Aller au contenu

Garde alternée, recomposition familiale, les plus petits s'essouflent


January

Messages recommandés

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 54 809 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Les enfants, de plus en plus jeunes, avant 5/6 ans, sont confrontés à la rupture du couple de leurs parents.

bg-naitre-grandir-enfant-boudeur.jpg

Pour les adultes, et tant mieux pour eux, elle ne se passe pas forcément dans le drame et une guerre acharnée. Elle se fait correctement, rapidement, " à l'amiable" pour reprendre la formule consacrée. Et des accords sont trouvés pour la résidence des enfants.

Beaucoup s'accordent sur une résidence alternée, car dans ce contexte consensuel de plus en plus de pères souhaitent garder auprès de leurs enfants une place à part entière et les mères sont heureuses de ce partage qui les soulage et leur laisse un peu de liberté. Les plus grands y trouvent leur compte, en râlant un peu parfois de devoir "déménager" chaque semaine.

Mais les petits, qui suivent la cadence, s'essoufflent et expriment par des symptômes leur difficultés à s'adapter à une situation qui convient à tout le monde sauf à eux...

Suite http://famille.blog....sessoufgeflent/

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 62ans Posté(e)
pila Membre 18 571 messages
Baby Forumeur‚ 62ans‚
Posté(e)

Les gens ne font plus aucun effort pour se supporter ! Et les gosses trinquent.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

C'est bien connu ,dans les couples en désaccord ou divorcés , les victimes sont bien les enfants .

Pendant qu'une grande partie des adultes se font la guerre , ils ne s'aperçoivent même pas le mal qu'ils créent, alors que bien souvent avec le dialogue et réflexion, bon nombre de problèmes serait résolu, pour le bien de tous .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 54 809 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

"Tout va bien", "on s'entend tous bien "disent ses parents qui ne comprennent pas du tout pourquoi cette petite fille s'oppose à peu prés à tout le monde, mais surtout à sa mère, pleure souvent et se réveille la nuit. Et pourtant elle va rapidement exprimer dans ses dessins et dans certains de ses propos, que si "pour les grands" tout roule à merveille, pour elle, haute comme trois pommes, il en va tout autrement ! Car l'adaptation à tous ces changements est un très gros effort pour une si jeune enfant. Quitter chaque semaine depuis ses deux ans, une "maison", pour une autre maison, n'est pas simple car la maison représente pour l'enfant petit une enveloppe sécurisante.

La garde alternée, fausse bonne idée ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
miliaa Membre 47 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Pas forcément une mauvaise idée.

Mes garçons ont 7 et 8 ans et sont en résidence alternée.

Pas de bagages à trimballer, car tout est en double. Les jouets vêtements peluches vélos... tout est chez papa et chez maman.

Mais ce n'est pas une semaine sur deux c'est pire que ça... on vit proche l'un de l'autre, et on s'adore. Donc c'est selon nos dispos. Ça fait deux ans que ça dure et les enfants adorent. Noël, fêtes de famille et anniversaire, on fait tout ensemble.

Mon conjoint a un fils de 7 ans également, qui vit chez sa mère. Son père le voit un week end sur deux. Et bien cet enfant aimerait voir son papa plus souvent (la maman refuse même si seulement 2km les sépare). Elle trouve que 'la résidence alternée c'est mal'.

Ça la derange pas que son fils souffre. Je trouve pas ça normal.

Les enfants s'adaptent si on leur dit les choses et si ils sont mêlés aux décisions.

Envoyé depuis mon CINK FIVE avec Tapatalk

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

"Tout va bien", "on s'entend tous bien "disent ses parents qui ne comprennent pas du tout pourquoi cette petite fille s'oppose à peu prés à tout le monde, mais surtout à sa mère, pleure souvent et se réveille la nuit. Et pourtant elle va rapidement exprimer dans ses dessins et dans certains de ses propos, que si "pour les grands" tout roule à merveille, pour elle, haute comme trois pommes, il en va tout autrement ! Car l'adaptation à tous ces changements est un très gros effort pour une si jeune enfant. Quitter chaque semaine depuis ses deux ans, une "maison", pour une autre maison, n'est pas simple car la maison représente pour l'enfant petit une enveloppe sécurisante.

La garde alternée, fausse bonne idée ?

Désolée pour mon hors sujet January.

Pour ces petits ,c'est clair que la garde alternée est une fausse bonne idée ,elle a été pensée plus pour le confort des parents qu'à ceux des enfants .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 54 809 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Je ne sais pas miétou, je pense qu'ils se sont dit "c'est la bonne solution".. Mais.. Est-ce qu'un adulte avec tous ses problèmes est encore capable de se mettre dans la tête d'un enfant de cinq ans ?... Confort, déculpabilisation, mais sur le long terme...?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
WEAPON Membre 6 171 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

La garde alternée a ses avantages et ses inconvénients comme toutes les ordonnances. Effectivement il n'est pas pris en compte l'aspect psychologique de l'enfant. Même si le JAF dit qu'il agit pour leur bien.

Pour ma part les parents doivent agir pour le bien être de leur progéniture et non pour leur confort.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 54 809 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Le problème c'est qu'on est sûr, en tant qu'adulte, de faire ce qu'il y a de bien pour l'enfant. Mais dans sa tête, à l'enfant, comment ça se passe ? :(

Comme on décide de faire un enfant sans autre idée que la nôtre, on continue de "gérer" la vie de son enfant sans autre idée que la nôtre...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
WEAPON Membre 6 171 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

si dans la grande majorité ce n'est pas faux ce que tu dis, je pense que tout le monde obéit à une ligne de conduite qui existe depuis probablement la nuit des temps et qui se transmet de génération en génération même si la société d'haujourd'hui n'est pas celle d'hier. Dans l'éducation de l'enfant "il y a un temps pout tout. Maintenant savoir ce qui est bien ou mal et savoir si l'enfant assimile ou pas une séparation, c'est une question d'explication et faire ressortir que le positif et amoindrir les inconvénients.

Gérer la vie de son enfant sans autre idée que la nôtre, c'est réducteur mais souvent vrai. Toutefois toute personne censée devrait être à l'écoute et agir en conséqunce.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Piment doux, 101ans Posté(e)
Out of Paprika Membre 19 334 messages
101ans‚ Piment doux,
Posté(e)

Ma fille de 9a est en garde alternée qui ne suit pas la règle 1 semaine/2 mais le planning de son père qui travaille en milieu hospitalier. C'était déjà le cas avant le divorce, sauf qu'elle n'avait qu'une résidence et des parents plus que tendus. Donc rester ensemble en provoquant stress et angoisse sans pour autant se déchirer la tête, c'est bien plus irresponsable que prendre la décision qui s'impose.

"Rester marié pour les enfants", une absurdité d'un autre temps qui a créé bien des frustrés.

En agissant intelligemment l'enfant s'adapte à toute situation pourvu que ses parents retrouvent un équilibre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 54 809 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

On ne suit pas son ressenti à l'enfant, sous prétexte de "mais si c'est bien mais tu ne sais pas, ça va venir". Il faut bien prendre une décision, oui, parce-que l'enfant lui n'envisagera pas l'avenir. Il est dans le moment présent. Mais oui, ensuite, il faut gérer la décision qu'on a prise en tant qu'adulte, dans le quotidien de la pensée de l'enfant. Et c'est ça qui fait défaut...à la plupart des adultes, fort de leur...pouvoir, leur savoir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Piment doux, 101ans Posté(e)
Out of Paprika Membre 19 334 messages
101ans‚ Piment doux,
Posté(e)

Ah je ne dis pas que c'est facile, dans bien des cas les gens renoncent après avoir pris tous les paramètres en compte. Mais je trouvais bien plus difficile pour tout le monde l'époque où on confiait la garde exclusive à la mère : un père déchu de ses droits d'éducation, des enfants privés d'un de leur parent la plupart du temps, une mère débordée...

La résidence alternée doit être bien étudiée et bordée pour les tout petits, d'ailleurs personnellement j'ai mis quelques années à franchir le pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
WEAPON Membre 6 171 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Ma fille de 9a est en garde alternée qui ne suit pas la règle 1 semaine/2 mais le planning de son père qui travaille en milieu hospitalier. C'était déjà le cas avant le divorce, sauf qu'elle n'avait qu'une résidence et des parents plus que tendus. Donc rester ensemble en provoquant stress et angoisse sans pour autant se déchirer la tête, c'est bien plus irresponsable que prendre la décision qui s'impose.

"Rester marié pour les enfants", une absurdité d'un autre temps qui a créé bien des frustrés.

En agissant intelligemment l'enfant s'adapte à toute situation pourvu que ses parents retrouvent un équilibre.

L'enfant tirera toujours le meilleur parti en grandissant. Je suis d'accord avec toi, rester pour les enfants n'a pas de sens. De toute façon notre vie est faite de plusieurs vies communes telle est la société d'aujourd'hui. Une société de consommation. Alors les enfants n'ont pas fini d'en souffrir. Et encore on ne parle pas des familles recomposées qui se separent ou une mère avec plusieurs enfants de père différents

On ne suit pas son ressenti à l'enfant, sous prétexte de "mais si c'est bien mais tu ne sais pas, ça va venir". Il faut bien prendre une décision, oui, parce-que l'enfant lui n'envisagera pas l'avenir. Il est dans le moment présent. Mais oui, ensuite, il faut gérer la décision qu'on a prise en tant qu'adulte, dans le quotidien de la pensée de l'enfant. Et c'est ça qui fait défaut...à la plupart des adultes, fort de leur...pouvoir, leur savoir.

Pas sûr qu'il soit que dans le moment présent il sait aussi se projeter

Ce qui est certain on devient parent du jour au lendemain mais on ne t'a pas appris à l'être

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 54 809 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Un tout petit non (je suivais le sujet :) )

Pour les autres oui, et puis ils sont loin d'être les seuls à avoir des parents divorcés. Quand j'étais môme je me souviens qu'à l'école, il y avait peu d'enfants de parents divorcés, c'était une curiosité. Aujourd'hui ce n'en est plus une du tout. C'est "heureux" que les parents divorcent au lieu de faire grandir leur progéniture dans de mauvaises conditions. Et il reste encore de bons parents, même divorcés.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Piment doux, 101ans Posté(e)
Out of Paprika Membre 19 334 messages
101ans‚ Piment doux,
Posté(e)

L'enfant tirera toujours le meilleur parti en grandissant. Je suis d'accord avec toi, rester pour les enfants n'a pas de sens. De toute façon notre vie est faite de plusieurs vies communes telle est la société d'aujourd'hui. Une société de consommation. Alors les enfants n'ont pas fini d'en souffrir. Et encore on ne parle pas des familles recomposées qui se separent ou une mère avec plusieurs enfants de père différents

Pas sûr qu'il soit que dans le moment présent il sait aussi se projeter

Ce qui est certain on devient parent du jour au lendemain mais on ne t'a pas appris à l'être

Je ne pense pas que tousles parents divorcés soient victimes de la société de conso. Je crois surtout que quand on se rend compte que son couple est mort depuis plusieurs années on envisage et on s'autorise de vivre mieux. Ce qui ne peut être que bénéfique pour les enfants, pourvu qu'on s'applique bien à leur laisser leur vie d'enfant de façon à ce qu'ils ne se sentent pas coupables de quoi que ce soit.

Je n'ai pas l'impression que les enfants de familles recomposées soient plus malheureux ou plus instables que les autres.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
WEAPON Membre 6 171 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je ne pense pas que tousles parents divorcés soient victimes de la société de conso. Je crois surtout que quand on se rend compte que son couple est mort depuis plusieurs années on envisage et on s'autorise de vivre mieux. Ce qui ne peut être que bénéfique pour les enfants, pourvu qu'on s'applique bien à leur laisser leur vie d'enfant de façon à ce qu'ils ne se sentent pas coupables de quoi que ce soit.

Je n'ai pas l'impression que les enfants de familles recomposées soient plus malheureux ou plus instables que les autres.

Ma pensée était plus de dire que la condition de la femme a changé et heureusement. ce qui permet à cette dernière de divorcer plus facilement. Et quand je parlais de société de consommation c'est plus pour dire plus de tentations. L'humain n'est pas parfait malheureusement.

Oui il faut s'autoriser à vivre la vie qu'on désire

Les enfants ne sont pas coupables ils n'ont pas demander à venir au monde, alors faut faire en sorte de leur donner toutes les chances pour réussir et à vivre pleinement toutes les étapes de leur vie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines après...
Membre, Posté(e)
insitu Membre 16 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Mes parents sont restés ensemble pour "les enfants" et honnêtement quelle monstrueuse responsabilité ils nous ont fait porter sur nos épaules. Celle de leur malheur. L'éducation n'est pas une science exacte, je suis parti une fois mon fils a de bon résultat à l'école est il plus ou moins heureux qu'un autre? Je ne pense pas qu'il aurai apprécié de nous voir sa mère et moi nous détester.

J'ai lu lors de ma séparation que la garde alternée est surtout un moyen de donner bonne conscience aux deux partenaires et que les résultats scolaire des enfants étaient, en moyenne moins bon, que pour les autres.Le transbordement d'une maison à l'autre la fatigue et la désorganisation en découlant étaient mis en relief dans cette étude. Peut être que maintenant cela est différent.

Les résultats scolaires ne sont pas la panacée, mais quel autre outil avons nous a notre disposition pour évaluer le bien-être d'un enfant?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 54 809 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Des question sur la garde alternée :

Un enfant qui voit autant son père que sa mère est-il plus équilibré que celui qui vit chez sa mère et ne voit son père (dans les cas les plus classiques) qu'un week-end sur deux etc... ?

Le père n'a-t-il pas une vision plus concrète de la vie quotidienne de son enfant, et par là-même, les tensions entre les parents pour incompréhension dans le cas "classique" ne sont-elles pas moins fréquentes ?

L'encadrement, la communication, le soin en général, il me semble que lorsqu'une garde alternée se passe bien, il y a beaucoup de bénéfices pour l'enfant. En revanche effectivement, un très jeune enfant s'adaptera moins bien qu'un plus âgé à qui on peut expliquer véritablement les choses. Et il subira aussi la fatigue de la pratique. Peut être, dans l'avenir, la garde alternée ne sera-t-elle réservée qu'aux parents qui peuvent offrir dans ce cadre des conditions optimales, ou il existera un âge auquel il ne sera pas possible de prétendre à la garde alternée de l'enfant ? C'est somme toute assez neuf, ce dispositif.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Piment doux, 101ans Posté(e)
Out of Paprika Membre 19 334 messages
101ans‚ Piment doux,
Posté(e)

Comme dit plus haut, ma fille de 9a semble très bien le vivre, mais je n'aurais pas voulu qu'elle subisse plus jeune. En fait pour moi il était hors de question que je ne puisse plus m'occuper de mon bébé au quotidien et il en était de même pour le père.

Donc oui ça devrait être adapté en fonction de l'âge, j'imagine mal un enfant en bas âge s'adapter à plusieurs environnements parentaux.

Quand l'alternance se passe bien pour un enfant en âge de le vivre, je confirme que ça permet aux 2 parents de contribuer à l'éducation et se sentir informé /concerné par l'évolution et le quotidien de son enfant. Ce que ne permet pas le droit de visite hebdomadaire, d'abord injuste pour le père à qui on enlève l'enfant.

Même si certains s'en satisfont beaucoup d'autres le vivent comme une terrible injustice. Et là très souvent la mère se sent seule responsable de l'enfant, voire pleins pouvoirs, et n'implique plus le père dans l'éducation de son propre enfant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×