Aller au contenu

Messages recommandés

papy75 Membre 6062 messages
Forumeur alchimiste‚ 79ans
Posté(e)

Dire que 23 millions de français boivent 10 verres d'alcool soit 2 litres par jours est un mensonge grotesque ! et faire passer les Français pour des alcooliques car avec des statistiques comme cela on peu faire dire n'importe quoi! surtout que l'on est 65 millions d'habitants ? et que la consommation varie d'un alcoolo à l'autre

Maintenant l'alcoolisme chez les jeunes et les femmes sont a prendre avec considération surtout les débuts de weekend et les jours de fêtes comme d'ailleurs le cannabis qui est souvent lié a l'alcool c'est dans les boites de nuits que souvent l'habitude de boire survient les bars et bistrots ne sont que des relaies de cette soif.

Modifié par papy75

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
January Animatrice 51568 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

Comment peut-on penser qu'on tombe dans une véritable addiction, destructrice, sans qu'il y ait un problème sous-jacent ?

Tant que ce problème sous-jacent n'est pas soldé, il y a un risque énorme pour ne pas dire obligatoire de rechute. Non, le médicament ne fait pas tout, j'en suis intimement persuadée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26925 messages
I. C. Wiener‚ 29ans
Posté(e)

Comment peut-on penser qu'on tombe dans une véritable addiction, destructrice, sans qu'il y ait un problème sous-jacent ?

Tant que ce problème sous-jacent n'est pas soldé, il y a un risque énorme pour ne pas dire obligatoire de rechute. Non, le médicament ne fait pas tout, j'en suis intimement persuadée.

Ce cacheton en est d'autant plus intéressant pour les boîtes pharma.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
H25 Membre 1722 messages
Mi-Ficus, Mi-santhrope‚ 44ans
Posté(e)

Certes mais il faut quand même tenir compte de ceux chez qui ça a marché...

Je peux en attester ayant été guérie par le Baclofène depuis presque trois ans.

Il m'arrive de prendre un verre de temps en temps pour les grandes occasions sans pour autant terminer la bouteille.

Bonne journée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 51568 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

Je n'y crois pas. Il y a une différence entre boire de l'alcool "convivial" et se retrouver dans un certain état, et rechercher cet état, sachant que l'alcool ingurgité est très variable d'un individu à un autre. Le problème est là : rechercher "cet état" précisément.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Iam_ Florette Membre 157 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Je peux prendre un verre sans rechercher quoi que ce soit.

D'ailleurs, ce verre convivial me fait bien souvent beaucoup d'effet étant donné sa rareté.

Mais, cette attitude festive est totalement différente du craving.

Cette envie irrépressible de boire qui n'est pas supportable.

Je ne vois plus l'alcool depuis le jour de mon indifférence.

Au cours de mon traitement, un matin en ouvrant la porte de mon réfrigérateur, je n'ai pas vu la bouteille qui était dedans

Aucun psy n'a été nécessaire pour que je puisse me guérir de mon addiction.

C'est une maladie neurobiologique comme l'explique cette action sur le Gaba.

Cependant, certains facteurs font, qu'il est bon de soigner les causes et de se faire aider pendant et après le traitement.

En ce qui me concerne, ce ne fut pas le cas.

Disons, qu'il n'y a pas un seul alcoolique qui ressemble à un autre...

Au contraire des cures, il ne coûte que 3€35 et ne rapporte plus aux labos étant tombé dans le domaine publique.

Modifié par Iam_ Florette

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
epmd71 Membre 10304 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Môsieur je sais tout , môsieur , les autres sont tous des cons .

Bon allez dors , impossible d'avoir une conversation sensée et ... modérée avec toi .

Tu me soule alors que je ne bois pas .

KON , je vais lire tout ça :bo: , mais c'est loooong .

Cela dit , c'est un peu comme avec beaucoup de choses , un jour on te dit que une chose et le lendemain l'inverse .

Je suis quand même d'avis que tout ce qui se consomme avec modération , ne peux pas franchement être préjudiciable .

Tout est dans la mesure .

tu n'est pas consciente de la gravité de l'alcool sur les gens un demi verre de vin par jour ça va

mais rare sont les gens qui consomme que ça par jour

c'est de l'hypocrisie pur

car au dessus de ce seuil la consommation d'alcool est dangereuse

l'analyses dernièrement sur la forte consommation d'alcool en est la preuve 2.7 verre par jour en moyenne pour les français on est plus dans l’excès que la modération

a lire :bo:

http://pourquoi-docteur.nouvelobs.com/Un-deces-sur-cinq-chez-les-jeunes-est-lie-a-l-alcool-2168.html

pour continuer de prendre conscience des mes faits de l'alcool

Dire que 23 millions de français boivent 10 verres d'alcool soit 2 litres par jours est un mensonge grotesque ! et faire passer les Français pour des alcooliques car avec des statistiques comme cela on peu faire dire n'importe quoi! surtout que l'on est 65 millions d'habitants ? et que la consommation varie d'un alcoolo à l'autre

Maintenant l'alcoolisme chez les jeunes et les femmes sont a prendre avec considération surtout les débuts de weekend et les jours de fêtes comme d'ailleurs le cannabis qui est souvent lié a l'alcool c'est dans les boites de nuits que souvent l'habitude de boire survient les bars et bistrots ne sont que des relaies de cette soif.

je sais ça fait pas plaisir a entendre

mais je penses pas que cette article ce trompe

les français reste des gros consommateurs d'alcool

ne nous voilons pas la face

ça n'avance a rien :o°:o°:o°

Comment peut-on penser qu'on tombe dans une véritable addiction, destructrice, sans qu'il y ait un problème sous-jacent ?

Tant que ce problème sous-jacent n'est pas soldé, il y a un risque énorme pour ne pas dire obligatoire de rechute. Non, le médicament ne fait pas tout, j'en suis intimement persuadée.

comme tout les gens tu veux les solutions mais des qu'on t'en trouves tu le rejetes

si ce médicament peut soigner certains pourquoi le nier et le jeter :gurp::gurp:

Je n'y crois pas. Il y a une différence entre boire de l'alcool "convivial" et se retrouver dans un certain état, et rechercher cet état, sachant que l'alcool ingurgité est très variable d'un individu à un autre. Le problème est là : rechercher "cet état" précisément.

oui :dort::dort:y'a une diffrence entre boire un verre et boire 3 verre aussi :gurp::gurp:

si tu vois ce que je veux dire

regarder le poivrot d'en bas et ce dire je bois moins que lui n'est pas non plus une solution pour dire je risque rien :gurp:

c'est juste ce rassurer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Savanna
Invité Savanna Invités 0 message
Posté(e)
tu n'est pas consciente de la gravité de l'alcool

c'est de l'hypocrisie pur

Mais tu te fous de moi , ma parole !! :bad:

Pour ton information , ma propre mère en est morte et mon beau-père est alcoolique , tu es donc prié de garder tes affirmations pour toi !

Par contre , contrairement à toi , je suis malgré tout capable de ne pas enfermer tout le monde dans le même sac de vin .

mais rare sont les gens qui consomme que ça par jour

Qu'est-ce que tu en sais franchement ?

Aurais-tu la prétention de connaitre les habitudes de chaque citoyen ?

Y a même des gens qui ne consomment RIEN vois -tu !!!

Il serait temps de te mettre dans la tête qu'un plaisir occasionnel ne devient pas systématiquement une addiction , une maladie .

l'analyses dernièrement sur la forte consommation d'alcool en est la preuve 2.7 verre par jour en moyenne pour les français on est plus dans l’excès que la modération

Ce qui signifie qu'une partie de la population ne boit pas une goutte , d'autres 1 verre et d'autres encore plus de 3 verres .

Alors le jour où tu auras un peu de nuance et d'objectivité , que tu pourras lire et comprendre ce que tu as sous les yeux , sur ce que tu avances , tu me feras signe .

je sais ça fait pas plaisir a entendre

mais je penses pas que cette article ce trompe

les français reste des gros consommateurs d'alcool

ne nous voilons pas la face

ça n'avance a rien :o°:o°:o°

Si TOI tu le dis alors ....

Quelle prétention , p****

ne nous voilons pas la face

ça n'avance a rien :o°:o°:o°

Tu penses qu'on t'a attendu pour connaître les méfaits d'une consommation d'alcool trop importante ?

Ah mais c'est juste , pour toi , un verre c'est déjà trop .

J'imagine que tu es aussi pour son interdiction pure et simple .:o°

Modifié par Savanna

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kimen Membre 24 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Ahhhhhhhhhhh l'alcool, vive la petite binouse du soir!!! C'est tellement bon de se laisser vivre! Mais, NON! JE DIT STOP et je prends les choses en main !!! Et oui, j'ai décidé ce matin de régler ce grave et lourd problème qu'est l'alcoolisme chronique!!! lol!!! On m'a prescrit du seresta et du revia... Vous connaissez?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blablateur Membre+ 7075 messages
Chronophage boulimique‚ 49ans
Posté(e)

Apparemment , pour mourir de l'alcool , il faut en boire beaucoup plus que ça et dés le matin.

Moi , je ne suis plus étonnée de voir des gens qui consomment 8 verres le soir en apéritif.

Plus précisément , j'ai un beau-frere qui ne boit que de l'eau la journée , et le soir ,

il boit quelques bieres + 1 litre de rosé

Ben , sa prise de sang est nickel shrunkface.gif

Pas de transaminases , les gammas GT sont normaux biggrin.gif

Bref , je crois que le fait de boire de l'eau la journée y est pour quelque chose.

Par contre , j'ai un voisin qui en est mort , il buvait du matin au soir sleep8ge.gif

Bonjour,

Il y à des gens qui ont une vie saine, qui font du sport, qui ne boivent que de l'eau ou des boissons non alcoolisées et qui pourtant un jour pendant leur jogging tombes raide mort d'une crise cardiaque, d'une rupture d'anévrisme ou d'autre chose là où certains vont boire plus que de raison, fumer comme des pompiers et vivre une vie longue et sans maux!

C'est la vie, les gens sont tous différents et au delà du fait qu'avoir une vie saine pour une personne donnée peut bien entendu améliorer la vie cette vie peut pour d'autre être très courte et cruelle. :blush:

Sinon je trouve le sujet intéressant et ce produit s'il peut aider dans le sevrage ne peut être que le bienvenu!

Personnellement je suis alcoolique (je ne bois plus ou très rarement mais un alcoolique le reste à vie). J'ai fais suite à la pression de mon entourage et par lassitude à cause de négligence dans ma vie, recul des amis, de la famille, de moins en moins de vie sociale, difficulté et mise en danger dans ma vie professionnelle le choix de me faire aider.

J'ai donc été faire une cure de désintoxication pendant un mois dans un centre, enfermé dans un institut avec des sorties très rare et encadrées et prises de sang à chaque retour dans l'enceinte... Le plus dur était bien entendu la première semaine de sevrage avec tout ce que ça engendre, nervosité, cigarettes sur cigarettes car rien d'autre envie de faire, des troubles du sommeil, des moment d’étouffement et de grande transpiration... Enfin beaucoup de symptômes.

Et bien pour en venir à confirmer que pour ma part ce genre de médicament m’a beaucoup aidé (pour d'autre cela ne sert pas à grand chose car il faut aussi de la volonté en plus du suivi médicamenteux). Dans mon état d'ailleurs je ne pense pas que si j'avais fais la démarche tout en continuant mon train de vie sans la prise en charge dans l'institut je n'aurai pas pu être assez sérieux, patient et avoir assez de volonté pour me prendre en charge tout seul! En fait après des années de prise d'alcool et de vie désordonné, seul, il est très difficile de réapprendre à vivre de la sorte dont on à pratiquement tout oublié d'une vie "normale".

Je pense que l'addition (pas d'addiction) de la prise en charge dans un lieu fermé, des gens aussi internés pour d'autres problème et les discutions avec ces dites personnes, le suivi psychologique, la prise de médicaments (somnifères, calmants, vitamines divers (b6,b7,PP...) anxiolytiques...) m'ont aidé énormément.

Puis il y à aussi les choses toutes simples qui n'étaient pour moi plus si évidentes, l’hygiène de se laver tous les matins, la prise de conscience de devoir me changer régulièrement, le fait de reprendre goût à manger à des heures régulières (et plus de consommer uniquement de l'alcool dès le matin), de discuter de plus en plus avec mes nouveaux copains (on à pas trop le choix dans ce genre d'établissements) et de prendre conscience des gens qui nous entoure!

Bref toutes ces choses mises bout à bout avec et c'est là que je trouve ça important un produit comme ceux que vous cités, pour ma part c'était un produit du nom de "REVIA". Je peux vous confirmer que c'était une aide précieuse, en premier lieu parce que lors de la période de sevrage et même avec les autres médicaments, on à beau être dans le gaz on en à pas pour autant oublié qu'un bon verre d'alcool serait quand même le bienvenu et que ce genre de produit me permettait de mieux gérer le manque. Ensuite après la semaine de sevrage, il est bon d'avoir confiance en sois et de continuer à prendre le médicament car au delà du fait qu'il agit il aide beaucoup psychologiquement. Enfin à ma sortie de cet enfer (l'alcool mais aussi de "l’emprisonnement" dans l'institut neuropsychiatrique) j'ai continué mon traitement en réduisant jusqu'à ne plus prendre les autres produit mais j'ai continué le REVIA car d'une c'était conseillé dans mon traitement à l'extérieur mais surtout parce que j'avais peur de retombé dans l'alcoolisme et tout ce que cela m'avait couté.

Ce produit faisait que je pouvais (ce qui aurait été très difficile sans) aller dans une soirée familiale ou chez des amis, dans un bar, une brasserie ou au restaurant sans paniquer et sans être nerveux à la vue des bouteilles et à une éventuelle tentation. En fait c'est comme si je n'avais jamais eu connaissance de l'alcool!

... Alors pour finir, je vous assure l'ayant vécu que si l'on a un minimum de volonté que cherche à sortir de ce fléau quand on est même dans l'excès, c'est une aide précieuse sur laquelle en plus du reste on peut compter.

Merci de m'avoir lu. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Savanna
Invité Savanna Invités 0 message
Posté(e)

Merci à toi pour ton témoignage . :)

Comme tu le soulignes , ce genre de médicament peut apporter une aide ( chez certaines personnes) en parallèle d'un suivit , d'une cure , mais il ne peut être efficace qu'accompagné d'une bonne dose de volonté .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mia Adaxo Membre 8792 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonjour,

Il y à des gens qui ont une vie saine, qui font du sport, qui ne boivent que de l'eau ou des boissons non alcoolisées et qui pourtant un jour pendant leur jogging tombes raide mort d'une crise cardiaque, d'une rupture d'anévrisme ou d'autre chose là où certains vont boire plus que de raison, fumer comme des pompiers et vivre une vie longue et sans maux!

C'est la vie, les gens sont tous différents et au delà du fait qu'avoir une vie saine pour une personne donnée peut bien entendu améliorer la vie cette vie peut pour d'autre être très courte et cruelle. :blush:

Tout à fait sleep8ge.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
January Animatrice 51568 messages
©‚ 104ans
Posté(e)

Epmd est-ce que tu bois ? :D

Non mais parce que voilà moi y a des fois j'ai l'impression que tu comprends pas ce qu'on dit quoi...

Pour avoir vu des gens en plein delirium tremens franchement, si on peut éviter ça et bien c'est inhumain de ne pas le faire. Je pense que ces nouvelles médications amènent un sevrage plus serein. Je ne pense pas qu'elles "soignent", et j'avoue oui, je répugne à ce qu'on donne cette réputation "miraculeuse" à ces cachets, lorsque je vois comme c'est atrocement difficile de sortir de l'alcoolisme, comme les patients souffrent, et bien lorsqu'ils s'en sortent, moi je refuse qu'on ne leur attribue pas tout le mérite de leur sobriété.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
robin dubois Membre 954 messages
Forumeur accro‚ 38ans
Posté(e)

EPMD vas faire un tour a l’étranger...tu verras si l'alcool ne se vend pas presque autant.

Bah oui la France pays d'alcoolique, évidemment...pfff et tu nous bassines a longueur de journée avec les amalgames et tu te permets d'en faire toi-même ?

Arrêtes de te foutre de la charité STP...

Modifié par robin dubois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
epmd71 Membre 10304 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Mais tu te fous de moi , ma parole !! :bad:

Pour ton information , ma propre mère en est morte et mon beau-père est alcoolique , tu es donc prié de garder tes affirmations pour toi !

Par contre , contrairement à toi , je suis malgré tout capable de ne pas enfermer tout le monde dans le même sac de vin .

Qu'est-ce que tu en sais franchement ?

Aurais-tu la prétention de connaitre les habitudes de chaque citoyen ?

Y a même des gens qui ne consomment RIEN vois -tu !!!

Il serait temps de te mettre dans la tête qu'un plaisir occasionnel ne devient pas systématiquement une addiction , une maladie .

Ce qui signifie qu'une partie de la population ne boit pas une goutte , d'autres 1 verre et d'autres encore plus de 3 verres .

Alors le jour où tu auras un peu de nuance et d'objectivité , que tu pourras lire et comprendre ce que tu as sous les yeux , sur ce que tu avances , tu me feras signe .

Si TOI tu le dis alors ....

Quelle prétention , p****

Tu penses qu'on t'a attendu pour connaître les méfaits d'une consommation d'alcool trop importante ?

Ah mais c'est juste , pour toi , un verre c'est déjà trop .

J'imagine que tu es aussi pour son interdiction pure et simple .:o°

écoutes pour une qui a subi l'alcool dans ça famille tu prends avec légerté comme ci tout ce que je dis et post dans ce sujet n'existes pas

moi aussi j'ai mes 2 grands pères et ma grand mère qui sont mort de l'alcool donc je connais et c'est pour ça qui faut informer et montrer aux gens que l'alcool est dans beaucoup de famille en france

connais tu des gens qui boit un verre par jour ?

moi très peu j'ai connus des personnes qui ne boivent pas d'alcool ou des personnes qui boivent beaucoup occasionnel ou courament

juste dans ma famille les 3/4 sont des gros consommateurs

car même si certains boivent que le week end ça empêche pas que ce soit dangereux :gurp::gurp::gurp:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Savanna
Invité Savanna Invités 0 message
Posté(e)
écoutes pour une qui a subi l'alcool dans ça famille tu prends avec légerté comme ci tout ce que je dis et post dans ce sujet n'existes pas

VTFF :)

Epmd est-ce que tu bois ? :D

Non mais parce que voilà moi y a des fois j'ai l'impression que tu comprends pas ce qu'on dit quoi...

C'est à se le demander aux vues de l'obsession que ça génère chez lui ...et bien loin d'être l'unique sujet .

Modifié par Savanna

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
epmd71 Membre 10304 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

Bonjour,

Il y à des gens qui ont une vie saine, qui font du sport, qui ne boivent que de l'eau ou des boissons non alcoolisées et qui pourtant un jour pendant leur jogging tombes raide mort d'une crise cardiaque, d'une rupture d'anévrisme ou d'autre chose là où certains vont boire plus que de raison, fumer comme des pompiers et vivre une vie longue et sans maux!

C'est la vie, les gens sont tous différents et au delà du fait qu'avoir une vie saine pour une personne donnée peut bien entendu améliorer la vie cette vie peut pour d'autre être très courte et cruelle. :blush:

Sinon je trouve le sujet intéressant et ce produit s'il peut aider dans le sevrage ne peut être que le bienvenu!

Personnellement je suis alcoolique (je ne bois plus ou très rarement mais un alcoolique le reste à vie). J'ai fais suite à la pression de mon entourage et par lassitude à cause de négligence dans ma vie, recul des amis, de la famille, de moins en moins de vie sociale, difficulté et mise en danger dans ma vie professionnelle le choix de me faire aider.

J'ai donc été faire une cure de désintoxication pendant un mois dans un centre, enfermé dans un institut avec des sorties très rare et encadrées et prises de sang à chaque retour dans l'enceinte... Le plus dur était bien entendu la première semaine de sevrage avec tout ce que ça engendre, nervosité, cigarettes sur cigarettes car rien d'autre envie de faire, des troubles du sommeil, des moment d’étouffement et de grande transpiration... Enfin beaucoup de symptômes.

Et bien pour en venir à confirmer que pour ma part ce genre de médicament m’a beaucoup aidé (pour d'autre cela ne sert pas à grand chose car il faut aussi de la volonté en plus du suivi médicamenteux). Dans mon état d'ailleurs je ne pense pas que si j'avais fais la démarche tout en continuant mon train de vie sans la prise en charge dans l'institut je n'aurai pas pu être assez sérieux, patient et avoir assez de volonté pour me prendre en charge tout seul! En fait après des années de prise d'alcool et de vie désordonné, seul, il est très difficile de réapprendre à vivre de la sorte dont on à pratiquement tout oublié d'une vie "normale".

Je pense que l'addition (pas d'addiction) de la prise en charge dans un lieu fermé, des gens aussi internés pour d'autres problème et les discutions avec ces dites personnes, le suivi psychologique, la prise de médicaments (somnifères, calmants, vitamines divers (b6,b7,PP...) anxiolytiques...) m'ont aidé énormément.

Puis il y à aussi les choses toutes simples qui n'étaient pour moi plus si évidentes, l’hygiène de se laver tous les matins, la prise de conscience de devoir me changer régulièrement, le fait de reprendre goût à manger à des heures régulières (et plus de consommer uniquement de l'alcool dès le matin), de discuter de plus en plus avec mes nouveaux copains (on à pas trop le choix dans ce genre d'établissements) et de prendre conscience des gens qui nous entoure!

Bref toutes ces choses mises bout à bout avec et c'est là que je trouve ça important un produit comme ceux que vous cités, pour ma part c'était un produit du nom de "REVIA". Je peux vous confirmer que c'était une aide précieuse, en premier lieu parce que lors de la période de sevrage et même avec les autres médicaments, on à beau être dans le gaz on en à pas pour autant oublié qu'un bon verre d'alcool serait quand même le bienvenu et que ce genre de produit me permettait de mieux gérer le manque. Ensuite après la semaine de sevrage, il est bon d'avoir confiance en sois et de continuer à prendre le médicament car au delà du fait qu'il agit il aide beaucoup psychologiquement. Enfin à ma sortie de cet enfer (l'alcool mais aussi de "l’emprisonnement" dans l'institut neuropsychiatrique) j'ai continué mon traitement en réduisant jusqu'à ne plus prendre les autres produit mais j'ai continué le REVIA car d'une c'était conseillé dans mon traitement à l'extérieur mais surtout parce que j'avais peur de retombé dans l'alcoolisme et tout ce que cela m'avait couté.

Ce produit faisait que je pouvais (ce qui aurait été très difficile sans) aller dans une soirée familiale ou chez des amis, dans un bar, une brasserie ou au restaurant sans paniquer et sans être nerveux à la vue des bouteilles et à une éventuelle tentation. En fait c'est comme si je n'avais jamais eu connaissance de l'alcool!

... Alors pour finir, je vous assure l'ayant vécu que si l'on a un minimum de volonté que cherche à sortir de ce fléau quand on est même dans l'excès, c'est une aide précieuse sur laquelle en plus du reste on peut compter.

Merci de m'avoir lu. :)

merci :bo:

y faut pas non plus négliger que tu as plus de chance de rester en bonne santé si tu bois un verre ou pas du tout que si tu as bois trop

Epmd est-ce que tu bois ? :D

Non mais parce que voilà moi y a des fois j'ai l'impression que tu comprends pas ce qu'on dit quoi...

Pour avoir vu des gens en plein delirium tremens franchement, si on peut éviter ça et bien c'est inhumain de ne pas le faire. Je pense que ces nouvelles médications amènent un sevrage plus serein. Je ne pense pas qu'elles "soignent", et j'avoue oui, je répugne à ce qu'on donne cette réputation "miraculeuse" à ces cachets, lorsque je vois comme c'est atrocement difficile de sortir de l'alcoolisme, comme les patients souffrent, et bien lorsqu'ils s'en sortent, moi je refuse qu'on ne leur attribue pas tout le mérite de leur sobriété.

je ne bois pas et??

en faite je préférais que les gens s'en sortent de eux même que de prendre des médocs

mais est si facile pour certains de le faire sans solution compensatoire comme un médicament (afin de remplacer l'alcool)??

tout ce que je peux dire c'est qu'il y a trop cas d'alcoolisme pour ne pas chercher de solution

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
robin dubois Membre 954 messages
Forumeur accro‚ 38ans
Posté(e)

Je préfères vivre avec des alcooliques qu'avec des incultes comme toi EPMD.

Même un alcoolique aurait un meilleur esprit de déduction que le tiens, même un alcoolique écrirait mieux que toi avec 5 grammes dans le sang.

Tu généralises tout comme ceux qu'ils l'ont fait sur d'autre sujet, c'est pitoyable et pathétique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
epmd71 Membre 10304 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

EPMD vas faire un tour a l’étranger...tu verras si l'alcool ne se vend pas presque autant.

Bah oui la France pays d'alcoolique, évidemment...pfff et tu nous bassines a longueur de journée avec les amalgames et tu te permets d'en faire toi-même ?

Arrêtes de te foutre de la charité STP...

c'est pas un amalgame

c'est juste la réalité que je denonces

c'est juste que ce pays est un gros consommateur donc on déduis que les gens sont des alcooliques

tu penses toi que l'alcool n'est pas un fléau en France?

VTFF :)

C'est à se le demander aux vues de l'obsession que ça génère chez lui ...et bien loin d'être l'unique sujet .

le mépris c'est ta marque de fabrique :dort:

:dort::dort: moi je cherches des solutions

tu tu préfères laisser les gens dans l'alcool et te voiler la face c'est bien ce que je dis

Je préfères vivre avec des alcooliques qu'avec des incultes comme toi EPMD.

Même un alcoolique aurait un meilleur esprit de déduction que le tiens, même un alcoolique écrirait mieux que toi avec 5 grammes dans le sang.

Tu généralises tout comme ceux qu'ils l'ont fait sur d'autre sujet, c'est pitoyable et pathétique.

je généralises que dalle

prouve moi que les français ne boivent pas beaucoup pour une grande partie d'entre eux?

dans ta famille vous êtes combien a ne pas boire du tout ou boire qu'un verre par jour? sans langue de bois

La consommation d’alcool des Français

Y a-t-il beaucoup de consommateurs d’alcool en France ?

L’alcool est un produit très largement consommé. En 2004-2005, 85 % des Français de 12 à 75 ans déclarent avoir consommé de l’alcool au moins une fois au cours de l’année écoulée. Seuls 8 % des Français déclarent n’avoir jamais absorbé de boisson alcoolique au cours de leur vie.

suite

http://www.alcoolinfoservice.fr/La-consommation-d-alcool-des.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×