Aimer ou ne pas souffrir... Il faut choisir !

Gouderien Membre 10 030 messages
Obsédé textuel‚ 65ans
Posté(e)

Je pense qu'il y a certainement une raison à son attitude. Mais laquelle? That's the question!

De nos jours il y a des femmes qui se comportent avec les hommes, comme les hommes se sont comportées avec les femmes pendant des siècles.

Personnellement j'ai commencé à faire des progrès dans la compréhension des femmes (un domaine pour lequel je n'étais pas très doué au départ, sans doute parce que je suis beaucoup trop dans l'intellectualité) le jour où j'ai réalisé qu'il fallait profiter de chaque minute de bonheur dont ces charmantes créatures daignent nous gratifier... et après s'attendre à tout.

Maintenant, si je me retourne vers ma vie sentimentale, ce que je me reproche ce n'est pas d'avoir été amoureux (bon OK, une fois ou deux j'ai vraiment été d'une naïveté pitoyable) mais bien plutôt les occasions d'amour que j'ai laissées passer, et la plupart du temps pour de mauvaises raisons.

Modifié par Gouderien
1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Demonax Membre 1 335 messages
Forumeur alchimiste‚ 100ans
Posté(e)
Selon vous, existe-t-il l'amour qui ne fait pas souffrir ?
L'amour n'est pas un vecteur ou non, de la souffrance.

Se sont deux notions différentes (corrélations ne veux pas dire causalités).

La souffrance est subie physiquement (causalité) ou psychologiquement (interprétation variable).

L'amour n'est que le paroxysme de l'affection. L'affection n'est qu'un ressentie influencer par nos émotions, nos réflexion, nos sens, nos expériences, nos morales, nos croyances, etc, et qui peut évoluer à chaque instant.

Certaines représentation/interprétation de "l'amour" fonctionnent avec la souffrance; et d'autres non. :bo:

Seriez-vous intéressé par ce type d'amour ?
La souffrance ne m'intéresse pas, je ne suis pas masochiste ou je n'ai pas de trouble mentaux.

Mais, je sais m'adapter, survivre ou me battre, donc je serais y faire face, si elle advient.

En conséquence, je ne souhaite pas confondre l'amour avec la souffrance. Mais si la situation se présente (pour X, ou Y raison), j'y ferais face.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pep-psy Membre 21 234 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Je pense qu'il y a certainement une raison à son attitude. Mais laquelle? That's the question!

De nos jours il y a des femmes qui se comportent avec les hommes, comme les hommes se sont comportées avec les femmes pendant des siècles.

Personnellement j'ai commencé à faire des progrès dans la compréhension des femmes (un domaine pour lequel je n'étais pas très doué au départ, sans doute parce que je suis beaucoup trop dans l'intellectualité) le jour où j'ai réalisé qu'il fallait profiter de chaque minute de bonheur dont ces charmantes créatures daignent nous gratifier... et après s'attendre à tout.

Maintenant, si je me retourne vers ma vie sentimentale, ce que je me reproche ce n'est pas d'avoir été amoureux (bon OK, une fois ou deux j'ai vraiment été d'une naïveté pitoyable) mais bien plutôt les occasions d'amour que j'ai laissées passer, et la plupart du temps pour de mauvaises raisons.

Il faut être disponible, ce qui n'est pas toujours le cas, être en forme, se sentir à l'aise, ce qui n'est pas facile !

Bref, rencontrer c'est une chose, parler en est une autre et on ne parle pas de la partie physique qui implique souvent tellement de choses...

Les hommes disposaient des femmes, ils en faisaient ce qu'ils voulaient, maintenant la femme peut dire non à l'homme et c'est tellement efficace que ce sont les hommes qui courent après les femmes désormais !

J'apprécie le concept du flirt, de la séduction, ces jeux amoureux où l'on passe du tout à se sourire et à rire...

On n'a pas besoin de courir après ce que madame cache sous sa culotte, il y a tellement mieux à vivre lorsque l'on atteint son coeur...

Mais quant bien même, on aurait touché le coeur d'une dame, cela ne veut pas dire que dans la vie de la dame tout était rose et que la rencontre du charmant homme, lui permettra de se soustraire à tous ces soucis !

Beaucoup de personnes craquent et se laissent aller pendant un soir ou un week-end de folie, mais après, c'est terminé, la réalité des responsabilités reprendra le dessus et risque de mettre très loin cette histoire d'amour qui, en d'autres temps, auraient débouché sur quelque chose de magnifique !

Voilà pourquoi, il faut s'aménager un espace, un place où l'amour peut venir, vivre et grandir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loargan Membre+ 8 729 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

On souffre quand on aime, on souffre aussi quand on aime pas. Il vaut peut-être mieux souffrir d'aimer plutôt que de souffrir de ne pas aimer.

Modifié par Loargan
2 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pep-psy Membre 21 234 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

On souffre quand on aime, on souffre aussi quand on aime pas. Il vaut peut-être mieux souffrir d'aimer plutôt que de souffrir de ne pas aimer.

Je dirais c'est mieux de souffrir d'amour que de souffrir sans être aimé...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Demonax Membre 1 335 messages
Forumeur alchimiste‚ 100ans
Posté(e)
Je dirais c'est mieux de souffrir d'amour que de souffrir sans être aimé...
Et c'est encore mieux d'aimer sans souffrir, que de ne pas aimer sans souffrir, qui est mieux que de souffrir d'amour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cassandre 0101 Membre 9 802 messages
Soleil d'Hiver‚ 52ans
Posté(e)

Sauf que l'amour dont tu nous parles la, ce n'est pas un amour terrestre mais un amour divin. Tout ce qui est terrestre est fini et tout ce qui est fini fait souffrir. Limitation, frustration du réel tout ça. Le bonheur, ça n'existe pas, pas ici bas. Comme disait si bien Baudelaire "la volupté suprême et unique de l'amour gît dans la certitude de faire le mal".

bonjour,

alors si c'est cette unique perspective que tu m'offres, bien bien .... je ne puis qu' être heureuse d'y avoir renoncé (à cet amour terrestre) :sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cry baby Membre 30 066 messages
j'ai affiché mon sourire a l'envers‚ 50ans
Posté(e)

Hello,

Selon vous, existe-t-il l'amour qui ne fait pas souffrir ?

Seriez-vous intéressé par ce type d'amour ?

l'amour finit toujours par faire souffrir,car il y 'en a toujours un qui aime plus que l'autre :sleep:

interessé,j'ai déja donné,mais faut voir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
penpen Membre 2 079 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

ah les relation sans risque, sans amour, sans attache ...

un peu comme se nourir d'aliment sans saveur...

je suis en plein dedans ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dam0884 Membre 185 messages
Forumeur inspiré‚ 47ans
Posté(e)

Vivre un amour impossible et en souffrir c'est mieux ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lucy Van Pelt Membre 27 090 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ô la belle vie

Sans amour

Sans soucis

Sans problème.

Hum la belle vie...tralala lalaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
des îles Invité 3 messages
Baby Forumeur‚ 39ans
Posté(e)
Le 19/07/2016 à 03:50, Invité Double-clic a dit :

:plus: tout est dit la :bo:

 

Merci. Vraiment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 7 327 messages
Chien Fou forumeur‚ 83ans
Posté(e)
Le 18/07/2016 à 17:59, titenath a dit :

L'amour fait forcément souffrir. Ne serait-ce qu'à la fin d'une vie quand l'autre part définitivement.

:plus::bo::bravo:

Bonsoir Titenath, bisous.

Qui veut aimer doit souffrir un jour. La souffrance fait parti intégrale de la vie dans ce bas monde. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
swam Membre 5 452 messages
Forumeur alchimiste‚ 149ans
Posté(e)
Le 18/07/2016 à 23:30, pep-psy a dit :

Je te soumets un exemple:

Tu es avec une femme super géniale, extra, avec qui tu passes une journée incroyablement belle, douce, sympa, tendre, etc... Une soirée intense s'en suit, mais le landemain, la personne va mal, ne te traite pas du tout de la même manière, tu ne comprends plus et surtout tu ne reconnais plus la personne dans son comportement...

Crois-tu que ton amour va baisser = Non !

Crois-tu que l'amour que tu lui portes va te faire souffrir = Sans aucun doute !

Si il baissera, et meme il disparaitra si tu as suffisamment d'expérience pour te rendre compte que cette personne est déséquilibrée, instable.

Tu la plaindra sans doute mais tu ne seras plus amoureux d'elle.

Modifié par swam

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
Le 18/07/2016 à 17:57, pep-psy a dit :

Hello,

Selon vous, existe-t-il l'amour qui ne fait pas souffrir ?

Seriez-vous intéressé par ce type d'amour ?

Non . La souffrance fait parti de notre vie qui fait de nous la personne que nous sommes .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
swam Membre 5 452 messages
Forumeur alchimiste‚ 149ans
Posté(e)

Ce n'est pas pour rien qu'il y a deux mots pour désigner les 2 aspects d'un meme sentiment :

Amour et compassion.

L'amour est la face tournée vers le bonheur, la joie, on veut que l'autre soit heureux.

La compassion est la face tournée vers la souffrance, on veut faire diminuer ou cesser cette souffrance.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pep-psy Membre 21 234 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Il y a 15 heures, swam a dit :

Ce n'est pas pour rien qu'il y a deux mots pour désigner les 2 aspects d'un meme sentiment :

Amour et compassion.

L'amour est la face tournée vers le bonheur, la joie, on veut que l'autre soit heureux.

La compassion est la face tournée vers la souffrance, on veut faire diminuer ou cesser cette souffrance.

 

Je ne vois pas ce que la compassion vient faire là-dedans !

L'amour ne signifie pas bonheur ni quoi que ce soit... L'amour est une connexion entre les personnes qui peuvent, ensuite, éprouver du positif ou du négatif selon le comportement de chacun vis à vis de l'autre !

On peut être amoureux et triste, déprimé, malheureux... Malheureux n'est pas l'opposé d'amoureux !

Le contraire d'amoureux c'est quelqu'un qui n'éprouve rien, qui n'a aucune connexion et qui n'a aucune envie ou besoin envers la personne... 

Si on est amoureux, quand l'autre dit: C'est terminé, on se sent profondément mal, en souffrance, etc...

Si on est l'opposé d'amoureux, quand l'autre dit: C'est terminé, rien n'est ressenti, ça ne fera aucun effet, ce sera pris comme une information donnée.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant