Faut-il interdire les manifestations ?

Alors ?   32 membres ont voté

  1. 1. Alors ?

    • Oui
      4
    • Non
      28

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Huan Membre 2 591 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

Si les patrons de grosses firmes font des erreurs, les salariés ne peuvent en porter la seule responsabilité. Le contrat de travail est un contrat mutuel de société que l'employeur et le salarié contribuent à remplir. L'un créé une activité pour générer de la richesse, l'autre y participe et l'ensemble des acteurs par une loi d'équilibres doit y trouver son compte. Si l'un des intervenants ne remplit pas le contrat, l'équilibre est rompu et pour le rétablir on négocie. Si la négociation n'est pas possible on fait pression et la manifestation est un moyen. Parfois on passe directement par la manifestation car l'action doit être menée rapidement... Ramenez ça au niveau individuel et vous verrez que vous vous comportez de cette manière dans la vie de tous les jours pour défendre vos intérêts.

Modifié par Huan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Bashi VIP 5 233 messages
Just Breathe‚ 28ans
Posté(e)

Bah aujourd'hui faut dire que les manifestations mediatisées ou pas ne sert pas a grand chose donc ... a part a se serrer les coudes en hiver .

Quand on voit les gens de SEB par exemple où on leur avait promis des postes et seuls quelque uns ont retrouvé du boulot grace a ca quoi .

Apres, est ce que les salariés doivent toujours la fermer et accepter ce qui leur arrivent ? Je ne sais pas mais c'est un autre debat.

bashi

PS : huan c'est pas hors sujet sauf ta petite remarque a la fin qui sert a rien ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Huan Membre 2 591 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

Les manifestations seront moins nombreuses lorsque les vraies responsabilités seront assumées. De là à dire qu'il n'y en aura plus... Moi-même, je ne manifeste que trés peu et suis parfois sceptique... Je préfère manifester tous les jours pour défendre mon indépendance... C'est mon mode d'expression... D'autres se regroupent pour le faire...

PS: Bashi est venu manifester en bas de mon chez moi virtuel et j'ai cédé. Je te renvoie la remarque du coup ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fouchtra Membre 1 057 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Fouchtra, ton message est illisible, merci de faire attention à ce que tu postes.

Huan, ton post est hors sujet, je le supprime.

Idem pour Wahidao...

C'est vrai.. Mille pardons.. voila qui sera plus clair... enfin j'espère..

Manifestation

Ils descendent la rue, pancartes à bout de bras

Banderoles portant le sigle du syndicat

Revendiquant un plus pour leur pouvoir d'achat

S'imaginant par là sauver le prolétariat

C'est le rassemblement de tous les prolétaires

Qui se donnent des airs de révolutionnaires

En rêvant de grand soir et de front populaire

Et qui pourtant demain seront des actionnaires

Acceptant sans remords les privatisations

Comme ils ont avalé la cohabitation

Et après tout tant pis pour la révolution

Si on peut faire du fric en ach'tant des actions

Bien sur dans le troupeau il y a des convaincus

Les généreux, les purs, qui s'sont toujours battu

Et qui s'apercevant, hélas, un jour vaincus

Qu'à s'occuper des veaux on est toujours cocu

A regarder le troupeau on se pose la question

Sont-ils là amenés par leurs seules convictions ?

Ou bien pour s'accorder un peu d' récréation

Et pour crier sans risques : Merde à la réaction

Et c'est pas la colère, et c'est pas la grand messe

De la classe ouvrière ; c'est plutôt la kermesse

D'ailleurs en rigolant on parle un peu de fesses

éa ne mange pas de pain et on oublie son stress

Y a vraiment pas de quoi effrayer les patrons

Qui pourtant aussitôt crient à la subversion

Et appellent les flics pour chasser les moutons

Qui une fois de plus passeront pour des cons

Et puis il y a les autres, là bas, les boutiquiers

Qui apprécient pas beaucoup ces « fainéants d'ouvriers »

Qui descendent dans la rue au lieu de travailler

Qui ont les allocations et la sécurité

Car voyez vous, monsieur, lorsque l'on tient négoce

Faut beaucoup travailler, on n'est pas à la noce

Et puis y a les impôts, ceux là ils sont féroces

Croyez moi, commerçant c'est un vrai sacerdoce

Et dans leur panthéon y a pas besoin de chercher

Ni Marx ni Lénine ou Trotski ou Marchais

C'est Poujade ou Nicoud qu'on va y dénicher

En d'autres temps Pétain, mais ça c'est dépassé

Alors ils applaudissent à la venue des flics

Secrètement, bien sur, car tous ces « bolcheviks »

Qui défilent là bas bafouant la république

Redeviennent des clients une fois dans les boutiques

Et puis il y a tous ceux, comme moi, qui en ont marre

Qui ne veulent pas marcher, qui se prennent pour des anars

Et qui le sont peut être, à moins qu'ils soient jobards

Complètement dépassés, pour tout dire des ringards

On dit que leurs propos sont pleins d'acidité

Eux répondent à cela : « C'est de la lucidité »

En reprochant aux autres leur incapacité

é voir les choses en face, à voir la vérité

Oui mais quelle vérité ? Faut dire qu'elles sont légion

Car chacun a la sienne, ça fait soixante millions

C'est beaucoup trop complexe et j'ai pas l'ambition

De vous imposer la mienne, c'est pas ma vocation

LN 1995

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Huan Membre 2 591 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

Là je suis admiratif même si tout le monde est éclaboussé. ;)

Tu l'as écris? ou bien c'est une chanson? Léo Ferré?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fouchtra Membre 1 057 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Là je suis admiratif même si tout le monde est éclaboussé. ;)

Tu l'as écris? ou bien c'est une chanson? Léo Ferré?

Non..! C'est de moi, mais t'es pas obligé de le croire....

Une époque où tous m'avaient chié dans les bottes... et ça ne s'est pas arrangé depuis..!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Le droit de propriété, bien qu'inscrit dans la Déclaration de 1789, souffre de grosses exceptions. Mon but était de souligner que ce n'est pas parce que quelque chose a valeur constitutionnelle qu'il ne peut se discuter ou s'abroger partiellement ou totalement !

Mauvais exemple : cette déclaration prévoyait des exceptions. Les expropriations sont possibles selon cette déclaration :

Art. 17. -

La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n'est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l'exige évidemment, et sous la condition d'une juste et préalable indemnité.

Voir : http://www.conseil-constitutionnel.fr/textes/d1789.htm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Huan Membre 2 591 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
Là je suis admiratif même si tout le monde est éclaboussé. ;)

Tu l'as écris? ou bien c'est une chanson? Léo Ferré?

Non..! C'est de moi, mais t'es pas obligé de le croire....

Une époque où tous m'avaient chié dans les bottes... et ça ne s'est pas arrangé depuis..!

Eh bien bravo car c'est vraiment bien écrit. J'irais même jusqu'à dire que certains grands paroliers auraient pu écrire certains passages...

Toi aussi tu as de grosses bottes? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
wahidao Membre 710 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Il me semble que que le sondage est clair de plus le fait que saroumane est deserté le sujet veut tout dire!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Huan Membre 2 591 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

c'est une tactique. Il veut se faire passer pour ce qu'il n'est pas... Malin le garçon mais nous sommes des chasseurs de vampires et on ne nous la fait pas ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
wahidao Membre 710 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

de qui tu parle???saroumane?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Kira Yamato
Invité Kira Yamato Invités 0 message
Posté(e)
Cependant, toute manifestation n'a pas d'origine politique : il y a aussi celles qui naissent suite à des décisions d'envergure économique : fermeture d'une entreprise, licenciement suite à délocalisation, licenciement incompris (surtout quand, avant de licencier, Michelin annonce des bénéfices record ;) ). Dans ce cas, le seul recours, qui est parfaitement en accord avec nos fondements et lois, c'est la manifestation. Et elle est légitime ! Et je la soutiens.

Et en quoi ce n'est pas politique ?

Ensuite, et c'est toujours pareil, les institutions sont des outils au service du peuple. Mais lorsque tu utilise un outil et qu'il ne marche pas bien, tu continues bêtement à l'utiliser ?

Il n'y a rien de sacré dans les institutions, ce ne sont pas elles qui comptent en premier lieu, mais ceux qu'elles sont censées défendre.

En quoi ce n'est pas politique ? Sais-tu que notre régime est de plus en plus libéral (or le libéralisme est plus doctrine économique que politique), et dans le libéralisme, l'Etat (en l'occurence, la France et son gouvernement) ne mettent pas le nez dans les affaires des patrons qui gèrent de facto leurs entreprises comme bon leurs semblent, dans le respect bien sur du code du travail (apparence juridique cette fois). Techniquement, la politique n'a rein à voir (il aurait fallu que les décisions de licenciement soient prise par la politique, ce qui n'est pas le cas, c'est du ressort exclusif des grandes ou petites firmes).

Le terme le plus exact serait celui de kyrilluk : les hommes politiques reprennent ces événements dans leurs discours, à des fins électorales :D ?

Par contre, j'ai du mal à comprendre ton dernier paragraphe sur les institutions (désolé :( ).

Il me semble que que le sondage est clair de plus le fait que saroumane est deserté le sujet veut tout dire!!!

Je crois que c'est bon, là ....

Tu trouves pas que t'en fais assez ? Ca devient de l'acharnement. :D

Saroumane a fait un sondage, il a exprimé ses idées, que tu es libre de ne pas approuvé, mais dans ce dernier cas, inutile de s'acharner et sur le sujet (aussi inutile dans une démocratie te semble-t-il) et sur le posteur (ce que tu fais depuis trop longtemps).

Saroumane n'a fait qu'appliquer sa liberté de parole, son sondage a donc lieu d'être dans une démocratie, sinon, on est plus dans une démocratie.

Je te suggéres d'appliquer un minimum les institutions que tu (prétends ?) défends, car tes écrits ne sont que de l'anti-lutte (désolé, mais je chauffe vite devant certains écrits ;);) )

Désolé de cet écart qui me semblait nécessaire :mur:

Modifié par Kira Yamato

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Paradox Membre 118 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)

Salut a tous! Mon avis personnel, je vais faire bref:

Heureusement qu'on a le droit de manifester, comme certaisn l'ont dit au meme titre que la libreté d'expression et le droit a la greve.

Cela montre que le système fonctionne bien dans le sens ou les gens savent ce qu'ils veulent et n'hésitent pas a le demander dans la rue. Mais d'un autre coté je pense que ca montre aussi qu'il y a un certain malaise, un manque de dialogue entre les syndicats, le peuple et le gouvernement... la vraie question en fait je pense est la suivante:

Doit on en arriver tout le temps a faire greve/manifestation? est ce normal? (quand bien même cela implique les citoyens il est vrai)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Kira Yamato
Invité Kira Yamato Invités 0 message
Posté(e)

La grève, encore, je pense que ça peut se faire dès le début. la manifestation, selon moi, constitue l'ultime recours, à utiliser en dernier lieu, quand aucun accord précédent n'a arrangé la situation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 138 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
En quoi ce n'est pas politique ? Sais-tu que notre régime est de plus en plus libéral (or le libéralisme est plus doctrine économique que politique), et dans le libéralisme, l'Etat (en l'occurence, la France et son gouvernement) ne mettent pas le nez dans les affaires des patrons qui gèrent de facto leurs entreprises comme bon leurs semblent, dans le respect bien sur du code du travail (apparence juridique cette fois).

Mais qui fixe justement ce code du travail ? Qui fixe les règles du jeu ?

La politique ce n'est pas seulement des petites phrases, des petites piques, ou des débats. La politique encadre l'économie.

Lorsque des gens manifeste suite à des licenciements abusifs et massifs, la poltique devrait s'emmêler (lol : s'en mêler .. j'ai fait un joli lapsus, je le laisse)

Mais là c'est mon sentiment politique qui parle, c'est ce qui détermine à gauche : l'économie est un outil, et quelqu'un doit le manier (l'Etat), et non pas le laisser dériver suivant des intérêts éparses et non concordants.

Par contre, j'ai du mal à comprendre ton dernier paragraphe sur les institutions (désolé ;) ).

C'est pourtant simple : pourquoi avons nous créer des institutions ? Quel est leur rôle ?

Que faire si elles ne le remplissent plus ? Continuer à les utiliser aveuglément, uniquement parce que ce sont des institutions, c'est comme ça, un point c'est tout ?

Tout comme l'économie, les choses ont un sens, un but. Et c'est celàqui prime avant tout.

Quel est le but de l'économie ? Le remplit elle ?

Quel est le but de nos institutions ? Le remplissent elles ?

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Paradox Membre 118 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)

Mais oui, forcément que c'est politique, si les entreprises vont mal l'état va mal...

Les entreprises sont "controlées" via les taxes, les charges salariales, les aides et autres...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Kira Yamato
Invité Kira Yamato Invités 0 message
Posté(e)

Pheldwyn, notre gouvernement n'est pas à gauche, et c'est le libéralisme qui marche aujourd'hui. Moi, je tente de rester neutre, et de dire juste ce qui est aujourd'hui, je n'y mèle pas (ndlr : jamais) mes propres sentiments politiques, comme tu le fais.

Si pour toi, politique devrait rimer à ça, il n'en est pas forcément ainsi. Et je n'intervient pas sur le sentiment politique des autres ;) .

La politique a, jadis, posé les bases de l'économie (je crois qu'un homme du nom de Law y est pour quelquechose ...), mais aujourd'hui, l'économie, tout du moins une partie, échappe à son contrôle (c'est à dire que je ne signifiait pas que toute l'économie n'est point sous contrôle). Il y a autre chose que le contrôle, il y a les fondements (exemple, fusion GDF-Suez).

Ton éclaircissement est très ... clair, mais pose de nouvelles institutions : de quelles institutions tu parles ? ;)

Mais oui, forcément que c'est politique, si les entreprises vont mal l'état va mal...

Les entreprises sont "controlées" via les taxes, les charges salariales, les aides et autres...

Le libéralisme, à l'américaine, c'est que l'Etat ne met pas son nez dans l'économie, les patrons gèrent comme ils l'entendent, SAUF EN TEMPS DE CRISES (merci de cette précision que j'ai ommise, Paradox ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Le libéralisme, à l'américaine, c'est que l'Etat ne met pas son nez dans l'économie, les patrons gèrent comme ils l'entendent, SAUF EN TEMPS DE CRISES (merci de cette précision que j'ai ommise, Paradox ;)

Je pense qu' il vaut mieux voir l'economie comme une science. En science, meme si on a une these, on ne se contente pas de la defendre de maniere bornee. On l'eprouve, on la teste.

Je pense que le 20 ieme siecle, 2 experiences ont ete mene a grande echelle: une qui consistait a avoir des pays qui appliquait la philosophie interventioniste chere a Pheldwyn et l'autre plus liberale ayant comme modele eco les US ou l'Angleterre (Thatcher era). Au milieu, les pays comme la France qui sans etre liberal, avait une politique eco tres interventioniste (monopoles, etat providence, etc..).

Qu'ont revele ces 2 experiences? Au dela de tout doute possible, plus l'Etat intervient et plus il met en danger le bon fonctionement de son economie. Les pays communistes comme on le sait se sont efondre car leur economie etait au plus bas. Les pays "interventionistes" qui ont eu le courage de liberaliser leur economie s'en sont sortit. Les pays qui comme la France, essaye de se liberaliser mais a un rythme tres lent, voient leur economie s'ameliorer mais au prix d'un nombre elevee de chomeurs.

Aujourd'hui croire que l'Etat Providence est la solution au chomage, ou a la pauvrete, c'est aussi absurde que de croire que la terre est plate et que le soleil tourne autour de notre planete... ;)

Et pourtant un certain nombres de Francais en sont encore la!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
muten Membre 3 166 messages
Forumeur interimaire‚
Posté(e)

Si l'economie etait une science cela se saurait , or que penser d'une "science " qui change ses lois comme on change de slips , qui paradoxe absolu , marche ou ne marche pas suivant les endroits ou on l'experimente et cerise sur le gateau a meme un pseudo prix Nobel ( qui est en realité un prix créer par des banquiers et remis par le comité Nobel )

Quant au liberalisme ce n'est pas un systemes economique, mais un courant de pensés , il y a meme quelques analogies avec le Communisme et le Fachismes .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 138 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
l'économie, tout du moins une partie, échappe à son contrôle (c'est à dire que je ne signifiait pas que toute l'économie n'est point sous contrôle).

Ce que je tente d'expliquer, c'est que c'est un choix politique que de ne pas "intervenir" dans l'économie.

Bref, la décision de scinder l'économie et la politique représente déjà une sensibilité politique, libérale.

C'est un modèle idéologique.

Mais la politique c'est l'organisation de nos vies, du cadre social, de notre territoire, etc ...

Bref, l'économie est un outil soumis à la politique (même si le courant majoritaire aujourd'hui consiste à laisser vivre l'économie sans trop intervenir, et advienne que pourra en espérant que ce soit bénéfique - je me demande bien comment).

Je pense que le 20 ieme siecle, 2 experiences ont ete mene a grande echelle: une qui consistait a avoir des pays qui appliquait la philosophie interventioniste chere a Pheldwyn et l'autre plus liberale ayant comme modele eco les US ou l'Angleterre

La philosophie interventionniste qui m'est chère ? Tu parles du Keynesianisme ? ;)

A moins que tu évoques la russie avec sa NEP.

Bon, encore une fois, je ne suis pas communiste. Mais ça ne m'empêche de voir l'absurdité de notre monde actuel, où tout est régit par une économie qui fonctionne selon des principes qui n'ont :

- aucun dessein humanitaire

- aucun but précis à part s'auto-alimenter

- aucun sens politique, justement

Les pays qui comme la France, essaye de se liberaliser mais a un rythme tres lent, voient leur economie s'ameliorer mais au prix d'un nombre elevee de chomeurs.

Le nombre de chômeurs n'est pas le seul paramètre. Ce qui compte c'est l'état social du pays (enfin puisqu'on a l'air de se soucier des chômeurs, j'ose espérer que l'on s'inquiète bien de la même chose).

Et l'état social d'un pays ce n'est pas uniquement le nombre de personnes déclarées comme recevant des allocations chômages.

Et que dire des pays d'Amérique latine poussés par le FMI et qui aujourd'hui se retrouvent dans la panade ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant