Aller au contenu

insitu

Membre
  • Contenus

    16
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de insitu

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  1. insitu

    Par ici les poètes

    bonsoir Elaine en fait qu'attends tu exactement de ce poste? des poème seulement émouvant ou bien est ce un poste pour les poèmes que tu veux faire partager?
  2. insitu

    Problème avec les hommes

    En fait rien de nouveau sans vouloir te vexer, comme toutes les femmes au fil de l'histoire humaine qui cherche un bon capital génétique a transmettre tu cherches un homme +. Plus intelligent dis tu, d'autres les recherches plus grands plus fort plus beau etc... Donc ne t’inquiète pas tu es normale
  3. L'habit ne fait pas le moine, mais cependant la plupart du temps lorsque j'ai croisé un homme habillé en moine dans la rue... c'était un moine. Le style démontre souvent ce que nous désirons exprimer de nous également, on parle souvent de langage corporel, mais il y a aussi le langage vestimentaire qui est un autre moyen de s'exprimer, non?
  4. insitu

    Par ici les poètes

    Parce que je l'aime beaucoup celui ci Blaise Cendrars Journal Christ Voici plus d’un an que je n’ai plus pensé à Vous Depuis que j’ai écrit mon avant-dernier poème Pâques Ma vie a bien changé depuis Mais je suis toujours le même J’ai même voulu devenir peintre Voici les tableaux que j’ai faits et qui ce soir pendent aux murs Ils m’ouvrent d’étranges vues sur moi-même qui me font penser à Vous. Christ La vie Voilà ce que j’ai fouillé Mes peintures me font mal Je suis trop passionné Tout est orangé. J’ai passé une triste journée à penser à mes amis Et à lire le journal Christ Vie crucifiée dans le journal grand ouvert que je tiens les bras tendus Envergures Fusées Ébullition Cris. On dirait un aéroplane qui tombe. C’est moi. Passion Feu Roman-feuilleton Journal On a beau ne pas vouloir parler de soi-même Il faut parfois crier Je suis l’autre Trop sensible Août 1913.
  5. insitu

    Mentir est-ce le propre de l'homme ?

    Sans le mensonge et l'hypocrisie les rapports humains seraient plus distants ou conflictuels. On ne se supporte que parce qu'on se ment les uns aux autres?
  6. Je comprends je l’ai fait aussi, je suis parti en laissant le domicile sans rien demander et en continuant a le payer pendant pas mal de temps… Et même après… bref c’est un choix
  7. Mon premier réel souvenir amoureux enchanteur. J’étais en CE1 CE2 je crois. Nous faisions un cours de danse folklorique. La danse se termine tous les autres se lâchent la main sauf nous. J’ai continué à la lui tenir longtemps encore, je n’osai pas la regarder elle. Heureusement le prof était bavard et pendant qu’il faisait du bruit je fixai mon regard sur les poils de sa barbe qui bougeait lorsqu’il laissait échapper un mot. Je ne pensai et ne ressentais qu’une chose, cette petite main chaude en sueur dans la mienne. A la fin bien sur, j’ai du la lâcher cette petite main, mais je l’ai toujours regretter
  8. insitu

    Cet homme que j'ai fui au départ

    La séduction c’est l’art du mensonge ? Non ? Allez, j’exagère un peu… au moins celui de la dissimulation. L’hypocrisie le mensonge sont humains et nécessaire dans nos rapports avec l’autre !? Calme toi prends le bon et ne recherche pas l’idéal ça te réservera moins de déception. Bon ok facile a dire… Un peu de Cendrars pour toi Tu es plus belle que le ciel et la mer de Blaise Cendrars Quand tu aimes il faut partir Quitte ta femme quitte ton enfant Quitte ton ami quitte ton amie Quitte ton amante quitte ton amant Quand tu aimes il faut partir Le monde est plein de nègres et de négresses Des femmes des hommes des hommes des femmes Regarde les beaux magasins Ce fiacre cet homme cette femme ce fiacre Et toutes les belles marchandises II y a l’air il y a le vent Les montagnes l’eau le ciel la terre Les enfants les animaux Les plantes et le charbon de terre Apprends à vendre à acheter à revendre Donne prends donne prends Quand tu aimes il faut savoir Chanter courir manger boire Siffler Et apprendre à travailler Quand tu aimes il faut partir Ne larmoie pas en souriant Ne te niche pas entre deux seins Respire marche pars va-t’en Je prends mon bain et je regarde Je vois la bouche que je connais La main la jambe l’œil Je prends mon bain et je regarde Le monde entier est toujours là La vie pleine de choses surprenantes Je sors de la pharmacie Je descends juste de la bascule Je pèse mes 80 kilos Je t’aime Blaise Cendrars, Feuilles de route, 1924
  9. “Etre adulte, c'est avoir pardonné à ses parents.” C'est un peu ce que je crois. Je crois également que chaque méthode éducative subira un reproche de la part de l'enfant, parce que nous l’avons fait également. « D’avoir une vision plus concrète » appel également à avoir plus de raison d’avoir des tensions ou des incompréhensions. Un couple ne finit il pas par exploser justement parce que les deux êtres avaient des divergences et des incompréhensions incontournables ? Je crois que nous n’avons pas encore assez de recul pour le moment pour juger réellement de l’efficacité ou non de la garde alternée pour l’enfant en général. C’est une pratique trop récente pour l’instant qui répond a une demande sociétale des parents et en particulier du père d’implication dans la vie de l’enfant. Est-ce la méthode de garde ou l’intelligence des parents qui fait le bonheur de l’enfant ? Généraliser cette méthode à partir d’un certain âge pour les enfants divorcés apportera un plus a tous les enfants ? Pas sur du tout…
  10. insitu

    Childfree, on me critique

    Je trouve ça paradoxale, de vivre, de profiter, de jouir de la vie en disant ne pas vouloir d'enfant parce que l'existence est trop dure!? Ne pas avoir d'enfant, c'est ton choix. C'est un choix personnel que n'a pas fait tes parents. Le problème pour moi c'est que nous ne sommes jamais né de génération spontanée et que cette décision engage toi, tes ancêtres et tes hypothétiques descendants. Dans les yeux de mes enfants je vois mes parents et dans certaines de leurs attitudes mes parents se rappellent de leurs propres parents.
  11. Mes parents sont restés ensemble pour "les enfants" et honnêtement quelle monstrueuse responsabilité ils nous ont fait porter sur nos épaules. Celle de leur malheur. L'éducation n'est pas une science exacte, je suis parti une fois mon fils a de bon résultat à l'école est il plus ou moins heureux qu'un autre? Je ne pense pas qu'il aurai apprécié de nous voir sa mère et moi nous détester. J'ai lu lors de ma séparation que la garde alternée est surtout un moyen de donner bonne conscience aux deux partenaires et que les résultats scolaire des enfants étaient, en moyenne moins bon, que pour les autres.Le transbordement d'une maison à l'autre la fatigue et la désorganisation en découlant étaient mis en relief dans cette étude. Peut être que maintenant cela est différent. Les résultats scolaires ne sont pas la panacée, mais quel autre outil avons nous a notre disposition pour évaluer le bien-être d'un enfant?
  12. Je crois que je trouve très belle les femmes gothiques, je n'ai pas de photo là a présenter mais je trouve leurs styles craquants.
  13. insitu

    Portraits de dragueurs

    De toute manière c'est toujours la femme qui a le dernier mot, ensuite il y a deux techniques différentes de reproduction qui sont parfois complètement incompréhensive l'une pour l'autre. La nature pousse l'homme a chercher a se reproduire et la femme a chercher un bon reproducteur. Ce qui fait que pour l'un la multiplication est un but tandis que pour l'autre il vaut mieux protéger la progéniture en retenant un partenaire pour pourvoir à l'éducation d'un enfant... Bon c'est pas trés romantique tout ça humm :hu: Bon comme j'ai lu plus haut du Ronsard, j'ose a rajouter du Baudelaire. Remords posthume Lorsque tu dormiras, ma belle ténébreuse, Au fond d'un monument construit en marbre noir, Et lorsque tu n'auras pour alcôve et manoir Qu'un caveau pluvieux et qu'une fosse creuse ; Quand la pierre, opprimant ta poitrine peureuse Et tes flancs qu'assouplit un charmant nonchaloir, Empêchera ton coeur de battre et de vouloir, Et tes pieds de courir leur course aventureuse, Le tombeau, confident de mon rêve infini (Car le tombeau toujours comprendra le poète), Durant ces grandes nuits d'où le somme est banni, Te dira : " Que vous sert, courtisane imparfaite, De n'avoir pas connu ce que pleurent les morts ? " - Et le ver rongera ta peau comme un remords.
  14. insitu

    Cet homme que j'ai fui au départ

    Tu lui en veux qu'il ait brisé ton rêve. Mais malheureusement ce n'était que le tiens lui en avait un autre a plus court terme. Tu uses ton énergie, tu risques de devenir aigrie et de passer a coté d'un autre pendant le temps que tu vas perdre a penser a te venger. Protèges toi passe a autre chose
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité