Aller au contenu

L'autogestioin à la française


mig72

Messages recommandés

Membre, 30ans Posté(e)
mig72 Membre 1 975 messages
Forumeur inspiré‚ 30ans‚
Posté(e)

Doit-on centraliser l'autogestion paritaire de l'administration d'une entreprise aux moyens d'une délégation par mandature d'entreprise ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Raven, 41ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 5 465 messages
41ans‚ Raven,
Posté(e)

Ça me parait être un très bon sujet mais vous allez devoir m'expliquer:

Qu'est-ce que une délégation par mandature?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
voileux Membre 7 594 messages
Mentor‚
Posté(e)
Il y a 9 heures, Mak Marceau a dit :

Ça me parait être un très bon sujet mais vous allez devoir m'expliquer:

Qu'est-ce que une délégation par mandature?

La délégation par mandature  relève du même concept que nos parlementaires, une voix élue pour représenter un nombre de personnes.

D'une part ,ceux qui connaissent Moulinex ,vous diront que les cadres se sont enrichis et que Moulinex et euromoteur ont été donnés à Krupp  (moyennant monnaie) les seuls perdants les 5000 ouvriers qui ont tout perdu....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Raven, 41ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 5 465 messages
41ans‚ Raven,
Posté(e)

Alors si j'ai bien compris, ma réponse est oui.

Je pense que c'est la meilleur façon de faire fonctionner une entreprise et de créé une bonne harmonie au sein des membres.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
voileux Membre 7 594 messages
Mentor‚
Posté(e)
il y a 19 minutes, Mak Marceau a dit :

Alors si j'ai bien compris, ma réponse est oui.

Je pense que c'est la meilleur façon de faire fonctionner une entreprise et de créé une bonne harmonie au sein des membres.

Pas moi, Moulinex en est la preuve, des outils de productions performants aux mains de quelques uns et cela s'est traduit par l'enrichissement de quelques cadres et la faillite pour tous les autres

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Raven, 41ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 5 465 messages
41ans‚ Raven,
Posté(e)
il y a 8 minutes, voileux a dit :

Pas moi, Moulinex en est la preuve, des outils de productions performants aux mains de quelques uns et cela s'est traduit par l'enrichissement de quelques cadres et la faillite pour tous les autres

Alors je dois admettre que j'ai peu d'expérience... Alors je sais pas qu'est-ce que ça donné.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
voileux Membre 7 594 messages
Mentor‚
Posté(e)
il y a 16 minutes, Mak Marceau a dit :

Alors je dois admettre que j'ai peu d'expérience... Alors je sais pas qu'est-ce que ça donné.

Le seul moyen d'empêcher que certains s'enrichissent sur le dos des autres, reste que tout le monde participe à l'élaboration du projet et qu'aucune voix ne soit supérieure à d'autres...

J'ai un exemple concret dans ma commune, nous avons constaté que les comptes de gestion ne sont plus accessibles sur le net...La volonté parait évidente , et cela reste valable au plus haut de l'état..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 30ans Posté(e)
mig72 Membre 1 975 messages
Forumeur inspiré‚ 30ans‚
Posté(e)
Le ‎27‎/‎03‎/‎2018 à 12:37, voileux a dit :

Le seul moyen d'empêcher que certains s'enrichissent sur le dos des autres, reste que tout le monde participe à l'élaboration du projet et qu'aucune voix ne soit supérieure à d'autres...

J'ai un exemple concret dans ma commune, nous avons constaté que les comptes de gestion ne sont plus accessibles sur le net...La volonté parait évidente , et cela reste valable au plus haut de l'état..

Il s'agit de concentrer la gestion des comptes privés du paritarisme français pour générer moins de coûts de gestion d'activité paritaire (réduire le montant de l'impôt sur la CSG et faire reposer son assiette fiscale sur le taux réduit de TVA sociale par régions  etc...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
voileux Membre 7 594 messages
Mentor‚
Posté(e)
Il y a 12 heures, mig72 a dit :

Il s'agit de concentrer la gestion des comptes privés du paritarisme français pour générer moins de coûts de gestion d'activité paritaire (réduire le montant de l'impôt sur la CSG et faire reposer son assiette fiscale sur le taux réduit de TVA sociale par régions  etc...)

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
voileux Membre 7 594 messages
Mentor‚
Posté(e)
il y a 9 minutes, voileux a dit :

 

Je ne vois pas ce que le paritanisme vient faire , la gestion d'une société ,c'est d'ailleurs valables pour toutes , mais encore plus pour celles qui sont auto gérées, doivent être accessibles ( les comptes notamment) et dans tous les cas , seul le salarié peut opposer , soit un système de véto (ou autres) qui enraiera, une action qu'il jugera contraire à ses intérêts...

Le paritanisme ,c'est le fait 'avoir plusieurs instances , les syndicats , les patrons qui décident , cela n'a rien à voir, avec ma conception...

J'ai travaillé 22 ans (études comprises ) dans une boite sidérurgique, les syndicats ne voyaient que leurs propres intérêts , un seul s'est avéré honnête et coriace(car je l'ai affronté plusieurs fois) Un exemple 5 syndicats ont laissé pendant 7 ans certains salariés payés en dessous du smig (à l'époque) lui seul a découvert la supercherie, il y avait 84 délégués différents...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 30ans Posté(e)
mig72 Membre 1 975 messages
Forumeur inspiré‚ 30ans‚
Posté(e)
Il y a 11 heures, voileux a dit :

Je ne vois pas ce que le paritanisme vient faire , la gestion d'une société ,c'est d'ailleurs valables pour toutes , mais encore plus pour celles qui sont auto gérées, doivent être accessibles ( les comptes notamment) et dans tous les cas , seul le salarié peut opposer , soit un système de véto (ou autres) qui enraiera, une action qu'il jugera contraire à ses intérêts...

Le paritanisme ,c'est le fait 'avoir plusieurs instances , les syndicats , les patrons qui décident , cela n'a rien à voir, avec ma conception...

J'ai travaillé 22 ans (études comprises ) dans une boite sidérurgique, les syndicats ne voyaient que leurs propres intérêts , un seul s'est avéré honnête et coriace(car je l'ai affronté plusieurs fois) Un exemple 5 syndicats ont laissé pendant 7 ans certains salariés payés en dessous du smig (à l'époque) lui seul a découvert la supercherie, il y avait 84 délégués différents...

Je suis d'accord avec vous! (en faite vous défendez un management positive verticale si je me trompe pas ! ) Après, je pense que les régimes spéciaux d'assistanat sociale doivent être d'avantage gérer par un syndicalisme  bilatérale régionaliste locale avec une meilleur transparence . 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
voileux Membre 7 594 messages
Mentor‚
Posté(e)
Il y a 12 heures, mig72 a dit :

Je suis d'accord avec vous! (en faite vous défendez un management positive verticale si je me trompe pas ! ) Après, je pense que les régimes spéciaux d'assistanat sociale doivent être d'avantage gérer par un syndicalisme  bilatérale régionaliste locale avec une meilleur transparence . 

Je suis d'accord, sur ce concept , si et exclusivement si , les comptes continuent à être accessibles à tout le monde. Comme ils le sont en Scandinavie, où chaque individu peut demander à l'élu , le pourquoi ou le comment il explique ses dépenses et sa comptabilité qu'elle soit totale ou personnelle.

Nous sommes très loin de ce concept avant hier une loi scélérate a été votée ,dorénavant les affaires de justice concernant l'élu (généralement financières) ne seront plus publiées par les médias...

La volonté de ne plus être vilipendé et viré de l'électorat, alors que Macron avait promis la transparence, un mot qu'il ignore...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 30ans Posté(e)
mig72 Membre 1 975 messages
Forumeur inspiré‚ 30ans‚
Posté(e)
il y a une heure, voileux a dit :

Je suis d'accord, sur ce concept , si et exclusivement si , les comptes continuent à être accessibles à tout le monde. Comme ils le sont en Scandinavie, où chaque individu peut demander à l'élu , le pourquoi ou le comment il explique ses dépenses et sa comptabilité qu'elle soit totale ou personnelle.

Nous sommes très loin de ce concept avant hier une loi scélérate a été votée ,dorénavant les affaires de justice concernant l'élu (généralement financières) ne seront plus publiées par les médias...

La volonté de ne plus être vilipendé et viré de l'électorat, alors que Macron avait promis la transparence, un mot qu'il ignore...

Pourquoi ne pas faire contrôler ses comptes privés par le Conseil constitutionnel dans le cadre du grief de sincérité comme les lois de finances publiques adoptées par le parlement aujourd'hui  ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 62ans Posté(e)
pila Membre 18 571 messages
Baby Forumeur‚ 62ans‚
Posté(e)

C'est de l'humour que j'adore; où vous êtes frappé d'alignement, Mig72 ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
voileux Membre 7 594 messages
Mentor‚
Posté(e)
il y a 13 minutes, mig72 a dit :

Pourquoi ne pas faire contrôler ses comptes privés par le Conseil constitutionnel dans le cadre du grief de sincérité comme les lois de finances publiques adoptées par le parlement aujourd'hui  ? 

Voici la liste des membres du conseil constitutionnel, une institution pourrie, manque Sarkosy, Hollande et Chirac (membres de droit)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 30ans Posté(e)
mig72 Membre 1 975 messages
Forumeur inspiré‚ 30ans‚
Posté(e)
il y a une heure, voileux a dit :

Voici la liste des membres du conseil constitutionnel, une institution pourrie, manque Sarkosy, Hollande et Chirac (membres de droit)

Dans ce cas, pourquoi ne pas organiser une consultation par un référendum populaire visant à mettre en place un turnover des membres issus du conseil constitutionnel parmi des magistrats de réputation notoire un peu comme le système de nomination de la cour de justice de l'Union européenne. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 30ans Posté(e)
mig72 Membre 1 975 messages
Forumeur inspiré‚ 30ans‚
Posté(e)
il y a 14 minutes, mig72 a dit :

Dans ce cas, pourquoi ne pas organiser une consultation par un référendum populaire visant à mettre en place un turnover des membres issus du conseil constitutionnel parmi des magistrats de réputation notoire un peu comme le système de nomination de la cour de justice de l'Union européenne. 

Par ailleurs, les décisions de jurisprudence du conseil constitutionnel ne sont-elles pas garanties par  une procédure essentielle de transparence des délibérations du conseil constitutionnel , notamment à l'égard du grief de sincérité comme l'est par exemple la QPC ?     

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
voileux Membre 7 594 messages
Mentor‚
Posté(e)
Le ‎31‎/‎03‎/‎2018 à 13:38, mig72 a dit :

Par ailleurs, les décisions de jurisprudence du conseil constitutionnel ne sont-elles pas garanties par  une procédure essentielle de transparence des délibérations du conseil constitutionnel , notamment à l'égard du grief de sincérité comme l'est par exemple la QPC ?     

J'ai tapé décisions du conseil constitutionnel, un site bien fait par dates annuelles , (totalement incompréhensible ) si ce n'est que tous approuvent les ordonnances de Macron, remarquable , sachant que la grande majorité est socialo (de mes deux) Cela ressemble au référendum de 2005, les socialos sont à droite toute....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 30ans Posté(e)
mig72 Membre 1 975 messages
Forumeur inspiré‚ 30ans‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, voileux a dit :

J'ai tapé décisions du conseil constitutionnel, un site bien fait par dates annuelles , (totalement incompréhensible ) si ce n'est que tous approuvent les ordonnances de Macron, remarquable , sachant que la grande majorité est socialo (de mes deux) Cela ressemble au référendum de 2005, les socialos sont à droite toute....

C'est vrai que ces délibérations du conseil constitutionnel sont très techniques, c'est pourquoi il faut demander conseil auprès d'un avocat spécifiquement spécialisé dans tel ou tel domaine du droit constitutionnel public, y compris par une action de groupe par la voie d'un conseil juridique par télétravail après la saisie de la QPC par les militants des  syndicats ou de tous les tiers intéressé avec le recours possible à une aide juridictionnelle sur critères sociaux(bien entendu) 

Ce principe de transparence du grief de sincérité soulevé par  le conseil constitutionnel pourrait reproduire par exemple les conventions collectives sur la gestion managériale des comptes de régimes spéciaux d'assistanat sociale de proximité privatisés et négociés par les partenaires sociaux en association avec les collectivités territoriales et dont les délégués syndicaux seraient élus au suffrage universel indirect et nommés par les employés et employeurs d'une entreprise par un collège de délégués syndicaux élus eux-mêmes par mandature d'entreprise et siégeant dans les sections des collectivités territoriales dédiées à leur spécialité. Sur lesquelles pourraient se prévaloir les salariés et cadres d'une entreprise, et le cas échéant, renvoyés même au cours de mandature  par un vote révocatoire à la majorité absolue des travailleurs actifs visant à donner une expertise professionnelles notoire à nos collectivités territoriales (coûts du mode de fonctionnement ? ) 

 

à l’instant, mig72 a dit :

C'est vrai que ces délibérations du conseil constitutionnel sont très techniques, c'est pourquoi il faut demander conseil auprès d'un avocat spécifiquement spécialisé dans tel ou tel domaine du droit constitutionnel public, y compris par une action de groupe par la voie d'un conseil juridique par télétravail après la saisie de la QPC par les militants des  syndicats ou de tous les tiers intéressé avec le recours possible à une aide juridictionnelle sur critères sociaux(bien entendu) 

Ce principe de transparence du grief de sincérité soulevé par  le conseil constitutionnel pourrait reproduire par exemple les conventions collectives sur la gestion managériale des comptes de régimes spéciaux d'assistanat sociale de proximité privatisés et négociés par les partenaires sociaux en association avec les collectivités territoriales et dont les délégués syndicaux seraient élus au suffrage universel indirect et nommés par les employés et employeurs d'une entreprise par un collège de délégués syndicaux élus eux-mêmes par mandature d'entreprise et siégeant dans les sections des collectivités territoriales dédiées à leur spécialité. Sur lesquelles pourraient se prévaloir les salariés et cadres d'une entreprise, et le cas échéant, renvoyés même au cours de mandature  par un vote révocatoire à la majorité absolue des travailleurs actifs visant à donner une expertise professionnelles notoire à nos collectivités territoriales (coûts du mode de fonctionnement ? ) 

 

y compris en autogestion dans l'entreprise (débat initial) 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×