Aller au contenu

Stains : la violence au lycée


January

Messages recommandés

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 874 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Ils n'en peuvent plus de voir leurs enfants partir en cours la boule au ventre. Les parents du lycée Utrillo, à Stains (Seine-Saint-Denis), se mobilisent pour réclamer plus de moyens pour sécuriser l'établissement. Depuis le début de l'année les attaques et bagarres se multiplient.

Un lycée. (Illustration)

Neuf agents envoyés par le rectorat assurent leur sécurité suite aux incidents graves survenus depuis un mois sur le parvis de l'établissement. Une journée particulièrement violente a marqué les esprits, celle du 12 mars quand trois jeunes cagoulés se présentent à l'heure de la récré', et agressent un lycéen. "Ils le frappent, ils le mettent au sol, (...) et après quand il était déjà assommé ils le frappent avec un marteau", se souvient cette lycéenne.

https://www.francetvinfo.fr/societe/education/harcelement-a-l-ecole/stains-quand-la-violence-entre-dans-la-cours-du-lycee_2698036.html

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Pantin contestataire, 77ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 42 758 messages
77ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)

Quand on voit ceux qui trainent dans ce coin là, faut guère s'étonner, les fameuses "chances pour la France", qui en remettent à chaque coup fourré , mais ça on les as voulue, maintenant on s'en mord les doigts , mais trop tard, faut faire avec , et les autres derrière en pâtissent .

Curieux quand même , vers chez moi on a pas ça, il y a surement pas là , la forte concentration que l'on a ailleurs  , ça doit expliquer pourquoi les enseignants, sont pas enclins à aller chez eux, mais eux aussi , ils faut qu'ils s'adaptent en ayant la trouille au ventre quand ils vont faire leurs boulots, un dur métier l'enseignement  , à part" les vacances ":o°

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 874 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)
il y a 16 minutes, PINOCCHIO a dit :

mais ça on les as voulu

Tu peux développer ? 

il y a 17 minutes, PINOCCHIO a dit :

mais eux aussi , ils faut qu'ils s'adaptent

Ben non.

 

Quelle solution je ne sais pas, en province on est à des lieues de tout ça, il faut même dire qu'on ne se rend pas compte de l'insécurité. Est-ce qu'il y a des endroits corrects dans le 93 ? Parce que vraiment on a l'impression que c'est la guerre permanente dans tout le département :mouai:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
versys Membre 14 145 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)

On imagine bien ce que subissent les élèves et leurs parents dans les établissements scolaires de Seine St Denis, et dans toutes les banlieues françaises.

Mais je pense aussi aux enseignants obligés de travailler dans de tels contextes d'insécurité et de provocations, et j'imagine bien la "boule au ventre" qu'ils doivent ressentir tous les matins, et le sentiment de découragement qui doit les miner...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pantin contestataire, 77ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 42 758 messages
77ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)
Il y a 2 heures, January a dit :

Tu peux développer ? 

Ben non.

 

Quelle solution je ne sais pas, en province on est à des lieues de tout ça, il faut même dire qu'on ne se rend pas compte de l'insécurité. Est-ce qu'il y a des endroits corrects dans le 93 ? Parce que vraiment on a l'impression que c'est la guerre permanente dans tout le département :mouai:

Quand on a encouragé les familles d' immigrés à venir en France et ce depuis 50 ans , la procréation a été rapide, tu vas quand même pas le nier, les générations se sont succédées, et le malaise demeure, on en a encore la preuve, avec les bandes qui se forment et sévissent on en arrive à ce résultat là, c'est maintenant clair et net.

La province, moi je suis à 70 kms de Paris , à cheval entre Mantes et Dreux on a rien de tout ça et pourtant c'est pas le contexte qui manque , c'est donc bien lié à ce département le 93, qui a son lot de racaille, sauf que en province retirée , il y a moins de concentration, sauf dans les grandes villes ou le problème aussi demeure avec les barres HLM à gogo:bad:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pantin contestataire, 77ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 42 758 messages
77ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)
Il y a 1 heure, versys a dit :

On imagine bien ce que subissent les élèves et leurs parents dans les établissements scolaires de Seine St Denis, et dans toutes les banlieues françaises.

Mais je pense aussi aux enseignants obligés de travailler dans de tels contextes d'insécurité et de provocations, et j'imagine bien la "boule au ventre" qu'ils doivent ressentir tous les matins, et le sentiment de découragement qui doit les miner...

Guère le choix , c'est ça ou ils arrêtent le métier, combien jettent l'éponge quand ils subissent tous les jours le lot d'insultes , menaces , violences à la clé, faut un sacré mental pour supporter ça , mais heureusement il y a encore de "bons coins" pour enseigner, les autres ils se tapent la m....:censored: ,.....la bonne étoile est pas pour tout le monde là dedans :o°

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 874 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)
il y a 7 minutes, PINOCCHIO a dit :

Quand on a encouragé les familles d' immigrés à venir en France et ce depuis 50 ans , la procréation a été rapide, tu vas quand même pas le nier

Et pourquoi les a-t-on encouragés à venir ? ... Et évidemment on espérait que ça se passe super bien.

Bref, il y en a marre de ces marioles. Je n'ai pas la prétention, moi, de savoir qui ils sont. Je dis simplement que je suis quand même extrêmement surprise que ce soit les mômes des immigrés avec lesquels je suis allée à l'école. J'ai même du mal à y croire, ces gens étaient éduqués. On n'a jamais vu se bâtir un véritable ghetto et une délinquance pareille dans les années 70. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pantin contestataire, 77ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 42 758 messages
77ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)
il y a 2 minutes, January a dit :

Et pourquoi les a-t-on encouragés à venir ? ... Et évidemment on espérait que ça se passe super bien.

Bref, il y en a marre de ces marioles. Je n'ai pas la prétention, moi, de savoir qui ils sont. Je dis simplement que je suis quand même extrêmement surprise que ce soit les mômes des immigrés avec lesquels je suis allée à l'école. J'ai même du mal à y croire, ces gens étaient éduqués. On n'a jamais vu se bâtir un véritable ghetto et une délinquance pareille dans les années 70. 

Dans les années 70 que tu as connu comme moi , on en étais pas là , tout se passait pour le mieux dans les écoles, chacun s'adaptait à l'autre, malgré les différences , mais la mentalité à changé, et les générations n'ont pas adoptés les principes de leurs parents, et ont changé la donne , ceux ci  n'étant plus capable de s'imposer , on laisse ça à l'ainé de la famille , le soit disant plus intelligent dans l'affaire, de gérer les autres, on baisse les bras et voilà maintenant le résultat:o°

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pépé fada , râleur , et clairvoyant ., 76ans Posté(e)
Maurice Clampin Membre 10 308 messages
76ans‚ Pépé fada , râleur , et clairvoyant .,
Posté(e)
il y a 5 minutes, January a dit :

Et pourquoi les a-t-on encouragés à venir ? ... Et évidemment on espérait que ça se passe super bien.

Bref, il y en a marre de ces marioles. Je n'ai pas la prétention, moi, de savoir qui ils sont. Je dis simplement que je suis quand même extrêmement surprise que ce soit les mômes des immigrés avec lesquels je suis allée à l'école. J'ai même du mal à y croire, ces gens étaient éduqués. On n'a jamais vu se bâtir un véritable ghetto et une délinquance pareille dans les années 70. 

:pap:    Ce ne sont pas les immigrés des années 60/70 qui font problème . J' en ai connu beaucoup dans ces années là et je peux témoigner que c' était de braves gens ....

Ce sont leurs enfants , et pire encore , leurs petits enfants (qui sont français) qui sont imbuvables ainsi qu' un certain nombre des nouveaux immigrés .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 874 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)
il y a 6 minutes, PINOCCHIO a dit :

Dans les années 70 que tu as connu comme moi , on en étais pas là , tout se passait pour le mieux dans les écoles, chacun s'adaptait à l'autre, malgré les différences , mais la mentalité à changé, et les générations n'ont pas adoptés les principes de leurs parents, et ont changé la donne

Nous sommes d'accord ! Tout se passait pour le mieux. Alors ? Ils ont reçu une éducation oui ou non ? Et derrière, ils auraient laissé leurs mômes devenir des sauvages ? non, il y a un truc qui ne colle pas... 

 

il y a 4 minutes, Maurice Clampin a dit :

Ce sont leurs enfants , et pire encore , leurs petits enfants (qui sont français) qui sont imbuvables ainsi qu' un certain nombre des nouveaux immigrés .

Ca ne colle pas. De braves gens bien éduqués qui laissent leurs gamins devenir des sauvages ? 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pépé fada , râleur , et clairvoyant ., 76ans Posté(e)
Maurice Clampin Membre 10 308 messages
76ans‚ Pépé fada , râleur , et clairvoyant .,
Posté(e)
il y a 3 minutes, January a dit :

Nous sommes d'accord ! Tout se passait pour le mieux. Alors ? Ils ont reçu une éducation oui ou non ? Et derrière, ils auraient laissé leurs mômes devenir des sauvages ? non, il y a un truc qui ne colle pas... 

 

Ca ne colle pas. De braves gens bien éduqués qui laissent leurs gamins devenir des sauvages ? 

 

:pap:   Et pourtant si .....

Je te donne un exemple que je connais bien ....

Du côté d' Agen dans la campagne Lot et Garonnaise à côté d' un gros bourg qui s' appelle Sainte Livrade il y a un endroit qui se nomme Bias .

Dans ce lieu dit , au début des années 50 il a été créé un camp pour héberger à l' origine des indochinois qui revenaient du Viet Nam que nous venions de perdre . Ces gens là , extrêmement actifs, intelligents , travailleurs et entreprenants , ont fondé des familles et ce sont parfaitement intégrés dans la population ou bon nombre d' entre eux ont fait de très belles carrières .

Dans ce même camp , une dizaine d' années plus tard , après la guerre d' Algérie , on y a hébergé des harkis que l' on a pu sauver du massacre que leurs frères on dû subir . Ces gens là aussi ont fait souche et ont eu des enfants .

Et c' est là que ça n' a plus été . Alors que les Harkis qui était de braves gens pro-français , qui ce sont battu pour la France auxquels on avait rien à reprocher  , leurs enfants et petits enfants n' ont été que source de délinquance et de méfaits dans toutes cette région campagnarde .

Résultat , dans cette région acquise à la gauche radicale depuis des lustres le FN y a fait des progrès spectaculaires . 

Et quand on voit la différence entre les descendants des asiatiques et les descendants des nord africains ..... Y a pas photo .

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
versys Membre 14 145 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
il y a 41 minutes, Maurice Clampin a dit :

Et quand on voit la différence entre les descendants des asiatiques et les descendants des nord africains ..... Y a pas photo .

Au départ, le principal frein à l'intégration des nord africains est essentiellement leur religion islamique. Religion exclusive, intolérante et porteuse des germes islamistes.

Ce grave dysfonctionnement, au lieu de s'atténuer au fil des générations, progresse...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 72ans Posté(e)
Morfou Membre 48 483 messages
Maitre des forums‚ 72ans‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, January a dit :

Tu peux développer ? 

Ben non.

 

Quelle solution je ne sais pas, en province on est à des lieues de tout ça, il faut même dire qu'on ne se rend pas compte de l'insécurité. Est-ce qu'il y a des endroits corrects dans le 93 ? Parce que vraiment on a l'impression que c'est la guerre permanente dans tout le département :mouai:

Et ça ne date pas d'hier...

La ceinture rouge...

Il y a 1 heure, Maurice Clampin a dit :

:pap:    Ce ne sont pas les immigrés des années 60/70 qui font problème . J' en ai connu beaucoup dans ces années là et je peux témoigner que c' était de braves gens ....

Ce sont leurs enfants , et pire encore , leurs petits enfants (qui sont français) qui sont imbuvables ainsi qu' un certain nombre des nouveaux immigrés .

La faute aux politiques qui n'ont rien vu du communautarisme qui s'installait, des rassemblements familiaux qui s'accélérait!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pantin contestataire, 77ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 42 758 messages
77ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)
Il y a 5 heures, January a dit :

Nous sommes d'accord ! Tout se passait pour le mieux. Alors ? Ils ont reçu une éducation oui ou non ? Et derrière, ils auraient laissé leurs mômes devenir des sauvages ? non, il y a un truc qui ne colle pas... 

 

Ca ne colle pas. De braves gens bien éduqués qui laissent leurs gamins devenir des sauvages ? 

 

 

Faudrait que tu leur pose la question  eux seuls pourraient te répondre, mais il y a qu'une chose , ils sont à côté de la plaque, c'est évident, ils arrivent plus à assumer leurs rejetons :o°

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×