Aller au contenu

Menaces sur son ex-compagne : Jawad Bendaoud condamné à 6 mois de prison avec sursis


Dan229

Messages recommandés

MembreN, 122ans Posté(e)
Dan229 MembreN 12 047 messages
Baby Forumeur‚ 122ans‚
Posté(e)

Relaxé en février du chef de “recel de malfaiteurs terroristes”, Jawad Bendaoud a été condamné mercredi pour avoir violenté et menacé de mort son ex-compagne.

Après avoir été relaxé dans l’affaire de l’hébergement d’un terroriste du 13 novembre 2015, Jawad Bendaoud vient d’être condamné à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Bobigny. Cette fois dans une affaire domestique.

Il a en effet été jugé coupable de menaces de mort proférées à l’encontre de son ex-compagne. Celle-ci aurait reçu des SMS et des appels de Jawad Bendaoud où il tenait des propos explicites : “Je vais te tuer”, “je vais t’égorger”, “je vais te brûler”.

Le parquet de Bobigny avait requis dix mois de prison, dont quatre avec sursis, contre ce délinquant multirécidiviste poursuivi pour des faits datant d’octobre 2015 et de mars-avril 2018.

Une réinsertion chaotique

Depuis sa relaxe, l’homme de 31 ans a donné deux interviews : à BFM TV et à Libération. Jawad Bendaoud s’y confiait sur sa difficulté à se réinsérer en estimant “ne pas être préparé à sa sortie de prison”, après avoir avait passé 27 mois à l’isolement.

Le 14 février dernier, le tribunal correctionnel de Paris l’avait relaxé. Il avait procuré un logement à l’organisateur présumé des attentats du 13 novembre 2015, Abelhamid Abaaoud, après cette tuerie qui a fait 130 morts et plus de 400 blessés.

Le logeur des djihadistes du 13 novembre 2015 relaxé

 
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre+, 18ans Posté(e)
metal guru Membre+ 29 743 messages
Maitre des forums‚ 18ans‚
Posté(e)
il y a 30 minutes, Dan229 a dit :

Après avoir été relaxé dans l’affaire de l’hébergement d’un terroriste du 13 novembre 2015, Jawad Bendaoud vient d’être condamné à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Bobigny. Cette fois dans une affaire domestique.

Il y a tous les jours des tas d'individus qui sont condamnés pour avoir menacé de mort leur ex et on ne fait pas de sujet sur eux dans la presse pour la plupart !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MembreN, 122ans Posté(e)
Dan229 MembreN 12 047 messages
Baby Forumeur‚ 122ans‚
Posté(e)

Oui ! Et alors ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Steiner Membre 1 332 messages
Baby Forumeur‚ 152ans‚
Posté(e)
Il y a 4 heures, metal guru a dit :

Il y a tous les jours des tas d'individus qui sont condamnés pour avoir menacé de mort leur ex et on ne fait pas de sujet sur eux dans la presse pour la plupart !

En même temps, tous ces "individus" ne sont pas des "parangons de vertus" (cumulards, ndlr) comme "ce totem d'altruisme" . Espérons que le sursis décerné ne soit pas trop préjudiciable pour l'équilibre mental de ce "saint-homme". Il pourrait nous faire une rechute "d'abnégation".  

 

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 12 heures, Dan229 a dit :

Relaxé en février du chef de “recel de malfaiteurs terroristes”, Jawad Bendaoud a été condamné mercredi pour avoir violenté et menacé de mort son ex-compagne.

Après avoir été relaxé dans l’affaire de l’hébergement d’un terroriste du 13 novembre 2015, Jawad Bendaoud vient d’être condamné à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Bobigny. Cette fois dans une affaire domestique.

Il a en effet été jugé coupable de menaces de mort proférées à l’encontre de son ex-compagne. Celle-ci aurait reçu des SMS et des appels de Jawad Bendaoud où il tenait des propos explicites : “Je vais te tuer”, “je vais t’égorger”, “je vais te brûler”.

Le parquet de Bobigny avait requis dix mois de prison, dont quatre avec sursis, contre ce délinquant multirécidiviste poursuivi pour des faits datant d’octobre 2015 et de mars-avril 2018.

Une réinsertion chaotique

Depuis sa relaxe, l’homme de 31 ans a donné deux interviews : à BFM TV et à Libération. Jawad Bendaoud s’y confiait sur sa difficulté à se réinsérer en estimant “ne pas être préparé à sa sortie de prison”, après avoir avait passé 27 mois à l’isolement.

Le 14 février dernier, le tribunal correctionnel de Paris l’avait relaxé. Il avait procuré un logement à l’organisateur présumé des attentats du 13 novembre 2015, Abelhamid Abaaoud, après cette tuerie qui a fait 130 morts et plus de 400 blessés.

Le logeur des djihadistes du 13 novembre 2015 relaxé

 

 

Il y a 11 heures, metal guru a dit :

Il y a tous les jours des tas d'individus qui sont condamnés pour avoir menacé de mort leur ex et on ne fait pas de sujet sur eux dans la presse pour la plupart !

C'est simplement pour rajouter une corde à son arc ! en plus d'être provocateur, menteur, dealer ... ce type trouve encore moyen de faire parler de lui !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MembreN, 122ans Posté(e)
Dan229 MembreN 12 047 messages
Baby Forumeur‚ 122ans‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Livia a dit :

 

C'est simplement pour rajouter une corde à son arc ! en plus d'être provocateur, menteur, dealer ... ce type trouve encore moyen de faire parler de lui !

Et la justice qui est toujours aussi laxiste avec lui. Il a bien raison de se moquer d'elle.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 5 minutes, Dan229 a dit :

Et la justice qui est toujours aussi laxiste avec lui. Il a bien raison de se moquer d'elle.

La justice ... on se demande bien s'il y en a encore une !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×