Aller au contenu

Un groupe en ligne revendique les appels menaçants aux lycées


January

Messages recommandés

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 557 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Depuis quelques semaines, des établissements scolaires du monde entier reçoivent des appels menaçants qui nécessitent la mise à l'abri des élèves. Ces appels pourraient être l'œuvre d'un groupe en ligne qui dit "adorer créer le chaos".

photo-d-illustration-flickr-cc-by-powtac-1454407998.jpg

Ces alertes pourraient en fait être attribuées à un groupe d'internautes, qui revendique ces appels. Via Twitter (le compte a été suspendu depuis), "Evacuation Squad" (brigade d'évacuation), dont la photo de profil était un portrait de Vladimir Poutine, proposait en effet de lancer ces alertes pour "sauter les cours", ou encore "distraire la police d'un crime que vous allez commettre".

Selon ce compte Twitter, six personnes "du monde entier" composeraient le groupe de tristes farceurs. Viktor Olyavich, qui se revendique comme étant leur leader, a donné fin janvier une interview au site australien Mashable. Au cours de cet entretien, réalisé par mails, il déclare tout simplement : "On lance ces menaces parce qu'on trouve ça drôle. On se prépare en ce moment même à appeler des écoles dans toute l'Europe."

Article complet : http://www.ledauphin...ants-aux-lycees

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 26 856 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)

Quels abrutis!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata...", 59ans Posté(e)
BadKarma Membre 12 110 messages
59ans‚ Docteur Honoris Causa Es "Patati & Patata...",
Posté(e)

Non pas les seuls malheureusement, "adorer créer le chaos" est me semble-t-il la chose la mieux partagée du moment, au premier chef parmi ceux qui détiennent en main la gouvernance du monde, selon le bon vieux principe du "Ordo Ad Chaos"... :hehe:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité fx.
Invités, Posté(e)
Invité fx.
Invité fx. Invités 0 message
Posté(e)

"A partir de mars, le groupe annonce sur son site qu'il va même négocier ses services pour l'équivalent de 5 à 50 dollars en Bitcoin."

Y a pas de petits profits.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Fumeur de bananes, 33ans Posté(e)
Timo-I Membre 26 820 messages
33ans‚ Fumeur de bananes,
Posté(e)
Pour cela, rien de plus simple, il suffisait d'envoyer un mail à une adresse russe.

A partir de mars, le groupe annonce sur son site qu'il va même négocier ses services pour l'équivalent de 5 à 50 dollars en Bitcoin.

La prochaine fois, faudra leur envoyer un ransomware par email. Ca aussi ça pourrait être drôle. ^^

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 557 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Les forces de l'ordre ont procédé à l'interpellation d'un individu suspecté d'avoir passé des appels menaçants.

"Des vérifications sont en cours" pour savoir s'il s'agit "du hacker qui lançait ces messages téléphoniques pré-enregistrés via Internet"

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/alertes-a-la-bombe-dans-des-lycees-un-jeune-homme-arrete-pres-de-dijon-7781767874

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 557 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Un suspect qui n'en est pas à son coup d'essai

Connu des services de police, le jeune homme été déjà impliqué dans une affaire de piraterie informatique il y a deux ans. Si les soupçons se confirment, il risque gros, surtout au vu de la tension provoquée par ces fausses alertes. Mais l'addition pourrait aussi se corser...

Suite http://www.rtl.fr/ac...ijon-7781767874

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 557 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Après enquête de l’Office central de lutte contre la cybercriminalité (OCLCTIC) de la PJ qui est remonté jusqu’à lui grâce à son adresse IP, un jeune homme de 18 ans, élève en terminale, a été interpellé lundi et mis en garde à vue dans les locaux de la sûreté territoriale de Paris.

Tout est parti d’un tweet revendiquant les méfaits postés par « Evacuation Squad », nom derrière lequel se cacherait un collectif de hackers. C’est grâce à ce tweet que les forces de police ont pu remonter jusqu’au jeune homme.

Présenté devant un juge, il a été placé sous la statut de témoin assisté mercredi 10 février dans le cadre de l’information judiciaire ouverte pour « complicité de menaces de destruction dangereuses pour les personnes », « complicité de menaces de mort » et « complicité de fausse alerte ». Il a finalement été mis en examen pour un seul chef d’accusation, celui de « refus de remettre aux autorités judiciaires ou de mettre en œuvre la convention secrète de déchiffrement d’un moyen de cryptologie », contre les réquisitions du parquet qui souhaitait également sa mise en détention provisoire.

http://www.journaldu...s-bombe-hacker/

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×