Aller au contenu

Enfant placé et danger


Kwhite

Messages recommandés

Membre, 28ans Posté(e)
Kwhite Membre 50 messages
Baby Forumeur‚ 28ans‚
Posté(e)

Bonjour à tous ^^

Je suis jeune maman (sans le papa) d'une petite fille, de 2 ans et demi, placé chez sa grand mère à sa naissance.. "tiers digne de confiance" qu'ils disent, moui bon bref

Tout ça a commencé par une demande de mise en poupounière, lorsque j'étais à 5 mois de grossesse, car je vivais à la gare d'austerlitz et ne me voyait pas y dormir avec ma fille, seulement à l'époque je savais pas que "poupounière" est un plus joli nom pour dire "DASS"......ce que j'avais fait à l'époque c'était une démarche difficile mais necessaire pour que ma fille ait un lit :/

Finalement à la naissance en décembre 2012, ma mère nous a hébergé et 3 mois plus tard m'a viré, j'ai du laisser ma fille puisque j'allais retourner à gare d'austerlitz.

En avril 2013, j'ai fais l'acquisition d'un nouveau logement, j'ai du mettre 4/5 mois à le meubler (RSA), quand il m'a fallu récupérer ma fille, ma mère et les services sociaux m'ont fait barrage.

Je me suis rendu compte que le service rendu par ma mère n'en était pas un, et avait demandé la garde, je suppose qu'elle m'a dénaturé pour parvenir à ses fins.

J'ai trés vite été victime d'exclusion parentale, ma fille qui savait à peine parlé m'avait déjà traité d'imbécile, ma mère qui n'hésite pas à me dévaloriser sous ses yeux, voir même à m'insulter.

J'avoue, à tord certes avoir baissé les bras, les rapports sociaux étaient à charge, ma mère était d'accord avec eux. Sur leur rapport, je suis dingue ou dépressive, et j'ai fini par y croire sérieusement au point de me retrouver dans l'incapacité d'agir.

Ma mère, manipulatrice et vicieuse, me disait de ne surtout pas contester et dire que tout va bien dans le meilleur des mondes, en me disant que si je parle elle sera placée et ne la reverrait plus... (je la vois très souvent, ca m'a l'air d'être un chantage)

Hors... je n'en peux plus.

Après avoir été insulté devant ma fille et après que ma mère ait dit à ma fille que je ne voulais pas d'elle, je suis aller voir de moi même l'AEMO en charge de mon dossier, et leur ait expliqué pourquoi je me suis tu, pourquoi j'me suis isolé, pourquoi je la pense en danger, et je leur ai dis que c'était aussi de leur faute.

Je leur ai expliqué que ma fille commence à porter les traces de ce qu'elle est en train de subir et à déjà evoqué l'envie de venir avec moi... J'ai voulu payer un avocat et j'économise pour depuis 6 mois, on m'a répondu que ça ne servait à rien.

Apparemment ma mère couvre tout ses besoins et ma puce est donc heureuse. Peu importe les traumatismes visiblement...

Aujourd’hui logée dans un f2 et en couple, avec un homme qui travaille, prêt à la reconnaitre, je suis encore au RSA mais j'ai décroché un boulot pour septembre, et après avoir dit la vérité au service sociaux, personne ne daigne se bouger et personne ne reconnait le danger dans lequel elle est... Un danger que je connais plus que bien.

Par contre, quand je parle de l'alcoolisme de mon beau père, de sa polygamie, qu'il lui est déjà arrivé de refuser que je vois ma fille, ce que ma mère fait..tout le monde s'en fiche ! Moi je fais pipi sur un balcon et tout le monde est au courant, s'inquiète et me le reproche (bon après je fais pas pipi sur des balcons hein)

J'ai été jusqu'à prendre en photo les bouteilles d'alcool juste à coté du manger pour ma fille. "C'est pas grave ça je suis pas enquêtrice!" qu'elle a osé me répondre, t'es enquêtrice selon les personnes et tes envies quoi.

Que faire ?! on m'a dit que quoi que je dise ou fasse, tant que les services sociaux ont décidé c'est comme ça, et nos droits on les fait valoir comment dans ce genre de cas ?

"Quand votre enfant est dans votre ventre, il vous appartient, une fois sorti il appartient à l'état"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 44
  • Créé
  • Dernière réponse
Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour KWhite.

Vous devez vous rendre au tribunal de grande instance de votre département ( demander à votre mairie ) elle vous informera où vous rendre ......

Rendez-vous à l'accueil de celui-ci afin de demander un dossier de requête auprès du Juge aux affaires familiales .

Sachez qu'il vous faudra un extrait d'acte de naissance de votre fille .

Dans ce dossier vous avez la possibilité de demander la garde exclusive de l'enfant ainsi que le droit de visite ,bref dès que vous avez ce dossier ,je pourrais vous aider via mp☺

préparez votre dernière déclaration d'impôt imposable ou non ( d'après vos écrits) . Sachez que vous n'avez pas obligatoirement besoin d'un avocat ,mais dans votre cas je vous le conseille vivement . Vous devez aussi faire un dossier pour demander l'aide juridictionnelle, ce dossier pourra vous être remis aussi par ce tribunal. Vous pouvez choisir un avocat qui vous aidera à remplir ces deux dossiers à défaut une permanence se tient au sein du tribunal pour aider les personnes .Si vous ne connaissez pas d'avocat ,on vous en communiquera un d'office ( si bien sûr ou avez droit à cette aide ) , selon vos revenus .

En principe vous attendrez au minimum deux mois voire +pour obtenir un rendez -vous chez le Juge .

Sachez que ce Juge peux faire une enquête. Dans tous les cas , vous obtiendrez au moins un droit de visite , ces Juges sont là pour faire le maximum pour l'équilibre des enfants .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 28ans Posté(e)
Kwhite Membre 50 messages
Baby Forumeur‚ 28ans‚
Posté(e)

Bonjour KWhite.

Vous devez vous rendre au tribunal de grande instance de votre département ( demander à votre mairie ) elle vous informera où vous rendre ......

Rendez-vous à l'accueil de celui-ci afin de demander un dossier de requête auprès du Juge aux affaires familiales .

Sachez qu'il vous faudra un extrait d'acte de naissance de votre fille .

Dans ce dossier vous avez la possibilité de demander la garde exclusive de l'enfant ainsi que le droit de visite ,bref des que vous avez ce dossier ,je pourrais vous aidez par mp ☺

préparez votre dernière déclaration d'impôt imposable ou non ( d'après vos écrits) . Sachez que vous n'avez pas obligatoirement besoin d'un avocat ,mais dans votre cas je vous le conseille vivement . Vous devez aussi faire un dossier pour demander l'aide juridictionnelle, ce dossier pourra être remis aussi par ce tribunal. Vous pouvez choisir un avocat qui vous aidera à remplir ces deux dossier à défaut une permanence se tient pour aider les personnes .Si vous ne connaissez pas d'avocat ,on vous en communiquera un d'office ( si bien sûr ou avez droit à cette aide ) , selon vos revenus .

En principe vous attendrez au minimum deux mois voire plus pour obtenir un rendez -vous chez le Juge .

Merci beaucoup de votre réponse, j'ai noté l'adresse du tribunal de grand instance je vois ça lundi, je suis en train de tout faire en ce moment (aide juridictionnelle, demande avocat, etc), l'acte de naissance n'est pas un problème, pour l'avis de non imposition j'ai eu un hic j'espère le régler rapidement auquel cas j'essayerai de faire sans.

Mon homme, humilié aussi, est en train de réfléchir à la reconnaitre, il a un travail et veut tout faire pour la faire revenir, lui aussi.

Est ce que je risque gros ? clairement c'est la première fois que je parle et que j'évoque cet énorme conflit et cette exclusion parentale..et j'ai peur des conséquences.

J'ai déjà écrit une lettre à un futur avocat, ou éventuel car j'étais dans cette démarche là avant de poster mon sujet, je peux vous la faire lire en mp ? je doute de l'avoir bien écrite :/

Merci en tout cas, quand on parle placement, y a toujours le cliché "maltraitance" alors que c'est vraiment pas toujours le cas, ça fait du bien de pas lire de jugement!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Merci beaucoup de votre réponse, j'ai noté l'adresse du tribunal de grand instance je vois ça lundi, je suis en train de tout faire en ce moment (aide juridictionnelle, demande avocat, etc), l'acte de naissance n'est pas un problème, pour l'avis de non imposition j'ai eu un hic j'espère le régler rapidement auquel cas j'essayerai de faire sans.

Mon homme, humilié aussi, est en train de réfléchir à la reconnaitre, il a un travail et veut tout faire pour la faire revenir, lui aussi.

Est ce que je risque gros ? clairement c'est la première fois que je parle et que j'évoque cet énorme conflit et cette exclusion parentale..et j'ai peur des conséquences.

J'ai déjà écrit une lettre à un futur avocat, ou éventuel car j'étais dans cette démarche là avant de poster mon sujet, je peux vous la faire lire en mp ? je doute de l'avoir bien écrite :/

Merci en tout cas, quand on parle placement, y a toujours le cliché "maltraitance" alors que c'est vraiment pas toujours le cas, ça fait du bien de pas lire de jugement!

Pour vote déclaration d'impôt , allez dans le centre d'impôt dans lequel vous dépendez ,ils peuvent vous faire remplir un imprimé afin que vous puissiez l'obtenir dans les meilleurs délais quelque soit votre situation .

Con servant votre concubin en vue de reconnaître votre enfant ,il est préférable de vous référer auprès de votre avocat ( il est préférable directement d'aller le voir .

Le Juge aux affaires familiales se limitera surtout sur l'enfant , que vous ayez eu un mauvais départ etc ,sera l'affaire de votre avocat pour vous appuyer . Le seul bémol, c'est que si la partie adverse ne se présente pas , votre requête sera reportée , et cela peux mettre du temps . Il n'est pas dit que vous aurez qu'un seul rdv chez ce Juge .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 28ans Posté(e)
Kwhite Membre 50 messages
Baby Forumeur‚ 28ans‚
Posté(e)

Ahh... mais pourtant mon but c'est que la partie adverse ne se présente pas.

Ma mère n'est pas au courant que j'ai dis la vérité la concernant, hors si elle le savait, elle serait capable de m'empecher de voir mon bébé, c'est aussi pour ça que j'évite les conflits sinon je risque d'être coupé de ma puce et de m'attirer trop de foudres (ils sont 3 contre moi chez ma mère.)

Très bien je demanderai conseil, en attendant je joue mon hypocrite et je prend tout ce qui me servira... (photos quotidiennes des bouteilles d'alcools, la saleté pas possible des fois...)

Je pense que ça pourra que m'aider! De toute façon si j'agis pas, ma fille restera là ba, surtout avec ma mère qui arrive à me sortir "dans 3 ans je l'inscris au conservatoire", dans 3 ans elle a l'attention d'encore avoir ma gamine -_-'

J'espère que le JAF va tout de même réparer ses préjudices moraux en comprenant sa faute et me "restituant" ma fille mais j'espère un peu trop là..

Pour les impots, apparemment la limite de date est dépassée à Paris, tant pis j'aurai une pénalité je pense

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Ahh... mais pourtant mon but c'est que la partie adverse ne se présente pas.

Ma mère n'est pas au courant que j'ai dis la vérité la concernant, hors si elle le savait, elle serait capable de m'empecher de voir mon bébé, c'est aussi pour ça que j'évite les conflits sinon je risque d'être coupé de ma puce et de m'attirer trop de foudres (ils sont 3 contre moi chez ma mère.)

Très bien je demanderai conseil, en attendant je joue mon hypocrite et je prend tout ce qui me servira... (photos quotidiennes des bouteilles d'alcools, la saleté pas possible des fois...)

Je pense que ça pourra que m'aider! De toute façon si j'agis pas, ma fille restera là ba, surtout avec ma mère qui arrive à me sortir "dans 3 ans je l'inscris au conservatoire", dans 3 ans elle a l'attention d'encore avoir ma gamine -_-'

J'espère que le JAF va tout de même réparer ses préjudices moraux en comprenant sa faute et me "restituant" ma fille mais j'espère un peu trop là..

Pour les impots, apparemment la limite de date est dépassée à Paris, tant pis j'aurai une pénalité je pense

Votre mère sera informée de votre requête par courrier et recevra aussi par accusé de réception le duplicata du dossier ( celui-ci sera fait en trois exemplaires ,1 pour le Juge , 1 pour la partie adverse et enfin 1 pour vous . SI le service social n'à rien fait ,le Juge peut q'en à lui le faire....., par la suite rien , il n'est pas dit que vous ne récupériez votre fille ,déjà , vous pourrez voir votre enfant ,c'est le Juge qui fixera ça ,voire même l'avoir chez vous quelques jours , week-end, vacances etc ,dans un premier temps .

Pour le reste ,je vous conseille de ne pas en faire de trop , ces personnes n'apprécient pas 'la sensation de vengeance ', dîtes simplement la vérité , le reste pourra être constaté par une enquête.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 28ans Posté(e)
Kwhite Membre 50 messages
Baby Forumeur‚ 28ans‚
Posté(e)

Votre mère sera informée de votre requête par courrier et recevra aussi par accusé de réception le duplicata du dossier ( ce dossier sera fait en trois exemplaire ,1 pour le Juge , 1 pour la partie adverse et enfin 1 pour vous . SI le service social n'à rien fait ,le Juge peut q'en à lui le faire....., par la suite rien , il n'est pas dit que vous ne récupériez votre fille ,déjà , vous pourrez voir votre enfant ,c'est le Juge qui fixera ça ,voire même l'avoir chez vous quelques jours , week-end, vacances etc ,dans un premier temps .

Pour le reste ,je vous conseille de ne pas en faire de trop , ces personnes n'apprécient pas 'la sensation de vengeance ', dîtes simplement la vérité , le reste pourra être constaté par une enquête.

Je ne suis pas dans une démarche de vengeance, j'espère que ce sera pas prit comme ça, surtout que avoir eu l'impression de poignarder ma mère dans le dos n'a pas été chose simple, moi qui n'ait jamais fait ça.

Tout ça me parait tellement compliqué...

A croire que ça ne s'arretera jamais, m'enfin je suis fatiguée.

Ce qui me fout sérieusement en l'air, c'est qu'en expliquant mon problème, on m'a effectivement dit "On peut vous organiser des sorties avec votre fille, parc florale, et tout ça"

Mais pardon ? Ma fille je l'amène au quick, au parc, et je vous parle pas des têtes à têtes au restau etc ! et la plupart du temps je suis dehors avec elle je la vois 3 à 4 fois par semaine, qu'on me propose des sorties que je fais déjà depuis très longtemps ça me pompe! Ils ont juste envie de me dire "aller a ce parc à telle heure" ce qui ne m'apporte rien, mise à part m'humilier encore et encore.

Me proposer les week end est une bonne chose mais visiblement ils ne sont pas dans cette optique là..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Je ne suis pas dans une démarche de vengeance, j'espère que ce sera pas prit comme ça, surtout que avoir eu l'impression de poignarder ma mère dans le dos n'a pas été chose simple, moi qui n'ait jamais fait ça.

Tout ça me parait tellement compliqué...

A croire que ça ne s'arretera jamais, m'enfin je suis fatiguée.

Je n'en doute pas , enfin pour moi !Le mieux serait d'en parler avec votre avocat ,seul lui est en mesure de noter tout ce qui pourrait tenir d'atout afin de vous aider .

Je comprend que moralement c'est épuisant ,mais restez confiante ok ? Vous avez déjà fait le nécessaire ,profitez du peu de temps que l'on vous donne avec votre fille . Courage ☺

N'hésitez pas à frapper dans ma boîte à mp , si le besoin s'en faisait ressentir , on ne se connaît pas certes ,d'en parler soulage un peu ☺

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 64ans Posté(e)
lactance77 Membre 1 580 messages
Baby Forumeur‚ 64ans‚
Posté(e)

Bonjour à tous ^^

Je suis jeune maman (sans le papa) d'une petite fille, de 2 ans et demi, placé chez sa grand mère à sa naissance.. "tiers digne de confiance" qu'ils disent, moui bon bref

Tout ça a commencé par une demande de mise en poupounière, lorsque j'étais à 5 mois de grossesse, car je vivais à la gare d'austerlitz et ne me voyait pas y dormir avec ma fille, seulement à l'époque je savais pas que "poupounière" est un plus joli nom pour dire "DASS"......ce que j'avais fait à l'époque c'était une démarche difficile mais necessaire pour que ma fille ait un lit :/

Finalement à la naissance en décembre 2012, ma mère nous a hébergé et 3 mois plus tard m'a viré, j'ai du laisser ma fille puisque j'allais retourner à gare d'austerlitz.

En avril 2013, j'ai fais l'acquisition d'un nouveau logement, j'ai du mettre 4/5 mois à le meubler (RSA), quand il m'a fallu récupérer ma fille, ma mère et les services sociaux m'ont fait barrage.

Je me suis rendu compte que le service rendu par ma mère n'en était pas un, et avait demandé la garde, je suppose qu'elle m'a dénaturé pour parvenir à ses fins.

J'ai trés vite été victime d'exclusion parentale, ma fille qui savait à peine parlé m'avait déjà traité d'imbécile, ma mère qui n'hésite pas à me dévaloriser sous ses yeux, voir même à m'insulter.

J'avoue, à tord certes avoir baissé les bras, les rapports sociaux étaient à charge, ma mère était d'accord avec eux. Sur leur rapport, je suis dingue ou dépressive, et j'ai fini par y croire sérieusement au point de me retrouver dans l'incapacité d'agir.

Ma mère, manipulatrice et vicieuse, me disait de ne surtout pas contester et dire que tout va bien dans le meilleur des mondes, en me disant que si je parle elle sera placée et ne la reverrait plus... (je la vois très souvent, ca m'a l'air d'être un chantage)

Hors... je n'en peux plus.

Après avoir été insulté devant ma fille et après que ma mère ait dit à ma fille que je ne voulais pas d'elle, je suis aller voir de moi même l'AEMO en charge de mon dossier, et leur ait expliqué pourquoi je me suis tu, pourquoi j'me suis isolé, pourquoi je la pense en danger, et je leur ai dis que c'était aussi de leur faute.

Je leur ai expliqué que ma fille commence à porter les traces de ce qu'elle est en train de subir et à déjà evoqué l'envie de venir avec moi... J'ai voulu payer un avocat et j'économise pour depuis 6 mois, on m'a répondu que ça ne servait à rien.

Apparemment ma mère couvre tout ses besoins et ma puce est donc heureuse. Peu importe les traumatismes visiblement...

Aujourd’hui logée dans un f2 et en couple, avec un homme qui travaille, prêt à la reconnaitre, je suis encore au RSA mais j'ai décroché un boulot pour septembre, et après avoir dit la vérité au service sociaux, personne ne daigne se bouger et personne ne reconnait le danger dans lequel elle est... Un danger que je connais plus que bien.

Par contre, quand je parle de l'alcoolisme de mon beau père, de sa polygamie, qu'il lui est déjà arrivé de refuser que je vois ma fille, ce que ma mère fait..tout le monde s'en fiche ! Moi je fais pipi sur un balcon et tout le monde est au courant, s'inquiète et me le reproche (bon après je fais pas pipi sur des balcons hein)

J'ai été jusqu'à prendre en photo les bouteilles d'alcool juste à coté du manger pour ma fille. "C'est pas grave ça je suis pas enquêtrice!" qu'elle a osé me répondre, t'es enquêtrice selon les personnes et tes envies quoi.

Que faire ?! on m'a dit que quoi que je dise ou fasse, tant que les services sociaux ont décidé c'est comme ça, et nos droits on les fait valoir comment dans ce genre de cas ?

"Quand votre enfant est dans votre ventre, il vous appartient, une fois sorti il appartient à l'état"

L'enfant à été placé en vertu de l'article 525 et suivants du code civil donc, mesure AEMO. Solliciter par lettre simple,un entretien avec le juge des enfants qui s'occupe du vôtre. Venez avec votre ami et dites que votre enfant n'est pas en danger , physiquement, matériellement et psychologiquement. Le juge ordonnera une main levée du placement , car il ne pourra pas prouver le contraire.

C'est aussi simple que ça.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre, 38ans Posté(e)
Noisettes Membre+ 10 101 messages
38ans‚ Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre,
Posté(e)

L'enfant à été placé en vertu de l'article 525 et suivants du code civil donc, mesure AEMO. Solliciter par lettre simple,un entretien avec le juge des enfants qui s'occupe du vôtre. Venez avec votre ami et dites que votre enfant n'est pas en danger , physiquement, matériellement et psychologiquement. Le juge ordonnera une main levée du placement , car il ne pourra pas prouver le contraire.

C'est aussi simple que ça.

Non, ce n'est pas aussi simple. Cela mettra du temps avant que l'auteur du sujet retrouve sa fille, surtout si les services sociaux sont du côté de la grand-mère.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 64ans Posté(e)
lactance77 Membre 1 580 messages
Baby Forumeur‚ 64ans‚
Posté(e)

Non, ce n'est pas aussi simple. Cela mettra du temps avant que l'auteur du sujet retrouve sa fille, surtout si les services sociaux sont du côté de la grand-mère.

faux, c'est uniquement le juge qui décide. l'aemo est diligenté par le juge que je sache et je sais de quoi je parle l'ASE n'à rien voir, ce n'est qu'un exécutant.De plus, l'ASE n'à pas à être partie prenante pour une personne même si c'est la grand mère qui elle n'à aucun droit sur l'enfant.( voir code de la famille )

Savoir et dire : Que l'enfant n'est placé que pour un an et que le juge doit motiver la prolongation donc, soit suite à l'entretien il redonne l'enfant à sa mère soit, il ordonne une nouvelle enquête pour savoir si les conditions sont à nouveaux bonnes pour que celle ci puisse récupérer son enfant.

Les juges ont des obligations et sont loin d'êtres des naïfs comme vous.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre, 38ans Posté(e)
Noisettes Membre+ 10 101 messages
38ans‚ Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre,
Posté(e)

Moi aussi je sais de quoi je parle pour m'être retrouvé dans ce genre de situation.

Un juge prend une décision en écoutant les différents partie, en se référant aux rapports que les services sociaux ont rédigés. Si ces derniers font un rapport à charge contre la mère et à décharge contre la grand-mère, le juge sera plus en clin de suivre les avis des services sociaux, surtout si les services sociaux sont savoir que la mère est un danger pour l'enfant. D'où l'intérêt pour l'auteur du sujet de prendre un avocat pour la défendre car face à cette machine, elle n'y arrivera pas seule.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 64ans Posté(e)
lactance77 Membre 1 580 messages
Baby Forumeur‚ 64ans‚
Posté(e)

dommage, j'étais juge d'enfants en début de carrière..L'aemo sera simplement reporté sur la mère et les éducateurs n'ont en aucun cas le droit de raconter n'importe quoi..

Si l'ASE dit que la mère est un danger pour l'enfant , elle doit en apporter la preuve. C'est rarement le cas, car ces gens là ne se mouillent jamais sans preuves ( opération parapluie )

Vous n'y connaissez rien au droit.

Donc, si l'ami travaille ( bulletins de paies )

Si la famille à un logement

Si l'enfant veut retourner chez sa mère

Le juge ordonne la levée du placement qui sera assorti d'une mesure d'aemo.

J'en reste là, j'ai donné les bonnes infos et j'ai d'autres sujets sur le forum.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre, 38ans Posté(e)
Noisettes Membre+ 10 101 messages
38ans‚ Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre,
Posté(e)

dommage, j'étais juge d'enfants en début de carrière..L'aemo sera simplement reporté sur la mère et les éducateurs n'ont en aucun cas le droit de raconter n'importe quoi..

Si l'ASE dit que la mère est un danger pour l'enfant , elle doit en apporter la preuve. C'est rarement le cas, car ces gens là ne se mouillent jamais sans preuves ( opération parapluie )

Vous n'y connaissez rien au droit.

Je m'y connais suffisamment pour dire que si les services sociaux font un rapport à charge contre la mère et à décharge contre la grand-mère, les choses seront difficiles pour que l'auteur du topic puisse faire valoir ses droits, à moins que le juge ordonne une autre enquête.

Au vue de ce que dit l'auteur, les services sociaux sont plus du côté de la grand-mère que de celui de la mère, les rapports rédigés par les services sociaux ont plus l'air d'être à charge contre l'auteur. Et si le juge décide, si les choses sont trop éloignés de ce que disent les différents protagonistes, de faire une enquête, pendant ce temps, la petite restera chez sa grand-mère, avant de rendre une décision définitive.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 64ans Posté(e)
lactance77 Membre 1 580 messages
Baby Forumeur‚ 64ans‚
Posté(e)

Je m'y connais suffisamment pour dire que si les services sociaux font un rapport à charge contre la mère et à décharge contre la grand-mère, les choses seront difficiles pour que l'auteur du topic puisse faire valoir ses droits, à moins que le juge ordonne une autre enquête.

Au vue de ce que dit l'auteur, les services sociaux sont plus du côté de la grand-mère que de celui de la mère, les rapports rédigés par les services sociaux ont plus l'air d'être à charge contre l'auteur. Et si le juge décide, si les choses sont trop éloignés de ce que disent les différents protagonistes, de faire une enquête, pendant ce temps, la petite restera chez sa grand-mère, avant de rendre une décision définitive.

blablabla...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre, 38ans Posté(e)
Noisettes Membre+ 10 101 messages
38ans‚ Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre,
Posté(e)

Toi aussi...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Je m'y connais suffisamment pour dire que si les services sociaux font un rapport à charge contre la mère et à décharge contre la grand-mère, les choses seront difficiles pour que l'auteur du topic puisse faire valoir ses droits, à moins que le juge ordonne une autre enquête.

Au vue de ce que dit l'auteur, les services sociaux sont plus du côté de la grand-mère que de celui de la mère, les rapports rédigés par les services sociaux ont plus l'air d'être à charge contre l'auteur. Et si le juge décide, si les choses sont trop éloignés de ce que disent les différents protagonistes, de faire une enquête, pendant ce temps, la petite restera chez sa grand-mère, avant de rendre une décision définitive.

Oui c'est vrai , mais depuis de l'eau à coulé sous les ponts , cette triste expérience à dû donner de la maturité à cette maman , d'après ses dire il faut reconnaître qu'elle n'à pas eu vraiment de soutien ......., je pense qu'ils en prendront compte .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre, 38ans Posté(e)
Noisettes Membre+ 10 101 messages
38ans‚ Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre,
Posté(e)

Oui c'est vrai , mais depuis de l'eau à coulé sous les ponts , cette triste expérience à dû donner de la maturité à cette maman , d'après ses dire il faut reconnaître qu'elle n'à pas eu vraiment de soutien ......., je pense qu'ils en prendront compte .

C'est la mésaventure qui m'est arrivée... il y a six mois. Alors, je me méfie comme de la peste des constations des "professionnels" qui peuvent avoir beaucoup de poids auprès d'un juge. Et c'est bien pour cela que la présence d'un avocat est une bonne chose dans ce genre de situation

Ce que je dis n'est pas une généralité, mais est basée sur des expériences récentes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 64ans Posté(e)
lactance77 Membre 1 580 messages
Baby Forumeur‚ 64ans‚
Posté(e)

Oui c'est vrai , mais depuis de l'eau à coulé sous les ponts , cette triste expérience à dû donner de la maturité à cette maman , d'après ses dire il faut reconnaître qu'elle n'à pas eu vraiment de soutien ......., je pense qu'ils en prendront compte .

Le propos de noisettes c'est du poujadisme..Le juge des enfants, connait et la loi et son boulot..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 44ans Posté(e)
bcbg Membre 9 725 messages
Forumeur survitaminé‚ 44ans‚
Posté(e)

Tout est fait dans l'intérêt de l'enfant , mais lorsqu'il est dans le tourbillon des services sociaux , c'est pas gagné !

Si je puis vous donner un conseil , ne dites plus que votre moral baisse.

Au contraire vous pouvez dire que vous avez remonté la pente toute seule sans soutien de la part de votre famille qui vous a laissé vivre dans des conditions inacceptables.

Soyez irréprochable sur tout ! Votre appartement doit être nickel etc

Faites voir que vous êtes déterminée à récupérer votre fille qui vous aime et que vous aimez.

Je suis d'accord que vous devez apporter des preuves de tout ce que vous avancerez concernant votre mère si on peut l'appeler comme ça : maltraitance etc

Un autre conseil , gardez une preuve de vos visites et sorties avec votre fille :photos , vidéos .... ainsi que des cadeaux que vous lui offrez etc c'est important

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×