Pouvez vous tracer le portrait de l'homme ou de la femme idéale ?

swam Membre 5 235 messages
Forumeur alchimiste‚ 149ans
Posté(e)

Ellen-Hollman-in-SPARTACUS-WAR-OF-THE-DAMNED-Episode-3.01-Enemies-of-Rome.jpg

Bien pour moi c'est la guerrière, après regarde bien tout ce que cela t'induis tu aura une vague idée de la femme idéale.

Bonjour mon ami Prométhée, grosse poigne de main.

Oui mais toi tu es hermaphrodite ( en esprit ) c'est toi-meme qui l'a dit.

A l'heure actuelle, même l'homme idéal, je lui trouverais tous les défauts du monde. Il vaut mieux qu'il reste loin l'homme idéal. Donc j'ai envie de dire quelqu'un d'autonome, de juste avec un minimum d'empathie, qu'il aime les choses simples comme regarder un coucher de soleil, se promener. Quelqu'un d'un minimum soigneux mais pas matérialiste...

Je dois oublier beaucoup de choses comme un minimum de sentiment lui pour moi et moi pour lui donc d'être bien ensemble.

Il est bien où il est.

Les hommes complexes et empathiques aiment et recherchent les choses simples.

Le problème c'est qu'ils ont plus de mal a les trouver car, de par leur complexité, ils voient plus de choses que les autres.

On peut faire une comparaison (approximative ) avec certains autistes brillants, capables de calculer tout plein de combinaisons trés rapidement mais qui, quand on les laisse a un carrefour en plein centre ville, sont completement désemparés, trop d'informations a gerer car ils filtrent moins que les autres personnes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
pep-psy Membre 20 672 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Evoluer ne veux pas forcément dire trouver le bonheur.

J'ai longtemps cru que l'amour se méritait, mais maintenant je crois qu'il n'en est rien.

Etre privé d'amour est aussi une manière d'évoluer.

Cru, Crois... Voilà où tu en es... Donc, comme tu n'as pas, ou pas encore eu, alors tu te mets à penser les choses autrement en y mettant des convictions, de la croyance, etc...

As-tu pensé que tu pouvais être en décalage entre tes attentes et ce que cette société pouvait te proposer comme "amour" ?

Et amour, ne veut pas dire forcément bonheur, on peut, aussi, puissamment souffrir en amour !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
swam Membre 5 235 messages
Forumeur alchimiste‚ 149ans
Posté(e)

Cru, Crois... Voilà où tu en es... Donc, comme tu n'as pas, ou pas encore eu, alors tu te mets à penser les choses autrement en y mettant des convictions, de la croyance, etc...

As-tu pensé que tu pouvais être en décalage entre tes attentes et ce que cette société pouvait te proposer comme "amour" ?

Et amour, ne veut pas dire forcément bonheur, on peut, aussi, puissamment souffrir en amour !

Que je sois en décalage avec la société, ça ne fait aucun doute.

Et je n'ai jamais été heureux en amour, mais ce n'est pas pour autant que je l'ai rejeté, contrairement a beaucoup de personnes dans le meme cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lowy
Invité Lowy Invités 0 message
Posté(e)

Un portrait? La personne que l'on ne rencontrera jamais?

Portrait: beau-intelligent- attentionné-grand -fort...un portrait de prince charmant (wiwi) ou de Ken avec sa 4X4 en prime :) (je rigole)

il n'y a pas de portrait établi si ce n'est dans une tête d'ado à mon avis; le portrait est plus complexe pour les adultes: je dirais que chacun saura reconnaître l'autre; pas de schéma préétabli, pas d'idéale en fait mais la formule magique nécessaire et qui opère au moment qu'il faut avec le cran nécessaire pour aller jusqu'au bout avec cette personne.

Les mots et les actes qui vont avec .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cry baby Membre 29 348 messages
j'ai affiché mon sourire a l'envers‚ 50ans
Posté(e)

déja pour moi,personne n'est parfait

la femme que j'aime c'est tout simplement celle avec qui j'ai un bon feeling,des points communs ,pas de prise de tête,une bonne entente psychique et physique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pep-psy Membre 20 672 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Que je sois en décalage avec la société, ça ne fait aucun doute.

Et je n'ai jamais été heureux en amour, mais ce n'est pas pour autant que je l'ai rejeté, contrairement a beaucoup de personnes dans le meme cas.

Je ne te demande pas de le rejeter, mais d'arrêter de l'idéaliser, car plus tu le fais, plus tu t'en éloignes !

Tu sais il y a un autre truc incroyable en amour, c'est la révélation !

Lorsque l'autre ou toi-même, vous commencez à agir autrement, vos émotions, vos ressentis deviennent très agréables et vous avez envie de remercier l'autre par des actes d'amour, des actes doux et plein de tendresse !

Certaines personnes ne connaissent pas cette partie d'eux-même !

J'appelle cela, le repos du guerrier, qui est également valable pour les femmes ...

C'est là où on se sent tellement bien, qu'on peut retirer toutes ses protections, déposer les armes et se laisser aller ...

Ce qui est extrêmement rare !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yokkie Membre 5 141 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

L’idéalisation est un mécanisme de défense tantôt précieux, tantôt dangereux.

Elle peut adoucir le réel et embellir la vie, sauver de la banalité.

Mais quand l'objet idéalisé sert de prothèse narcissique pour masquer les manques, l'idéalisation est alors un aveuglement, un refus de voir la réalité.

L’idéaliste a le sentiment qu’il trouvera toujours mieux ailleurs...

Personne ne satisfait jamais ses espérances et il/elle préfère alors vivre de petites aventures tout en conservant une histoire d’amour idyllique dans la tête.

En plaçant autant d’espoir dans le couple, nombreux sont ceux qui placent la barre trop haut, qui attendent une relation impossible à atteindre et qui désespèrent donc de trouver chaussure à leur pied.

La quête du prince/cesse charmant/e est, vouée à l’échec...

L’amour porté à un être exemplaire est de l’amour-adoration.

La personne est en admiration devant cet être qu’elle estime parfait… et donc supérieur.

Or, on ne peut bâtir une relation sur une idéalisation, sans quoi les frustrations sont garanties.

Ce type de comportement est souvent signe d’une angoisse profonde...

Les gens qui cherchent l’amour parfait sont ceux qui le redoutent le plus.

S’ils le rencontrent, souvent, ils prennent la fuite, sont paralysés par la peur de s’y perdre ou par l’impression d’en être indignes.

Modifié par Yokkie
3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mite_Railleuse Membre 11 715 messages
Grégairophobe...‚ 149ans
Posté(e)

L’idéalisation est un mécanisme de défense tantôt précieux, tantôt dangereux.

Elle peut adoucir le réel et embellir la vie, sauver de la banalité.

Mais quand l'objet idéalisé sert de prothèse narcissique pour masquer les manques, l'idéalisation est alors un aveuglement, un refus de voir la réalité.

L’idéaliste a le sentiment qu’il trouvera toujours mieux ailleurs...

Personne ne satisfait jamais ses espérances et il/elle préfère alors vivre de petites aventures tout en conservant une histoire d’amour idyllique dans la tête.

En plaçant autant d’espoir dans le couple, nombreux sont ceux qui placent la barre trop haut, qui attendent une relation impossible à atteindre et qui désespèrent donc de trouver chaussure à leur pied.

La quête du prince/cesse charmant/e est, vouée à l’échec...

L’amour porté à un être exemplaire est de l’amour-adoration.

La personne est en admiration devant cet être qu’elle estime parfait… et donc supérieur.

Or, on ne peut bâtir une relation sur une idéalisation, sans quoi les frustrations sont garanties.

Ce type de comportement est souvent signe d’une angoisse profonde...

Les gens qui cherchent l’amour parfait sont ceux qui le redoutent le plus.

S’ils le rencontrent, souvent, ils prennent la fuite, sont paralysés par la peur de s’y perdre ou par l’impression d’en être indignes.

C'est ce que je pense aussi, et comme c'est fort bien dit, je ne ferais que plussoyer...

Modifié par Mite_Railleuse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pep-psy Membre 20 672 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

L’idéalisation est un mécanisme de défense tantôt précieux, tantôt dangereux.

Elle peut adoucir le réel et embellir la vie, sauver de la banalité.

Mais quand l'objet idéalisé sert de prothèse narcissique pour masquer les manques, l'idéalisation est alors un aveuglement, un refus de voir la réalité.

L’idéaliste a le sentiment qu’il trouvera toujours mieux ailleurs...

Personne ne satisfait jamais ses espérances et il/elle préfère alors vivre de petites aventures tout en conservant une histoire d’amour idyllique dans la tête.

En plaçant autant d’espoir dans le couple, nombreux sont ceux qui placent la barre trop haut, qui attendent une relation impossible à atteindre et qui désespèrent donc de trouver chaussure à leur pied.

La quête du prince/cesse charmant/e est, vouée à l’échec...

L’amour porté à un être exemplaire est de l’amour-adoration.

La personne est en admiration devant cet être qu’elle estime parfait… et donc supérieur.

Or, on ne peut bâtir une relation sur une idéalisation, sans quoi les frustrations sont garanties.

Ce type de comportement est souvent signe d’une angoisse profonde...

Les gens qui cherchent l’amour parfait sont ceux qui le redoutent le plus.

S’ils le rencontrent, souvent, ils prennent la fuite, sont paralysés par la peur de s’y perdre ou par l’impression d’en être indignes.

Très intéressant ce que tu écris... ! :bo:

ça me fait penser à ces périodes où je regardais les belles filles, celle auxquelles je rêvais avec un grand soupir, me disant que je ne les aurais jamais...

Que se serait-il passé si l'une d'entre elles serait venu à moi... J'aurais perdu tous mes moyens !

Puis, petit à petit, je me suis rendu compte c'est qu'était moi qui leur donnais cette valeur et que c'était moi qui devenais tout petit face à ses magnifiques (selon moi) personnes !

Alors, j'ai changé d'attitude, je me suis intéressé à moi, j'ai regardé les autres autrement, puis j'avais assez de bagage pour discuter de tout avec n'importe laquelle de ces filles ...

C'est là que je me suis rendu compte qu'elles n'étaient pas si géniales que ça, beaucoup étaient très idiotes et avec des conversations banales..

Puis, j'ai cherché des femmes plus complètes, plus intéressantes, plus ouvertes dans le sens où elles pensaient moins à leur apparence !

Ca a tout changé, j'ai fait de superbes rencontres et j'ai passé des moments incroyables...

Depuis, à chaque commencement de couple, j'ai édité les règles que je pense être les bonnes, jusqu'à arriver à celles que nous utilisons depuis presque 13 ans et avec lesquelles tout se passe très bien !

"Je ne peux te retenir, si tu veux partir, je ne t'en empècherais pas"

"Tu as de la chance d'être avec moi comme j'ai de la chance d'être avec toi" Dans le sens où on doit valoir quelque chose aux yeux de l'autre, sinon à quoi bon ?!

"Je n'ai pas besoin d'ami, je t'ai toi et j'adore le temps que nous passons ensemble" (il n'y a que le boulot qui nous empêche d'être ensemble)

"C'est maintenant qui compte, pas hier, ni demain"

"Préfères-tu te disputer ou que nous nous amusions et passions une bonne journée ? Choisi ! " (Quand un début d'histoire commence)

"Je ne peux luter contre ton imagination, à toi de savoir si tu veux la laisser te dominer !?" (Quand elle fait la jalouse)

"Je serai toujours là pour toi" (Ce n'est pas du flan, loin de là et elle le sait, ce qui lui apporte beaucoup de calme, elle qui est bileuse)

Je mets du temps à en faire la liste, parce que c'est tellement en nous désormais... Que l'on n'y pense même plus...

Modifié par pep-psy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
swam Membre 5 235 messages
Forumeur alchimiste‚ 149ans
Posté(e)

Je ne te demande pas de le rejeter, mais d'arrêter de l'idéaliser, car plus tu le fais, plus tu t'en éloignes !

Tu sais il y a un autre truc incroyable en amour, c'est la révélation !

Lorsque l'autre ou toi-même, vous commencez à agir autrement, vos émotions, vos ressentis deviennent très agréables et vous avez envie de remercier l'autre par des actes d'amour, des actes doux et plein de tendresse !

Certaines personnes ne connaissent pas cette partie d'eux-même !

J'appelle cela, le repos du guerrier, qui est également valable pour les femmes ...

C'est là où on se sent tellement bien, qu'on peut retirer toutes ses protections, déposer les armes et se laisser aller ...

Ce qui est extrêmement rare !

Sais-tu, pep psy, que j'ai souvent un début de sourire en te lisant ?

Tu es convaincu d'en savoir beaucoup sur l'amour et la psychologie des gens, mais moi je te vois comme un homme qui, au fond, est resté trés enfant.

Je crois discerner pas mal de naiveté en toi, disons plutot de la fraicheur, mais malgré cela tu as une réelle volonté d'aider les gens, je crois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
swam Membre 5 235 messages
Forumeur alchimiste‚ 149ans
Posté(e)

L’idéalisation est un mécanisme de défense tantôt précieux, tantôt dangereux.

Elle peut adoucir le réel et embellir la vie, sauver de la banalité.

Mais quand l'objet idéalisé sert de prothèse narcissique pour masquer les manques, l'idéalisation est alors un aveuglement, un refus de voir la réalité.

L’idéaliste a le sentiment qu’il trouvera toujours mieux ailleurs...

Personne ne satisfait jamais ses espérances et il/elle préfère alors vivre de petites aventures tout en conservant une histoire d’amour idyllique dans la tête.

En plaçant autant d’espoir dans le couple, nombreux sont ceux qui placent la barre trop haut, qui attendent une relation impossible à atteindre et qui désespèrent donc de trouver chaussure à leur pied.

La quête du prince/cesse charmant/e est, vouée à l’échec...

L’amour porté à un être exemplaire est de l’amour-adoration.

La personne est en admiration devant cet être qu’elle estime parfait… et donc supérieur.

Or, on ne peut bâtir une relation sur une idéalisation, sans quoi les frustrations sont garanties.

Ce type de comportement est souvent signe d’une angoisse profonde...

Les gens qui cherchent l’amour parfait sont ceux qui le redoutent le plus.

S’ils le rencontrent, souvent, ils prennent la fuite, sont paralysés par la peur de s’y perdre ou par l’impression d’en être indignes.

Tu n'y es pas du tout Yokkie.

Enfin, ce que tu décris la existe trés probablement, mais ce n'est pas alors de fait d'un idéaliste, plutot d'un maniaque perfectionniste ( qui ne peut jamais etre satisfait ).

Je pense qu'il ne faut pas confondre une personnalité idéaliste avec le processus d'idéalisation.

On peut avoir la simplicité comme idéal.

Je crois que l'on est heureux quand on peut apporter quelque chose a quelqu'un, c'est ça exister.

Et l'idéal pour moi c'est quand cela fonctionne dans les 2 sens.

Un idéaliste n'est pas un réveur, il sait ce qu'il peut apporter ou non a tel ou tel type de personne, et il sait aussi ce que telle ou telle personne pourrait lui apporter, ou non.

Je crois que l'on peut classer les gens en deux catégories :

- Celle des personnes qui aiment avant tout recevoir ( elles fuient les gens qui expriment un manque )

- Celle des personnes qui aiment avant tout donner ( elles sont attirées par les gens qui expriment un manque ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité *Imladris*
Invité *Imladris* Invités 0 message
Posté(e)

(Pfff ! Vous vous mettez tout le temps sur la gu**le pour tout... Ca donne même pas envie de lire et encore moins de parlementer.

Enfin...)

Ma belle est apparue dans ma vie comme une évidence... Elle résonne avec ce que je suis... Je n'ai plus peur ni honte de dire qu'elle est mon Autre, mon alter ego... Elle n'est sûrement pas ma moitié. Elle est autant que moi et elle + moi, ça donnerait une boule de force et d'amour incroyable.

Elle est intelligente mais elle a surtout l'intelligence de coeur et de l'âme. Elle est solaire, elle irradie... Elle est belle, en plus (comme si tout le reste n'était pas déjà énorme).

Elle a souffert, elle se sacrifie pour ses enfants...

Je sais qu'elle vit sous les mêmes étoiles que moi, qu'elle respire... Elle n'est pas avec moi mais elle existe et c'est déjà énorme même si je crève de ne pas l'avoir à mes côtés. Je voudrais mélanger ma vie à la sienne... Je voudrais mélanger mon corps avec le sien.

Elle est ma belle et je l'aime puissamment.

Et j'espère juste que la vie nous donnera de pouvoir continuer ensemble...

Modifié par *Imladris*

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pep-psy Membre 20 672 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Sais-tu, pep psy, que j'ai souvent un début de sourire en te lisant ?

Tu es convaincu d'en savoir beaucoup sur l'amour et la psychologie des gens, mais moi je te vois comme un homme qui, au fond, est resté trés enfant.

Je crois discerner pas mal de naiveté en toi, disons plutot de la fraicheur, mais malgré cela tu as une réelle volonté d'aider les gens, je crois.

Je pense que c'est surtout la manière dont tu regardes qui fausse beaucoup de choses pour toi et tes analyses...

Mais c'est bien de savoir que des gens m'imagine comme naif et très enfant, ça me va très bien, ça veut dire que malgré toutes les merdes de ce monde, j'arrive encore à vivre agréablement ma vie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zera Membre 4 452 messages
... ... ...‚ 31ans
Posté(e)

Oui Yokkie, C'est pour cela que je le sais inaccessible et qu'il peut bien rester là où il est. Et puis il y a tellement de personnalités différentes que l'on peut toujours être surpris en découvrant les autres. Cet autre idéal est-il sencé n'avoir aucuns défauts ?

Juste quelqu'un de bien , quelqu'un de bien...... :)

oui si on veut. smile.gif

Les hommes complexes et empathiques aiment et recherchent les choses simples.

Le problème c'est qu'ils ont plus de mal a les trouver car, de par leur complexité, ils voient plus de choses que les autres.

On peut faire une comparaison (approximative ) avec certains autistes brillants, capables de calculer tout plein de combinaisons trés rapidement mais qui, quand on les laisse a un carrefour en plein centre ville, sont completement désemparés, trop d'informations a gerer car ils filtrent moins que les autres personnes.

Je n'ai pas tout saisi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
swam Membre 5 235 messages
Forumeur alchimiste‚ 149ans
Posté(e)

J'ai bien l'impression qu'il y a peu de personnes qui ont encore des idéaux, passées les années d'adolescence.

Et je trouve que c'est trés dommageable.

Avoir un idéal et ne pas y renoncer, c'est le signe que l'ame est aux commandes, ce qui ne signifie nullement que l'on rejette tout le reste.

La femme idéale pour moi a forcément un idéal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Out of Paprika Membre 11 092 messages
Piment doux‚ 47ans
Posté(e)

Personne ici n'est jamais tombé amoureux de l'exact opposé ou de quelqu'un qu'on n'aurait jamais imaginé?

Tout ça pour dire que "l'ideal" n'existe que dans la tête des enfants. Un adulte aura forcément besoin de temps et de creuser avant de tomber dans les profondeurs de la relation. Le 1er regard ou le coup de foudre restent un physique bien idéalisé, comme un mirage ; pour que ca se transforme en amour véritable il faut du partage, de la communication et le dévoilement authentique de chacun. Pour moi on juge la qualité d'une relation à la capacité à accepter l'autre tel qu'il est.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pep-psy Membre 20 672 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

(Pfff ! Vous vous mettez tout le temps sur la gu**le pour tout... Ca donne même pas envie de lire et encore moins de parlementer.

Enfin...)

Ma belle est apparue dans ma vie comme une évidence... Elle résonne avec ce que je suis... Je n'ai plus peur ni honte de dire qu'elle est mon Autre, mon alter ego... Elle n'est sûrement pas ma moitié. Elle est autant que moi et elle + moi, ça donnerait une boule de force et d'amour incroyable.

Elle est intelligente mais elle a surtout l'intelligence de coeur et de l'âme. Elle est solaire, elle irradie... Elle est belle, en plus (comme si tout le reste n'était pas déjà énorme).

Elle a souffert, elle se sacrifie pour ses enfants...

Je sais qu'elle vit sous les mêmes étoiles que moi, qu'elle respire... Elle n'est pas avec moi mais elle existe et c'est déjà énorme même si je crève de ne pas l'avoir à mes côtés. Je voudrais mélanger ma vie à la sienne... Je voudrais mélanger mon corps avec le sien.

Elle est ma belle et je l'aime puissamment.

Et j'espère juste que la vie nous donnera de pouvoir continuer ensemble...

Tout ce texte me fait penser au sous-titre suivant:

"Ma vie est tellement nulle, tellement loin de ce que je m'imaginais qu'heureusement qu'elle est là pour focaliser mes pensées positives que j'utilise pour la couvrir de belles phrases qui n'existeraient pas si ma vie était plus agréable à vivre..."

:blush:

Quand on s'accroche ainsi, c'est que la vie nous pèse et nous insupporte !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lowy
Invité Lowy Invités 0 message
Posté(e)

Je viens de lire le texte de grand corps malade que Yokkie à mis: ce qu’il raconte dans ‘’comme une évidence’’ n’est pas une idéalisation mais juste des mots en rime pour celle qu’il aime : de grands mots qui feraient penser que c’est une idéalisation mais c’est juste qu’il l’aime avec de bien forts mots mais qui ne doivent en fait exprimer qu’une partie de ses sentiments …(parceque pour ça , il n’y a pas de mots )

Et je me dis que c’est la force d’un amour , pas celle d’une idéalisation ;

par contre l’idéalisation de l’autre comme l’a décrit Yokkie n’est pas une forme d’idéal mais celle d’une personne malade qui s’accroche tant bien que mal à l’autre en lui donnant du crédit sur tout et en en faisant une sorte de Dieu ( ?) et cela n’a rien à voir avec l’amour en fait ;

La quête du prince/cesse charmant/e est, vouée à l’échec. ?..ben non, le prince et la princesse se reconnaissent entre eux ( et chaque amoureux est prince-princesse dans son histoire ) et pas de quête , ça se met en place comme ça …ou pas.

Il n’y a pas d’être supérieur ou parfait – il y’a juste cette concordance , cette complémentarité qui fait que…chacun des protagonistes corresponde à l’autre .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pep-psy Membre 20 672 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Je viens de lire le texte de grand corps malade que Yokkie à mis: ce qu’il raconte dans ‘’comme une évidence’’ n’est pas une idéalisation mais juste des mots en rime pour celle qu’il aime : de grands mots qui feraient penser que c’est une idéalisation mais c’est juste qu’il l’aime avec de bien forts mots mais qui ne doivent en fait exprimer qu’une partie de ses sentiments …(parceque pour ça , il n’y a pas de mots )

Et je me dis que c’est la force d’un amour , pas celle d’une idéalisation ;

par contre l’idéalisation de l’autre comme l’a décrit Yokkie n’est pas une forme d’idéal mais celle d’une personne malade qui s’accroche tant bien que mal à l’autre en lui donnant du crédit sur tout et en en faisant une sorte de Dieu ( ?) et cela n’a rien à voir avec l’amour en fait ;

La quête du prince/cesse charmant/e est, vouée à l’échec. ?..ben non, le prince et la princesse se reconnaissent entre eux ( et chaque amoureux est prince-princesse dans son histoire ) et pas de quête , ça se met en place comme ça …ou pas.

Il n’y a pas d’être supérieur ou parfait – il y’a juste cette concordance , cette complémentarité qui fait que…chacun des protagonistes corresponde à l’autre .

Tout cela pour en revenir à ce que j'ai écrit juste avant...

Les gens idéalisent l'autre parce qu'il s'agit avant tout d'un besoin et une compensation à leur vie de tous les jours qui ne leur plaît pas !

Les phrases con du genre: "Merci d'exister"... Ce que c'est pathétique !

Cela veut dire: "Sans toi, que serais-je, grâce à toi, je suis"

Mais merde quoi ?! Vous êtes capables d'être sans personne, vous pouvez évoluer, vous complèter sans l'aide de qui que ce soit, il faut le vouloir !

Alors voilà, sous pretexte qu'on trouve l'amour, alors il n'est plus nécessaire d'évoluer soi-même et de devenir plus grand, plus fort, plus complet ???

NAWAK !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
swam Membre 5 235 messages
Forumeur alchimiste‚ 149ans
Posté(e)

Personne ici n'est jamais tombé amoureux de l'exact opposé ou de quelqu'un qu'on n'aurait jamais imaginé?

Tout ça pour dire que "l'ideal" n'existe que dans la tête des enfants. Un adulte aura forcément besoin de temps et de creuser avant de tomber dans les profondeurs de la relation. Le 1er regard ou le coup de foudre restent un physique bien idéalisé, comme un mirage ; pour que ca se transforme en amour véritable il faut du partage, de la communication et le dévoilement authentique de chacun. Pour moi on juge la qualité d'une relation à la capacité à accepter l'autre tel qu'il est.

Je me permet de te citer, mais j'aurais pu citer quelqu'un d'autre.

C'est peut etre subjectif, mais je vois beaucoup d'immaturité et de confusion dans ce topic, et meme ailleurs.

L'idéal d'un adulte, quand il en a un, n'est pas le meme que celui d'un enfant, il se dessine petit a petit quand on cherche a se comprendre et a comprendre les autres.

Je crois meme que ce sont les personnes qui s'investissent le plus dans la relation a l'autre qui arrivent a conserver un idéal.

La maturité ne consiste pas a tuer tout idéal, seulement a le préciser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant