Aller au contenu

La conversion et le baptême de Clovis


Messages recommandés

Margot06 Membre 2 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Coucou tout le monde ! :)

Je m'excuse d'avance pour les personnes qui vont se donner tu fil à retordre avec mon cas ^^

Voilà je suis en Première année de droit, en licence, et en histoire on nous demande de commenter le texte de Grégoire de Tours : Dix livres d'histoires, Livre II, 30-31.

Que je n'arrive pas à trouver sur internet bien sûr --'.

Bref, le problème n'est pas là ! Autant j'ai compris le texte, globalement. Autant la problématique .... néant total ...

Habituellement je les trouves assez vite et bien, mais là ... Flou complet !

Serait-il possible que quelqu'un puisse m'éclairer sur le sujet ? :)

Merci d'avance !! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
lonkori Membre 1 419 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)

Sans voire le texte, c'est assez difficile.

Si tu l'as sur feuille, scan là et poste l'image, ce sera plus simple

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noisettes Membre+ 9 756 messages
Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre‚ 34ans
Posté(e)

Tu m'excuseras, mais je n'ai pas en tête tous les textes que j'ai bossé en histoire.

Si tu pouvais nous envoyer le texte en question (bien que j'ai ma ma petite idée sur l'extrait en question).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Margot06 Membre 2 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je n'ai pas de scanner ...

Tant pis je vais le recopier.

"La reine ne cessait de supplier le roi de reconnaître le vrai Dieu et d'abandonner les idoles ; mais rien ne put l'y décider jusqu'à ce qu'une guerre s'étant engagée avec les Alamans il fut forcé, par la nécessité, de confesser ce qu'il avait jusque là voulu nier. Il arriva que les deux armées se battant avec un grand acharnement, celle de Clovis commençait à être taillée en pièces ; ce que voyant , Clovis éleva les mains vers le ciel, et le cœur touché et fondant en larme, s’écria : « Jésus-Christ, que Clotilde affirme être le Fils du Dieu vivant, qui, dit-on, donne du secours à ceux qui sont en danger et accordes la victoire à ceux qui espèrent en toi, j’invoque avec dévotion la gloire de ton secours ; si tu m’accordes la victoire sur mes ennemis, et que je fasse l’épreuve de cette puissance dont le peuple, consacré à ton nom, dit avoir relu tant de preuves, je croirai en toi, et me ferai baptiser en ton nom ; car j’ai invoqué mes dieux, et, comme je l'éprouve, ils se sont éloignés de mon secours ; ce qui me fait croire qu'ils ne possèdent aucun pouvoir, puisqu’ils ne secourent pas ceux qui les servent. Je t'invoque donc, je désire croire en toi ; seulement que j’échappe à mes ennemis.» Comme il disait ces paroles, les Alamans, tournant le dos, commencèrent à se mettre en déroute ; et voyant que leur roi était mort, ils se soumirent à Clovis, en lui disant : «Nous te supplions de ne pas faire périr notre peuple, car nous sommes à toi. » Clovis, ayant arrêté le carnage et soumis le peuple rentra en paix dans son royaume, et raconta à la reine comment il avait obtenu la victoire en invoquant le nom du Christ. Alors la reine manda en secret saint Remi, évêque de Reims, le priant de faire pénétrer dans le cœur du roi la parole du salut. Le pontife, ayant fait venir Clovis, commença à l'engager secrètement à croire au vrai Dieu, créateur du ciel et de la terre, et à abandonner ses idoles qui n’étaient d’aucun secours, ni pour elles-mêmes, ni pour les autres. Clovis lui dit : « Très-saint père, je t’écouterais volontiers ; mais il reste une chose, c'est que le peuple qui m’obéit ne veut pas abandonner ses dieux ; j’irai vers eux et je leur parlerai d’après tes paroles. ». Lorsqu'il eu assemblé ses sujets ; avant qu’il eût parlé, et par l’intervention de la puissance de Dieu, tout le peuple s’écria unanimement : « Pieux roi, nous rejetons les dieux mortels et nous sommes prêts à obéir au Dieu immortel qui prêche saint Remi. » On apporta cette nouvelle à l’évêque qui, transporté de joie, fit préparer les fonts sacrés. On couvre de tapisseries peintes les portiques intérieurs de l'Eglise, on les ornes de voiles blancs ; on dispose les fonds baptismaux ; on répand des parfums, les cierges brillent de clarté, tout le temple est embaumé d'une odeur divine,et Dieu fit descendre sur les assistants une si grande grâce qu'ils se croyaient transportés au milieu des parfums du Paradis. Le roi pria le pontife de le baptisé le premier. Le nouveau Constantin s'avance vers le baptistère, pour s'y faire guérir de la vieille lèpre qui le souillait, et laver dans une eau nouvelle les tâches hideuses de sa vie passée; Comme il s'avançait vers le baptême, le saint Dieu lui dit de sa bouche éloquente : "Sicambre, abaisse humblement ton cou : adore ce que tu as brûlé, brûle ce que tu as adoré". Saint Rémi était un évêque d'une grande science, et livré surtout à l'étude de la rhétorique ; il était si célèbre par sa sainteté qu'o égalait ses vertus à celles de saint Silvestre. Nous avons un livre de sa vie où il est dit qu'il ressuscita un mort. Le roi, ayant donc reconnu la toute-puissance de Dieu dans la Trinité, fut baptisé au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et oint du saint chrême avec le signe de la croix ; plus de trois mille hommes de son armée furent baptisés. On baptisa aussi sa sœur Alboflède, qui, quelque temps après, alla joindre le Seigneur. Comme le roi était affligé de cette perte, saint Rémi lui envoya, pour le consoler, une lettre qui commençait ainsi : Je suis affligé autant qu'il faut de la cause de votre tristesse, la mort de votre sœur Alboflède, d'heureuse mémoire ; mais nous pouvons nous consoler, car elle est sortie de ce monde plus digne d'envie de de pleurs. L'autre soeur de Clovis, nommée Lantéchilde, qui était tombée dans l'hérésie des Ariens, se convertit ; et ayant confessé que le Fils et le Saint-Esprit étaient égaux au Père, elle fut rebaptisée."

Voilààààà !

Désolé pour les fautes, j'ai essayer de faire vite ><

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité