Peut-on encore critiquer l'Islam?

Annonces
Maintenant

Messages recommandés

johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
le nazisme est un extremisme
lateh: et une idéologie qui dit que les juifs sont pires que des meurtriers, tu trouve pas que c'est un extrémisme ?

Apparemment, ce que tu trouve extrémiste, c'est plutôt le fait de critiquer une idéologie qui dit que les juifs sont pires que des meurtriers.

Tu illustres parfaitement ce que j'avais dit:

seulement, voilà le problème, ce qui est implanté dans l'esprit de beaucoup de gens:

- dénoncer la haine de "mein kampf", c'est bien

- dénoncer la haine de la bible, c'est admis

- dénoncer la haine du coran, c'est du racisme

C'est une preuve de l'islamisation de la société !

Le dialogue typique:

- le nazisme dit que les juifs sont une race inférieure, c'est une idéologie extrémiste.

- oui tu as raison, tous ceux qui croient à l'idéologie nazi sont des méchants

- l'islam dit que les juifs sont pire que des meurtriers, c'est une idéologie extremiste.

- Quoi !! qu'y a t'il d'extrémiste à ça ???? C'est toi qui est un sale facho-raciste d'extrème droite car tu critique l'islam !

Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
la soude au cou Membre 899 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

La question de savoir si l'on peu ou on ne peu pas critiquer l'islam n'a pas lieu d'etre pose.

Il est une evidence que l'on ne peu pas le faire, sous peine d'etre poursuivit en justice dans le meilleur des cas ou d'etre menace de mort.

Un bon conseil vaut mieux arreter ce genre de sujet.

La question serait plutot : a t'on le droit de deffendre une vision judoe-chretienne sans etre agresse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
el_mariachi Membre 1 549 messages
Tuco the ugly‚ 31ans
Posté(e)
La question de savoir si l'on peu ou on ne peu pas critiquer l'islam n'a pas lieu d'etre pose.

Il est une evidence que l'on ne peu pas le faire, sous peine d'etre poursuivit en justice dans le meilleur des cas ou d'etre menace de mort.

Un bon conseil vaut mieux arreter ce genre de sujet.

La question serait plutot : a t'on le droit de deffendre une vision judoe-chretienne sans etre agresse.

ça sert à rien,on connait déja la réponse, soit dans le pire des cas se faire agresser physiquement ou alors dans le meilleur subir des agressions verbales comme "vieux catho-facho", "sale sionniste", "islamophobe" et autres insultes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
La question de savoir si l'on peu ou on ne peu pas critiquer l'islam n'a pas lieu d'etre pose.

Il est une evidence que l'on ne peu pas le faire, sous peine d'etre poursuivit en justice dans le meilleur des cas ou d'etre menace de mort.

Un bon conseil vaut mieux arreter ce genre de sujet.

La question serait plutot : a t'on le droit de deffendre une vision judoe-chretienne sans etre agresse.

Le lien entre les deux me parait très flou. On peut se demander si on peut critiquer l'islam.

la réponse n'est pas si négative. On peut, mais cela peut parfois (pas toujours) s'avérer dangereux.

ça sert à rien,on connait déja la réponse, soit dans le pire des cas se faire agresser physiquement ou alors dans le meilleur subir des agressions verbales comme "vieux catho-facho", "sale sionniste", "islamophobe" et autres insultes

L'éternelle victimisation outrancière "nous sommes des pauvres victimes".

On connait le refrain ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avenir Membre 1 110 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

Et pourtant grenouille.... Tiens, un défi comme à l'école :

Mets un drapeau français aux tarterets ou même à ton balcon, tu verras les réaction. (nationaliste, raciste,lepeniste etc...)

Et pour conclure, voilà le bourage de crâne qu'ils subissent :

http://www.dailymotion.com/swf/4YscxYFl5qGnN1Xty

Pas besoin du son....

Modifié par Avenir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
el_mariachi Membre 1 549 messages
Tuco the ugly‚ 31ans
Posté(e)
ça sert à rien,on connait déja la réponse, soit dans le pire des cas se faire agresser physiquement ou alors dans le meilleur subir des agressions verbales comme "vieux catho-facho", "sale sionniste", "islamophobe" et autres insultes

L'éternelle victimisation outrancière "nous sommes des pauvres victimes".

On connait le refrain ;)

arrête de fumer du crack avant d'écrire tes messages, j'me plein jamais de quoi que se soit, alors arrête de dire que je joue les victimes,

en plus au vu de l'actualité, qui sont ceux qui jouent les victimes et qui en veulent à la terre entière?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
la soude au cou Membre 899 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

tiens je fait un essai.

ISLAM RELIGION DE MACHISTE ET BARBARE DU MOYEN AGE.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
el_mariachi Membre 1 549 messages
Tuco the ugly‚ 31ans
Posté(e)

tu vas t'en prendre plein la gueule ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
la soude au cou Membre 899 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

ouais tu crois?

je vais en rajouter pour assurer le coup

ISLAM RELIGION DE TERRORISTES ASSASSINS ET INCULTE.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 241 210 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
;) oula y'a Soude qui veux jouer les martirs ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
NabulsiJorej Membre 737 messages
Forumeur forcené‚ 35ans
Posté(e)
ISLAM RELIGION DE MACHISTE ET BARBARE DU MOYEN AGE.

ISLAM RELIGION DE TERRORISTES ASSASSINS ET INCULTE.

Internet offre des facilités dont il ne faut pas trop abuser... sinon on peut vite paraître bien ridicule et mal compris. On assassine vite la culture et le respect de l'autre en terrorisant ce forum par ce genre de barbarie! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 241 210 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
;) tu parle de terrorriser quois , les gus qui ont incendiés des eglises et assassiné une bonne soeur , tu plaisante j'espere ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
arrête de fumer du crack avant d'écrire tes messages, j'me plein jamais de quoi que se soit, alors arrête de dire que je joue les victimes,

Là :

ça sert à rien,on connait déja la réponse, soit dans le pire des cas se faire agresser physiquement ou alors dans le meilleur subir des agressions verbales comme "vieux catho-facho", "sale sionniste", "islamophobe" et autres insultes

Tu joues bien les victimes non ?

en plus au vu de l'actualité, qui sont ceux qui jouent les victimes et qui en veulent à la terre entière?
Sinon, je ne nie pas que tu n'es pas le seul à jouer les victimes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
NabulsiJorej Membre 737 messages
Forumeur forcené‚ 35ans
Posté(e)
;) tu parle de terrorriser quois , les gus qui ont incendiés des eglises et assassiné une bonne soeur , tu plaisante j'espere ;)

Non et je ne vois pas comment tu peux en arriver à une telle interprétation. Les amalgames et fantaisies de La soude au Cul sont pourtant clairs, non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
la soude au cou Membre 899 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

meme si la bible comporte qque passage d'appel a la violence, il y a bien longtemps que l'eglise n'ais plus a l'origine de meutre ou massacre.

Ce n'est pas le cas de l'Islam qui n'a toujours pas compris que ces jeux dangereux ne servent pas l'humanite, l'islam continue et ce malgre l'experience d'une dizaine de siecles a perpetuer meurtre et massacre au nom de la religion, mais aussi sous forme de lutte anti occidentale qui demontre l'intolerance et et une certaine forme de racisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

Voici la liste ¿non exhaustive- des paroles islamophobes prononcées en France par des journalistes, responsables politiques, présidents d'associations¿ stigmatisant les Musulmans et l'Islam. Il ne s'agit en rien d'une quelconque critique constructive sur une religion donnée mais une suite de propos racistes, diffamants et insultants toute une communauté.

guillaumefaye8za.gif

« Ma théorie, que je développe dans mon prochain livre [...] est que nous n'avons pas à défendre les musulmans au nom de je ne sais quelle idéologie des Droits de l'Homme alors qu'ils nous envahissent en ce moment. Simplement, j'estime que six millions de musulmans présents en France et en augmentation constante semblent poser un problème ethnopolitique plus grave et plus pressant que six cent mille juifs. Ce que je dis, c'est que nous aurions des problèmes en banlieues même sans le conflit au Moyen Orient, et que nous aurions des problèmes avec le djihad et avec les musulmans même sans l'existence de l'Etat d'Israël. » Guillaume Faye, négationiste, dans une interview accordée à un site Internet d'extrême-droite, 15/08/2006

milliere4hr.jpg

« L'ONU a adopté une coutume consistant à pratiquer la stigmatisation systématique de l'Etat hébreu avant tout parce que l'essentiel de sa population est juive, et qu'il y a plus d'un milliard de musulmans, trois cent millions d'Arabes, des islamistes et des dirigeants de toutes sortes à leur solde sur cette planète et donc également dans les gradins de Manhattan. » Guy Millière, sur le site Metula, agence de propagande israélienne, 13/08/2006

lepen8rw.jpg

« J'ai déjà été condamné lourdement pour avoir dit librement ce que je pensais d'une immigration musulmane trop importante. Ce qui rend l'Islam dangereux c'est l'immigration, ce qui crée le drame c'est qu'il y a dix millions d'étrangers en France dont 6 millions de musulmans qui pèsent d'un poids considérable. On voit en France plus de femmes voilées qu'à Téhéran. L'exigence de mosquées me révulse » Jean-Marie Le Pen, président du Front National, interview accordée au quotidien Français d'Abord, le 04 juillet 2006.

sarkozy9ff.jpg

« J'ai refusé un CRIF musulman, car cela aurait été du communautarisme (sic). » Nicolas Sarkozy, Ministre de l'Intérieur, dans l'émission « Cultures et Dépendances » sur France 3, le 21 juin 2006.

lemoine_15466.gif

« Ecoutez, ce sera eux ou nous. S'ils gagnent, on est morts. Moi je suis catholique, français et fier de l'être, et je n'ai pas l'intention de vivre comme un dhimmi dans mon propre pays. On n'est pas comme eux, et ces gens ne représentent pas la France. On est plongé dans une guerre islamique qui se déroule dans le monde entier, en Iran, en Irak, au Pakistan et en Afghanistan. Tout ce qui se passe là-bas a des répercussions ici en France, et cela influence les immigrés. Les Juifs sont nos alliés dans cette lutte [¿]Cela me fait mal de penser que mon pays a honte de sa culture et de ses valeurs. Quand la France renie sa propre histoire et passe son temps à s'excuser de l'esclavage, de ses conquêtes et du colonialisme, faut-il s'étonner que les immigrés relèvent la tête, qu'ils s'en prennent à la France, et qu'ils ne la respectent pas ? [¿]C'est un combat entre deux cultures. C'est une guerre entre l'Islam et la culture occidentale. La France et l'Europe sont en danger. Si nous ne sommes pas capables de prendre la mesure de la menace musulmane, alors nous sommes en grand péril. » Xavier Lemoine, maire UMP de Montfermeil, dans une interview accordée au quotidien israélien Haaretz, 15 juin 2006.

th_3c6_devilliers.jpg

« Je crois que pour que les musulmans deviennent Français, il faut qu'il fassent un effort sur eux-même, qui est parfois très difficile à faire (...) pour accepter notre civilisation, notre mode de vie, notre héritage et notre projet. C'est difficile (...) parce que l'islam est établi sur des principes qui ne sont pas compatibles avec la république: le jihad, la chariah, l'oumma. L'immense majorité des musulmans sont des musulmans modérés mais il n'y a pas d'islam modéré. Les musulmans qui veulent être Français dans leur coeur, dans leur âme, pas de problème, mais la France tu l'aimes ou tu la quittes » Philippe de Villiers, président du MPF, dans une interview accordée à France Info, 28 avril 2006.

bruckner5qg.jpg

« Si tous les musulmans ne sont pas terroristes, une majorité de terroristes se réclament de l'islam [...]Un tabou a sauté, l'offense n'a pas été inutile. Dieu bénisse le royaume du Danemark et Charlie Hebdo ! [...] L'islam doit être d'abord réformé, purgé de ses versets douteux contre les juifs, les chrétiens, les infidèles, les homosexuels, il doit proscrire les coutumes barbares de la lapidation, de la répudiation, de la polygamie. [...] Mais avec une inconscience suicidaire, notre continent s'agenouille devant les fous de Dieu et bâillonne ou ignore les libres-penseurs. » Pascal Bruckner, 6 mars 2006, Libération.

bruel_8982.gif

« Je ne voulais pas parler que du terrorisme musulman mais je n'en ai pas trouvé d'autres actuellement.» Patrick Bruel, chanteur, dans une interview accordée au quotidien belge Le Soir, 13 mars 2006.

guillaumefaye8za.gif

« Colonisation de peuplement et stratégie d'occupation définitive de l'Europe de l'ouest par les masses du Sud et de l'Orient en majorité musulmanes : voilà ce que nous vivons.[...] Beaucoup de leaders arabes et musulmans, qu'ils soient installés en Europe ou à l'étranger, souhaitent et planifient stratégiquement la colonisation irrémédiable et l'occupation définitive de nos nations. Certains parlent même de ¿guerre sainte¿ (djihad) en Europe. C'est une vengeance, une réponse aux Croisades et au colonialisme européen. Mais on y devine également l'expression de la nouvelle volonté de puissance de l'islam, associée à un ressentiment ethnique implicite. [...] L'embrasement des banlieues, les émeutes, les méfaits croissants des bandes afro-maghrébines, les zones de non-droit qui se multiplient, les razzias qui s'étendent aux centre-villes et maintenant aux campagnes, aux routes, aux trains, les expulsions des Européens des ¿cités¿, obéissent à des rouages, non pas uniquement de criminalité mais de conquête territoriale. Cette dernière est le complément de la submersion démographique. Bien entendu, l'islam est activement présent derrière tout cela. » Guillaume Faye, "La colonisation de l'Europe - Discours vrai sur l'immigration et l'islam", (2000) / Le livre a valu à l'auteur et à son éditeur une condamnation pour incitation à la haine raciale et religieuse.

bardot6zz.gif

« Aujourd'hui, une fois de plus depuis 25 ans, la terre de France se gorge du sang de milliers de moutons sacrifiés de manière barbare (...) au nom d'une tradition musulmane qui nous est imposée, avec de plus en plus de violence, par la lâcheté des responsables gouvernementaux, dont vous faites partie » Brigitte Bardot, ex-actrice, lettre ouverte à Nicolas Sarkozy (11/01/2006)

image91457871921443sp.gif

Le sous-préfet du Raincy a refusé de délivrer à une femme étrangère (17/11/2005), résidant à Clichy-sous-Bois, la carte de résident « de dix ans » qu'elle sollicitait pour le motif suivant : «L'entretien réalisé à l'occasion de votre demande de titre a révélé que vous vous êtes présentée vêtue d'un voile couvrant entièrement votre cou et la racine de vos cheveux, assimilable au hidjab, signe d'appartenance à un islam fondamentaliste. En conséquence, vous ne justifiez pas d'une intégration républicaine dans la société française conformément à la réglementation en vigueur. »

peyrard2im.jpg

« Il faudra un jour prévoir une mosquée à Nice mais ce n'est pas le moment, compte tenu de ce qui se passe dans les banlieues actuellement. Il faut en toute chose la réciprocité : nous en reparlerons quand il y aura une volonté de tolérance dans l'islam ! » Jacques Peyrat, maire de Nice, propos recueillis par Metro France, 15 novembre 2005.

finkielkraut8kn.gif

« Malgré tout ce que la France a fait pour eux les fils d'immigrés islamiques la haïssent. C'est comme çà dans leur culture. [¿] Le problème est que la plupart de ces jeunes sont noirs ou arabes et s'identifient à l'Islam.» Alain Finkielkraut, philosophe, extraits d'un reportage de 6 pages dans le supplément hebdomadaire de Haaretz daté du 18 novembre 2005.

sharon1qa.jpg

« On ne peut ignorer le fait qu'il y a de l'antisémitisme en France et le fait que 10 % de la population française est d'origine musulmane [...] Ma mère m'a donné un conseil, qui fut un phare tout au long de ma vie : Ne crois absolument pas les Arabes. Effectivement, j'ai suivi ce conseil tout au long de ma vie active.» Ariel Sharon, 1er ministre israélien, lors de sa visite en France le 28 juillet 2005 dans un discours prononcé devant "la communauté juive" à Paris.

houellebecq8oa.jpg

« L'islamisme finit comme les punks... Les filles voilées cherchent à faire peur comme les Punk...» Michel Houellebecq, écrivain, dans l'émission Tout le monde en parle sur France 2, le samedi 10 septembre 2005.

dantec9re.jpg

« Pour moi l'islam est un adversaire théologique et l'islamisme un adversaire politique [...] Ce qui est sûr, c'est que les prochains camps d'extermination fonctionneront au nom du Djihad.» « Le conflit islam - judéo-christianisme dure depuis quatorze siècles. Ce n'est pas l'Occident qui "se détruit tout seul", sa destruction est l'oeuvre de tous ceux qui, depuis des siècles maintenant, se sont conjurés pour vouloir sa perte » Maurice G. Dantec, écrivain, dans une interview parue dans le magazine Le Point, 8 septembre 2005.

marsaud7dy.gif

« Nous sommes dans une nouvelle guerre, déclarée par des islamo-fascistes [...] La guerre a lieu désormais au coeur de nos villes. Il va falloir réformer nos écoles de guerre...» Alain Marsaud, député UMP, ancien magistrat antiterroriste, Le Figaro, 30 juillet 2005.

myard8nh.gif

« Gardons-nous de croire que le chômage, la pauvreté, l'exclusion sociale sont les seuls facteurs de développement de l'islam fondamental et radical. Certes, ces éléments peuvent jouer un rôle et créer un terreau propice, mais ils ne sont pas déterminants [¿] Il n'y a aucune honte ni aucun réflexe raciste à refuser d'intégrer des hommes ou des femmes dont l'objectif est de renverser les principes de la République. Le contrôle de l'immigration et des naturalisations devient une priorité nationale. A défaut de cette fermeté, nous laisserions se constituer sous nos yeux, par lâcheté et aveuglement, une véritable cinquième colonne qui engendrera inéluctablement la guerre civile. » Jacques Myard, député UMP, 23 juillet 2005, Le Figaro.

th_3c6_devilliers.jpg

«La troisième guerre mondiale est déclarée » et préconise une «garde nationale pour rétablir les frontières, investir les quartiers islamistes et contrôler les mosquées [¿] l'islam est le terreau de l'islamisme et l'islamisme le terreau du terrorisme». Philippe de Villiers, président du Mouvement pour la France, TF1, 16 juillet 2005.

kouchner8pm.gif

« Nous devons affronter un fascisme islamique qui s'attaque avec la pire des lâchetés à nos sociétés démocratiques. » Bernard Kouchner, Le Monde, 20 juillet 2005.

imbert4ga.jpg

« l'islam constitue un obstacle à l'intégration et les musulmans de France ne pourraient être intégrés que s'ils renonçaient à une conception communautaire de leur existence. Faute de quoi, ils seraient toujours perçus comme des éléments perturbateurs de la vie en communauté » Claude Imbert, « L'intégration contre l'intégrisme », Le Point n° 1550, 31 mai 2002.

th_3c6_devilliers.jpg

« L'idée de former des imams dans les universités, de financer des mosquées par des avantages fiscaux à travers des fondations, c'est, petit à petit, habituer notre pays à devenir une terre plus ou moins islamisée [¿] Ce n'est pas à l'Etat d'encourager l'islamisation de notre pays » Philippe de Villiers, président du Mouvement pour la France, France 2, 21 mars 2005

gaudin3fm.gif

Jean-Claude Gaudin, maire UMP de Marseille, déclare sur son site Internet à la suite de la mort du Pape Jean-Paul II : « il aura rendu sa puissance au Catholicisme, sa grandeur à l'Oecuménisme, et su affronter à travers un dialogue incessant les défis de l'Islam, de l'Intégrisme, du Nationalisme.»

th_3c6_devilliers.jpg

« Les Français voient l'usine qui se démonte, la mosquée qui s'installe et leur porte-monnaie qui se vide . » Philippe de Villiers, qui explique la conjoncture économique par les délocalisations, la baisse du pouvoir d'achat et¿ les Musulmans en France, Le Figaro, 13 mars 2005.

serfaty1pl.gif

« L'islam en France est d'abord celui des caves et des banlieues. Ces musulmans ne sont pas dangereux, mais ils portent en eux un antisémitisme latent. » Le rabbin Michel Serfaty, président de l'Amitié judéo-musulmane de France, Le Point, 10 mars 2005.

finkielkraut8kn.gif

« Nous voici sommés de faire une place au foulard islamique dans l'école républicaine, de nous arranger des mariages arrangés et de plaider en guise d'idylle multicolore pour la banlieue universelle où tous les jeunes porteront leur casquette à l'envers et parleront une langue dévastée.»» Alain Finkielkraut, Le Point, 24/05/02

image91457871921443sp.gif

« Le débat surréaliste actuel sur le foulard, véritable étendard de l'islamisme politique, la mise en cause de la laïcité française ne doivent pas faire perdre de vue qu'il s'agit là pour la France et les Français de refuser et de résister à l'implantation sur notre territoire d'une idéologie dangereuse, perverse et surtout mortelle pour la République. » Collectif de « l'appel de mai » , Marianne, 05/05/03

julliard4cz.gif

« Inversez les deux voyelles, et dans voile, vous trouverez viol. En dissimulant ostensiblement le sexe au regard, fût-ce sous la forme symbolique de la chevelure, vous le désignez à l'attention ; en enfermant le corps féminin, vous le condamnez à subir l'effraction. [...] Toutes les coquettes le savent bien aussi, qui font de la comédie de la dissimulation la forme la plus raffinée de l'exhibitionnisme. »Jacques Julliard, Le Nouvel Observateur, 16/09/2003

guna0oq.gif

« Il n'y a pas d'assimilation des musulmans, ça n'existe pas, sauf en quantité infinitésimale. »» Yves Guéna, (RPR), Le choc du mois, mars 1992

sarkozy9ff.jpg

Nicolas Sarkozy donne sa définition d'un musulman : « Cela n'a rien à voir avec la religion. Quand on est Musulman, ça se voit sur la figure. Il y a bien des gens qui aimeraient ne pas l'être et qui le sont uniquement dans le regard de l'autre. » Nicolas Sarkozy, ex-ministre, lors de l'émission 100 minutes pour convaincre, 20 novembre 2003.

lepen8rw.jpg

« Le jour où nous aurons en France, non plus 5 millions mais 25 millions de musulmans, ce sont eux qui commanderont. Et les Français raseront les murs, descendront des trottoirs en baissant les yeux. » Jean-Marie Le Pen, président du FN, avril 2003, Le Monde.

bruckner5qg.jpg

« Les jeunes musulmans sont abreuvés de haine et d'antisémitisme . » texte commun de P. Brukner, A. Gluksmann et R.Goupil , publié dans Le Monde, avril 2003.

delvalle4kz.jpg

« Les communautés musulmanes d'Europe peuvent constituer, l'embryon noyau d'une future société européenne totalement islamisée.[¿] Aussi l'islam européen et modéré - compatible avec les institutions républicaines ou laïques -, tant vanté par nos responsables religieux et politiques, constitue-t-il une totale duperie. » Alexandre Del Valle, royaliste, sioniste et catholique traditionaliste, la Troisième Invasion Musulmane en Europe, mars 2000.

milliere4hr.jpg

« Les Musulmans pensent, pour l'essentiel d'entre eux, que l'avenir appartient à la violence prédatrice et au ressentiment. [¿] Nicolas Sarkozy disait, voici quelques temps, que la France était désormais en partie musulmane et qu'il fallait "faire avec". Des populations implantent sur le territoire français une religion qui, que je sache, n'a aucunement participé de façon positive à l'histoire et à la culture du pays. » Guy Millière, article paru sur un site d'extrême-droite, 2003.

freche1yd.jpg

« Ne vous inquiétez pas pour la dame [elle porte un tchador], elle n'a que les oreillons » (Midi Libre du 18 mai 2002), « L'islam a ceci de particulier qu'il mélange le religieux et le politique. A ce titre, il n'est pas intégrable dans la République. Il est impensable de continuer à voir arriver des imams analphabètes qui viennent d'un peu partout (sic), qui ne parlent pas le français et prêchent des doctrines fanatiques (Midi Libre, avril 2002). » Georges Freche, ex-maire de Montpellier (PS), le Nouvel Observateur.

balladur9lu[1]_16035.jpg

« Nulle part cette jalousie et cette volonté de revanche [contre l'Occident] ne sont aussi accentuées que chez les musulmans . » Edouard Balladur, ex-Premier Ministre, La fin de l'illusion jacobine, janvier 2005.

ferry8ob.jpg

Luc Ferry , ex-ministre de l'Education Nationale, pour résoudre le " problème " du voile à l'école, « propose de mettre le string sur la tête et le tchador ailleurs », Le Vrai Journal, Canal +, 19 octobre 2003

raffarin1qd.jpg

« Ce sont des français comme les autres, mais il y a certaines de NOS valeurs qui leur paraissent inaccessibles » Jean-Pierre Raffarin , Premier Ministre, en commentant l'exclusion des deux s¿urs voilées Alma et Lila du lycée d'Aubervillers, septembre 2003.

sopo2vz.jpg

« Le terme "islamophobie" a été forgé par les intégristes », Dominique Sopo, président de Sos Racisme, en réponse à Mouloud Aounit, président du Mrap, qui mit sur le même plan antisémitisme et islamophobie lors d'une interview, le Monde (16.05.2004)

baroin5wx.jpg

« Il faut le dire clairement, il n'y a pas d'islamophobie en France ! » François Baroin, député de l'Aube et porte-parole de l'UMP, à l'émission Mots Croisés sur France2 (03.11.03).

imbert4ga.jpg

« Je suis un peu islamophobe, ça ne me gêne pas de le dire. J'ai le droit de penser que l'Islam ¿ je dis bien l'Islam je ne parle même pas des islamistes ¿ apporte une certaine débilité qui en effet me rend islamophobe » Claude Imbert, membre du Haut Conseil à l'Intégration et fondateur du magazine Le Point sur LCI (24.10.02).

bhl0cr.jpg

« C'est la nature intrinsèque de l'Islam qui pousse au crime. » Bernard Henri Levy, Le Monde (1997).

houellebecq8oa.jpg

« La religion la plus con, c'est quand même l'Islam. Quand on lit le Coran, on est effondré... effondré. La Bible, au moins, c'est très beau, parce que les Juifs ont un sacré talent littéraire... ce qui peut excuser beaucoup de choses. » - « L'islam est une religion dangereuse, et ce depuis son apparition » Michel Houellbecq, écrivain, dans une interview au mensuel Lire (2001).

fallacci5ug.jpg

« Les fils d'Allah se multiplient comme des rats » Oriana Fallaci, journaliste, dans son roman La rage et l'orgueil (2002).

misrahi7nj.gif

« Oriana Fallaci fait preuve de courage intellectuel. [...] Elle ne proteste pas seulement contre l'islamisme assassin. [...] Elle proteste aussi contre la dénégation qui a cours dans l'opinion européenne, qu'elle soit italienne ou française par exemple. On ne veut pas voir ni condamner clairement le fait que c'est l'islam qui part en croisade contre l'Occident et non pas l'inverse. » Robert Misrahi, (philosophe), Charlie Hebdo, nov. 2002

darcos1py.jpg

« Quand on n'aime pas la République française, on va ailleurs ». Xavier Darcos, Ministre délégué à l'enseignement scolaire parlant des françaises voilées.

cukierman2wd.jpg

« Le succès de Le Pen est un message aux Musulmans de se tenir tranquille, parce qu'il s'est toujours opposé à l'immigration musulmane. » Roger Cukierman, Président du CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France), journal israëlien Haaret'z , (23 avril 2002).

zvili3gi.jpg

« L'échec de l'intégration en France de 1,8 millions de musulmans qui vivent en repli et rejettent l'éducation républicaine, pour se vouer à l'extrémisme musulman » Nissim Zvili ¿ Ambassadeur d'Israël en France - LCI (13.07.04)

kriegel9rk.jpg

« Certains journalistes français issus de l'immigration maghrébine sont confrontés à la discrimination, sans doute parce qu'ils sont proches des tendances islamistes. » Blandine Kriegel, Présidente du Haut Conseil à l'Intégration à l'Elysée (18.03.04)

cukierman2wd.jpg

« Il faudrait que les organisations religieuses, et notamment les imams des cités où il y a des agresseurs, fassent parvenir la bonne parole et indiquent que les actes antisémites sont insupportables » Roger Cukierman, président du Crif, après l'agression fictive du RER D (11.07.04)

meridor0hn.jpg

Le directeur de l'Agence juive, Salaï Meridor, a fait état d'une « islamisation croissante de l'Europe en raison du nombre de plus en plus élevé de musulmans. » Le Monde (25.05.2004)

declerck7zd.jpg

En parlant des musulmans, Patrick Declerck, psychanalyste et écrivain, affirme : « en face, on s'organise. On s'organise, on planifie, on égorge et on décapite¿ » et d'ajouter : « je hais l'Islam ». Le Monde (12.08.2004)

leger2wf.jpg

« J'appelle donc Islam ce désastre, cet astre obscur chu de la négation du présent¿ Cet air irrespirable. » Jack-Alain Léger, écrivain, «Tartuffe fait ramadan» (2003)

dantec9re.jpg

« Il y a des musulmans partout, ils envahissent tout », « Pour moi, Le Pen est un gauchiste », Maurice G. Dantec, écrivain, interview parue dans le magazine Le Point (2003).

santini8vo.jpg

« Nous ne pouvons pas encourager tout ce qui pousse à l'extrême, l'islamisme ou le soufisme. » André Santini, député socialiste, LCI (24.02.2004)

sharon1qa.jpg

« La présence musulmane qui ne cesse d'augmenter en Europe met clairement la vie des Juifs en danger » Ariel Sharon, premier ministre israélien, interview accordée au site EUpolitix.com (2003).

peyrard2im.jpg

« Les mosquées, qui sont un lieu de culte, ne peuvent pas se concevoir dans une République laïque » Jacques Peyrat, sénateur-maire de Nice, dans un courrier adressé à Noël Vouret, conseiller municipal subdélégué aux relations avec les cultes (12.09.2000)

bardot6zz.gif

« Je suis contre l'islamisation de la France ! Cette allégeance obligatoire, cette soumission forcée me dégoûtent... nos aïeux, les anciens, nos grands-pères, nos pères, ont donné leur vie depuis des siècles pour chasser les envahisseurs successifs » Brigitte Bardot, ex-actrice, dans son livre Un cri dans le silence (éditions du Rocher) (2003)

blondel8hr.jpg

« ...et il est question de construire des écoles coraniques un peu partout ! ... Mais on va vers la guerre civile ! » Marc Blondel, ex-secrétaire général de Force Ouvrière, sur RMC (27 août 2003).

levistrauss5hd.jpg

« Nous sommes contaminés par l'intolérance islamique » Claude Levi-Strauss, ethnologue, Le Nouvel Observateur (10 octobre 2002)

houellebecq5kh.jpg

« La lecture du Coran est une chose dégoûtante. Dès que l'islam naît, il se signale par sa volonté de soumettre le monde. Sa nature, c'est de soumettre. C'est une religion belliqueuse, intolérante, qui rend les gens malheureux » Michel Houellbecq, écrivain, dans une interview au Figaro-Magazine (25 août 2001)

glucksmann4pe.jpg

« Le voile est une opération terroriste. En France, les lycéennes savent que leur voile est tâché de sang. Dans nos écoles, question d'honneur, on n'enseigne pas à des élèves en uniforme. Sauf au temps du nazisme. » André Glucksmann, philosophe, L'Express, 17 novembre 1994

image91457871921443sp.gif« On ne peut guère contester que le foulard islamique soit devenu en France l'emblème et le drapeau du système qui sévit actuellement à Téhéran et dans les maquis islamistes d'Algérie et d'égypte [...]. En bonne logique républicaine, ce système devrait inspirer le même degré de répulsion qu'inspiraient aux meilleurs éléments de notre peuple il y a un demi-siècle les variétés diverses du fascisme. » Maurice Agulhon, professeur au Collège de France

finkielkraut8kn.gif

« Il y a, dans le foulard, un mélange de soumission des femmes et d'arrogance qui est une insulte à l'enseignement. » Alain Finkielkraut, philosophe, dans L'Arche, juin-juillet 2003

taguieff1ef.jpg

« Deux millions de musulmans en France, ce sont deux millions d'intégristes potentiels. » Pierre-André Taguieff, France Inter, 1997

chirac1lx.jpg

« Notre problème, ce n'est pas les étrangers, c'est qu'il y a overdose. C'est peut-être vrai qu'il n'y a pas plus d'étrangers qu'avant la guerre, mais ce n'est pas les mêmes et ça fait une différence. Il est certain que d'avoir des Espagnols, des Polonais et des Portugais travaillant chez nous, ça pose moins de problèmes que d'avoir des Musulmans et des Noirs. » Jacques Chirac, 19 juin 1991

image91457871921443sp.gif« L'islam modéré n'existe pas. Toutes les populations infectées par la religion musulmane sont endoctrinées par le Coran, un sacré livre qui est le manuel pratique pour que s'étende le règne du démon aux dépens du Royaume du Christ ! » L'abbé Philippe Sulmont , bulletin paroissial 2002.

madelin6uy.jpg

A propos du CFCM et de l'action de M.Sarkozy : « Il fallait d'abord pratiquer à la manière de Napoléon, choisir les « bons » musulmans pour construire un islam de France. Après, cela ne me gênait pas de changer la loi de 1905 pour récompenser ceux qu'on avait choisis. Mais si c'est pour refaire ce qu'on a fait avec le CFCM, s'il s'agit de donner carte blanche à l'UOIF pour la construction des mosquées, bonjour les dégâts ! » Alain Madelin, Le Figaro, 28 octobre 2004

image91457871921443sp.gif« Il y a dans le Coran de nombreuses exhortations à la guerre dite sainte. Il ne s'agit pas d'un combat spirituel, il est bel et bien question d'opérations militaires sanglantes avec égorgements, massacres, butins. Tous actes dont les informations télévisées nous attestent la fréquence actuelle. » Jean-Pierre Frayssinhes , écrivain et philosophe, 05 octobre 2001, Le Point.

Question, ont ils été menacer de mort ? ou bien victime ?

d'ailleur je remarque, qu'il y'a beaucoup de journaliste et politicien !!!

Liste des actes islamophobes perpétrés en France depuis début 2003. L'islamophobie est multiple : attentats à la bombe, agressions racistes, injures, expulsions, menaces de mort, incendie de lieux de culte, tags racistes, profanations de cimetières... Les sources sont diverses dans la mesure du possible (AFP, LCI, AP...).

Attaque criminelle d'une mosquée

Cette agression intervient au lendemain des délibérations du conseil municipal qui a statué sur la cession du local à l'association gestionnaire des lieux.

Joint par téléphone, Mr GHERGUI Abdel Hakim, a indiqué que : " environ 15 m2 d'espace ont été brûlés. Le ou les individus sont montés sur le toit de la mosquée en passant par les branches d'un arbre mitoyen avant de jeter un objet incendiaire dans la salle de prière. Nous avons pris des photos et nous avons porté plainte " a précisé M. GHERGUI.

Amara Bamba

http://www.saphirnet.info, Mardi 31 Décembre 2002

Une mosquée visée par un attentat dans la banlieue de Lyon

UN LIEU de culte musulman situé à Rillieux-la-Pape, dans la banlieue nord de Lyon, a été la cible d'un incendie d'origine criminelle dans la nuit du 26 au 27 décembre. Un ou plusieurs individus ont ouvert un vasistas et projeté un produit incendiaire qui a enflammé environ 15 m2 de moquette dans la principale salle de prière. Le feu ne s'est pas propagé grâce à la moquette ignifugée, selon Hakim Chergui, le président de l'association culturelle de la mosquée de Rillieux-la-Pape. Les enquêteurs excluent « pour le moment » tout lien avec le geste de vandalisme contre la grande mosquée de Lyon, aspergée de peinture bleu, blanche et rouge, dans la nuit du 27 au 28 décembre. Lundi, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées devant ce lieu de culte pour dénoncer « l'islamophobie latente » qui règne en France, selon Kamel Kabtane, le recteur de la grande mosquée. La manifestation réunissait des représentants des Eglises chrétiennes et le grand rabbin de Lyon, Richard Wertenschlag, ainsi que de nombreux élus, de droite comme de gauche.

Le Monde ¿ 01 janvier 2003 - http://www.lemonde.fr/web/recherche...4&finannee=2003

Deux mosquées sont "visitées" à Nîmes (Gard). Les locaux techniques et les bureaux ont été saccagés et de l'argent dérobé.

11 janvier 2003 - http://actu.voila.fr/Depeche/depeche_citoyen_040806125511.ouo9217f.html

SIX NOUVELLES mosquées ont subi, ces derniers jours, des agressions.

Selon une enquête menée par le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP), des jets de peinture bleue, blanche et rouge ont été perpétrés contre des mosquées de Lille-sud, Nanterre, Bordeaux, Melun, Paris 11e (rue Jean-Pierre Timbaud) et Paris 19e. Ces actions, qui se sont déroulées sur trois jours, samedi 25, dimanche 26 et lundi 27 janvier, ont été revendiquées par un groupuscule d'extrême droite, les comités Canal résistance, sur le site Internet SOS Racaille.

Ce groupe s'était fait connaître en décembre 2002, lors de l'agression similaire qui avait touché la mosquée de Lyon. Le ministère de l'intérieur avoue ne pas être au courant de toutes ces agressions et ne connaître que celle de Melun. Le MRAP, qui dit surveiller de près la production de ce site Internet, avait alerté depuis plusieurs mois le ministère ainsi que l'ensemble des parlementaires sur sa dangerosité.

Le Monde, 1er février 2003

Des dégradations à la mosquée de Quimper

Une enquête de police a été ouverte après le découverte, jeudi 6 février, de deux croix dessinées à la peinture rouge sur des piliers à l'entrée de la mosquée en construction de Quimper (Finistère). Deux autres croix ont été peintes sur les palissades de ce lieu de culte qui avait été l'objet d'un début d'incendie en janvier. Les responsables de la mosquée ont porté plainte. Un fax anonyme adressé au bureau de l'AFP à Rennes annonçait les dégradations dans la matinée du 6 février. « L'Islam ne régnera pas », indiquait le message qui a été envoyé des locaux d'une société créée par Michel Dor, un ancien responsable local du Front national, puis du Mouvement national républicain (MNR). M. Dor a reconnu que le numéro de téléphone relevé sur le fax correspondait bien à ses coordonnées. Il a, cependant, nié toute implication dans cette action. Les enquêteurs n'excluent pas une machination. Après avoir quitté le MNR à l'automne 2002 pour protester contre la stratégie électorale de son président, Bruno Mégret, M. Dor avait suscité la colère de certains sympathisants d'extrême droite.

Le Monde ¿ 9 février 2003 - http://www.lemonde.fr/web/recherche...4&finannee=2003

Un lieu de culte musulman incendié à Nancy

LA POLICE privilégie la piste criminelle après l'incendie qui s'est déclaré dans la nuit du mardi 25 au mercredi 26 mars dans un gymnase faisant office de mosquée, dans le quartier du Haut-du-Lièvre à Nancy. Le feu a démarré peu après 3 heures 30 du matin, alors qu'il n'y avait personne dans le bâtiment. Eteint vers 4 heures 15, il a ravagé une superficie de 200 mètres carrés. Les enquêteurs ont constaté sur place des traces d'effraction. Cet incendie, que la mairie de Nancy tient à « déconnecter du contexte international », intervient le jour même où était prévue avec les différentes associations de la communauté musulmane une réunion sur la nouvelle mosquée de Nancy.

L'agglomération a entrepris une réflexion sur l'implantation d'un nouveau lieu de culte, plus adapté et plus respecteux de la communauté musulmane. Mais, selon certains témoignages, il y aurait autour de la question de la représentativité des associations participant au débat « une petite tension interne ».- (Corresp.)

Le Monde ¿ 27 mars 2003 - http://www.lemonde.fr/web/recherche...4&finannee=2003

Attentat contre la Grande Mosquée de Paris

Une bouteille enflammée a été lancée, dimanche 18 mai en début d'après-midi, en direction d'une porte de la Grande Mosquée de Paris, située place du Puits-de-l'Ermite, dans le 5e arrondissement. Aucun dégât n'a été constaté. L'auteur de ce geste a pris la fuite au volant d'une voiture qui était garée à proximité. La 3e Division de police judiciaire (DPJ) a été saisie de l'enquête

Le Monde ¿ 20 mai 2003 - http://www.lemonde.fr/web/recherche...9&finannee=2003

Plainte contre un tract d'extrême-droite.

Le conseil des communautés juives de Seine-Saint-Denis a décidé de porter plainte contre les auteurs d'un tract distribué, ce week-end, dans un grand nombre de boîtes aux lettres des immeubles de Saint-Denis, Epinay et Villetaneuse.

Ce document intitulé « Français nous vous haïssons » a, selon une source policière, vraisemblablement été rédigé par un groupuscule d'extrême-droite. Les rédacteurs se présentent comme des « Algériens et Arabes » avant de fustiger la France, les Français et la communauté juive.

« Le ton et les formules nous font penser à la littérature d'extrême-droite, telle qu'Unité Radicale, dans le but de monter la population contre la communauté arabo-musulmane », précise l'enquêteur.

Le Parisien, édition Seine-Saint-Denis matin, page 2, mercredi 20 août 2003

Le militant d'extrême droite jugé à Paris.

Florian Scheckler voulait « mourir en martyr » en se faisant exploser dans une mosquée parisienne. Il s'en était vanté auprès de ses amis du mouvement d'extrême droite Unité Radicale et de la mouvance catholique intégriste qu'il fréquentait assidûment. Chez lui, les policiers ont retrouvé des substances explosives et un testament appelant à la « croisade ». Interpellé fin janvier et écroué à la prison de la Santé, Florian Scheckler, presque 30 ans, comparaît aujourd'hui devant la seizième chambre du tribunal correctionnel de Paris. Me Sophie Soria entend demander la relaxe de son client qui encourt entre cinq et sept ans de prison.

Le Parisien, mercredi 10 septembre 2003, page 17

La porte d'une mosquée de Dunkerque cible d'un incendie

DUNKERQUE (AP) - La porte d'une salle de prière musulmane de Dunkerque (Nord) a été incendiée mardi soir sans faire de blessé, a-t-on appris mercredi auprès du commissariat de Dunkerque. Des croix gammées à l'envers ont été inscrites sur la porte qui a été endommagée.

Un produit inflammable a été jeté contre la porte de cette salle de prière de l'association du croissant de l'Islam qui était vide au moment des faits, a précisé la police qui a été prévenue par des riverains.

Des analyses sont en cours pour déterminer la nature du produit et l'enquête a été confiée à la sûreté urbaine de la ville. Les deux croix gammées étaient mal recopiées, inscrites dans le mauvais bon sens, selon la police.

© AP - The Associated Press,. 26 Novembre 2003

Boucherie hallal visée en Corse

Une boucherie hallal a été légèrement endommagée par un attentat à l'explosif dans la nuit de dimanche à lundi à Porto-Vecchio, en Corse-du-Sud. L'attentat n'a été ni revendiqué ni signé. Une inscription "droga fora" (la drogue dehors) a été peinte sur le mur du commerce."

TF1 - Lundi 01 décembre 2003 - 01h54

Tempête autour de la mosquée

par Stéphane Lavignotte

é quoi joue la mairie de Strasbourg ? Après des années de rebondissements (voir encadré), les 40 000 musulmans de l'agglomération pouvaient enfin espérer voir leur projet de grande mosquée sortir de terre. Patatras ! Un courrier des élus municipaux a tout remis en cause, apparemment. Le 17 novembre, en plein conseil municipal, deux jours après la signature du permis de construire, Catherine Trautmann, ex-maire PS, aujourd'hui dans l'opposition, rendait public un courrier envoyé aux administrateurs de la Grande Mosquée par son successeur, Fabienne Keller et Robert Grossmann, maire délégué (et président de la Communauté urbaine). Le duo pose de curieuses conditions pour la participation financière de la mairie au projet (1). En vrac : ils citent des personnes qu'ils aimeraient voir élues au conseil d'administration ; « les prêches ou sermons (des) imams [doivent se faire] en français et non pas en arabe » ; l'accueil de « cours de religion » pour les enfants est jugé surprenant. Cerise sur le gâteau : « alors que la délinquance se développe à nouveau ces dernières semaines, écrivent les deux élus, votre place à Strasbourg et ce projet de nouvelle mosquée auraient tout de même dû avoir des effets positifs, quant à l'influence de vos responsables sur les populations que vous côtoyez. » Des affirmations qui ont choqué, entre autres, les églises chrétiennes locales. Ove Ullestad, responsable protestant pour les relations avec l'islam rappelle que « les pouvoirs publics n'ont pas à s'immiscer dans l'organisation du culte. Le choix de la langue pour les prêches est de cet ordre ». Un sujet sensible dans une région où l'allemand et l'alsacien sont utilisés dans les cultes protestants, le yiddish et l'hébreu dans certaines synagogues et même le latin pour un culte catholique traditionnel hebdomadaire¿

Que cherche la mairie de Strasbourg par un courrier tellement maladroit qu'il aurait jeté la consternation jusqu'au cabinet de Nicolas Sarkozy ? Faire capoter le projet ? En effet, ordinairement en Alsace, le financement à hauteur de 10 % par la ville ouvre presque automatiquement d'autresaides : 10 % supplémentaire par le Conseil général et encore 10 % par la Région. Un tiers du financement pourraient ainsi être remis en cause. Adderrahim El Heloui, un des initiateurs du projet, a immédiatement fait savoir que « la communauté musulmane pourrait se passer du financement de la mairie ».

Cette pression municipale n'est pas nouvelle. La majorité UMP a déjà fait supprimer du projet les bâtiments prévus pour l'action sociale et les animations culturelles. Elle a aussi fait réduire d'un tiers la surface de la salle de prière, fait en sorte qu'il n'y ait pas de minaret comme il était prévu avec l'ancienne municipalité¿

Faut-il chercher une explication plus politicienne ? Lors des dernières législatives, malgré la vague UMP, Robert Grossmann avait échoué de 121 voix face au socialiste Armand Jung (le seul élu de gauche). L'extrême droite alsacienne (pour une fois unie) avait appelé à faire battre celui-ci au second tour. En cause, notamment, un manque de clarté sur le projet de mosquée. Moins de la moitié des voix d'extrême droite du premier tour avait « échappé » à Grossmann. « Est-ce une maladresse ou un gage donné à cette partie de l'électorat à quelques mois de nouvelles échéances ? », s'interroge rard Janus, président du mouvement protestant de lutte contre l'extrême droite « Comprendre et s'engager » « Il y a des choses qui ne devraient pas faire l'objet d'enjeux politiciens, comme l'antisémitisme ou la place de l'islam. Et malheureusement, à droite comme à gauche, aucun parti n'échappe à l'instrumentalisation de ces questions », conclut rard Janus.

(1) En Alsace-Lorraine où la loi de 1905 ne s'applique pas, 10 % du coût de construction d'un édifice religieux est pris en charge par la collectivité locale.

Témoignage Chrétien, Décembre 2003

Cocktails molotov devant une mosquée : émoi dans la communauté musulmane

Des représentants de la communauté musulmane d'Avignon ont appelé vendredi à manifester contre la multiplication des actes racistes après la découverte jeudi de cocktails molotov devant l'entrée d'une mosquée et d'une association musulmane de la ville.

Le rassemblement de protestation est prévu samedi devant la préfecture du Vaucluse à Avignon, a-t-on indiqué de même source.

"Un autre lieu de culte avait déjà connu un incident similaire. La mosquée de la Rocade (ceinture routière autour des remparts de la Cité des papes, ndlr) a également été cambriolée et plusieurs portes défoncées. On reçoit également des lettres d'injures", a expliqué à l'AFP Mohamed Moussaoui, imam et vice-président du Conseil régional du culte musulman.

"Ce type d'actes que je peux qualifier +d'islamophobie+ commence à se multiplier et cela nous inquiète. On assiste à un regain d'intolérance et de racisme qui ne vise pas uniquement la communauté musulmane, auquel il faut mettre un terme. Il faut dire d'une voix forte : ces actes sont intolérables", a-t-il ajouté.

Jeudi matin, quatre cocktails molotov dont la mèche a fait long feu avaient été découverts devant la mosquée Monclar, au sud d'Avignon. Deux autres engins incendiaires avaient également été déposés devant les locaux d'une association musulmane "jeunesse énergie avignonnaise", dans le quartier de la Croix des oiseaux, sans faire plus de dégât.

Les responsables des deux structures ont porté plainte.

"On voudrait donner un avertissement, qu'on ne s'y prendrait pas autrement", a estimé un policier surpris par le modus operandi. "Quand on veut perpétrer un attentat, on s'y prend autrement", a-t-il ajouté.

La Croix - samedi 13 décembre 2003 - http://marseille.naros.info/breve.php3?id_breve=373

Châlons-en-Champagne : Dégradation à la mosquée

« Ca commence par bien faire », s'énerve Djilali Benmohammed, le trésorier de la mosquée Nour El Islam de Châlons-en-Champagne.

L'Union - 26 déc 2003

La blague sinistre des «potaches» fachos à la basilique Saint-Denis

Ils avaient voulu rigoler, mener «une action drôle et amusante». Passer une bonne journée. Ils se sont retrouvés hier devant la 13e chambre du tribunal correctionnel de Bobigny (Seine Saint-Denis). Cinq hommes d'extrême droite poursuivis pour violences avec préméditation, en réunion et avec arme.

Ils étaient militants de l'Union radicale, dissoute en août 2002, après que l'un des leurs, Maxime Brunerie, a tenté de tirer sur Jacques Chirac lors du défilé du 14 juillet 2002. Ils ont rebaptisé leur groupuscule «Unité amicale» par «moquerie vis-à-vis de l'Etat».

Sacrilège. Les cinq, eux, n'avaient pas voulu de violence, ont-ils juré hier. Le 15 septembre 2002, en compagnie d'une dizaine d'autres militants qui n'ont pas été arrêtés, ils ont pris pour cible le curé de la basilique de Saint-Denis, le père Bernard Berger, 70 ans, parce qu'il avait accueilli des sans-papiers dans son église. «Collabo de l'immigration», le prêtre avait abrité des «musulmans dans une basilique royale», ce qui constituait, à leurs yeux, une offense à l'histoire de France et une «profanation» de la nécropole des rois.(NDLR : « à bas l'Islam », Le Parisien Ed. Seine-St-Denis, mardi 2 mars 2004) Le religieux méritait d'être «entartré», à la façon du comique belge Noël Gaudin. Ils avaient prévu de mener l'action avant l'office, pour ne pas commettre de sacrilège, a tenu à préciser, hier, le plus âgé de la bande. Hervé Lalin, 37 ans, professeur au chômage, s'est plaint qu'après les «ignobles calomnies» publiées sur son compte par les journaux, il n'a «plus aucun espoir de trouver un emploi dans la fonction publique». A son domicile, les policiers ont déniché des K7 de chants de Waffen SS, des tracts comme «L'extrême droite, c'est hypercool». Et une intrigante liste de personnalités. Régis Debray, Bertrand Delanoë, Philippe Sollers, Bertrand Poirot-Delpech. Hervé Lalin a expliqué hier que, faute d'emploi dans l'Education nationale, il a été «agent de sécurité» aux éditions Gallimard.

C'est Hervé Lalin qui a piloté l'action. Il a couvert le prêtre de mousse à raser et, avec un petit pistolet à eau, a inondé sa chasuble d'eau et d'encre. Marc Maregiano-Koenig, 25 ans, étudiant en sciences politiques, lecteur de Nietzsche, a pris les photos de l'événement qui ont été diffusées sur Internet. Chez lui, les enquêteurs ont trouvé des croix gammées et des tracts sur «La France qui perd, la France qui pue». Il ne voulait pas d'action violente : «Je ne suis pas un terroriste», a assuré cet homme en veste de cuir. Ce jour-là, il voulait «rigoler». En jean et capuchon dans le dos, Rémi Margueritte, 29 ans, agent d'entretien sans emploi, est le seul à avoir dit qu'il connaissait Maxime Brunerie. Lui a aspergé le curé de gaz lacrymogène, au moment où le sacristain et un paroissien se portaient au secours du religieux. Stéphane Malachwiej, 27 ans, logisticien, et Guillaume Duchesne, 28 ans, surveillant pénitentiaire à la prison de Melun, se sont connus au collège. Ils sont militants, encartés chez Bruno Mégret. En laissant des tracts dans la basilique, «le curé s'est pris une tarte dans la gueule. Franchement, il l'a bien méritée. Avis aux amateurs», ils ont voulu faire rire.

«Très choqué». La procureure a rappelé que le vieux père Berger avait été «très choqué», restant un moment sans réaction. Elle n'a vu que de la «pure violence» dans cette «blague», et a réclamé de 4 à 12 mois de prison avec sursis.

La défense a décrit une «affaire de potaches», en s'insurgeant contre un «procès politique». Jugement le 4 mars. Brigitte VITAL-DURAND

Libération, mardi 2 mars 2004, http://www.liberation.fr/page.php?Article=182723

PARIS, 5 mars (AFP) - Incendie de mosquées en Haute Savoie: Perben demande une sévérité maximum

Le ministre de la Justice Dominique Perben a demandé vendredi au parquet une sévérité maximum après l'incendie de deux mosquées en Haute-Savoie, a indiqué la Chancellerie.

M. Perben a demandé au procureur général que cette infraction tombe sous le coup de la loi de février 2003 qui double le maximum de la peine encourue en cas de motivation raciste, a-t-on indiqué de même source.

Selon cette loi, le maximum de la peine pour destruction par incendie ou explosif, passe de 10 à 20 ans de prison.

Les deux incendies volontaires ont détruit une salle de prière à Seynod (Haute-Savoie) et endommagé la chaufferie de la mosquée d'Annecy.

La Croix, samedi 6 mars 2004, http://www.la-croix.com/afp/index.j...1000&rubId=1295

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant