"On ne les voit jamais, les Marcheurs"

PLS maker Membre 1 309 messages
Un Marx et ça repart‚ 29ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, stvi a dit :

 dans notre pays ceux qui ont une petite compétence ,trouvent du travail ...

C'est juste faux. Ils sont de plus en plus nombreux les diplômés du supérieur, les lauréats de bac technologiques et professionnels à connaître un chômage de plus en plus long. 

Comment pourrait-il en être autrement alors que le nombre de chômeurs excède, et de loin, le nombre d'emplois à pourvoir ? 

Surtout que c'est vicieux : ceux qui ont un cursus scolaire et universitaire et qui trouvent un travail, aussi modeste soit-il, pousse davantage la partie de la population la plus fragile sur ce plan vers un chômage de durée plus longue (les non diplômés et les personnes d'âge mûr aux qualifications désormais obsolètes). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
jimmy45 Membre 4 032 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Le 15/07/2017 à 17:43, PLS maker a dit :

"On ne les voit jamais, les Marcheurs"

Comme pas mal de monde fréquentant les espaces d'expression politique du net (de ce forum à Discord), j'ai été témoin de la surprise généralisée qu'a été, pour les militants les plus actifs sur internet, notamment FI, FN et UPR, le score de Macron aux présidentielles et de son mouvement aux législatives. Après tout, c'est vrai : jamais ou presque ils n'ont eu l'occasion de discuter avec des sympathisant d'En Marche, de confronter leurs idées et leurs programmes respectifs avec eux. 

Au FN, ça se comprend : le discord FN, la Taverne des patriotes, de sinistre réputation, est un discord clos, rompu au circle-jerk (= onanisme intellectuel collectif pourrait-on dire en français) et où l'opposition n'est tout simplement pas acceptée. Pratique. Pour tester la vigueur de cet enfermement quasi monacal entre pairs, je m'y étais présenté sous l'étiquette CNT. Une minute après, j'étais ban. Pas étonnant, dans ces conditions, de ne pas voir de Marcheurs avec qui discuter...

Le discord FI, plus ouvert au départ, a pu en accueillir quelques-uns, mais un nombre tout à fait ridicule par rapport au nombre d'Insoumis revendiqués comme tels. Certains de ces Marcheurs se sont ensuite fait bannir au moment où la campagne battait son plein, pour des raisons que je ne connais pas. Pas tous, néanmoins, mais le nombre pléthorique de membres sur le discord FI accentuait leur invisibilité inhérente, déjà, à leur faible nombre. 

Et ailleurs ? Force est de constater qu'effectivement, ils ne font pas parti des plus grandes gueules de l'internet politique. Effectivement, il est tentant alors de se faire la réflexion de leur invisibilité dans les discussions politiques. 

Néanmoins, je pense que cette réflexion, qui constitue le titre du présent topic, est totalement inapproprié. Je pense que c'est aller dans le mauvais sens que de prendre la question des marcheurs sous l'angle de son absence des discussions. Et c'est une reformulation de cet angle que je voudrais proposer. 

Deux choses m'y ont conduit : ma lecture actuelle du Capital (oui oui, on trompe l'ennui comme on peut ^^") et mon entrée dans le Discord de La République en Marche. Oui, ce discord existe. Créé par de zélés militants Marcheurs, il peine à décoller. On peut même dire qu'il est déjà mort, trusté qu'il est par les Insoumis et les trolls. 

Ces deux choses, donc, m'ont fait parvenir à la conclusion suivante : Dire qu'on ne voit jamais les Marcheurs est vrai, mais d'un autre côté, les Marcheurs, ils n'ont en fait aucunement besoin de faire l'effort de promouvoir leurs idées, leurs "projets" qui tiennent lieu de programme, puisqu'ils ont déjà le système derrière eux en soutien... Ils n'ont pas besoin de faire autant d'effort pour gagner les corps et les coeurs, par rapport à ceux qui proposent une nouvelle façon de voir la politique, la société et l'économie, puisque le système, les précédents politiques, ont d'ores et déjà préparés le terrain. Les prédécesseurs des Marcheurs ont déjà globalement instillé dans les corps et les coeurs d'un nombre suffisant de votants pour remporter la victoire du bien fondé des politiques actuelles, de la direction dans laquelle ils engagent le pays et la vie sociale française, du coup, les militants de base n'ont pas besoin de secouer le net pour tenter de grapiller ceux qui doutent encore de leur choix. 

Les Marcheurs n'ont pas besoin d'être des loups politiques pour remporter la victoire, ils ont juste besoin de s'accrocher à ce système à qui ils doivent, la sociologie du vote marcheur le montre, tout, de leur réussite à leur situation. C'est ainsi que nous pouvons nous retrouver avec une assemblée, renouvelée certes en matière de visages, mais pas en ce qui concerne sa sociologie. Voilà pourquoi on se retrouve avec une assemblée quasi-monolithique, avec des députés de la trempe d'Anissa Khedher qui nous propose doctement des "paravents" pour séparer les classes en deux... et avec des militants, soucieux d'imiter le succès de la FI en lançant un discord, qu'ils dirigent comme des débutants, avec les pieds, trouvant normal de bannir quiconque "parle en mal d'Emmanuel Macron ou d'un représentant de LREM" (ce qui constitue en substance les CGU de leur discord). 

Là où on propose des alternatives, au contraire, un manque d'effort et de présence là où on fait de la politique serait fatal au mouvement porté. Mais cet effort n'est pas complet, son discours ne va pas plus loin que le rang des personnes déjà conquises ou préconquise. Car la réalité est là : la FI, tout comme le FN, ne sont pas parvenu à frapper au-delà de leurs champs idéologiques respectifs, y compris chez les exclus de notre système, soit parce qu'il s'agit d'un discours désormais inaudible (la FI porte une phraséologie qui n'a aucun écho dans ces dernières générations élevées sans alternative idéologique, tout juste n'ont-ils connu que l'alternance...) soit parce qu'il est naturellement clivant (UPR, FN). 

C'est ainsi que j'interprète l'absence d'une cohorte de Marcheurs sur les espaces de discussions consacrés. Quel est votre avis sur la question ? 

Les soutiens de Macrons font partie d'une classe sociale éduquée et sont parmi les plus bruyants et les plus visibles médiatiquement.
Ce qui explique leur relatif faible nombre sur les réseaux sociaux politiques, c'est qu'ils ont pour s'exprimer les médias de masse traditionnels et n'ont pas besoin d'avoir recours à des médias alternatifs.
Quand vous distinguez les walkers d'un côté et le système qui les soutient de l'autre, vous faites une erreur à mon avis, car ils sont un seul et même groupe.

 

 

 

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 11 486 messages
Forumeur alchimiste‚ 106ans
Posté(e)
il y a 17 minutes, PLS maker a dit :

C'est juste faux. Ils sont de plus en plus nombreux les diplômés du supérieur, les lauréats de bac technologiques et professionnels à connaître un chômage de plus en plus long. 

Comment pourrait-il en être autrement alors que le nombre de chômeurs excède, et de loin, le nombre d'emplois à pourvoir ? 

Surtout que c'est vicieux : ceux qui ont un cursus scolaire et universitaire et qui trouvent un travail, aussi modeste soit-il, pousse davantage la partie de la population la plus fragile sur ce plan vers un chômage de durée plus longue (les non diplômés et les personnes d'âge mûr aux qualifications désormais obsolètes). 

j'ai employé une mauvaise formule ...par trouver du travail j'entends se le procurer ... l'esprit d'entreprise est inexistant dans l'esprit de la plupart de  nos chômeurs ...pourtant nous avons une grande marge de manœuvre ...si on exclu les auto entrepreneurs qui sont pourtant une alternative très acceptable au chômage ,nous sommes loin derrière tous les pays plus ou moins développés éonomiquement en Europe ...nos diplômés sont donc soit des incapables ,soit des froussards ...Ils ont profité de l'argent du contribuable qui a financé leurs études ,et ils attendent de la société passivement qu'elle lui donne encore du boulot au lieu de rendre par les compétences qu'ils ont acquis gratuitement,un peu de leur savoir au service de l'emploi .... 

  Pour les créations d'entreprises avec 1 à 10 salariés, la France arrive très loin derrière l'Allemagne et le Royaume-Uni mais aussi le Portugal, l'Espagne ou la Roumanie

Modifié par stvi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PLS maker Membre 1 309 messages
Un Marx et ça repart‚ 29ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, stvi a dit :

j'ai employé une mauvaise formule ...par trouver du travail j'entends se le procurer ... l'esprit d'entreprise est inexistant dans l'esprit de la plupart de  nos chômeurs ...

Je vois, merci pour la précision !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 6 745 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, stvi a dit :

j'ai employé une mauvaise formule ...par trouver du travail j'entends se le procurer ... l'esprit d'entreprise est inexistant dans l'esprit de la plupart de  nos chômeurs ...pourtant nous avons une grande marge de manœuvre ...si on exclu les auto entrepreneurs qui sont pourtant une alternative très acceptable au chômage ,nous sommes loin derrière tous les pays plus ou moins développés éonomiquement en Europe ...nos diplômés sont donc soit des incapables ,soit des froussards ...

  Pour les créations d'entreprises avec 1 à 10 salariés, la France arrive très loin derrière l'Allemagne et le Royaume-Uni mais aussi le Portugal, l'Espagne ou la Roumanie

vu ce que pensent certains sur entrepreneuriat , cf le topic sur le discours de la gare, on comprend en partie le pourquoi de cette interrogation

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PLS maker Membre 1 309 messages
Un Marx et ça repart‚ 29ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, stvi a dit :

pourtant nous avons une grande marge de manœuvre ...si on exclu les auto entrepreneurs qui sont pourtant une alternative très acceptable au chômage ,nous sommes loin derrière tous les pays plus ou moins développés éonomiquement en Europe ...nos diplômés sont donc soit des incapables ,soit des froussards ...

D'une, le statut d'auto-entrepreneur est extrêmement précaire en France, et peu viable à grande échelle, puisque la réussite d'une minorité suppose le maintient dans la précarité, ou bien la défaite économique, des autres. 

De deux, c'est sans doute une question de mentalité ou d'éducation économique, parler d'incapacité ou de froussardise relève largement de la caricature. Risquer son argent n'est pas un comportement forcément bien vu chez les uns, tandis que d'autres pointeront l'inanité, à long terme, d'une économie basée sur l'entreprenariat, comme dans les pays d'Asie où, certes, toute rue est pourvue de son petit magasin, mais où ce qui est vendu est tellement merdique (pas beaucoup de rentrée d'argent, l'approvisionnement se tourne donc vers les produits les moins chers, produit en masse et de mauvaise qualité) qu'il commence à vivre en partie des aides de l'Etat X) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dolùr Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)

C'est "l'esprit d'entreprise" qui crée l'emploi ? C'est nouveau ça vient de sortir. C'était la demande auparavant, les carnets de commandes des entreprises, mais ça a dû changer avec Macron.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Antichrist Membre 1 085 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Dolùr a dit :

C'est "l'esprit d'entreprise" qui crée l'emploi ? C'est nouveau ça vient de sortir. C'était la demande auparavant, les carnets de commandes des entreprises, mais ça a dû changer avec Macron.

avec la mondialisation...le carnets de commande plein...n'implique pas l'embauche local

c'est la limite du keysianisme...

 

donc oui...l'esprit d'entreprenariat est céatrice d'embauche...

en gros.."vous n'avez pas d'emploie...créer le votre."

bougez vous ou mourez

Modifié par Antichrist
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dolùr Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)

Le fameux avocat du Pérou, hyper gourmand en eau, importé par porte-conteneurs géants pour être vendu dans le métro parisien par des types plus ou moins déclarés ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dolùr Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)

Pas de réponse... Ou peut-être le faux jean qui a fait le tour de la planète avant de retrouver en C&A à 30 euros sur lequel les amis de de stvi margent comme des porcs mais où les petites mains qui font le taf sont payées quelques cents d'euros ?

 

Quel bel avenir pour nos enfants, on a hâte.

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dolùr Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)

Des gens pas trop cons qui ne t'endorment pas avec du "esprit d'entreprise" blabla :

 

 

À Vancouver, on crée des fermes urbaines pour offrir nourriture et emploi aux plus démunis

17 juin 2017 / par Diane Deswarte
FacebookTwitter
 
 

Vancouver fait une fois de plus preuve d’exemplarité en termes d’écologie grâce à son réseau croissant de fermes urbaines qui procure des emplois et de la nourriture à des personnes en situation de précarité.

 

https://lareleveetlapeste.fr/a-vancouver-on-cree-fermes-urbaines-offrir-nourriture-emploi-aux-plus-demunis/

 

Il y a 5 heures, cheuwing a dit :

vu ce que pensent certains sur entrepreneuriat , cf le topic sur le discours de la gare, on comprend en partie le pourquoi de cette interrogation

Des gens n'ont que leur force de travail à vendre : on n'est pas tous né avec du capital pour sa lancer, ni reçu l'éducation pour. Ce n'est pas une raison pour laisser crever ces gens.

 

Et aux dernières nouvelles, on n'est pas encore, quoique, dans la dictature de l'entreprenariat : si Micheline a envie d'être employée, je ne vois pas en quoi cela justifierait qu'on l'a traite comme de la merde en pétant sa protection sociale et son code du travail.

Modifié par Dolùr
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 6 745 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
il y a 29 minutes, Dolùr a dit :

Des gens n'ont que leur force de travail à vendre : on n'est pas tous né avec du capital pour sa lancer, ni reçu l'éducation pour. Ce n'est pas une raison pour laisser crever ces gens.

mon père simple CAP, 0 capital , a commencé dans notre garage et à juste utiliser sa détermination

voilà encore pourquoi entreprenariat a du mal en France, tout de suite ça pense capital et niveau d'éducation

il y a 29 minutes, Dolùr a dit :

 

Et aux dernières nouvelles, on n'est pas encore, quoique, dans la dictature de l'entreprenariat : si Micheline a envie d'être employée, je ne vois pas en quoi cela justifierait qu'on l'a traite comme de la merde en pétant sa protection sociale et son code du travail.

je n'ai jamais dit ça, ce que je constate c'est plutôt autre chose , dans ce dit topic quand un entrepreneure réussit un peu alors tout de suite il est classé dans le méchant patron/bourgeois/libéral

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dolùr Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)

C'est quoi pour toi la réussite aussi ? C'est p't'être pour ça que t'es suspect pour quelques uns... Moi je m'en branle qu'un gugus gagne des biftons sur le dos des autres. La réussite c'est que moi et les miens soyons heureux et en bonne santé. Voila.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 6 745 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, Dolùr a dit :

C'est quoi pour toi la réussite aussi ? C'est p't'être pour ça que t'es suspect pour quelques uns... Moi je m'en branle qu'un gugus gagne des biftons sur le dos des autres. La réussite c'est que moi et les miens soyons heureux et en bonne santé. Voila.

et hop dans la caricature tout de suite, il a toujours travaillé tout seul à son compte, avec 0 employé

ça réussite a été juste que mon frère et moi ayons des études supérieures, et que lui puisse vivre à son rythme sans avoir d'employeur sur son dos .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dolùr Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)

Ton frère c'est pas la France.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 6 745 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
à l’instant, Dolùr a dit :

Ton frère c'est pas la France.

 

j'ai dit mon père, tu as du mal à suivre la conversation

c'était juste un contre exemple sur la caricature  de l’entrepreneur que tu dépeint plus haut

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dolùr Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)

avec un "s" dépeindre, si tu tiens à faire le chieur. Parce que réduire une analyse à son cercle familiale ce n'est pas de la caricature ?

 

Ah d'accord.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PLS maker Membre 1 309 messages
Un Marx et ça repart‚ 29ans
Posté(e)
il y a 28 minutes, cheuwing a dit :

mon père simple CAP, 0 capital , a commencé dans notre garage et à juste utiliser sa détermination

... et un contexte économique et social plus propice qu'aujourd'hui. 

Normal qu'on parle en terme de "niveau d'éducation" aujourd'hui : les diplômés de l'université qui en sont rendus à accepter ou entreprendre à un niveau inférieur à ce qu'ils visaient au départ avec les études faites poussent vers le bas les plus faibles en terme de niveau d'éducation... La France est également connue, sans doute pas à tort, pour l'importance concédée à la nature et à la hauteur du diplôme. En tout cas pour l'accès à l'emploi salarié. Pas étonnant que cette vision déteigne sur ce que l'on pense de l'accès à l'entreprenariat. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 6 745 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Dolùr a dit :

avec un "s" dépeindre, si tu tiens à faire le chieur. Parce que réduire une analyse à son cercle familiale ce n'est pas de la caricature ?

 

Ah d'accord.

donc reprendre sur une faute c'est ça ton ultime argument ?

donc je vais recommencer

tu as affirmé que pour être entrepreneur il faut du capital et de l'éducation , je t'ai juste démontré que c'était faux par cet exemple

pourquoi je dis caricature, c'est quand on utilise le terme dictature entrepreneuriale, tu balances un " quelqu'un se fait du bifton sur les autres"

 

il y a 5 minutes, PLS maker a dit :

... et un contexte économique et social plus propice qu'aujourd'hui. 

Normal qu'on parle en terme de "niveau d'éducation" aujourd'hui : les diplômés de l'université qui en sont rendus à accepter ou entreprendre à un niveau inférieur à ce qu'ils visaient au départ avec les études faites poussent vers le bas les plus faibles en terme de niveau d'éducation... La France est également connue, sans doute pas à tort, pour l'importance concédée à la nature et à la hauteur du diplôme. En tout cas pour l'accès à l'emploi salarié. Pas étonnant que cette vision déteigne sur ce que l'on pense de l'accès à l'entreprenariat. 

Merci pour cette explication

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dolùr Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)

Tu prends le choux parce que j'ai une coquille, tu ne vas pas en plus me les péter quand je te reprends sur une faute ? Donc bon si tu tiens à rester gentil, je reste gentil. Si tu commences à chercher, c'est différent.

 

Excuse mais tout le monde n'est pas comme ton frère. Et genre un ophtalmo ça marge pas mal tu vois sans trop forcer. Donc l'entrepreneur solo qui sue sang et eau, ça va quoi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant