Aller au contenu

"Ma mère est toxique" Un sujet tabou


Kira

Messages recommandés

Animatrice, Fille infréquentable, 80ans Posté(e)
Kira Animatrice 23 847 messages
80ans‚ Fille infréquentable,
Posté(e)

L’idée d’une mère qui aime ses enfants, et qui pourtant, en arrive les torturer est aussi insoutenable que tabou… Un sujet complexe qu'Anne Marie Avouac a décrypté à travers le parcours de plusieurs victimes dans un documentaire diffusé ce mardi 21 février à 20h50 sur France 5. Interview

mere-toxique-documentaire-cineteve.jpg

Désirée de Lamarzelle : Quel constat avez-vous faite de l’ampleur du drame des mères ?

Anne Marie Avouac : J’ai constaté l’ampleur du drame des « mères toxiques » au fil de mes repérages. On n’imagine pas le nombre d’enfants qui ont souffert d’un lien toxique avec leur mère.
Pour eux c’était normal. Pourtant la manipulation perverse d’une mère est une arme de destruction si puissante que les adultes qui en ont souffert deviennent des adultes brisés.

Source et suite de l'article

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 43
  • Créé
  • Dernière réponse
Membre, 62ans Posté(e)
pila Membre 18 571 messages
Baby Forumeur‚ 62ans‚
Posté(e)

Complexes importants sans doute chez ces femmes. QI bas (et prise de conscience); frigidité...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 59ans Posté(e)
AREINE Membre 8 messages
Baby Forumeur‚ 59ans‚
Posté(e)

Sujet tabou en effet, il serait temps d'en parler.

J'ai rompu tout contact avec ma mère il y a plusieurs années, seule solution pour échapper à ses sévices.

Si tout le monde autour de moi le voyait, personne n'a jamais osé en parler...

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Ite missa est..., 74ans Posté(e)
l'abbe resina Membre 7 730 messages
74ans‚ Ite missa est...,
Posté(e)

Pas de pitié, une mère, une génitrice surtout,  ça s'abandonne. Point.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 40ans Posté(e)
hanss Membre 29 824 messages
Maitre des forums‚ 40ans‚
Posté(e)
il y a 5 minutes, l'abbe resina a dit :

Pas de pitié, une mère, une génitrice surtout,  ça s'abandonne. Point.

Tout le monde ne le peut pas . La meilleure chose reste la prise de conscience le detachement et la bonne distance.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 54 807 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

L'entretien est intéressant mais purée Marie Claire, les fautes et les mots manquants c'est dingue ! C'est pas possible celui qui a écrit cet article n'avait pas dormi depuis deux semaines :gurp:

Pour ceux qui voudraient vraiment travailler sur le problème, l'incontournable :

Résultat de recherche d'images

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 40ans Posté(e)
hanss Membre 29 824 messages
Maitre des forums‚ 40ans‚
Posté(e)

Il n’est pas question de l’excuser mais simplement de comprendre qu’elle ne pouvait pas faire autrement. Si elle pouvait faire autrement elle l’aurait fait, tout simplement.
Toute personne possède en elle les ressources nécessaires pour guérir.

Cela passe pas rompre, avoir une explication avec sa mère, pardonner ou pas.

 

 

 

Il y a des mères aussi qui ne veulent rien entendre et avec lesquelles il est impossible d'échanger. Ca serait trop difficile pour elles de voir la vérité en face. Il faut savoir aussi se faire une raison et s'attendre à ne jamais avoir ce que l'on veut à savoir les mots qui reparent un peu : je sais, désolé,e j'ai compris et je t'aime. La mienne c'est plutôt : la ferme je t'ai rien fait c'est toi qui cherche :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 40ans Posté(e)
hanss Membre 29 824 messages
Maitre des forums‚ 40ans‚
Posté(e)

Ah oui et y'a aussi le fameux : t'as déjà de la chance que je t'adresse la parole :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 54 807 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Ah très très sympa... 

Il y a toujours des gens qui te diront qu'elle pouvait faire autrement. Parce-que ça désoriente trop de "comprendre", ça engendre tout un tas d'autres choses sur lesquelles il devient parfois nécessaire de se repositionner. C'est souvent très long comme cheminement. Particulièrement lorsqu'on a pas eu la possibilité d'avoir une explication, et dans le meilleur des cas, des excuses.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 40ans Posté(e)
hanss Membre 29 824 messages
Maitre des forums‚ 40ans‚
Posté(e)

J'arrive à comprendre certaines choses depuis que je suis mère à mon tour. Certaines grossesses se passent mal , peuvent coincider avec des evenements malheureux etc... Est ce que certaines s'en prennent à leurs enfants inconsciemment pour ce genre de raisons. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 59ans Posté(e)
AREINE Membre 8 messages
Baby Forumeur‚ 59ans‚
Posté(e)

Les causes ont peu d'importance à partir du moment où la mère elle-même refuse de reconnaître quoi que ce soit.

Pas de dialogue possible, et pour les PN pas de guérison possible non plus.

Seule solution : FUIR

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 40ans Posté(e)
hanss Membre 29 824 messages
Maitre des forums‚ 40ans‚
Posté(e)

Les causes peuvent t'aider à comprendre que ce n'est pas toi le probléme.Evidemment rien ne devrait justifier ca mais au moins tu te dis que ce n'est pas ta personne qui est en cause Mais Elle Qui a un probléme.Parfois tu as beau fuir les marques sont là Quand meme.La fuite n'aide pas à se "soigner"Et avancer aprés évidemment il y a des personnes avec qui Il Vaut mieux ne plus jamais avoir de contacts.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Marpletree
Invités, Posté(e)
Invité Marpletree
Invité Marpletree Invités 0 message
Posté(e)

Le niveaux de toxicité chez un parent  peut être plus ou moins fort. Mais le poison distillé depuis l'enfance reste longtemps en nous. 

J'ai parfois l'impression de faire des choses pour moi même. Mais je me rends compte que c'est l'enfant en moi qui est restée prisonnière de l'image maternelle.

Je ne cherche plus a "régler mes comptes" avec mes parents, c'est totalement improductif et destructeur. 

Il n'y finalement que sur moi et sur l'image que j'ai de moi que je peux et dois agir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pantin contestataire, 77ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 38 008 messages
77ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)
Il y a 9 heures, AREINE a dit :

 

Seule solution : FUIR

Fuir, mais pas abandonné parce que après ça te rattrape, ne dit on pas que tu dois porter assistance à tes parents en toute circonstance , il en est de même de chaque côté , il me semble bien:hehe:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 54 807 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)
il y a 32 minutes, PINOCCHIO a dit :

Fuir, mais pas abandonné parce que après ça te rattrape, ne dit on pas que tu dois porter assistance à tes parents en toute circonstance , il en est de même de chaque côté , il me semble bien:hehe:

Alors ça c'est un truc, rétroactivement ça m'a terrorisée. Jamais je n'aurais pu prendre ma mère en charge, fut-elle sdf. Même décidé par un tribunal, pas moyen, je ne l'aurais pas prise en charge de quelque façon que ce soit. Je crois que j'aurais été prête à tout pour que JAMAIS elle ne gagne en confort grâce à moi. 

Ce n'est pas de la haine il ne faut pas s'y tromper. J'ai "compris" le pourquoi du comment de ses agissements. Je suis indifférente aujourd'hui, à tel point qu'il me semble ne jamais avoir eu de mère. Son visage, lorsqu'il se dessine dans ma tête (et maintenant j'ai bien du mal à m'en souvenir) ne représente rien, que du vide, c'est une impression bizarre. 

Bref, comme le dit le sujet "comprendre", ok. Mais je ne la pardonnerai jamais, ça, c'est au dessus de mes forces. Ni haine, ni colère, ni culpabilité ni honte ni plus de mépris aujourd'hui. Uniquement de l'indifférence. Elle n'existe plus, elle n'existe pas, elle n'a jamais existé, c'est une femme qui n'a rien à voir avec moi, que j'ai connue, je n'ai jamais eu de mère. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pantin contestataire, 77ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 38 008 messages
77ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)
il y a 4 minutes, January a dit :

Alors ça c'est un truc, rétroactivement ça m'a terrorisée. Jamais je n'aurais pu prendre ma mère en charge, fut-elle sdf. Même décidé par un tribunal, pas moyen, je ne l'aurais pas prise en charge de quelque façon que ce soit. Je crois que j'aurais été prête à tout pour que JAMAIS elle ne gagne en confort grâce à moi. 

Ce n'est pas de la haine il ne faut pas s'y tromper. J'ai "compris" le pourquoi du comment de ses agissements. Je suis indifférente aujourd'hui, à tel point qu'il me semble ne jamais avoir eu de mère. Son visage, lorsqu'il se dessine dans ma tête (et maintenant j'ai bien du mal à m'en souvenir) ne représente rien, que du vide, c'est une impression bizarre. 

Bref, comme le dit le sujet "comprendre", ok. Mais je ne la pardonnerai jamais, ça, c'est au dessus de mes forces. Ni haine, ni colère, ni culpabilité ni honte ni plus de mépris aujourd'hui. Uniquement de l'indifférence. Elle n'existe plus, elle n'existe pas, elle n'a jamais existé, c'est une femme qui n'a rien à voir avec moi, que j'ai connue, je n'ai jamais eu de mère. 

Sincèrement, je te plains d'en être arrivé là, je ne vais pas juger ce que tu ressens pour elle, c'est votre histoire, mais de là à bannir complétement sa mère, c'est un peu le drame d'une vie , tu as pas l'impression d'avoir loupé quelque chose , là?:hehe:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 54 807 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Tu peux me plaindre de ne pas avoir eu de mère, c'est ça le drame. C'est elle qui a tout raté. Si j'avais eu quelque remords ou regret, j'aurais bousillé ma vie (et du coup la famille arrivait à ses fins). 

Je me confie rarement dans le coin mais là j'avais l'impression que ça pouvait être important pour certains users de me lire, je sais que c'est atypique. Mais je suis parvenue à être en paix, sincèrement. Et vu la donne de départ, c'était inespéré, voire impossible. J'ai l'impression que c'est important de faire savoir que c'est possible. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 40ans Posté(e)
hanss Membre 29 824 messages
Maitre des forums‚ 40ans‚
Posté(e)

C'est trés dit ce que tu dis là January tu as certainement t'es raisons,On en arrive jamais là par hasard Mais Je suppose que tu n'es pas dans l'indifférence alors Et On peut jamais l'être totalement dans ces conditions de toute facon.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 54 807 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Je sais oui, c'est très dur. Peu de gens sont capables de l'entendre. Je précise qu'elle est morte pas seulement dans ma tête, elle est vraiment morte. J'avais 16 ans quand elle est morte, et c'est moi qui ai découvert son cadavre. Je ne l'ai jamais pleurée. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×