Aller au contenu

Faut-il etre inconscient pour aimer ?


Invité

Messages recommandés

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Non pas au sens d'etre inconscient du danger, mais plutot mettre en sommeil sa raison, son mental, ne plus analyser.

Et en complément:

Peut-on vraiment "flasher" pour des personnes qui ne peuvent pas mettre de coté leur raison, qui ne laissent jamais apercevoir quoique ce soit qui ressemble a de l'irrationnel ?

En résumé, est ce par la raison que l'on aime, et est ce la raison que l'on aime ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité TTX
Invités, Posté(e)
Invité TTX
Invité TTX Invités 0 message
Posté(e)

Aimer c'est physique , la nature est impitoyable, c'est fait pour faire des gosses ( du neuf )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Talon 1, 76ans Posté(e)
Talon 1 Membre 18 635 messages
76ans‚ Talon 1,
Posté(e)

Je mange parce que j'ai faim. Je sais que j'ai faim. Mon plat ne raisonne pas. Et je ne discute de rien avec lui. Raisonner avec un mets, c'est le vouloir comme ami. Alors je ne le consomme pas, je suis frustré, et c'est ça l'amour.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Mais, est ce que quelqu'un qui est toujours parfaitement cohérent est séduisant ?

N'est-on pas plutot attiré par ce qui n'est pas dit, pas montré, et que l'on croit deviner ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
Lunesti Membre 50 messages
Baby Forumeur‚ 32ans‚
Posté(e)

L'amour ne connait ni l'intelligence, ni le rationnel, ni la logique. l'amour n'a pas d'âge, l'amour se vit tout simplement...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Ma préférée n'est pas la ce soir, c'est dommage car j'avais fais ce petit sujet, qui au fond n'a que peu d'interet, uniquement pour pouvoir la caresser... dans le sens du poil.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
Yemaya Membre 242 messages
Baby Forumeur‚ 55ans‚
Posté(e)

Elle devrait épiler ses longues jambes graciles, c'est plus sexy...

Et moi qui croyais que c'était moi ta préférée :hehe:

Bon, pour participer plus sérieusement au sujet, petit retour sur mon rdv galant d'hier soir.

Rencontre virtuelle il y a peu, suivie de quelques longues conversations téléphoniques. Je me suis, comme à mon habitude, très spontanément dévoilée afin d'éviter tout malentendu et projection ridicule.

Résultat des courses, j'ai cassé ses fantasmes concernant la relation idéale (oui, il en est encore là) et il est arrivé au rdv en ayant laissé au vestiaire sa panoplie de séducteur.

Alors que sur le papier les choses auraient du (pu) très bien se passer, ce fut un flop monumental. Pourtant l'attirance physique et sexuelle était réciproquement très présente, exprimée et assumée, mais certaines différences mises en évidence par mes propos l'avaient déconcerté et installé dans une dynamique peu constructive.

Conclusion: la raison et la sincérité rendent, semble-t-il, les rencontres peu enthousiasmantes car l'être humain préfère fantasmer sa vie que la construire sur des bases solides, profondes et vraies...

Sa conclusion : je suis trop compliquée... :D

Comme l'exprime Titenath, ce n'est pas faute d'avoir essayé à de nombreuses reprises, mais je ne dois pas être faite pour ça. Heureusement que je ne suis pas allergique aux crevettes... ( je crois que je ne suis pas sur le bon sujet là...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Je n'en ai aucun, 48ans Posté(e)
pep-psy Membre 23 493 messages
48ans‚ Je n'en ai aucun,
Posté(e)

Non pas au sens d'etre inconscient du danger, mais plutot mettre en sommeil sa raison, son mental, ne plus analyser.

Et en complément:

Peut-on vraiment "flasher" pour des personnes qui ne peuvent pas mettre de coté leur raison, qui ne laissent jamais apercevoir quoique ce soit qui ressemble a de l'irrationnel ?

En résumé, est ce par la raison que l'on aime, et est ce la raison que l'on aime ?

Être attiré, être séduit, avoir envie, c'est une chose... Vivre avec quelqu'un c'est tout autre chose...

Quand tu parles de raison, tu parles de se contenir, de se contrôler, parce que ce ne serait pas bien, etc... ?

Tu voudrais retirer ce qu'il y a de meilleur dans une rencontre = La spontaneité ? :mouai:

Sinon, l'amour, est juste le nom que l'on donne à ce lien qui nous lie particulièrement à une personne !

Et l'importance que tu donneras à l'autre et qui changera l'importance de "l'amour" que tu ressens, dépend de tes attentes et manques conscients et inconscient !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Elle devrait épiler ses longues jambes graciles, c'est plus sexy...

Et moi qui croyais que c'était moi ta préférée :hehe:

Bon, pour participer plus sérieusement au sujet, petit retour sur mon rdv galant d'hier soir.

Rencontre virtuelle il y a peu, suivie de quelques longues conversations téléphoniques. Je me suis, comme à mon habitude, très spontanément dévoilée afin d'éviter tout malentendu et projection ridicule.

Résultat des courses, j'ai cassé ses fantasmes concernant la relation idéale (oui, il en est encore là) et il est arrivé au rdv en ayant laissé au vestiaire sa panoplie de séducteur.

Alors que sur le papier les choses auraient du (pu) très bien se passer, ce fut un flop monumental. Pourtant l'attirance physique et sexuelle était réciproquement très présente, exprimée et assumée, mais certaines différences mises en évidence par mes propos l'avaient déconcerté et installé dans une dynamique peu constructive.

Conclusion: la raison et la sincérité rendent, semble-t-il, les rencontres peu enthousiasmantes car l'être humain préfère fantasmer sa vie que la construire sur des bases solides, profondes et vraies...

Sa conclusion : je suis trop compliquée... :D

Comme l'exprime Titenath, ce n'est pas faute d'avoir essayé à de nombreuses reprises, mais je ne dois pas être faite pour ça. Heureusement que je ne suis pas allergique aux crevettes... ( je crois que je ne suis pas sur le bon sujet là...)

Il me semble que je vois trés, trés bien ce que tu veux dire,

de ton point de vue, et de son point de vue a lui.

Tu sembles penser que l'attirance physique, sexuelle, mene a tout, et je crois que c'est une erreur, du moins avec certaines personnes pour lesquelles ce n'est pas suffisant.

Alors beaucoup de gens fantasment sexuellement, mais il y en a aussi qui fantasment sentimentalement.

Peut etre aussi que ton franc parler peut passer pour un manque de pudeur, et un certain penchant a la domination ( ?) Et que ça peut refroidir les hommes qui sont surtout attirés par la féminité ( douceur, sensibilité, timidité et autres clichés )

Tu as essayé a de nombreuses reprises mais probablement toujours de la meme façon, et je sais de quoi je parle par une prise de conscience sur ma propre expérience.

Le drame, je crois, c'est que l'on est attiré toujours par le meme type de personne, et que l'on se méprend sur comment se comporter avec ces personnes la.

Alors qu'avec les personnes qui nous attirent moins ont a beaucoup plus de succés.

On est maladroit avec les gens et les choses qui comptent beaucoup pour nous, et bien plus "efficace" avec ce qui compte beaucoup moins.

Pourtant les Stoiciens nous avaient prévenus que:

"Il faut traiter les choses légères avec sérieux et les choses sérieuses avec légéreté"

Mais je ne te vois pas du tout comme une Stoicienne car pleine de feu incontrolé tu es.

Être attiré, être séduit, avoir envie, c'est une chose... Vivre avec quelqu'un c'est tout autre chose...

Quand tu parles de raison, tu parles de se contenir, de se contrôler, parce que ce ne serait pas bien, etc... ?

Tu voudrais retirer ce qu'il y a de meilleur dans une rencontre = La spontaneité ? :mouai:

Sinon, l'amour, est juste le nom que l'on donne à ce lien qui nous lie particulièrement à une personne !

Et l'importance que tu donneras à l'autre et qui changera l'importance de "l'amour" que tu ressens, dépend de tes attentes et manques conscients et inconscient !

Bonjour Pep Psi,

Il me semble que ce n'est pas par le coté raisonné et raisonnable d'une personne que l'on est séduit au point d'en tomber amoureux.

On peut apprécier les personnes cohérentes et tres équilibrées, mais peut etre qu'il y a aussi un peu de fascination sur leurs non-dits, leurs non-avoués, la part de mystere et de fantasme qu'ils cachent en eux et qu'ils ne maitrisent pas.

Ce que l'on appelle une personnalité contrastée.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 104ans Posté(e)
eclipsepartielle Membre 4 565 messages
Baby Forumeur‚ 104ans‚
Posté(e)

Il y a peut être des ambivalences entre raison et impulsion; l'un faisant constamment la guerre à l'autre, et puis au final l'un prend toujours le dessus sur l'autre sans que l'on ne sache lequel de la raison ou de l'impulsion prendra le dessus. Après il y a le temps qui joue; le temps sait donner tort à l'un ou à l'autre.

Il est aussi plus facile de montrer son côté raisonnable que sa folie.

Non pas au sens d'etre inconscient du danger, mais plutot mettre en sommeil sa raison, son mental, ne plus analyser.

Et en complément:

Peut-on vraiment "flasher" pour des personnes qui ne peuvent pas mettre de coté leur raison, qui ne laissent jamais apercevoir quoique ce soit qui ressemble a de l'irrationnel ?

En résumé, est ce par la raison que l'on aime, et est ce la raison que l'on aime ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
Yemaya Membre 242 messages
Baby Forumeur‚ 55ans‚
Posté(e)

Il me semble que je vois trés, trés bien ce que tu veux dire,

de ton point de vue, et de son point de vue a lui.

Tu sembles penser que l'attirance physique, sexuelle, mene a tout, et je crois que c'est une erreur, du moins avec certaines personnes pour lesquelles ce n'est pas suffisant.

Alors beaucoup de gens fantasment sexuellement, mais il y en a aussi qui fantasment sentimentalement.

Peut etre aussi que ton franc parler peut passer pour un manque de pudeur, et un certain penchant a la domination ( ?) Et que ça peut refroidir les hommes qui sont surtout attirés par la féminité ( douceur, sensibilité, timidité et autres clichés )

Tu as essayé a de nombreuses reprises mais probablement toujours de la meme façon, et je sais de quoi je parle par une prise de conscience sur ma propre expérience.

Le drame, je crois, c'est que l'on est attiré toujours par le meme type de personne, et que l'on se méprend sur comment se comporter avec ces personnes la.

Alors qu'avec les personnes qui nous attirent moins ont a beaucoup plus de succés.

On est maladroit avec les gens et les choses qui comptent beaucoup pour nous, et bien plus "efficace" avec ce qui compte beaucoup moins.

Pourtant les Stoiciens nous avaient prévenus que:

"Il faut traiter les choses légères avec sérieux et les choses sérieuses avec légéreté"

Mais je ne te vois pas du tout comme une Stoicienne car pleine de feu incontrolé tu es.

Tu es loin de ma réalité sur ce point-là.

Nous aurions pu entrer dans la relation par ce côté séduction et sexualité. Il m'aurait suffit de ne pas trop en dire, de ne pas faire part de mes questionnements existentiels, de mes envies de "communion" profonde. La relation aurait certainement démarré de manière passionnée..... et nous nous serions réveillés quelques semaines ou mois plus tard face à nos différences. L'affectif, l'émotionnel et le sexuel en place à ce moment-là auraient-ils permis de ne pas s'effrayer mutuellement et d'essayer de construire quelque chose ? Je n'en suis pas certaine. Je rejoins là une discussion que tu as eu avec Crabefantôme dans un autre sujet (si je vous ai bien compris tous les 2.....)

Pour le reste, je suis plutôt d'accord avec toi.....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Tu es loin de ma réalité sur ce point-là.

Nous aurions pu entrer dans la relation par ce côté séduction et sexualité. Il m'aurait suffit de ne pas trop en dire, de ne pas faire part de mes questionnements existentiels, de mes envies de "communion" profonde. La relation aurait certainement démarré de manière passionnée..... et nous nous serions réveillés quelques semaines ou mois plus tard face à nos différences. L'affectif, l'émotionnel et le sexuel en place à ce moment-là auraient-ils permis de ne pas s'effrayer mutuellement et d'essayer de construire quelque chose ? Je n'en suis pas certaine. Je rejoins là une discussion que tu as eu avec Crabefantôme dans un autre sujet (si je vous ai bien compris tous les 2.....)

Pour le reste, je suis plutôt d'accord avec toi.....

Ah ? Alors j'ai inversé les roles, dans l'histoire la romantique c'était toi.

Curieux, je ne t'ai jamais aperçu comme ça.

Mais aprés tout, il y en a qui assument d'etre ce qu'ils sont, et d'autres pas. :wink:

Je crois que tu as raison a propos des différences, on ne les voit pas tout de suite quand on base une relation uniquement sur de la sensualité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

La question revient a savoir si raison et sentiment peuvent fonctionner en meme temps.

Faut-il mettre sa raison de coté pour aimer, lui dire: "tais-toi" ?

Et peut-on éprouver des sentiments pour quelqu'un qui ne laisse apercevoir que sa raison ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Il y a peut être des ambivalences entre raison et impulsion; l'un faisant constamment la guerre à l'autre, et puis au final l'un prend toujours le dessus sur l'autre sans que l'on ne sache lequel de la raison ou de l'impulsion prendra le dessus. Après il y a le temps qui joue; le temps sait donner tort à l'un ou à l'autre.

Il est aussi plus facile de montrer son côté raisonnable que sa folie.

Est-il possible de montrer sa folie ?

Non car on ne peut etre conscient de sa folie.

Par contre ce que l'on peut faire c'est laisser la place a ses sentiments, lacher les renes.

Il y a des gens qui ne sont jamais raisonnables, tout en impulsivité, ils réagissent au quart de tour.

Et il y en a d'autres qui veulent toujours garder le controle sur eux-memes, donc toujours dans la raison.

Les gens équilibrés sont, a mon avis, ceux qui savent quand il faut lacher les renes, on pourrait peut etre les appeler des sages.

Mais il y a peut etre une catégorie de gens qui sont encore plus évolués que ça : Ceux chez qui les sentiments et la raison ne font plus qu'un, on pourrait peut etre les appeler des saints.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Sylphe Membre 44 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Pour aimer il faut être tout-à-fait conscient de soi et de l'autre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Conscient de soi, ça c'est sur, conscient de l'autre, ça c'est moins sur.

Aimer, n'est ce pas une prise de risque ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Sylphe Membre 44 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Swam,

Aimer est forcément une prise de risque. Ça t'engage corps et âme.

On est prêt à commettre des actes atroces par amour, on est prêt à voir le monde s'effondrer pour permettre à la personne qu'on aime de respirer.

Aimer c'est se fragmenter ; ton instinct de survie s'étend jusqu'à cette autre personne. Ceci n'est pas un idéel, c'est une évidence qui a toujours bercé le monde (humain).

Après l'amour (en dehors du cadre familial) reste une question de chimie et d'entente intellectuelle. Le premier plan est celui du physique, le second de l'esprit.

On ne peut aimer entièrement une personne sans cette combinaison.

Lorsqu'on aime seulement l'esprit d'une personne, il s'agit d'amour platonique. Donc Fraternel/Parental.

Lorsqu'il s'agit a contrario du physique, et bien cela ne relève que d'un besoin d'accouplement (sexuel et/ou émotionnel).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 27ans Posté(e)
Shimoani Membre 572 messages
Baby Forumeur‚ 27ans‚
Posté(e)

L'amour ne connait ni l'intelligence, ni le rationnel, ni la logique. l'amour n'a pas d'âge, l'amour se vit tout simplement...

Swam,

Aimer est forcément une prise de risque. Ça t'engage corps et âme.

On est prêt à commettre des actes atroces par amour, on est prêt à voir le monde s'effondrer pour permettre à la personne qu'on aime de respirer.

Aimer c'est se fragmenter ; ton instinct de survie s'étend jusqu'à cette autre personne. Ceci n'est pas un idéel, c'est une évidence qui a toujours bercé le monde (humain).

Après l'amour (en dehors du cadre familial) reste une question de chimie et d'entente intellectuelle. Le premier plan est celui du physique, le second de l'esprit.

On ne peut aimer entièrement une personne sans cette combinaison.

Lorsqu'on aime seulement l'esprit d'une personne, il s'agit d'amour platonique. Donc Fraternel/Parental.

Lorsqu'il s'agit a contrario du physique, et bien cela ne relève que d'un besoin d'accouplement (sexuel et/ou émotionnel).

Je suis tout à fait d'accord avec vos deux "témoignages" mais j'inverserai juste les deux plans. Pour moi l'esprit passe premier. Ce n'est pas rare que quelqu'un qui ne me plaise pas physiquement finisse par m'attirer parce que j'aime sa personnalité. Le fait qu'il soit "beau de l'intérieur" se reflète sur son physique. Et du coup, quand je n'aime plus cette personne ou qu'elle m'a déçue, blessée... je ne la trouve plus physiquement belle.

Ce n'est que mon point de vue.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Je suis tout à fait d'accord avec vos deux "témoignages" mais j'inverserai juste les deux plans. Pour moi l'esprit passe premier. Ce n'est pas rare que quelqu'un qui ne me plaise pas physiquement finisse par m'attirer parce que j'aime sa personnalité. Le fait qu'il soit "beau de l'intérieur" se reflète sur son physique. Et du coup, quand je n'aime plus cette personne ou qu'elle m'a déçue, blessée... je ne la trouve plus physiquement belle.

Ce n'est que mon point de vue.

Magnifique point de vue ! Et trés rare a mon avis, ne le perd pas.

L'ennui et la lassitude me gagnent faute de le rencontrer.

Il y a theorie ou une croyance que l'on appelle transmigration des ames de vies en vies.

Bon, on est vraiment pas obligé d'y croire, on peut prendre ça comme une image.

Mais je me suis petit a petit habitué a voir les etres humains comme ceci :

Les ames sont enchassées dans des corps, plus ou moins profondément, et le but des vies successives est de les faire remonter.

Il peut y avoir parfois de trés belles ames enfouies profondément, dans ce cas elles ressentent les émotions par le corps essentiellement, elles sont trés dépendantes du corps. Et ces ames la sont trés dangereuses a fréquenter pour celles qui sont plus a fleur de peau.

Peut etre que lire le "docteur Jivago" de Boris Pasternak, ça pourra en donner une petite idée.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×