Aller au contenu

Rapport pauvreté secours catholique : le problème des transports


DroitDeRéponse

Messages recommandés

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 50ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 80 919 messages
50ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)

http://www.franceinfo.fr/actu/societe/article/secours-catholique-l-acces-au-transport-pour-sortir-de-la-precarite-743217

Le Secours catholique publie son rapport annuel sur la pauvreté en France. La situation des plus démunis s’aggrave selon l’association qui pointe aussi l’importance de l’accès aux transports pour sortir de la précarité.

D'après le Secours catholique, la situation de ceux qui gagnent moins de 600 euros par mois s'aggrave dans le pays. Elle souligne aussi le très faible écart de revenu entre ses bénéficiaires qui travaillent et ceux qui n’ont pas d’activité : 809 euros contre 782 euros.

----

D'après le Secours catholique, en quatre ans, le niveau de vie médian des personnes qu'il aide a augmenté de seulement 35 euros. Elles sont de plus en plus nombreuses en situation d'extrême pauvreté, notamment les mères seules, obligées d'être beaucoup plus mobiles que les autres, souvent à cause d'horaires décalés ou parce qu'elles n'ont pas de voiture.

L’accès à la mobilité pour sortir de la précarité

A un mois des élections régionales, le Secours catholique veut alerter les politiques : il y a des solutions pour sortir de la pauvreté, comme faciliter l’accès aux transports. L’association préconise de mettre en place des plateformes de covoiturage ou de partage de voiture. Elle demande également des transports en commun à tarifs réduits pour les personnes en situation de précarité.

Car avoir une voiture coûte cher et n’est pas à la portée de toutes les bourses. La question du seuil de revenu pour avoir une voiture et le coût du permis de conduire doivent être pris en compte par les pouvoir publics selon l’association.

"Pas de voiture, pas de boulot"

Le Secours catholique aide donc les actifs les plus pauvres à s'acheter des voitures d'occasion. Patrick, artisan à Nancy a pu s'acheter un nouveau véhicule grâce à un micro-crédit. Un achat essentiel, car selon lui "pas de voiture, pas de boulot".

------------

Les plus touchés sont les "oublies de la république " de Florence Aubenas , loin des grandes agglomérations .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 104ans Posté(e)
ThomasMann Membre 3 895 messages
Baby Forumeur‚ 104ans‚
Posté(e)

Le prix des pneus

Le prix des pièces de rechange

Le prix d'un essuie-glace .... ça devient du grand luxe !!!

...à ça , tu rajoutes le contrôle technique,

le prix du carburant

les pv , le stationnement etc etc etc

la précarité des boulots

ainsi que la mobilité dans l'emploi et les offres proposées à Perpète-Les- Oies ...

tu m'étonnes que les gens ne puissent plus avoir de voiture !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Gilles Scott
Invités, Posté(e)
Invité Gilles Scott
Invité Gilles Scott Invités 0 message
Posté(e)

Elle souligne aussi le très faible écart de revenu entre ses bénéficiaires qui travaillent et ceux qui n’ont pas d’activité : 809 euros contre 782 euros.

C'est là l'une des principales raisons de la fuite vers l'assistanat ... pourquoi se casser le tronc à aller bosser pour quelques euros de plus.

Il a quelque chose de pourri au Royaume de France.

:(

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 50ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 80 919 messages
50ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)

Elle souligne aussi le très faible écart de revenu entre ses bénéficiaires qui travaillent et ceux qui n’ont pas d’activité : 809 euros contre 782 euros.

C'est là l'une des principales raisons de la fuite vers l'assistanat ... pourquoi se casser le tronc à aller bosser pour quelques euros de plus.

Il a quelque chose de pourri au Royaume de France.

:(

Sauf que l'on peut voir le pb sous deux angles :

1-C'est le niveau de l'aide qui est trop fort

2-C'est le niveau du salaire qui est trop faible .

Comme dans tous les cas on est sous le seuil de pauvreté , j'aurais tendance à dire contrairement à nos amis LR que le pb est le numéro 2 :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, In girum imus nocte et consumimur igni , 49ans Posté(e)
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
49ans‚ In girum imus nocte et consumimur igni ,
Posté(e)

Nous militons pour la gratuité des transports en commun. Et aussi une meilleure desserte des quartiers "ouvriers". Le transport est un droit.

l y avait un élu UMP dont l'Histoire oublia le nom, qui à la demande de ses pairs verts d'allonger une ligne de bus dans les quartiers populaires avait répondu que cela leur ferait faire du sport de marcher un peu.

La réalité c'est des heures passées dans les transports souvent pour assurer deux emplois précaires, avec à la clefs des horaires intenable, et malheureusement un abandon obligé du domicile, laissant les enfants à la dérive, pour ceux qui se plaignent de voir des mioches traîner dans la rue.

De rappeler aussi aux salariés que suivant leurs conventions collectives, ils ont droit au remboursement partiel ou total des titres de transport. Bien sur plus t'es haut dans la hiérarchie plus ton mode de transport sera gratuit et luxueux, plus t'es bas, plus tu auras du mal à faire appliquer tes droits.

Au syndicat du bâtiment où je fais mes bonnes œuvres, à l'analyse des fiches de payes on se rend compte que bcp de patron méconnaissent cette disposition du code du travail. Nous nous ferons un plaisir de les renseigner.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis, 50ans Posté(e)
DroitDeRéponse Membre 80 919 messages
50ans‚ Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis,
Posté(e)

J'ai mentionné que ce problème se posait avant tout pour la France des périphéries très lointaines , celle de Florence Aubenas .

En clair les transports en commun , il n'y en a pas . Et contrairement à Clichy aucun Tram n'y arrivera jamais .

http://www.ladepeche.fr/article/2014/11/12/1989635-la-france-en-crise-de-florence-aubenas.html

http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/1888554/florence-aubenas--paris-est-la-peripherie-de-la-france#.VjtTHCvUJjI

Dans votre livre, on est très frappé par vos chroniques sur la commune d’Hénin-Beaumont. Les électeurs potentiels et les candidats locaux du Front National y apparaissent bien plus profonds et sympathiques que leurs opposants socialistes...

« Ce qui est dingue à Hénin-Beaumont, c’est qu’on ne peut pas dire qu’on ne savait pas. Depuis 1999, d’élections en élections, le score du FN a grimpé. Pour les municipales, le PS a fait campagne trois mois avant ! Ils ont juste oublié de discuter avec les gens, de vivre avec eux, de s’occuper de la vie locale.

Dans le nord, les maires des communes menacées par le FN n’ont pas reçu un coup de fil de la rue de Solferino ! Dans cette manière de poser le FN et d’être aveuglé par lui, alors qu’on ne parle pas des électeurs qui ne votent plus, de tous les votes protestataires, on a l’impression qu’il n’y a que ce parti pour protester. En fait, c’est la seule chose qui permet à chacun de se blanchir, en disant il y a des fascistes, ils sont très méchants et nous sommes très gentils »

----------------

Il ne faut pas oublier cette France là ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×