Aller au contenu

Quand Israël ferme son audiovisuel public


DroitDeRéponse

Messages recommandés

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 77 811 messages
49ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)

https://www.franceinter.fr/monde/quand-israel-ferme-brutalement-son-audiovisuel-public

 

La chaîne publique israélienne "1" a fermé mardi soir, après 49 ans de diffusion. La présentatrice de la grande émission d'informations du soir de cette chaîne, "Mabat" (Regarde), a annoncé les larmes aux yeux qu'il s'agissait de la toute dernière édition. Elle venait de recevoir un texto de ses supérieurs le lui annonçant. Une fin volontairement anticipée, alors que c'est le 15 mai, que l'IBA doit être remplacée par la Public Broadcasting Corporation (PBC).

.........

Officiellement, la réforme visait à dynamiser un service public à bout de souffle et à regagner une partie du terrain perdu face aux chaînes privées. Officiellement, la volonté d'emprise de Benyamin Netanyahu sur l'information passe aux yeux de nombreux commentateurs israéliens pour un facteur primordial de la crise. Selon les syndicats de la télévision publique, le Premier ministre trouvait depuis longtemps les journalistes "indociles".

L'ancien responsable des journalistes israéliens explique que "c'est une revanche du gouvernement qui considère que les journalisteS sont des ennemis".

Une nouvelle structure devrait commencer à émettre à partir de lundi, mais elle devrait compter moitié moins de salariés. Les informations devraient être traitées par un nouvel organisme sous contrôle d'Etat. L'indépendance de l'information ne semble donc pas assurée.

 

===================================================

http://geopolis.francetvinfo.fr/bureau-moyen-orient/2017/05/10/israel-ils-apprennent-en-direct-la-fermeture-de-leur-chaine.html

 

L’avenir de la radio-télévision publique a été au centre d’un long bras de fer entre le Premier ministre Benjamin Netanyahou et son ministre des Finances Moshe Kahlon, le premier ne voulant plus d’une réforme qu’il avait d’abord soutenue alors que le second tenait à ce qu’elle soit menée à bien à cause de l’importance des sommes déjà investies dans le projet. Netanyahou est allé jusqu’à brandir la menace de provoquer des élections anticipées si un accord n’était pas trouvé. Le bras de fer a été résolu fin mars grâce à un montage complexe. Officiellement, la réforme visait à dynamiser un service public à bout de souffle et à regagner une partie du terrain perdu face aux chaînes privées.

La volonté d’emprise de Netanyahou sur l’information passe cependant aux yeux de nombreux commentateurs israéliens pour un facteur primordial de la crise. Ces dernières années, le chef du gouvernement israélien s’est vu accusé de mener une guerre sans merci à certains journaux « hostiles » à son pouvoir, à l’instar du Haaretz qui a révélé de nombreuses affaires de corruption dans lesquelles la justice tente depuis d’établir son degré d’implication. Le 8 janvier dernier, la deuxième chaîne de télévision israélienne dévoilait le contenu d’un entretien de plusieurs heures avec le patron du quotidien à grand tirage Yediot Aharonot (« les dernières nouvelles »). Il se résume à un compromettant marchandage : moyennant une couverture favorable de sa personne, Netanyahou consentait à rendre payant le journal concurrent « Israel Hayom », financé par l’un de ses proches, le milliardaire juif américain, Sheldon Adelson.

 

================================================================

Peuple d'Israël , ne te trompes tu pas de Moïse ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 72ans Posté(e)
Pales Membre 18 837 messages
Forumeur vétéran‚ 72ans‚
Posté(e)
il y a une heure, DroitDeRéponse a dit :

https://www.franceinter.fr/monde/quand-israel-ferme-brutalement-son-audiovisuel-public

 

La chaîne publique israélienne "1" a fermé mardi soir, après 49 ans de diffusion. La présentatrice de la grande émission d'informations du soir de cette chaîne, "Mabat" (Regarde), a annoncé les larmes aux yeux qu'il s'agissait de la toute dernière édition. Elle venait de recevoir un texto de ses supérieurs le lui annonçant. Une fin volontairement anticipée, alors que c'est le 15 mai, que l'IBA doit être remplacée par la Public Broadcasting Corporation (PBC).

.........

Officiellement, la réforme visait à dynamiser un service public à bout de souffle et à regagner une partie du terrain perdu face aux chaînes privées. Officiellement, la volonté d'emprise de Benyamin Netanyahu sur l'information passe aux yeux de nombreux commentateurs israéliens pour un facteur primordial de la crise. Selon les syndicats de la télévision publique, le Premier ministre trouvait depuis longtemps les journalistes "indociles".

L'ancien responsable des journalistes israéliens explique que "c'est une revanche du gouvernement qui considère que les journalisteS sont des ennemis".

Une nouvelle structure devrait commencer à émettre à partir de lundi, mais elle devrait compter moitié moins de salariés. Les informations devraient être traitées par un nouvel organisme sous contrôle d'Etat. L'indépendance de l'information ne semble donc pas assurée.

 

===================================================

http://geopolis.francetvinfo.fr/bureau-moyen-orient/2017/05/10/israel-ils-apprennent-en-direct-la-fermeture-de-leur-chaine.html

 

L’avenir de la radio-télévision publique a été au centre d’un long bras de fer entre le Premier ministre Benjamin Netanyahou et son ministre des Finances Moshe Kahlon, le premier ne voulant plus d’une réforme qu’il avait d’abord soutenue alors que le second tenait à ce qu’elle soit menée à bien à cause de l’importance des sommes déjà investies dans le projet. Netanyahou est allé jusqu’à brandir la menace de provoquer des élections anticipées si un accord n’était pas trouvé. Le bras de fer a été résolu fin mars grâce à un montage complexe. Officiellement, la réforme visait à dynamiser un service public à bout de souffle et à regagner une partie du terrain perdu face aux chaînes privées.

La volonté d’emprise de Netanyahou sur l’information passe cependant aux yeux de nombreux commentateurs israéliens pour un facteur primordial de la crise. Ces dernières années, le chef du gouvernement israélien s’est vu accusé de mener une guerre sans merci à certains journaux « hostiles » à son pouvoir, à l’instar du Haaretz qui a révélé de nombreuses affaires de corruption dans lesquelles la justice tente depuis d’établir son degré d’implication. Le 8 janvier dernier, la deuxième chaîne de télévision israélienne dévoilait le contenu d’un entretien de plusieurs heures avec le patron du quotidien à grand tirage Yediot Aharonot (« les dernières nouvelles »). Il se résume à un compromettant marchandage : moyennant une couverture favorable de sa personne, Netanyahou consentait à rendre payant le journal concurrent « Israel Hayom », financé par l’un de ses proches, le milliardaire juif américain, Sheldon Adelson.

 

================================================================

Peuple d'Israël , ne te trompes tu pas de Moïse ?

Non c'est Moïse (Netanyahou) qui c’était trompé sur son "Peuple"..........................Décidément ici c'est une autre "Histoire"qui Recommence?

Mais a quoi pouvions nous nous entendre de ce "Peuple élu"?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 77 811 messages
49ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)
il y a 2 minutes, Pales a dit :

Non c'est Moïse qui c’était trompé sur son "Peuple"..........................Décidément ici c'est l'histoire Recommence?

Mais a quoi pouvions nous nous entendre de ce "Peuple élu"?

Ta dernière phrase est raciste .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 72ans Posté(e)
Pales Membre 18 837 messages
Forumeur vétéran‚ 72ans‚
Posté(e)
il y a 26 minutes, DroitDeRéponse a dit :

Ta dernière phrase est raciste .

En quoi est-il Raciste de parler du Peuple élu (ou Peuple choisi)?

Wikipédia serait-il Raciste?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Peuple_élu

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 77 811 messages
49ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)
il y a 16 minutes, Pales a dit :

En quoi est-il Raciste de parler du Peuple élu (ou Peuple choisi)?

Wikipédia serait-il Raciste?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Peuple_élu

 

Ce n'est pas ca qui est raciste . Tu essentialises le juif . C'est raciste .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 72ans Posté(e)
Pales Membre 18 837 messages
Forumeur vétéran‚ 72ans‚
Posté(e)
il y a 9 minutes, DroitDeRéponse a dit :

Ce n'est pas ca qui est raciste . Tu essentialises le juif . C'est raciste .

Et Alors?.......... nous sommes tous d'Origine Juive (Hébreux d'antan)

Ils le sont Tout autant que TOI.................."Raciste"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 49ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 77 811 messages
49ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)
Il y a 6 heures, Pales a dit :

Et Alors?.......... nous sommes tous d'Origine Juive (Hébreux d'antan)

Heu non , le caucasien n'est pas sémitique. Pour répondre à ta question , nous pouvons attendre d'une des rares démocraties de la région qu'elle dégage aux prochaines élections netanyahou. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.
×