Aller au contenu

Rien n' a changé ...


Messages recommandés

PapesseJeanne Membre 2 167 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

En France, en 1901 déjà...

Monsieur, j’ai lu les journaux de ce matin… Eh bien, cela ne va pas du tout… Cela va de mal en pis… Nous ne sommes pas gouvernés… Nous sommes moins gouvernés que les sauvages les plus nus du continent africain… Et, en vérité, je ne sais pas… non, je n’ose pas savoir, je ne veux pas savoir où nous allons… Il n’y a plus de principes en France, monsieur, plus de traditions, plus de religion, plus de morale, plus de respect des lois, plus de patriotisme, plus rien, plus rien… C’est monstrueux !…

— En effet, dis-je, déjà refroidi par ces paroles que je n’attendais pas d’une telle bouche.

M. Émile Ollivier continua :

— C’est monstrueux !… Un gouvernement de désordre et d’ignorance, » ...

« recruté parmi les plus basses médiocrités provinciales ; un Parlement de pirates à qui, par surcroît, il s’est constitué prisonnier ; et le socialisme comme fond de tableau avec ses meurtres, ses émeutes, ses grèves, toutes ses violences révolutionnaires, érigées en légalité !… Voilà ce que nous avons aujourd’hui… Si, du moins, il existait encore une réserve, une arrière-garde, dans le personnel politique… des hommes comme moi ?… Ah ! oui !… Partout des gens qui ne s’intéressent à rien d’autre qu’à leur fortune personnelle, qui ne pensent à rien d’autre qu’à leurs poches et à leurs ventre et qui ont oublié Lamartine… C’est abominable ; cela ne s’était jamais vu, et je ne comprends pas comment la France les tolère plus longtemps… Non, vraiment, la patience de la France m’indigne et me révolte… Elle m’exaspère, me fait sortir hors de moi… » ...

« Ils ont, pour cela, un moyen infaillible qui ne demande aucune intelligence, aucune étude préparatoire, aucune qualité personnelle, rien de ce qu’on exige du plus humble employé, du plus gâteux serviteur de l’État. Le moyen est tout entier dans ce mot : promettre… Pour réussir, le candidat n’a pas autre chose à faire qu’à exploiter – exploiter à coup sûr – la plus persistante, la plus obstinée, la plus inarrachable manie des hommes : l’espérance. Par l’espérance, il s’adresse aux sources mêmes de la vie ; l’intérêt, les passions, les vices. On peut poser en principe absolu l’axiome suivant : « Est nécessairement élu le candidat qui, durant une période électorale, aura le plus promis et le plus de choses, quelles que soient ses opinions, à quelque parti qu’il appartienne, ces opinions et ce parti fussent-ils diamétralement opposés à ceux des électeurs. » Cette opération que les arracheurs de dents pratiquent journellement sur les places publiques, avec moins d’éclat, il et vrai, et plus de retenue, s’appelle pour le mandant : « dicter sa volonté », pour le mandataire : « écouter les vœux des populations »… Pour les journaux, cela prend des noms encore plus nobles et sonores…

Extrait de : Octave Mirbeau & Lci. « Octave Mirbeau - Oeuvres LCI/18. » lci-eBooks, 2016-04-01. iBooks.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
querida13 Membre 20 893 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Déjà les romains étaient venus en Gaule ( 12 millions d'habitants pour contenir les invasions des populations venues de l'est!)des migrants?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Swannie Membre 2 126 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Sous Emile Loubet donc, la France était alors divisée en 2 camps, les dreyfusards et les antidreyfusards.

La France est toujours divisée en 2 camps, finalement, dont l'un l'emporte souvent de très peu sur l'autre. Et l'un comme l'autre, ça ne va jamais, rien ne change...

Si quand même, la diminution du temps de travail, les congés payés, et bien d'autres choses :)

Modifié par Swannie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×