Aller au contenu

Messages recommandés

Membre, 29ans Posté(e)
Elwing65 Membre 9 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

:hello: Bonjour à toutes et à tous, :hello:

Je suis nouvelle sur ce forum, je suis une jeune étudiante qui à toute sa vie devant elle. 
Je suis ici, sur ce forum, pour discuter sur un problème qui est:  le cancer.
(Pour ma part, c'est surtout celui du poumon qui s'est généralisé, mais ma question peut être aussi sur tous les cancers en générale, car je souhaite que ce forum puisse être accessible pour tout le monde, avec des conseils, des expériences, des discussions qui permettront à beaucoup de personne de pouvoir trouver réconfort, réflexion et discuter sur ce sujet.)

Pour ma part, je vous présente mon histoire:

J'ai une jeune belle future maman qui est formidable. Celle-ci n'a jamais touché une cigarette et ni alcool, et pourtant la vie je ne sais pourquoi lui à fait naître un cancer en elle.

Toute d'abord, celui-ci fut au sein, elle fut opérer puis les médecins se sont rendus compte que par malchance des résidus se sont installer aux poumons (on a pas vu tout de suite)... la maladie à très vite grandit. Cela s'est généralisé et rependus partout dans son corps.(de la jambe à la tête... et cela malgré la chimio).
 

I) Je souhaiterai avoir des avis : sur les personnes ayant eu ce cancer (ou un autre) et les avis des proches qui ont accompagnés ce cancer:

D'une part, comment avez-vous réagis?

Pour ceux qui ont eu/ont le cancer: 
Quels ont été les mots qui vous ont réconforter, qui vous ont donnés des forces pour combattre la maladie?
Quels ont été vos meilleures souvenir malgré tout dans ces moments sombres? (je suis désolé de vous remémorer cela)
Est-ce que vous avez eu peur de vous retrouver seul?


(Le bute de ces questions sont pour pouvoir aider ma futur belle maman le mieux possible, avec des mots et des choses simples. Qui puisse lui donner un certain réconfort et des forces aussi pour ne pas baisser les bras. Car je suis bien consciente, que la maladie à combattre tous les jours n'est pas de tout repos. Elle fait passer par des moments délicats: où soit même l'on commence à se perdre et à ce poser toutes les questions du monde ou bien... elle nous ronge tellement que l'on arrive même plus à penser.)
 

Pour ceux dont l'entourage a eu un cancer:
Comment vous, vous avez fait pour être réconforter (où comment avez-vous fait pour réconforter votre conjoint si sa maman, membre de la famille est atteint du cancer).
Comment avez-vous organisez votre journée, (entre aller voir la personne, faire les papiers, le manque de sommeils etc...)
Comment vous vous êtes changer les idées? (où comment avez-vous changer les idées de votre conjoints etc...)

J'ai mon homme qui est juste majestueux et courageux ainsi que ma futur belle petite soeur. Lui, il est auprès de sa mère tous les jours et il est témoin de tous ces moments: le manque de cohérence de sa maman, les moments de silence, les moment ou celle-ci délire, les moments où elle a mal, les moments de doutes où l'on a peur de perdre sa mère, où on est impuissant face aux crises, le moment ou celle-ci demande à partir... 
Quels ont été les mots qui vous ont aider pour vous et réconforter.  (Par moment, j'ai peur de ne rien pouvoir faire pour lui et elle, mais j'aimerai [je sais qu'on peut pas tout apaiser], mais de pouvoir l'aider à se relever. Je souhaiterai être au plus prêt de lui et d'essayer pour lui).


II) Les avis des médecins :

Est-ce que les médecins ont été réactif pour vous? Est-ce que vous vous êtes senti soutenu? et aider?
Car par moment j'ai l'impression que les médecins ne savent pas trop dire les choses, et quand ils nous le partagent, ils ont l'aire froid (du genre c'est normal pour eux)

Quels ont été les traitements données ? (morphing, anti-douleur, contre l’anxiété etc...)
Avez-vous été toujours prévenu de chaque progression?
Les infirmières vous ont-ils bien entourés?

III) N'hésitez pas :

N'hésitez vraiment pas à partager vos expériences et vos questions/réponses, beaucoup ont besoin d'un endroit ou pouvoir discuter et se réfugier. Tout comme eux, j'en fais partie et je souhaite rendre ce moments actifs ou l'on peut essayer ensemble de trouver des "solutions" ou de se sentir moins seul et impuissant face à cela.

 

Je vous remercie pour tous vos messages, pour vos conseils, et bon courage à vous toutes et tous !

Bonne journée / Bonne soirée

"Une jeune étudiante"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, scientifique, Posté(e)
Répy Membre 20 399 messages
scientifique,
Posté(e)
Il y a 7 heures, Elwing65 a dit :

:hello: Bonjour à toutes et à tous, :hello:

Je suis nouvelle sur ce forum, je suis une jeune étudiante qui à toute sa vie devant elle. 
Je suis ici, sur ce forum, pour discuter sur un problème qui est:  le cancer.
(Pour ma part, c'est surtout celui du poumon qui s'est généralisé, mais ma question peut être aussi sur tous les cancers en générale, car je souhaite que ce forum puisse être accessible pour tout le monde, avec des conseils, des expériences, des discussions qui permettront à beaucoup de personne de pouvoir trouver réconfort, réflexion et discuter sur ce sujet.)

......

Pour ceux dont l'entourage a eu un cancer:
Comment vous, vous avez fait pour être réconforter (où comment avez-vous fait pour réconforter votre conjoint si sa maman, membre de la famille est atteint du cancer).
Comment avez-vous organisez votre journée, (entre aller voir la personne, faire les papiers, le manque de sommeils etc...)
Comment vous vous êtes changer les idées? (où comment avez-vous changer les idées de votre conjoints etc...)

......

Bonne journée / Bonne soirée

"Une jeune étudiante"

En 1995, ma femme a été opérée d'un cancer du sein, profond mais très localisé. Il s'en est suivi des séances de chimio éprouvantes puis une série de séances de "rayons".     Elle est encore en vie 22 ans  plus tard !

Il n'y a pas un cancer mais des cancers !

ils varient en gravité et en vitesse d'évolution selon la personne, l'organe touché et le type de cellules. Donc on ne peut pas généraliser.

Le malade a besoin de soutient affectif mais au fond, il seul face à sa maladie. Quoi qu'on dise, c'est son mental qui compte.

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 34ans Posté(e)
sirielle Membre 6 890 messages
Maitre des forums‚ 34ans‚
Posté(e)

Un proche à moi a eu un cancer qui s'est généralisé mais comme il évitait au maximum les médecins afin de s'épargner une mauvaise nouvelle, et peut-être aussi par méfiance, il n'a été diagnostiqué en urgence qu'à un stade où seuls les soins palliatifs étaient encore possibles. Il est décédé par la suite en quelques jours à l'hôpital. J'ai eu la chance d'avoir quand même le temps de lui rendre visite une fois à l'hôpital.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
Elwing65 Membre 9 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

Bonjour, merci pour vos réponses !

C'est dure à ces moments là d'essayer de "raisonner" une personne. En même temps, il faut avouer le cancer fait peur mais aussi le traitement contre le cancer est effrayant . Car j'entends beaucoup de personne qui refuse d'être soigner. (Peut-être qu'on en parle pas assez suffisamment de ces traitements etc... et les personnes ne savent à quoi s'attendre)
Actuellement, j'ai ma futur belle maman en soin palliatif, sauf que pour elle, malheureusement se sont les médecins qui en soit, n'ont pas réussis à voir les choses plutôt ... Et du coup, nous ne pouvons plus qu'attendre.

Je vous remercie en tout cas d'avoir prie le temps de partager un petit bout de votre histoire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 57ans Posté(e)
eriu Membre 5 923 messages
Maitre des forums‚ 57ans‚
Posté(e)

Bonjour ,

Ce que j'ai appris en ce qui concerne le cancer c'est que l'âge de la personne peut entraîner une accélération dans son développement . La prolifération des cellules cancéreuses sera plus agressive chez une personne jeune .....

De plus il y a des familles qui ont des terrains plus propice à développer des cancers que d'autres ...

Je rejoins un forumeur dans la puissance du mental ...

De même , la somatisation peut aussi influer ....aprés un choc ( comme le diabète de type 2)

Pour l'entourage , très proche surtout on a tendance à "mettre le couvercle" comme on dit , alors que la personne souffrante à besoin de pouvoir en parler ....( ce n'est pas une généralité ) et même le mot effraie ou dérange ....Etre à l'écoute , simplement n'est pas simple ....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
Elwing65 Membre 9 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

Ma tante ayant eu un cancer du sein, elle aussi, a eu beaucoup de chance de pouvoir y survivre.
Elle fut très bien encadré, que ce soit pour le diagnostique, l’hospitalisation,  l'opération mais aussi la rééducation !
Elle est passer aussi par des épreuves, ou elle parlait que si elle n'avait pas se fameux mentale dont vous parlez, cela aurait été très pénible pour elle.

En tout cas, comme vous avez dit, cela varie d'une personne à une autre.

Pour ma belle maman, elle a un mentale d'acier mais la maladie lui a pas fait de cadeau. Cela fait moins de un ans demi qu'elle s'est fait opérée du cancer du sein, et voilà que cela s'est prit au poumon et tout au reste.

D’où l'importance de toujours faire des contrôles et cela peut importe la situation dans laquelle on se trouve (même si celui-ci est désagréable). Car quelque part, il y a sans doute eu un manque de vigilance pour que l'on arrive à là.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
Elwing65 Membre 9 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

Merci Eric pour votre réponse !

Oui, malheureusement je vois bien ce que vous dîtes
Ma tante avait plus 60 ans quand elle a eu ce cancer.
Ma belle maman a moins de 50 ans .
 

Après, j'avoue que rester seulement à l'écoute est une chose qui est pas évident. Mon homme écoute sa maman, et moi j'écoute l'impuissance de mon homme. Bien que mon homme, je le trouve très costaud mentalement, je ne sais quoi faire pour trouver par moment les mots juste, ou ne serait-ce lui changer les idées. (j'ai l'impression que c'est un peu moi qui est pas costaud face à cette situation)
 

Quel est ce forum Eric? cela m’intéresserait de savoir!

:give_rose:Encore merci de ce petit partage :give_rose:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 57ans Posté(e)
eriu Membre 5 923 messages
Maitre des forums‚ 57ans‚
Posté(e)
il y a 5 minutes, Elwing65 a dit :

Merci Eric pour votre réponse !

Oui, malheureusement je vois bien ce que vous dîtes
Ma tante avait plus 60 ans quand elle a eu ce cancer.
Ma belle maman a moins de 50 ans .
 

Après, j'avoue que rester seulement à l'écoute est une chose qui est pas évident. Mon homme écoute sa maman, et moi j'écoute l'impuissance de mon homme. Bien que mon homme, je le trouve très costaud mentalement, je ne sais quoi faire pour trouver par moment les mots juste, ou ne serait-ce lui changer les idées. (j'ai l'impression que c'est un peu moi qui est pas costaud face à cette situation)
 

Quel est ce forum Eric? cela m’intéresserait de savoir!

:give_rose:Encore merci de ce petit partage :give_rose:

Je pense que vous vous adressez à moi ( sourire ) c'est eriu mon pseudo :o)

En parlant d'un forumeur , ce n'était pas d'un forum dont je parlais mais d'une personne plus haut qui s'exprimait et ( mea culpa) je n'ai pas retenu le pseudo !

L'écoute n'est pas l'unique attitude mais c'est à mon sens la plus difficile ....car on ne peut s'empêcher de minimiser , ou de commenter etc .....on fait ce que l'on peut et l'écoute pure et vraiment difficile :o)

Pour avoir vécu la perte d'un enfant , les gens changent de trottoir quand ils vous croise ( pas par insensibilité ou dédain mais plus parce qu'ils ne savent pas quoi vous dire et c'est me semble t'il ce que l'on retrouve face au cancer ou toute autre maladie grave ....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
Elwing65 Membre 9 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

Oups oui pardon Eriu T.T (c'est le matin sans doute, je ne suis pas encore réveiller je crois Haha)

J'avoue que seulement écouter est bien compliqué, et je suis dans la situation !
Pour vous alors, il vous aurait seulement suffit de pouvoir parler? Même si l'autre ne peut répondre cela vous aurait-il fait quand même du bien?

Oui, c'est ce que l'on retrouve souvent ce moment ou les autres tournes "leur vestes" car ils ne savent plus quoi dire en soit. C'est pour cela que je souhaite avoir conseils pour ne pas non plus me retrouver à faire cela avec mon propre homme (ou me sentir complétement inutile) . Car il faut avouer que par moment nous sommes en manque de ressource car nous sommes aussi impuissant.

Mais si quelque part, vous me dite que l'écoute fait énormément, alors on peut malgré tout être content de pouvoir être utile ainsi, en tendant seulement une oreille. Car tout ce que je souhaite malgré tout c'est leur "bien".
 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 57ans Posté(e)
eriu Membre 5 923 messages
Maitre des forums‚ 57ans‚
Posté(e)
il y a 4 minutes, Elwing65 a dit :

Oups oui pardon Eriu T.T (c'est le matin sans doute, je ne suis pas encore réveiller je crois Haha)

J'avoue que seulement écouter est bien compliqué, et je suis dans la situation !
Pour vous alors, il vous aurait seulement suffit de pouvoir parler? Même si l'autre ne peut répondre cela vous aurait-il fait quand même du bien?

Oui, c'est ce que l'on retrouve souvent ce moment ou les autres tournes "leur vestes" car ils ne savent plus quoi dire en soit. C'est pour cela que je souhaite avoir conseils pour ne pas non plus me retrouver à faire cela avec mon propre homme (ou me sentir complétement inutile) . Car il faut avouer que par moment nous sommes en manque de ressource car nous sommes aussi impuissant.

Mais si quelque part, vous me dite que l'écoute fait énormément, alors on peut malgré tout être content de pouvoir être utile ainsi, en tendant seulement une oreille. Car tout ce que je souhaite malgré tout c'est leur "bien".
 

Je ne pense pas que les gens tournent "leur vestes" , je crois vraiment que c'est très dur d'aborder quelqu'un ayant vécu un drame ...perso je vais très bien, et j'en parle sans me sentir mal en aucune manière ...c'était simplement pour faire le lien ...je crois que votre questionnement prouve à quel point vous êtes "utile" pour reprendre votre terme ....ce sont des situations ou tout le monde ( l'entourage proche) souffre et essaie d'avancer ...être fort c'est aussi pleurer devant la ou les personnes concernées , touchées de près ...être fort c'est s'autoriser à dire son impuissance, ses doutes...verbaliser ...alors je crois que fort vous l'êtes ...vous ne pouvez pas arrêter la maladie , vous n'êtes pas maître de la situation et donc pas coupable ...et souvent c'est le sentiment qui prévaut ! c'est terriblement compliqué et frustrant ...:o)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 57ans Posté(e)
eriu Membre 5 923 messages
Maitre des forums‚ 57ans‚
Posté(e)

Je dois y aller mais je vous dis bon courage et ne soyez pas trop exigent envers vous-même :o)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
Elwing65 Membre 9 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)
il y a 7 minutes, eriu a dit :

Je ne pense pas que les gens tournent "leur vestes" , je crois vraiment que c'est très dur d'aborder quelqu'un ayant vécu un drame ...perso je vais très bien, et j'en parle sans me sentir mal en aucune manière ...c'était simplement pour faire le lien ...je crois que votre questionnement prouve à quel point vous êtes "utile" pour reprendre votre terme ....ce sont des situations ou tout le monde ( l'entourage proche) souffre et essaie d'avancer ...être fort c'est aussi pleurer devant la ou les personnes concernées , touchées de près ...être fort c'est s'autoriser à dire son impuissance, ses doutes...verbaliser ...alors je crois que fort vous l'êtes ...vous ne pouvez pas arrêter la maladie , vous n'êtes pas maître de la situation et donc pas coupable ...et souvent c'est le sentiment qui prévaut ! c'est terriblement compliqué et frustrant ...:o)

Oui, c'est vrais que j'arrivai pas à trouver vraiment un mot pour dire que les personnes ont juste peur d'être aussi impuissant que nous.

Je me pose oui beaucoup de question et je me dis que je ne suis pas la seule dans ces moments (d'où ce forum), je sais que la maladie est une chose dont je ne peux rien faire, je ne suis ni dieu, ni médecins.
Mais pour ce qui en est de l'entourage, c'est vrais que je peux sans doute essayer. Dans le cas où nous avons un minimum de compassion je dirai que l'on peut toujours faire quelque chose (comme vous avez dit ne serait-ce tendre une oreille)
Je vous remercie beaucoup pour ces mots.
Il faut s'autoriser oui à savoir lâcher prise pour pouvoir rebondir .

Comme on dit souvent, " Après la pluie le beau temps", tout est aussi une question de patience. C'est pas évident.

il y a 15 minutes, eriu a dit :

Je ne pense pas que les gens tournent "leur vestes" , je crois vraiment que c'est très dur d'aborder quelqu'un ayant vécu un drame ...perso je vais très bien, et j'en parle sans me sentir mal en aucune manière ...c'était simplement pour faire le lien ...je crois que votre questionnement prouve à quel point vous êtes "utile" pour reprendre votre terme ....ce sont des situations ou tout le monde ( l'entourage proche) souffre et essaie d'avancer ...être fort c'est aussi pleurer devant la ou les personnes concernées , touchées de près ...être fort c'est s'autoriser à dire son impuissance, ses doutes...verbaliser ...alors je crois que fort vous l'êtes ...vous ne pouvez pas arrêter la maladie , vous n'êtes pas maître de la situation et donc pas coupable ...et souvent c'est le sentiment qui prévaut ! c'est terriblement compliqué et frustrant ...:o)

Merci beaucoup, bonne journée à vous !!!!

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
Elwing65 Membre 9 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

Bonjour à toutes et à tous,  je souhaiterais avoir un renseignement qui peut relever des douloureux souvenir et je vous pries de bien m'excuser.  

Après le décès de la personne quelle papier devons nous procéder ? 

Ensuite,  pour le logement de la personne décédé vivant seule, comment cela se passe si ces enfants sont mineurs encore et n'ont qu'elle =$? Peuvent-ils rester encore pour une courte durée je temps de se retourner ? 

 

Je vous remercie 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
Elwing65 Membre 9 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)
Le 20/03/2017 à 09:25, eriu a dit :

Je ne pense pas que les gens tournent "leur vestes" , je crois vraiment que c'est très dur d'aborder quelqu'un ayant vécu un drame ...perso je vais très bien, et j'en parle sans me sentir mal en aucune manière ...c'était simplement pour faire le lien ...je crois que votre questionnement prouve à quel point vous êtes "utile" pour reprendre votre terme ....ce sont des situations ou tout le monde ( l'entourage proche) souffre et essaie d'avancer ...être fort c'est aussi pleurer devant la ou les personnes concernées , touchées de près ...être fort c'est s'autoriser à dire son impuissance, ses doutes...verbaliser ...alors je crois que fort vous l'êtes ...vous ne pouvez pas arrêter la maladie , vous n'êtes pas maître de la situation et donc pas coupable ...et souvent c'est le sentiment qui prévaut ! c'est terriblement compliqué et frustrant ...:o)

Merci beaucoup, bonne journée à vous !!!!

 

Bonjour à toute et à tous,

voilà, je vous annonce que ma belle maman est décédés de son cancer.

De dimanche à aujourd'hui celle-ci ne faisait que dormir sans manger, sa respiration était de plus en plus difficile chaque jour.

Maintenant les papiers, les démarches sont en cours.

Nous pouvons voir que désormais une chose est positif, c'est que celle-ci ne souffre plus, maintenant, il faut s'occuper de ceux qui sont encore là, car c'est eux qui ont besoin de nous à ce moment.

A toutes et tous ceux qui vivent ce moment, ne vous découragez pas, auriez-vous aimer que celle-ci vive encore ainsi pendant des jours voir des années?

Occupez vous de ceux dont aujourd'hui, ils ont besoin de vous et aujourd'hui c'est eux qui doivent devenir votre objéctifs de vie.

Pour moi c'est mon homme et sa sœur qui sont mes objectifs.

je vous souhaite bon courage...;

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 57ans Posté(e)
eriu Membre 5 923 messages
Maitre des forums‚ 57ans‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, Elwing65 a dit :

Merci beaucoup, bonne journée à vous !!!!

 

Bonjour à toute et à tous,

voilà, je vous annonce que ma belle maman est décédés de son cancer.

De dimanche à aujourd'hui celle-ci ne faisait que dormir sans manger, sa respiration était de plus en plus difficile chaque jour.

Maintenant les papiers, les démarches sont en cours.

Nous pouvons voir que désormais une chose est positif, c'est que celle-ci ne souffre plus, maintenant, il faut s'occuper de ceux qui sont encore là, car c'est eux qui ont besoin de nous à ce moment.

A toutes et tous ceux qui vivent ce moment, ne vous découragez pas, auriez-vous aimer que celle-ci vive encore ainsi pendant des jours voir des années?

Occupez vous de ceux dont aujourd'hui, ils ont besoin de vous et aujourd'hui c'est eux qui doivent devenir votre objéctifs de vie.

Pour moi c'est mon homme et sa sœur qui sont mes objectifs.

je vous souhaite bon courage...;

Bonjour elwing65 

Des moments difficiles , mais comme vous dîtes elle ne souffre plus ....très bon courage à vous et vos proches :o)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines après...
Membre, 29ans Posté(e)
Elwing65 Membre 9 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)
Le 20/03/2017 à 09:25, eriu a dit :

Je ne pense pas que les gens tournent "leur vestes" , je crois vraiment que c'est très dur d'aborder quelqu'un ayant vécu un drame ...perso je vais très bien, et j'en parle sans me sentir mal en aucune manière ...c'était simplement pour faire le lien ...je crois que votre questionnement prouve à quel point vous êtes "utile" pour reprendre votre terme ....ce sont des situations ou tout le monde ( l'entourage proche) souffre et essaie d'avancer ...être fort c'est aussi pleurer devant la ou les personnes concernées , touchées de près ...être fort c'est s'autoriser à dire son impuissance, ses doutes...verbaliser ...alors je crois que fort vous l'êtes ...vous ne pouvez pas arrêter la maladie , vous n'êtes pas maître de la situation et donc pas coupable ...et souvent c'est le sentiment qui prévaut ! c'est terriblement compliqué et frustrant ...:o)

Merci beaucoup, bonne journée à vous !!!!

 

Bonjour à toute et à tous,

La journée s'annonce avec plein de bon au cœur. Avec la famille, on se redresse tout doucement.
Épreuve difficile, mais pas insurmontable, il y a des rire et de pleures .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×