Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'Roumanie'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

17 résultats trouvés

  1. La France expulse encore 130 Roms vers la Roumanie Samedi 21 Août - 10:54 © AP | Séjour illégal | Un avion transportant environ 130 Roms expulsés de France vers la Roumanie a quitté vendredi l'aéroport parisien de Roissy à destination de Timisoara, a constaté une journaliste de l'AFP. AFP Suite de l'article... Source: 24heures.ch
  2. Le Voyage du directeur des ressources humaines Date de sortie cinéma : 15 décembre 2010 [/Justifier] Réalisateur: Eran Riklis Pays: français , roumain , allemand , israélien Genre: Drame Durée: 1h43min Acteurs: Mark Ivanir, Guri Alfi, Noah Silver, ... Synopsis[Justifier] Rien ne va plus pour le Directeur des Ressources Humaines de la plus grande boulangerie de Jérusalem : il s'est séparé de sa femme, sa fille le boude et il est empêtré dans un boulot qu'il déteste. Suite à la mort accidentelle d'une de ses employées, la boulangerie est accusée d'inhumanité et d'indifférence par un quotidien local. Le DRH est alors envoyé en mission pour redorer l'image de l'entreprise. C'est le début d'un périple qui l'entraîne des rues mystiques de Jérusalem à la glaciale Roumanie, à la recherche du village de Yulia, cette femme qu'il ne connaissait pas mais qu'il apprend petit à petit à admirer. A la tête d'un convoi chaotique, entre le fils de la défunte, en révolte contre tous, un exaspérant journaliste, une consule excentrique et un encombrant cercueil, le DRH retrouve son humanité et sa vraie capacité à s'occuper des « ressources humaines ». En attendant
  3. Bonjour a tous! Que penser dutourisme dentaire? Voyage dentaire devient plus en plus répandu comme unesolution parfaite à soigner les dents rapidement et éviter des grosses dépensesdentaires. Est-ce que vouspourriez partager une expérience inédite en Roumanie?
  4. dorcami

    voyage en Roumanie

    Bonjour à vous Je me suis demandée comment vous présenter mon pays, si mal connu, hélas... Il faut, tout d'abord, l'encadrer dans le monde. Et le monde est pas mal divise actuellement, selon des différents critères. Un de ces critères nous a isolé pendant un demi-siècle, ce que nous a freiné dans notre évolution. Pratiquement nous a fait reculer et perdre la place que nous avions dans la civilisation européenne... Malheureusement ce que se passe maintenant ne nous aide pas a rattraper et tous nos espoirs depuis la révolution commencent a s'évanouir...C'est les traces du passe qui lutte de toutes ses forces pour rester au pouvoir. un jour ca changera. et, même si je ne verrai pas ce jour, je sais que les enfants de nos enfants vont remettre ce beau pays dans toute sa valeur... Afin que vous nous situez un peu dans le monde, sachez que ce pays, la moitie de la France, a un relief très varié, dispose circulaire, a partir de la couronne des Carpates-au c¿ur du pays- et descendant doucement, par des collines et plaines larges, vers le Danube et son Delta et sur les rives de la mer Noire (elle n'est pas si noire...) Géographiquement, nous sommes situes au carrefour des routes entre l"Orient et l'Occident-point stratégique entre les plus grands pouvoirs mondiales-L'Empire Romain, L'empire Ottoman, la Russie-donc tout le monde nous a voulu-et eu, bien sure...Les conséquences?-une énorme diversité architecturale, beaucoup d'influences assimilées et beaucoup de problèmes pour sauvegarder notre culture, langue, croyance, identité. Comme tout l'orient, nous sommes très spirituels. Des que vous avances vers l'est, la spiritualité est de plus en plus présente. Plus on est spirituel, moins on est matériel. Vers l'occident, c'est le contraire et vous le savez. Maintenant, tout se mélange. C'est le début du mouvement qui va, dans le temps, équilibrer les deux cotés de notre existence. C'est pour cette raison que j'ai décidé de commencer la présentation de mon pays avec ce qu'il a de plus touchant: les portes vers le ciel, celui qui a été tellement invoque pendant les centenaires d'occupation-musulmane, autrichienne, russe... Voila l'eglise de Curtea de Arges, monument unique, symbiose du style bisantin et orientale, choisie par le roi Carol I-er comme necropole de la famille royale... Cette eglise a ete batie au debut du XVI-eme par Neagoe Bessarabe, un des successeurs de cette grande famille royale, fondatrice de l'etat Roumain medievale. A cette epoque, notre pays etait compose par trois provinces historiques, determinees par la position des montagnes: Moldavie (a l'est des Carpates),jusqu'au Delta du Danube-Valachie,ou Muntenie, ou Le Pays Roumain-au sud des Carptes, jusqu'au Danube et la Transilvanie (lat.-trans silva=a travers les forets)-au coeur du pays, et au milieux de la couronne des Carpates. Curtea de Arges c'etait la premiere capitale de la Muntenie (Curtea=la cour...royale, biensur).D'ou l'importance de l'epoque,lorsque c'est etabli, ici, le siege de l'eglise metropolitaine. A la base de la construction de cette eglise se trouve une magnifique legende, celle du Maitre Manole-excellent symbole universel des sacrifices humaines qui sont exiges pour la realisation de tout oeuvre a demeurer dans le temps...Si vous voulez, j'essayerai vous la presenter en court... Mais, a cote de la legende (qui sont toujours charges par de messages spirituels), il y a une verite historique: Neagoe Bessarabe etait architecte de formation. Il avait participe a la construction d'une mosquee a Istanbul et, comme le sultan etait tres content de son travail (et ils savaient etre genereux) il lui a offert, en signe de recconnaissance, quelques bons macons, don un s'appelait Manole. Ainsi, il est venu monter sur le tron de son pays-occupe, a l'epoque, par la Sublime Porte-mais pays vassale, qui gardait son autonomie en payant un tribut- avec le desir de construire une eglise qui soit l'expression de la symbiose des deux styles-byzantin et orientale. Le resultat est magnifique: le style byzantin est present dans la construction en forme de croix, la structure tripartite de l'interrieur, aussi que dans les fresques; le style orientale a mis sont empreinte sur les couleurs dominantes-l'or et le turquoise, la forme des lustres, la richesse des ornaments exterrieurs-rosaces et encadrements des fenetres et de la porte-en 150 motifs differents d'inspiration armenienne et orientale, les deux petits tours sur le pronaos, torsadees l'une vers l'autre, comme pour nous montrer que les deux mondes se cherches et se retrouvent...(un visionnaire?) Lorque le roi Carol I-er a decide de transformer cette eglise en necropole royale, 3 siecles plus tard, il fit venir l'equippe de l'architecte Lecompte de Noully afin de la restaurer. Toute les meubles, y compris l'iconostase (faux mur qui separe le Sanctuaire du naos) ont ete faites dans les ateliers manufacturiers de Paris, en bronse dore, orne avec des pierres precieuses et semi-precieuses. Les icones pricipales-y compris celle au-dessus de l'entree-sont realisees en mosaique dore de Murano et le plancher en mosaique venitien. C'est une eglise d'une grande valeur artistique et d'une grande richesse,ce qui montre l'importance que ce roi, d'origine etrangere, a donne a notre spiritualite.
  5. Traditions de Noël en Roumanie Dans la société roumaine et le calendrier de Roumanie, la fête de Noël tient une place très importante et donne lieu à de nombreuses traditions, légendes et festivités, très différentes selon les régions. Noel en Roumanie - photo : buddhachannel.tv Après 40 jours de jeûne, les chrétiens se préparent pour accueillir comme il se doit la grande fête de la Nativité. A en croire les légendes, dans la nuit précédant Noël, les animaux se mettent à parler, les cieux s'ouvrent, les rochers se détachent des monts et les trésors se laissent entrevoir. Partout règne une atmosphère d'attente fiévreuse. Dès la tombée de la nuit, de joyeuses cohortes d'enfants se fraient un chemin par les congères, agitant des grelots et chantant des cantiques qui annoncent la naissance du Christ. Coiffés de grands bonnets de fourrure ornés de rubans de couleur, portant en bandoulière des sacs décorés de fleurs, armés d'un fouet et d'un tambour, les petits et grands chantent et souhaitent longue vie et bonne santé à leurs voisins. L'arôme des brioches à peine sorties du four, l'odeur des branches de sapin accrochées aux poutres de la maison, les coings joliment rangés dans l'encadrement des fenêtres, la rencontre des proches, voilà qui rajoute à l'enchantement de cette fête. A la veille de Noël, les cantiques résonnent dans les ruelles des villages jusque tard dans la nuit. L'ethnologue Vera Romaniuc nous parle des us et coutumes spécifiques de la Bucovine, région du nord-est de la Roumanie: " Le soir venu, des groupes d'enfants commencent à faire du porte ¿ à ¿ porte pour présenter leurs voeux de Noël. Ensuite, c'est le tour des adultes d'en faire de même. Jadis, il y avait deux groupes distincts: celui des jeunes célibataires et celui des hommes mariés. De nos jours, on y retrouve aussi des femmes. Des anciennes coutumes d'antan, la seule à persister dans quelques villages est celle dite de l'Etoile, ainsi nommée d'après l'étoile en papier ayant au centre l'icône de la Nativité que les enfants portent de maison en maison. Une autre coutume, inspirée des rites catholiques, est celle dite de "la petite église". Elle tire son nom de la maquette d'une église à l'intérieur de laquelle est représentée la Nativité". La veille de Noël, les gens observent un jeûne très strict. En Bucovine l'on mange du blé, du poisson, des champignons et des galettes aux choux, mais il est des villages où l'on ne mange rien avant que le prêtre ne bénisse les vivres. On va au cimetière encenser les tombeaux et allumer des chandelles. Croyant que les âmes des morts descendent sur terre, les villageois leur réservent des places et des couverts à la table du festin de Noël. Et à propos de ce festin, sachez que les plats spécifiquement roumains préparés pour l'occasion sont à base de porc : saucisse, boudin blanc et boudin noir, sarmale ¿ c'est ¿ à ¿ dire rouleaux de choux farcis -, rôtis. Côté dessert, les brioches aux noix et au cacao sont incontournables. Dans les villages du département d'Alba, des groupes de jeunes hommes, précédés d'un ménétrier, allaient tout d'abord présenter leurs v¿ux aux familles avec des filles à marier. Le violoneux entamant sa musique, les jeunes se mettaient à danser. Le jour de Noël, les gens ne faisaient pas la fête, parce qu'ils se rendaient à la messe. Dans la contrée de Mures, la coutume la plus répandue este celles des dube, sorte de grands tambours dont on joue pendant que l'on chante des cantiques annonçant la Nativité. A Nasaud, dans le centre du pays, outre les veillées, une place importante était réservée à la fête dite de "la bière". Cette coutume, à laquelle participaient seulement les jeunes, s'étendait du lendemain du jour de Noël jusqu'à l'Epiphanie. Son appellation est liée à la boisson ressemblant à la bière que l'on préparait avec du blé, de l'orge et de l'avoine germés. Ana Filip, professeur de la commune de Salva, détaille les rites et rituels qui accompagnaient autrefois la fête de Noël: "Il y avait les « Hérode », c'est-à-dire les groupes formés d'enfants et adultes qui faisaient le tour du village en chantant des cantiques. De nos jours, il n'y a plus que les enfants pour garder cette coutume. Une autre tradition à l'appellation roumaine suggestive ¿ "ciufurile", "les chouettes" -, consistait à s'habiller vilainement et à jouer des mauvais tours. Par contre, les groupes de calusari portaient de beaux costumes, aux jolis ornements et aux dentelles. Enfourchant des bâtons en bois imitant les chevaux, ils dansaient en rond devant chaque maison et faisaient aux hôtes des v¿ux de bonne santé, riche moisson et de nouvelle année prospère. En dehors des cantiques consacrés, il y avait aussi des chants de Noël laïcs pour ainsi dire, telles par exemple les variations de la ballade Miorita ou de celle de Tanase Tudoran. Cette dernière parle d'un vieillard supplicié sur la roue pour avoir refusé de renier sa foi et de rejoindre l'Eglise Uniate. Certes, dans le passé, les coutumes liées à Noël étaient plus nombreuses. En plus, quand il neigeait, les gens avaient l'habitude de se promener, la nuit, dans des traîneaux et de rendre visite à leurs proches. Chemin faisant, ils tombaient sur les cohortes de chanteurs de cantiques qu'ils n'hésitaient pas à récompenser sur place. Bref, c'était tellement beau dans cette période de fête!" Au Pays de Oaș, dans l'extrême nord de la Roumanie, les garçons formulent des v¿ux en s'accompagnant de deux instruments spécifiques de la région, la cetera et la zongora, respectivement un violon et une guitare à accordage modifié. Un beau cantique ancien que l'on préserve toujours est celle du Viflaim. Cette pièce à caractère profondément religieux évoque des histoires chargées de mystère du temps de la Naissance de Jésus. Dans certains villages de Moldavie, donc de l'est de la Roumanie, les villageois croient toujours que la nuit de Noël les portes des cieux s'ouvrent et que les vrais fidèles peuvent entendre les coqs ou le tocsin, ce qui présagerait une année prospère et une bonne santé. Enfin, une croyance des bergers dit qu'en cette même nuit il ne faut pas éteindre le feu de l'âtre ni la lumière, pour que tous les errants, y compris la Sainte Famille, puissent trouver un abri. par Teofilia Nistor, Mariana Tudose
  6. Un homme se jette du balcon du parlement roumain Jeudi 23 Décembre - 22:34 Il voulait protester contre les mesures d'austérité imposées par le gouvernement... Vous avez tué l'avenir de nos enfants.» Voilà ce qui était inscrit sur le t-shirt d'Adrian Sobaru quand il a sauté du balcon du parlement roumain, ce jeudi. Ce technicien de la télévision publique aurait ainsi voulu protester contre la politique d'austérité du gouvernement, qui implique des baisses de salaires dans la fonction publique et des hausses d'impôts ou de taxes. Suite de l'article... Source: 20minutes.fr
  7. Doïna

    Un cimetière joyeux...

    Bonjour, Qui l'eût cru qu'un cimetière pouvait avoir la pêche ? Eh bien c'est le cas, en Roumanie, dans un joli petit village nommé Sapanta... En Roumanie, comme partout ailleurs, les funérailles sont un moment des plus solennels dans la vie, et les cimetières roumains n'en sont par conséquent pas moins tristes que dans les autres pays. Il est pourtant un cimetière qui déroge à cette règle : le "cimetière joyeux" de Sapânta, dans la belle région de Maramures (également terroir d'extraordinaires églises tout en bois). L'aventure commence en 1935, lorsqu'un artisan du cru -Stan Loan Patras- sculpte une de ses premières épitaphes sur une croix en bois peinte de couleurs très vives. Cela plut, la mode fut lancée, si bien que moins de trente ans après le cimetière comptait pas moins de 800 croix et tombeaux de la patte de cet artiste. Lequel trouvait son inspiration dans les leçons d'histoire d'école de son enfance "Nos ancêtres les Daces" (eh oui, ceux des Roumains sont les Daces, pas les Gaulois !). Car selon les croyances daces, en effet, la mort n'était qu'un passage vers une vie meilleure, et devait par conséquent se fêter dans la joie. Aujourd'hui, le coquet cimetière de Sapânta est la principale attraction touristique de la région. Les visiteurs sont épatés par ce lieu haut en couleurs, avec ses "tranches de vie" représentées sur les croix, ses épitaphes tantôt nostalgiques, tantôt humoristiques, dédiées à la mémoire des défunts. Un jour, qui sait, le cimetière joyeux de ce petit village roumain volera-t-il la superbe à celui de notre Père-Lachaise national ? En attendant, voici une de ces fameuses épitaphes, et quelques photos du site :
  8. Nous sommes en décembre 1989. Les époux Ceausescu viennent d’être fusillés après un procès expéditif de moins d’une heure. Des pays de l’est ayant renversé le régime communiste après la chute du mur de Berlin, la Roumanie est celui où la métamorphose a fait couler le plus de sang. La France découvre quelques jours plus tôt avec effroi les charniers de Timisoara. Les médias annoncent quelques centaines de morts, puis très vite jusqu’à 4 600 cadavres (et 70 000 pour toute la Roumanie). La télévision montre des images insoutenables de corps tout juste exhumés, affreusement torturés et mutilés selon les envoyés spéciaux. La presse titre : « Ceaucescu, atteint de leucémie, aurait eu besoin de changer son sang tous les mois. Des jeunes gens vidés de leur sang auraient été découverts dans la forêt des Carpates. Ceausescu vampire ? Comment y croire ? La rumeur avait annoncé des charniers. On les a trouvés à Timisoara. Et ce ne sont pas les derniers » L’Événement du jeudi : « Dracula était communiste » Gérard Carreyrou lance un appel à la formation de brigades internationales prêtes à « Mourir à Bucarest » (il y serait allé ? on ne sait pas...) Libération titre : « Boucherie - Timisoara libéré découvre un charnier. Des milliers de corps nus tout juste exhumés, terreux et mutilés, prix insupportable de son insurrection. Le Monde félicite La Cinq d’avoir « révélé l’horrible charnier des victimes des manifestations. Bref, l’indignation est à son comble. Ces informations sont reprises par les médias étrangers : El País avance qu’« à Timisoara, l’armée a découvert des chambres de torture où, systématiquement, on défigurait à l’acide les visages des dissidents et des leaders ouvriers pour éviter que leurs cadavres ne soient identifiés. » Le New York Times, tout en soulignant que ces chiffres n’ont pas été confirmés par des sources indépendantes, avance que 4 500 personnes auraient été massacrées en trois jours. On assiste à une véritable surenchère d’horreurs et de nombre de morts dans les journaux, et à la télévision, les images montrées sont éloquentes. Vraiment ? Il faudra plus d’un mois pour que le Figaro annonce que cette information est un faux, une imposture, véritable mise en scène et que les morts montrés à la télévision ont été exhumés du cimetière de la ville. Scandale. Ce n’est pas la première fois (et malheureusement pas la dernière) qu’on assiste à une compétition des médias entre eux, chacun reprenant l'information du concurrent en l'amplifiant. Alors pourquoi ? En dehors de ce qui s’appelle « la circulation circulaire de l’info » ( Pierre Bourdieu), d’aucuns pensent que cette campagne médiatique mensongère (lancée donc à dessein) a précipité l’exécution des époux Ceausescu. Pour d’autres, pendant que les médias occidentaux étaient occupés à compter les morts du soi-disant charnier de Timisoara, 2000 personnes pour la plupart des civils, étaient tuées à Panama par l’armée des USA sans que la presse eût le temps de s’en occuper… La vérité sur les victimes roumaines Les émeutes de Roumanie ont fait 700 victimes à travers tout le pays. Timisoara en compte 130 environ. Comme si ce n’était pas suffisant…
  9. Un camp illégal de Roms est évacué à Saint-Etienne Samedi 07 Août - 10:25 © AFP | Un policier parle avec des membres de la communauté rom, en ville de Saint-Etienne. France | Un camp où vivaient au moins une centaine de Roms de Roumanie, sur un terrain municipal de Saint-Etienne, a été évacué vendredi par la police. AFP Suite de l'article... Source: 24heures.ch
  10. Low-cost oui, mais sérieux Dimanche 13 Juin - 18:43 Image © Dacia/DR La Dacia Duster a beau être une voiture à prix ¿ très ¿ réduit, ses concepteurs ne s'en sont pas moins donné beaucoup de peine pour l'agrémenter d'un look attrayant. Il est vrai que, vu comme ça, elle a une certaine «gueule»! La marque roumaine satellite de Renault poursuit son offensive à prix plancher avec le Duster. Basique mais performant, ce SUV qui ne craint rien ni personne semble parti pour emmener Dacia encore un peu plus loin sur la voie du succès commercial. C'est sûr, la concurrence va faire la grimace¿ Par Michel Busset Suite de l'article... Source: lematin.ch
  11. L'équipe de Buftea, D2 en Roumanie et au bord de la faillite, a perdu 31 - 0 en match de coupe face à Berceni :D Heureusement qu'il leur reste le match retour :D
  12. L’OL féminin atomise Cluj Mercredi 28 septembre - 22:26 / Photo Stéphane Guiochon Pour leur retour sur la scène continentale, les championnes d’Europe en titre lyonnaises n’ont fait qu’une bouchée des championnes de Roumanie, inscrivant 8 des 9 buts en première mi-temps. A Cluj, il aura fallu aux joueuses de Patrice Lair dix petites minutes pour régler la mire. Et la sortie sur une civière de Sabrina Viguier, dès la 7e minute après un choc aérien sanglant, n’a pas semblé perturber la mécanique lyonnaise si bien huilée. Après quelques occasions manquées, c’est un déluge de buts qui s’est ensuite abattu sur l’équipe championne de Roumanie. Suite de l'article... Source: leprogres.fr
  13. ank

    Roumanie

    Pour tous les fans de la troupe Rolling Stones, je suis très contente de vous informer q'ils donnera des concerts en Roumanie en 14 juillet.
  14. Un homme se jette du balcon du parlement roumain Vendredi 24 Décembre - 13:28 Il voulait protester contre les mesures d'austérité imposées par le gouvernement... Vous avez tué l'avenir de nos enfants.» Voilà ce qui était inscrit sur le t-shirt d'Adrian Sobaru quand il a sauté du balcon du parlement roumain, ce jeudi. Ce technicien de la télévision publique aurait ainsi voulu protester contre la politique d'austérité du gouvernement, qui implique des baisses de salaires dans la fonction publique et des hausses d'impôts ou de taxes. (...) Adrian Sobaru, lui, a été hospitalisé à Bucarest. Il souffre de nombreuses blessures, au visage notamment, mais ses jours ne seraient pas en danger. Suite de l'article... Source: 20minutes.fr
  15. ForumFr

    Mardi après Noël

    Mardi après Noël Date de sortie cinéma : 8 décembre 2010 [/Justifier] Réalisateur: Radu Munteanu Pays: Long-métrage roumain Genre: Drame Durée: 01h39min Acteurs: Mimi Branescu, Mirela Oprisor, Maria Popistasu, ... Synopsis[Justifier] Paul et Adriana sont mariés depuis dix ans et ont une petite fille de 8 ans, Mara. Depuis six mois, Paul entretient une liaison extraconjugale avec Raluca, dentiste. Paul, qui essaie de partager les quelques jours précédant Noël entre Raluca, la recherche des cadeaux et les soirées en famille, décide de faire une dernière visite avec Mara au cabinet de Raluca. Un imprévu dans l'emploi du temps d'Adriana fait que les deux femmes se rencontrent pour la première fois. Sans donner lieu à une confrontation, cette rencontre met Paul face à un choix difficile. En attendant
  16. ForumFr

    Morgen

    Morgen Date de sortie cinéma : 2 février 2011 [/Justifier] Réalisateur: Marian Crisan Pays: Long-métrage français , roumain Genre: Divers Durée: 01h40min Acteurs: Hathazi Andras, Yalçın Yılmaz, Elvira Rimbu, ... Synopsis[Justifier] La quarantaine, Nelu est vigile au supermarché de Salonta, une petite ville sur la frontière entre Roumanie et Hongrie. C'est là que nombre de migrants sans papiers tentent, par tous les moyens, de passer en Hongrie puis, au-delà, en Europe occidentale. Les journées de Nelu se déroulent inlassablement de la même manière: pêche à l'aube, puis travail, et enfin chez lui, avec sa femme Florica. Ils vivent seuls, dans une ferme isolée au milieu des champs, en dehors de la ville. Un matin, Nelu fait une prise peu commune dans la rivière: un Turc qui essaie de passer la frontière¿ Incapables de communiquer avec des mots, les deux hommes vont pourtant parvenir à se comprendre. Nelu emmène l'étranger à sa ferme et lui donne des vêtements secs, de la nourriture et un abri. En retour, le Turc lui donne tout l'argent qu'il possède en lui demandant de l'aider à traverser la frontière. Nelu finit par prendre l'argent et promet qu'il l'aidera demain, Morgen... En attendant
  17. La Roumanie et la Suisse font match nul 1-1 c`est bon pour la france qui doit maintenant battre l`Albanie pour passer en tete du groupe A
×