L'intelligence: innee ou acquise?

L'intelligence: innee ou acquise?   119 membres ont voté

  1. 1. A votre avis, l'intelligence est-elle:

    • 100 pourcent acquise
      12
    • 100 pourcent innee
      18
    • 5o % innee - 50 % acquise
      52
    • 20 % innee - 80 % acquise
      37

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
C'est vrai, certains n'ont pas beaucoup de difficultés et donc ils ont pas besoin de travailler pour faire leur devoirs, c'est donc une intelligence inée. Et puis, il y a les autres qui doivent trimer énormément pour parvenir a un résultat (ca veut pas dire qu'ils sont bête, c'est juste qu'ils doivent travailler).
Il s'agit bien souvent que d'un mythe bien entretenu.

Non, ce n'est pas un mythe.

Durant mes études, je n'ai pour ainsi dire pas fait grand chose: tout me semblait irrésistiblement facile, simple à un point déconcertant. Ce n'est que bien plus tard que j'ai appris à travailler...

Beaucoup d'amis issus des grandes écoles (notamment de Normale Sup) et du même milieu que moi étaient exactement dans le même cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Pheldwyn Membre 11 140 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
C'est vrai, certains n'ont pas beaucoup de difficultés et donc ils ont pas besoin de travailler pour faire leur devoirs, c'est donc une intelligence inée. Et puis, il y a les autres qui doivent trimer énormément pour parvenir a un résultat (ca veut pas dire qu'ils sont bête, c'est juste qu'ils doivent travailler).
Il s'agit bien souvent que d'un mythe bien entretenu. Pour reussir ses etudes, il faut travailler. Maintenant certains sont plus attentif en classe, pendant que d'autres jouent a Tetris sur leur portable, si bien que lorsqu'ils rentrent a la maison, ils n'ont effectivement pas grand chose a faire.

De même, j'ai également eu des "facilités" jusqu'au lycée (oui, mes aptitudes ne m'ont pas porté si loin). Là ça c'est un peu gaté car il fallait faire quelquechose de nouveau pour moi, pour lequel je n'avais pas trop développé un quelconque savoir-faire jusque là : travailler. Voire, chose encore inédite, devoir faire un effort pour comprendre.

C'est d'ailleurs difficile de devoir se mettre d'un coup à bosser réellement, lorsque l'on a atteint les limites de ces facilités. Certains peuvent aller très loin sont trop rien faire, effectivement.

Pour ma part, après le lycée, certaines matières me paraissait toujours très naturelles et simples à appréhender, alors que je refusais même de réfléchir sur d'autres.

De plus, j'ai toujours aimé écrire, et m'exprimer par écrit, et, ayant opté pour une filière scientifique, où les matières littéraires ou les sciences humaines sont considérées avec moins d'insistance, mes aptitudes rédactionnelles ont toujours largement suffit pour récolter de bonnes notes en français, philo, histoire, géo, etc ...

Donc je pense tout de même qu'il y a des "aptitudes" pour la réussite scolaire, que tout le monde n'a pas la même facilité à comprendre, à apprendre, et encore moins selon un procédé scolaire (certaines méthodes d'apprentissage conviennent mieux à certaines personnes).

Il y a là une forme d'intelligence, mais ce n'en est qu'une parmi tant d'autres : on pourrait parler d'intelligence scolaire. Et encore, découper cette intelligence, matière par matière, tant certains domaines peuvent être de prédilection quand d'autres ne le sont pas du tout.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vesto Membre 1 578 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le QI ne détermine en rien l'intelligence. Ce n'est que du savoir enregistré .

On peut-être très instruit, et par exemple, n'avoir aucun sens de l'humain.

Par contre, des personnes ayant fait très peu d'études ,ont une compréhension extraordinaire de la vie et maîtrise parfaitement leur mental ;

C'est pour cela qu'il faudrait déjà définir avec précision ce qu'on appelle l'intelligence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lycha
Invité lycha Invités 0 message
Posté(e)

je pense pour ma part qu'il suffit simplement de ne pas se tromper , être intelligent n'est pas la même chose qu'avoir de l'intelligence de plus il y a beaucoup de domaine d'intelligences .Mais vous avez beau avoir un QI inquantifiable si vous n'apprenez pas il ne vous servira à rien...certaines personnes ont des prédispositions en matière d'intelligences mais c comme tout c en forgeant que l'on devient forgeron!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité marire
Invité marire Invités 0 message
Posté(e)
D'apres cette etude, cela explique la proportion plus grande d'homme dans les fonctions necessitants des capacitees intelectuelles (comme par exemple les docteurs en physique sont presque exclusivement des hommes).

Argg!!! Mais qu'est-ce qu'il faut pas lire ??? A la limite je veux bien que ce soit le contraire : les hommes auraient une moyenne de QI supérieur à celle des femmes car ce sont plutôt les hommes qui se dirigent vers des postes nécessitant des capacités intellectuelles, du coup ils font travailler leur QI en réfléchissant, et c'est cette minorité d'intellectuels qui réhausse la moyenne des QI masculins. :smile2:

Parce que qu'est-ce que c'est que le QI ? Faites un test, et plus vous vous entrainerez, plus vous aurez de bons résultat, et donc un meilleur QI : je pense donc que le QI c'est de l'entrainement de cerveau (même s'il y a peut-être une part d'inné j'en sais rien) et donc je rejoins complètement johndoe quand il parle de l'Education Nationale française : les Français sont probablement les perdants dans le domaine du QI car le système éducatif français est complètement à chier, sinon les élèves seraient stimulés et contents d'aller à l'école, mais savez vous que tout le monde dort et fout le bordel en cours (ahhh... le collège...) ? Et je pense contrairement à NabulsiJorej que l'université est moins pire que le reste, essentiellement parce qu'à ce stade les étudiants choisissent ce qu'ils veulent étudier, donc c'est forcément plus stimulant.

Sinon vous êtes sûrs qu'on peut réduire l'intelligence à un vulgaire test de QI ? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

En effet, il s'agit d'une réflexion profondément sexiste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité marire
Invité marire Invités 0 message
Posté(e)
@Xenops:

Je suis content que ton chien soit intelligent.

D'un autre cote, je doute que tu apprecierais si ton mari/amant/petit copain avait son intelligence, n'est-ce pas?

C'est un faite, certaines personnes sont plus intelligentes que d'autres. Maintenant etre intelligent, ce n'est pas TOUT ce qui fait un homme. Certaines personnes ont une personnalite adorable, d'autres sont de merveilleux chanteurs, d'autres sont de bons artistes, de bon politiciens, etc... sans avoir une grande capacite a apprendre ou a resoudre des problemes complexes.

Lorsqu'on interroge les gens en occident, la premiere qualite desirable auxquels ils font reference, est generalement l'intelligence. C'est la raison pour laquelle, il s'agit d'un sujet aussi controversial, meme si pour les chercheurs travaillant dans le domaine de l'intelligence, la realite d'un facteur unique pour decrire l'intelligence (le facteur g) s'impose de jour en jour. Alors que, si l'on considere sincerement ses amis, ou meme soit meme, ce que l'on apprecis chez les autres, ce n'est pas forcement leur habilete a se servir de leur cerveau pour resoudre des problemes abstraits et complexe, c'est plutot leur sens de l'humour, leur devouement, etc...

Donc plutot de dire qu'il existe plusieurs types d'intelligences, je prefere dire qu'il existe de nombreuses qualites humaines, qui pour le moment ne sont pas mesurees, mais qui sont essentielles pour une bonne qualite de vie.

Comment peut-on considérer que l'intelligence puisse se limiter à savoir résoudre des problèmes abstraits et complexes ? ;) N'est-ce pas une forme d'intelligence que de savoir faire de la musique avec des notes ? Plus généralement savoir faire de l'art ('fin bon qu'est-ce que l'art ? ;) ) ? Savoir manipuler le verbe ? Et manipuler les gens ? Quoi d'autre encore... Plein de choses ! Peut-être savoir admettre que l'on n'a pas toujours raison et ranger sa mauvaise foi quand il est évident que l'on s'est fait latter la tronche dans un débat, n'est-ce pas ? :smile2: Bon c'est vrai, pardon, c'était y a presque 2 ans... Mais quand même le débat entre kyrilluk et uno est super poilant, et ce que dit ce dernier très intéressant : à lire !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Comment peut-on considérer que l'intelligence puisse se limiter à savoir résoudre des problèmes abstraits et complexes ? :bravo:

N'est-ce pas une forme d'intelligence que de savoir faire de la musique avec des notes ?

C'est la definition, en simplifie, qu'en donne la plupart des scientifiques travaillant dans ce domaine. Biensur que savoir jouer de la musique requiert de l'intelligence: savoir notament dechiffree des notes sur un cahier de musique par exemple. C'est comme la lecture si tu preferes.

Plus généralement savoir faire de l'art ('fin bon qu'est-ce que l'art ? ;) ) ? Savoir manipuler le verbe ? Et manipuler les gens ? Quoi d'autre encore... Plein de choses !

Sauf qu'ici tu melange absolument tout.

Il y a bien d'autres domaine d'activites intellectuelles qui, meme si cela demande une certaine intelligence, n'entre pas dans la definition que l'on donne de l'intelligence. L'art en est une: cela s'associe plutot a la creativite (et meme si les creatifs sont en general intelligent, faut pas confondre les deux notions comme tu le fait allegrement.)

Peut-être savoir admettre que l'on n'a pas toujours raison et ranger sa mauvaise foi quand il est évident que l'on s'est fait latter la tronche dans un débat, n'est-ce pas ? :smile2: Bon c'est vrai, pardon, c'était y a presque 2 ans... Mais quand même le débat entre kyrilluk et uno est super poilant, et ce que dit ce dernier très intéressant : à lire !

T'as oublier de prendre tes valium ou quoi? ;)

Keep cool. Si tu veux participer au debat, plutot de faire du hors sujet, sur des choses que de toute facon tu ne comprend pas, tient toi en a ce debat et evite les attaques ad hominem inutiles. ;)

Il s'agit bien souvent que d'un mythe bien entretenu.

Non, ce n'est pas un mythe.

Durant mes études, je n'ai pour ainsi dire pas fait grand chose: tout me semblait irrésistiblement facile, simple à un point déconcertant. Ce n'est que bien plus tard que j'ai appris à travailler...

Beaucoup d'amis issus des grandes écoles (notamment de Normale Sup) et du même milieu que moi étaient exactement dans le même cas.

C'est surtout que tu etais suffisament attentif en classe pour saisir les points essentiels qui allaient faire parti du control plutard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
C'est la definition, en simplifie, qu'en donne la plupart des scientifiques travaillant dans ce domaine.

Des scientifiques qui définissent l'intelligence ?

Bien évidemment, tu ne citeras personne, de peur qu'on vérifie :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

je pense que ce type d'études qui voudraient mesurer l'intelligence de tout un peuple est une vaste connerie et la crédibilité des chercheurs en question en prend un sacré coup. Ils ne sont pas trés intelligents pour faire ça c'est certain. ;)

Le professeur Richard Lynn, auteur de cette enquête, avait déjà beaucoup fait parler de lui en 2005 en affirmant que les hommes avaient en moyenne un QI supérieur de 5 points à celui des femmes.

Selon le professeur Lynn, cette différence de QI entre Français et Britanniques serait en fait l'une des raisons des nombreuses victoires militaires de la Grande-Bretagne sur la France au cours des siècles: "C'est une loi non reconnue de l'histoire que le camp doté du plus grand QI l'emporte en général, sauf s'il présente une réelle infériorité numérique, comme ce fut le cas des Allemands après 1942".

Selon le professeur Richard Lynn, ces différences de QI seraient dues au fait que les populations soumises à des climats plus froids dans le nord de l'Europe auraient développé des cerveaux plus volumineux.

:smile2: ;););):bravo::mouai: :blush: ;););););)

le professeur en tout cas ne s'est pas rendu compte à quel point son explication était ridicule et y'a pas besoin d'un grand QI pour le voir.

Aux US les QI ont montré que les noirs étaient moins intelligents que les blancs durant la ségrégation , Hiltler que les aryens étaient la meilleure race d'humains , y'a des ex à ce niveau là et tous sont idiots.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)

Il s'agit d'un point de vue. Probablement influencee par des considerations ethiques plutot que scientifique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité marire
Invité marire Invités 0 message
Posté(e)
Non effectivement. Pas une personne mais plutot 52 ... * ;)

Prend pas ton cas pour une generalite.

*Mainstream Science on Intelligence: An Editorial With 52 Signatories, History,and Bibliography

Ah ! Ces fameux 52 scientifiques ! Mais mon cher, la moindre des choses, quand on veut se faire passer pour un scientifique (c'est l'impression que tu me donnes...), c'est de ne pas penser par les autres, être capable de remettre en cause ce que dit n'importe quel scientifique pour se faire sa propre idée, surtout quand l'idée dudit scientifique n'a pas été validée par l'ensemble de la communauté scientifique, ce qui est bien entendu le cas pour le QI et sa validité pour évaluer l'intelligence d'un être humain ( :smile2: ), donc tu peux sortir que 52 scientifiques sont stupides, mais certainement pas que la plupart des spécialistes dans ce domaine pensent comme eux ! J'espère bien que la majorité considère que l'intelligence humaine est bien plus complexe pour être réduite à un chiffre ! Sinon tu peux me donner des preuves si tu veux.

Sinon c'est vrai que je n'y connais rien. Mais je me permets quand même de me faire ma propre idée :mouai: De toute façon tu es la preuve qu'il ne suffit pas de citer des auteurs pour ne pas dire des bêtises...

Biensur que savoir jouer de la musique requiert de l'intelligence: savoir notament dechiffree des notes sur un cahier de musique par exemple. C'est comme la lecture si tu preferes.

Blasphème ! Non la musique ce n'est pas de la lecture ;) Sais-tu qu'il existe de très bons musiciens qui n'ont jamais lu de partition, qui n' ont jamais fait de solfège ? L'intelligence dont je parle là permet à l'individu d'avoir le sens du rythme (y en a qui captent tout de suite, d'autre jamais...), ou de savoir manier les différents notes de manière harmonieuse, reconnaitre les sons... Tout ça requiert des capacités intellectuelles, et comme on parle de "capacités intellectuelles", alors on peut parler d'intelligence, n'en déplaise à tes 52 signataires.

Pour le reste que je mélange d'après toi, c'est pareil. Toute activité cérébrale nécessite de l'intelligence.

T'as oublier de prendre tes valium ou quoi? :bravo:

Keep cool. Si tu veux participer au debat, plutot de faire du hors sujet, sur des choses que de toute facon tu ne comprend pas, tient toi en a ce debat et evite les attaques ad hominem inutiles. ;)

Je suis désolée de faire du hors sujet et de pas être sympa, mais tu es tellement risible dans le débat qu'il fallait que je me la ramène. Et si je continue, c'est que tu te permets d'affirmer que je ne comprends pas le sujet en question, chose absurde quand on te lit ; en effet il ne suffit pas d'avoir lu des auteurs dans un domaine donné pour comprendre ce dernier. Faut pas être très fute fute pour penser que c'est un QI supérieur chez les hommes qui fait qu'ils se retrouvent plus que les femmes dans des métiers d'intellectuels...

C'est surtout que tu etais suffisament attentif en classe pour saisir les points essentiels qui allaient faire parti du control plutard.

Tu sais bien qu'il y a aussi des élèves très attentifs qui ne réussissent pas. L'école n'est pas adaptée à tous les élèves ; certains n'arrivent pas à suivre, d'autre y travaillent vraiment et suivent le rythme, d'autres encore se font chier à mourir parce que c'est trop facile pour eux. C'est d'ailleurs bien souvent ce cas de figure qui mène à l'échec scolaire et fait sortir l'enfant du circuit...

Mais bon après ce n'est certainement pas uniquement de l'inné.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Ah ! Ces fameux 52 scientifiques ! Mais mon cher, la moindre des choses, quand on veut se faire passer pour un scientifique (c'est l'impression que tu me donnes...), c'est de ne pas penser par les autres, être capable de remettre en cause ce que dit n'importe quel scientifique pour se faire sa propre idée, surtout quand l'idée dudit scientifique n'a pas été validée par l'ensemble de la communauté scientifique, ce qui est bien entendu le cas pour le QI et sa validité pour évaluer l'intelligence d'un être humain ( :smile2: ), donc tu peux sortir que 52 scientifiques sont stupides, mais certainement pas que la plupart des spécialistes dans ce domaine pensent comme eux !

Sauf qu'en l'occurence j'ai cite ces specialistes de la question, non pas pour valider mon point de vue mais pour repondre a Grenouille. Donc tu es encore une foi a cote de la plaque. ;)

J'espère bien que la majorité considère que l'intelligence humaine est bien plus complexe pour être réduite à un chiffre ! Sinon tu peux me donner des preuves si tu veux.

Les preuves elles sont dans les 10 premieres pages de ce debat.

Sinon c'est vrai que je n'y connais rien. Mais je me permets quand même de me faire ma propre idée :bravo: De toute façon tu es la preuve qu'il ne suffit pas de citer des auteurs pour ne pas dire des bêtises...

)

C'est bien de reconnaitre que tu n'y connais que dalle. De toute facon, je m'en etais appercu. Mais c'est pas grave vu que ce topic est fait pour ca. Il y a quantite de liens fourni sur ce sujet, certains qui abondent avec tes prejuges et d'autres qui les contredisent. Une fois ayant fait le tour de la question, ton avis sera interessant.

Blasphème ! Non la musique ce n'est pas de la lecture ;) Sais-tu qu'il existe de très bons musiciens qui n'ont jamais lu de partition, qui n' ont jamais fait de solfège ?

Voui. Mais c'est pas a eu que je me referais. Les oiseaux aussi font de la bonne musique et pourtant ils ne savent pas lire.

L'intelligence dont je parle là permet à l'individu d'avoir le sens du rythme (y en a qui captent tout de suite, d'autre jamais...), ou de savoir manier les différents notes de manière harmonieuse, reconnaitre les sons... Tout ça requiert des capacités intellectuelles, et comme on parle de "capacités intellectuelles", alors on peut parler d'intelligence, n'en déplaise à tes 52 signataires.

Pour le reste que je mélange d'après toi, c'est pareil. Toute activité cérébrale nécessite de l'intelligence.

C'est precisement cela que j'appelle tout confondre. Dire que parce qu'une activite humaine requiert un temps soit peu d'intelligence qu'il s'agit d'une activite intelligente, c'est comme de dire que les frittes et le sel sont la meme chose parce que les frites contiennent une bonne quantite de sel.

Lorsque l'on definit l'intelligence, c'est precisement pour la distinguer des autres activites humaines qui recquiert non seulement de l'intelligence mais aussi d'autres talent. Pour reprendre l'exemple de la musique, il faut certe de l'intelligence, mais il s'agit surtout d'une activite qui s'illustre par sa creativite.

Je suis désolée de faire du hors sujet et de pas être sympa, mais tu es tellement risible dans le débat qu'il fallait que je me la ramène.

Ce qui est risible c'est surtout de se meler de disputes entre forumeur sans avoir compris les tenants et les aboutissants de chaques arguments.

Faut pas être très fute fute pour penser que c'est un QI supérieur chez les hommes qui fait qu'ils se retrouvent plus que les femmes dans des métiers d'intellectuels...

"fut-fut" ou pas, il ne suffit pas de le dire pour que cela soit vrai. Certaines hypotheses, aussi evidentes soit-elles, necessitent d'etre mis a l'epreuve afin d'en verifier le bien fonde. D'ailleurs en 2006 j'avais deja prevu que dans le futur, l'on en saurait mieux en la matiere:

Personnellement j'ai rencontre de nombreuses femmes tres intelligentes (j'en ai epousee une ;) ) et j'ai 2 amies qui sont docteurs en physique quantique et pour autant que je puisse en juger, je pense que meme si ses recherches sont valides du point de vue scientifique, je prends ses conclusions avec une pincee de sel. Mais la recherche sur le cerveau en est a ses debut et c'est vraiment interessant ce qui se passe en ce moment.

En ce qui concerne le fond du probleme, c'est a dire le nombres peu elevee de femmes dans les matieres scientifiques, il se trouve que l'on en a deja parler dans un autre sujet que j'avais ouvert(Pourquoi y-a t-il si peu d'Einstein au Feminin?). Une recente etude a montrer notament que les contraintes liee au faite d'etre mere et le faite qu'en dehors de toute pression societale les femmes preferent les domaines impliquant plus de relationnel, jouait un role probablement plus important que le QI (en effet, meme si l'on prend on compte la difference d'aptitude, il devrait tout de meme y avoir 2 a 3 fois plus de femems dans les domaines scientifiques de pointes).

La tu arretes ta reflection, c'est precisement la ou la notre (c'est a dire ceux qui ont contribuer a ce debat jusqu'a present), commence. Tu es trop superficiel si bien que ce qui tu t'arrete a ce qui te parait etre des evidences .

Tu sais bien qu'il y a aussi des élèves très attentifs qui ne réussissent pas. L'école n'est pas adaptée à tous les élèves ; certains n'arrivent pas à suivre, d'autre y travaillent vraiment et suivent le rythme, d'autres encore se font chier à mourir parce que c'est trop facile pour eux. C'est d'ailleurs bien souvent ce cas de figure qui mène à l'échec scolaire et fait sortir l'enfant du circuit...

Mais bon après ce n'est certainement pas uniquement de l'inné.

Personne, pour autant que je sache, n'attribue l'echec scolaire "uniquement a l'inee". C'est un ensemble de facteurs parmi lesquel se trouvent l'innee. Mais c'est loin d'etre le seul facteur.

Modifié par kyrilluk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité marire
Invité marire Invités 0 message
Posté(e)
Les preuves elles sont dans les 10 premieres pages de ce debat.

C'est marrant j'ai lu au moins les 10 premières pages de ce topic et je n'ai rien trouvé de convaincant qui prouvait que la majorité des scientifiques considéraient le QI comme étant une donnée parfaitement valide pour mesurer l'intelligence des individus...

Voui. Mais c'est pas a eu que je me referais. Les oiseaux aussi font de la bonne musique et pourtant ils ne savent pas lire.

Oui donc tu es en train de me dire que tu n'y connais absolument rien à la musique ; peut-être est-ce pour ça que tu ne veux pas admettre que pour être un bon musicien il faut avoir les capacités intellectuelles nécessaires.

C'est precisement cela que j'appelle tout confondre. Dire que parce qu'une activite humaine requiert un temps soit peu d'intelligence qu'il s'agit d'une activite intelligente

Je n'ai pas dit ça. Toute activité humaine nécessite de l'intelligence, plus ou moins selon ce qui est demandé, et différentes facultés intellectuelles peuvent être mises en jeu ; ce que je veux dire c'est que plus on excellera dans un domaine donné, plus on aura de bonnes capacités intellectuelles, celles bien sûr qui sont utilisées pour ce domaine donné. Dans ce cas là on ne pourra pas dire qu'on est intelligent, mais qu'on est intelligent dans ce domaine. Parce qu'il y a des gens qui sont très forts en math et qui sont très stupides dans d'autres domaines. On peut savoir résoudre des problèmes mathématiques très complexes mais avoir en contrepartie du mal à appréhender les liens de causalité par exemple qu'il pourrait y avoir entre différents évènements. Le mathématicien et le sociologue peuvent être certainement très intelligents tous les deux, mais de manière différente dans la mesure où l'objet de leur étude ne les amène pas forcément à développer les même choses intellectuellement parlant.

Lorsque l'on definit l'intelligence, c'est precisement pour la distinguer des autres activites humaines qui recquiert non seulement de l'intelligence mais aussi d'autres talent. Pour reprendre l'exemple de la musique, il faut certe de l'intelligence, mais il s'agit surtout d'une activite qui s'illustre par sa creativite.

Franchement je vois pas en quoi la musique requiert l'intelligence dont tu parles, à savoir être capabe de résoudre des problèmes complexes et compagnie...

Ce qui est risible c'est surtout de se meler de disputes entre forumeur sans avoir compris les tenants et les aboutissants de chaques arguments.

Ce qui est risible c'est quand une personne qui n'a donné pratiquement aucun argument dans un débat si ce n'est ceux de dire que "des scientifiques l'ont dit alors c'est vrai", reproche à une tierce personne de n'avoir rien compris, en oubliant que cette personne a lu le débat et qu'elle sait donc à peu près à qui elle à affaire :smile2:

Une recente etude a montrer notament que les contraintes liee au faite d'etre mere et le faite qu'en dehors de toute pression societale les femmes preferent les domaines impliquant plus de relationnel, jouait un role probablement plus important que le QI

Il n'y a pas de parfaite vérité pour expliquer que les femmes se dirigent moins vers les métiers d'intellos, de même que vers les métiers à responsabilité ; d'après ce que j'ai lu (je sais plus où je te le dis d'avance) il s'agit avant tout d'une pression sociétale qui élève les filles de telle manière qu'elles auront moins d'ambition dans leut métier, elles seront moins conquérantes. Là dessus je ne pense pas que l'on puisse penser "en dehors de tout pression sociétale"... Et certainement que tout ceci joue un rôle plus important qu le QI.

(en effet, meme si l'on prend on compte la difference d'aptitude, il devrait tout de meme y avoir 2 a 3 fois plus de femems dans les domaines scientifiques de pointes).

Et cette différence d'aptitude, à quoi est-elle due ?

Tu es trop superficiel si bien que ce qui tu t'arrete a ce qui te parait etre des evidences .

Je ne voulais pas te vexer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Non effectivement. Pas une personne mais plutot 52 ... *:smile2:

Prend pas ton cas pour une generalite.

*Mainstream Science on Intelligence: An Editorial With 52 Signatories, History,and Bibliography

Tu fais une interprétation très discutable de cet article du New York Times.

Voici un article Linda S. Gottfredson, sur l'intelligence : Of what value is intelligence ?

Clairement, il n'est pas question de définir scientifiquement le concept intuitif d'intelligence. En effet, cela n'aurait aucun sens, car cela donnerait au mot "intelligence" un sens différent du sens commun. Non, il s'agit d'étudier la réalité de nos aptitudes intellectuelles. Dans cet article, Linda S. Gottfredson fait un bilan de ce qui est connu, et rappelle les problèmes de définition de l'intelligence.

Par intelligence, les article que tu cites parlent probablement du facteur g "general mental ability factor". D'ailleurs, comme l'auteur l'admet elle-même, ce facteur g ne capture pas la notion commune d'intelligence : "g certainely cannot be said to encapsulate the whole of intelligence as many conceive it"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)

J'ai répondu comme la majorité. On a tous un potentiel d'intelligence à la naissance, plus ou moins élevé. Ensuite, on s'en sert, certains plus que d'autres, pour accumuler des savoirs, qui forgent cette même intelligence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
C'est marrant j'ai lu au moins les 10 premières pages de ce topic et je n'ai rien trouvé de convaincant qui prouvait que la majorité des scientifiques considéraient le QI comme étant une donnée parfaitement valide pour mesurer l'intelligence des individus...

Dans ce cas-la, donnes moi des exemples d'etudes scientifiques parues recement (elles ont moins de 6 mois) faisant etat de mesure de l'intelligence n'impliquant pas des tests psychotechniques.

En ce qui me concerne, 30 secondes de recherche m'a donne ces articles parus dans des revus scientifiques aussi diverse que les revues de neurologie, psychologie, medecine etc...

Et vu que toutes ces etudes font appelle aux tests de QI, cela confirme ce que j'ai ecris precedement.

Ability To Process Information As A Baby Continues Into Adulthood

Intelligence And Physical Attractiveness Both Impact Income

More Evidence That Intelligence Is Largely Inherited: Researchers Find That Genes Determine Brain's Processing Speed

When It Comes To Intelligence, Size Matters

Neuroscientists Map Intelligence In The Brain

Teenage Boys Who Eat Fish At Least Once A Week Achieve Higher Intelligence Scores

Children's IQ Can Be Affected By Mother's Exposure To Urban Air Pollutants, Study Suggests

A toi maintenant de prouver que la majorite des scientifiques travaillant sur l'intelligence n'utilisent pas ces tests. Si ce que tu dis est vrai, cela devrait t'etre facile de trouver des articles recent (moins de 6 mois de preference)....

Modifié par kyrilluk

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Il est logique des ceux qui dévellopent les tests de QI les utilisent :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité marire
Invité marire Invités 0 message
Posté(e)
Dans ce cas-la, donnes moi des exemples d'etudes scientifiques parues recement (elles ont moins de 6 mois) faisant etat de mesure de l'intelligence n'impliquant pas des tests psychotechniques.

En ce qui me concerne, 30 secondes de recherche m'a donne ces articles parus dans des revus scientifiques aussi diverse que les revues de neurologie, psychologie, medecine etc...

Et vu que toutes ces etudes font appelle aux tests de QI, cela confirme ce que j'ai ecris precedement.

Ability To Process Information As A Baby Continues Into Adulthood

Intelligence And Physical Attractiveness Both Impact Income

More Evidence That Intelligence Is Largely Inherited: Researchers Find That Genes Determine Brain's Processing Speed

When It Comes To Intelligence, Size Matters

Neuroscientists Map Intelligence In The Brain

Teenage Boys Who Eat Fish At Least Once A Week Achieve Higher Intelligence Scores

Children's IQ Can Be Affected By Mother's Exposure To Urban Air Pollutants, Study Suggests

A toi maintenant de prouver que la majorite des scientifiques travaillant sur l'intelligence n'utilisent pas ces tests. Si ce que tu dis est vrai, cela devrait t'etre facile de trouver des articles recent (moins de 6 mois de preference)....

:smile2: Une petite mise à l'épreuve ? ;)

Bon je ne te trouverai pas d'articles prouvant que les tests de QI ne suffisent pas pour évaluer l'intelligence des individus, je te répondrai cependant que ce n'est pas parce que des types (qu'ils soient reconnus comme scientifiques ou non) considèrent qu'un vulgaire test de QI permet d'évaluer l'intelligence des individus qu'ils ont raison ; je suppose qu'il peut donner une indication sur certaines aptitudes d'un individu mais il ne tient absolument pas en compte tous les domaines de l'intelligence. Va donc évaluer l'intelligence émotionnelle de quelqu'un avec ton test de QI ! D'ailleurs en réalité j'ai du mal à concevoir que l'on puisse évaluer toutes les capacités intellectuelles des gens, à part en le faisant grossièrement mais certainement pas avec des indices et je vois encore moins comment on peut en faire des moyennes sur les populations.

Et pour finir je trouve que tu t'en sors bien à me sortir des articles - que je devrais me farcir alors que j'ai pas trop le courage de me taper de l'anglais là maintenant tout de suite, au détriment d'arguments qui auraient un peu plus leur place dans un débat, en tout cas je préférerais ça qu'un paquet de liens pour m'en mettre plein la vue. Ce que j'ai dit d'autre ne t'intéresse pas ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant