Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


Messages recommandés

January Animatrice 49351 messages
©‚ 103ans
Posté(e)

Nous sommes en décembre 1989. Les époux Ceausescu viennent d’être fusillés après un procès expéditif de moins d’une heure. Des pays de l’est ayant renversé le régime communiste après la chute du mur de Berlin, la Roumanie est celui où la métamorphose a fait couler le plus de sang.

La France découvre quelques jours plus tôt avec effroi les charniers de Timisoara. Les médias annoncent quelques centaines de morts, puis très vite jusqu’à 4 600 cadavres (et 70 000 pour toute la Roumanie). La télévision montre des images insoutenables de corps tout juste exhumés, affreusement torturés et mutilés selon les envoyés spéciaux.

1370966136.png

La presse titre : « Ceaucescu, atteint de leucémie, aurait eu besoin de changer son sang tous les mois. Des jeunes gens vidés de leur sang auraient été découverts dans la forêt des Carpates. Ceausescu vampire ? Comment y croire ? La rumeur avait annoncé des charniers. On les a trouvés à Timisoara. Et ce ne sont pas les derniers »

L’Événement du jeudi : « Dracula était communiste »

Gérard Carreyrou lance un appel à la formation de brigades internationales prêtes à « Mourir à Bucarest » (il y serait allé ? on ne sait pas...)

Libération titre : « Boucherie - Timisoara libéré découvre un charnier. Des milliers de corps nus tout juste exhumés, terreux et mutilés, prix insupportable de son insurrection.

Le Monde félicite La Cinq d’avoir « révélé l’horrible charnier des victimes des manifestations.

Bref, l’indignation est à son comble.

Ces informations sont reprises par les médias étrangers :

El País avance qu’« à Timisoara, l’armée a découvert des chambres de torture où, systématiquement, on défigurait à l’acide les visages des dissidents et des leaders ouvriers pour éviter que leurs cadavres ne soient identifiés. »

Le New York Times, tout en soulignant que ces chiffres n’ont pas été confirmés par des sources indépendantes, avance que 4 500 personnes auraient été massacrées en trois jours.

On assiste à une véritable surenchère d’horreurs et de nombre de morts dans les journaux, et à la télévision, les images montrées sont éloquentes.

Vraiment ?

Il faudra plus d’un mois pour que le Figaro annonce que cette information est un faux, une imposture, véritable mise en scène et que les morts montrés à la télévision ont été exhumés du cimetière de la ville.

Scandale. Ce n’est pas la première fois (et malheureusement pas la dernière) qu’on assiste à une compétition des médias entre eux, chacun reprenant l'information du concurrent en l'amplifiant.

Alors pourquoi ?

En dehors de ce qui s’appelle « la circulation circulaire de l’info » ( Pierre Bourdieu), d’aucuns pensent que cette campagne médiatique mensongère (lancée donc à dessein) a précipité l’exécution des époux Ceausescu. Pour d’autres, pendant que les médias occidentaux étaient occupés à compter les morts du soi-disant charnier de Timisoara, 2000 personnes pour la plupart des civils, étaient tuées à Panama par l’armée des USA sans que la presse eût le temps de s’en occuper…

La vérité sur les victimes roumaines

Les émeutes de Roumanie ont fait 700 victimes à travers tout le pays. Timisoara en compte 130 environ. Comme si ce n’était pas suffisant…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
shyiro Membre 12795 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je ne me rappelle pas de cette affaire, mais je me souviens que les medias disent pleins de "saloperies" sur les epoux Ceausescu et "leur fils qui se permet de violer n'importe quelle femme quand il entre dans un bar" ... Ensuite quand j'avais vu le jugement et execution expeditive des epoux Ceausescu par les rebelles, mon reflex a été de trouver qu'un tel jugement et execution expeditive ne peut pas etre fait par des "gentils" ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7643 messages
Anarchiste épistémologique‚ 46ans
Posté(e)

Il s'agissait de propagande fournie par les 'rebelles' roumains.

Quand à l'exécution du couple maudit, elle était justifiée par le faite que les espions roumains, véritable gestapo communiste fidèle à Ceaușescu , pouvait à tout moment faire échouer la révolution.

Remarque que les rebelles Syrien utilisent le même type de propagande.

Sent from my GT-I9505 using Tapatalk 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×