devenir, etc.). Or imagine t on une telle supériorité morale, création de valeurs et hiérarchisation des normes (l'intégration verticale dont vous parliez) qui soit sans rapport aux plans politique et sociaux par exemple ? J'ai du mal à comprendre pourquoi vous semblez limiter au domaine de l'art. Mais l'art ici regarde toutes les activités, de la toilette jusqu'à la guerre. Vous même faites un peu comme si cela ne regardait pas le politique alors même que vous écriviez sur la démocratie, etc. 

Bonjour,

Vous avez raison au fond, je suis tellement emballé par Nietzsche et ses idées que je ne veux pas admettre que certaines choses chez lui sont au fond aujourd'hui indéfendables, ou plutôt inapplicables en pratique (en société et en politique).

Pour être honnête ce qui m'intéresse le plus chez Nietzsche c'est son concept du surhumain, dont je suis certain qu'il reste d'actualité encore de nos jours. Mais que manque de bol il y a cette infernale étiquette nazi qui y est collée et qui d'après moi n'est que pure injustice ! Autre chose concernant le surhomme c'est que c'est une figure apolitique et je dirais même asociale (car solitaire).

Donc à quel point il pourrait être pris comme inspiration pour la création d'une nouvelle société ? franchement je ne sais pas !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 4659 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)
à l’instant, InstantEternité a dit :

Donc à quel point il pourrait être pris comme inspiration pour la création d'une nouvelle société ? franchement je ne sais pas !

Tu ne peux pas le savoir car la dimension politique de la philosophie de Nietzsche t'échappe. Tu trouves même que de telles considérations sont niaiseuses alors qu'elles font le lit de sa pensée. L'une ne va pas sans l'autre. 

En fait tu es un chrétien qui s'ignore, si je ne m'abuse. 

Modifié par Maroudiji
En quelque sorte, vous transférez vos désirs frustrés de perfection et de pouvoir que vous ne trouvez pas dans la biographie de Jésus en la personne de Nietzsche.
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 769 messages
Forumeur accro‚ 38ans
Posté(e)
il y a 24 minutes, Maroudiji a dit :

Tu ne peux pas le savoir car la dimension politique de la philosophie de Nietzsche t'échappe. Tu trouves même que de telles considérations sont niaiseuses alors qu'elles font le lit de sa pensée. L'une ne va pas sans l'autre. 

J'ai soif de la connaissance : expliquez moi la dimension politique de la philosophie de Nietzsche ?

il y a 24 minutes, Maroudiji a dit :

En fait tu es un chrétien qui s'ignore, si je ne m'abuse. 

Nietzsche lui même était un chrétien et il voulait au fond remplacer Jésus par son Zarathoustra qui quelque part c'était lui même ! (il se voulait le nouveau Jésus).

Mais quoi qu'il en soit : Nietzsche aimait l'humanité ! C'était sa maladie à lui et il s'en est rendu compte que trop tard...

Modifié par InstantEternité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 4659 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)
à l’instant, InstantEternité a dit :

Nietzsche aimait l'humanité ! 

une platitude. 

à l’instant, InstantEternité a dit :

expliquez moi la dimension politique de la philosophie de Nietzsche ?

Elle l'est du début jusqu'à la fin. Il en est de même avec les enseignements de Jésus. On ne parle pas de la perfection des individus et des peuples sans faire de la politique. C'est un pont aux ânes. 

à l’instant, InstantEternité a dit :

Nietzsche lui même était un chrétien 

Il était athée. Peut être confonds tu les deux. C'est là thèse que je développe ici, sur ces forums athéisme et christianisme vont souvent main dans la main. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 769 messages
Forumeur accro‚ 38ans
Posté(e)
il y a 45 minutes, Maroudiji a dit :

Elle l'est du début jusqu'à la fin. Il en est de même avec les enseignements de Jésus. On ne parle pas de la perfection des individus et des peuples sans faire de la politique. C'est un pont aux ânes. 

Que voulez-vous dire ? Que Nietzsche était un précurseur du nazisme ?

Si ce n'est pas ça, alors je vois mal comment de nos jours on peut s'appuyer sur la "perfection des individus" (surhomme) pour en faire une idéologie politique. Qu'est-ce que ça veut dire ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 4659 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)
à l’instant, InstantEternité a dit :

Que voulez-vous dire ? Que Nietzsche était un précurseur du nazisme ?

Tu as une obsession qui n'avantage pas ta soif de savoir 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 769 messages
Forumeur accro‚ 38ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Maroudiji a dit :

Tu as une obsession qui n'avantage pas ta soif de savoir 

OK. Je vais la trouver cette dimension politique de la philosophie de Nietzsche moi-même. En tout cas merci de m'avoir fait comprendre qu'il y a de la politique dans Nietzsche et donc dans Zarathoustra !

D'ailleurs je me suis toujours demandé comment on pouvait mettre un livre de poésie dans le sac d'un soldat allant au front ?! C'est qu'il y avait une raison... qui m'échappe encore :D 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fidel castor Membre 1612 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Maroudiji a dit :

Tu ne peux pas le savoir car la dimension politique de la philosophie de Nietzsche t'échappe. Tu trouves même que de telles considérations sont niaiseuses alors qu'elles font le lit de sa pensée. L'une ne va pas sans l'autre. 

En fait tu es un chrétien qui s'ignore, si je ne m'abuse. 

je reprends juste la pour clarifier sur Nietzsche et le christianisme

le "Dieu est mort et nous l'avons tué " nous c'est la religion chrétienne car pour Nietzsche la religion chrétienne tue la foi

a ne pas confondre avec son avis sur les chrétiens qui est en gros le surhomme doit sauver les chrétiens de leur préjugés en truc du genre

c'est a mon avis un point de vu partiel et de la religion chrétienne et des chrétiens

 

Modifié par fidel castor

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 4659 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)
à l’instant, fidel castor a dit :

le "Dieu est mort et nous l'avons tué " nous c'est la religion chrétienne car pour Nietzsche la religion chrétienne tue la foi

D'abord, il faut admettre qu'il était athée. Et qu'il ne se considérait pas appartenant à la religion chrétienne. 

à l’instant, InstantEternité a dit :

C'est qu'il y avait une raison... qui m'échappe encore :D 

Et sur Jésus, la dimension politique, l'as-tu comprise ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 4659 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)
à l’instant, InstantEternité a dit :

qu'il y a de la politique dans Nietzsche et donc dans Zarathoustra !

Quand tu commenceras à lâcher prise, tu avanceras plus facilement. Tu n'apprendras pas vite d'un interlocuteur que tu prends pour un troll.

 

Ce que je développe en ce moment sur ces forums, c'est le lien étroit qui existe entre la philosophie, la démocratie, la politique, le peuple et l'individu. Tout va ensemble. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 769 messages
Forumeur accro‚ 38ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, Maroudiji a dit :

Et sur Jésus, la dimension politique, l'as-tu comprise ? 

L'empire romain ? Les juifs ? L'héritage de la Grèce ?

il y a 7 minutes, Maroudiji a dit :

Quand tu commenceras à lâcher prise, tu avanceras plus facilement. Tu n'apprendras pas vite d'un interlocuteur que tu prends pour un troll.

 

Je ne vous prend pas (plus) pour un troll ! Mais je suis peut être pas assez subtile pour vous comprendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 4659 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)
à l’instant, InstantEternité a dit :

L'empire romain ? Les juifs ? L'héritage de la Grèce ?

Est-ce que jésus était un politicien ? Non. Qu'était il alors ? Que prêchait il ? 

à l’instant, InstantEternité a dit :

Je ne vous prend pas (plus) pour un troll ! 

Tu m'as déjà traité de troll. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 4659 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)

Pourtant, lors de ces échanges sur ce forum, j'ai laissé entendre que ce qui était débattu en arrière plan avec Nietzsche, c'était la tension qui existait entre l'action et la contemplation. Je crois même avoir mentionné la Bhagavad-gita. J'ai l'impression que tout cela, étrangement, ne vous concerne pas. Et j'ai le même problème avec une certaine frange de la population indienne (Inde), pour qui la politique est une chose et la religion une autre. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
InstantEternité Membre 769 messages
Forumeur accro‚ 38ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Maroudiji a dit :

Est-ce que jésus était un politicien ? Non. Qu'était il alors ? Que prêchait il ? 

Sans vouloir faire le malin pour moi jésus était un cas social ou bien qqn qui voulait attirer l'attention sur lui, je ne sais pas pour quelle raison mais c'était un martyr dans tous les cas.

Ce qu'il prêchait, je ne sais pas vraiment. Mais il y a effectivement pour moi une forte similitude entre le personnage de Zarathoustra et celui de Jésus. D'un autre côté on dit que la religion est l'opium du peuple. Est-ce que Nietzsche voulait consciemment ou inconsciemment droguer ses lecteurs ? On ne pourra jamais le savoir ... En effet, c'est grave cette période là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 4659 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)
à l’instant, InstantEternité a dit :

Ce qu'il prêchait, je ne sais pas vraiment. Mais il y a effectivement pour moi une forte similitude entre le personnage de Zarathoustra et celui de Jésus.

Je pense qu'on ne peut pas comprendre Nietzsche si l'on ne comprend pas Jésus. 

à l’instant, InstantEternité a dit :

D'un autre côté on dit que la religion est l'opium du peuple.

Par ce genre de cliché on est sûr de ne pas comprendre grand-chose à la vie. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fidel castor Membre 1612 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, Maroudiji a dit :

Je pense qu'on ne peut pas comprendre Nietzsche si l'on ne comprend pas Jésus. 

Par ce genre de cliché on est sûr de ne pas comprendre grand-chose à la vie. 

le problème c'est que Nietzsche a pas compris Jésus ... il a perfectement compris la religion chrétienne ...mais celle ci a toujours été a coté de la plaque

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 4659 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)
à l’instant, fidel castor a dit :

mais celle ci a toujours été a coté de la plaque

Tu es protestant ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fidel castor Membre 1612 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)
à l’instant, Maroudiji a dit :

Tu es protestant ? 

non juste chretien

je vais illustrer

Nietzsche crois en la morale aristocratique (le compétent est mieux que le nul)et crois que la morale du christ c'est celle du peuple (le bon est meilleur que le mauvais)

pas du tout les valeur du christ sont notre devise française

égalité fraternité liberté ... rien a voir avec la morale

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 4659 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)
à l’instant, fidel castor a dit :

et crois que la morale du christ c'est celle du peuple (le bon est meilleur que le mauvais)

Tu veux dire que la morale du Christ résume la morale du peuple, plutôt. Car la morale d'une personne ne peut pas être la même que celle d'un peuple, constitué de morales différentes. De toute manière la morale du Christ était de très loin supérieure à celle du peuple en général. C'est ce qui a fait sa force et sa réputation. 

 

à l’instant, fidel castor a dit :

non juste chretien

T'es pas aidé. Tu critiques la religion chrétienne et tu es juste chrétien. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité