Aller au contenu

13 février 1960. La première bombe atomique française...


Invité David Web

Messages recommandés

Invité David Web
Invités, Posté(e)
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

13 février 1960. La première bombe atomique française...

13 février 1960, une bombe explosait à 7h04 près de Reggane, dans le grand sud algérien. Trois autres essais nucléaires suivront avant que le site ne soit déplacé. 50 ans après, les victimes des essais attendent toujours une indemnisation - la loi a été adoptée le mois dernier, seulement...

sa208.jpg

C'était il y a tout juste 50 ans, au petit matin. La première bombe atomique française explosait, dans le désert algérien - français à l'époque.

Il était 7h04 à Reggane, dans le grand sud algérien. Trois autres essais nucléaires suivront, en plein air, avant que le site ne soit déplacé - toujours en Algérie, près de Tamanrasset - et que 14 autres essais ne soient réalisés, en souterrain. Car les autorités de l'époque avaient quelque peu sous-estimé que le désert ne l'était pas vraiment. “La région comptait 16 à 20.000 habitants, et on n'a tenu aucun compte des nomades qui traversaient la région”, explique Abderahmane Leksassi, le vice-président de l'association du 13 février 1960.

Qui se bat, depuis, pour faire reconnaître les droits des irradiés. Qui plus est, les habitants de la région “ont ramassé tout ce qui pouvait leur être utile: des déchets métalliques hautement radioactifs, tel que bidons, fûts et autres objets laissés par les Français”, poursuit Abderahmane Leksassi. _ Pire, “aucune décontamination sérieuse n'a été effectuée par la France” et dans certaines zones près de Reggane, “la radioactivité ambiante est aujourd'hui de 22 fois supérieure aux normes internationales”.

Signe des temps, il aura fallu attendre près de 50 ans pour que l'Etat prenne en compte les dommages causés par les essais nucléaires. La loi sur l'indemnisation des victimes des essais date du... 6 janvier 2010 ! _ Pour la première fois, elle reconnaît une “présomption de causalité” entre exposition au risque et maladie. Mais les vétérans jugent déjà ce texte ambigü et insuffisant - notamment parce que les cancers causés par les irradiations touchent les populations sur plusieurs générations...

France Info : Article du 13 février 2010.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Jedi pas oui, jedi pas no, 28ans Posté(e)
Jedino Membre 47 925 messages
28ans‚ Jedi pas oui, jedi pas no,
Posté(e)

Ca se fête... :mouai:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Posté(e)
Doïna Membre+ 12 530 messages
Mentor‚
Posté(e)

Par la suite, il y a eu quantité d'essais nucléaires dans l'atoll de Mururoa, les pauvres habitants des îles Gambier en ont pris plein leur santé, nombreux ont été les enfants à ne pas y survivre... Même des militaires présents rentrèrent en France irradiés, tellement c'était fait dans de bonnes conditions... La radioactivité s'est d'ailleurs répandue dans toute la zone des Îles sous le Vent, ne serait-ce que par la consommation de poisson, souvent consommé tout cru par les Polynésiens. Mais ça, faut pas le dire, faut pas en parler. Il ne viendrait d'ailleurs jamais à l'idée de quelques têtes pensantes des hautes sphères de notre pays d'ériger un monument à la mémoire des innocents décédés des suites de ces essais nucléaires aux Gambiers.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois après...
Membre, 87ans Posté(e)
Rasibus Membre 4 080 messages
Baby Forumeur‚ 87ans‚
Posté(e)

<< les pauvres habitants des îles Gambier en ont pris plein leur santé, nombreux ont été les enfants à ne pas y survivre...>>

Source ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Posté(e)
Doïna Membre+ 12 530 messages
Mentor‚
Posté(e)

Des sources, on en sur le net. Il y a par exemple celui-ci mais les vidéos bloquent, et encore

Sinon, j'avais vu un doc pas mal sur France 3, où était montrée la fumée de la bombe emportée par le vent vers les îles au lieu de monter droit dans le ciel, et puis écouter un témoin dire que les militaires avaient abandonné toutes leurs denrées avant de partir, alors qu'elles étaient fraîches. Une femme dont les cinq enfants sont décédés suite à ces essais. Une maîtresse d'école dont le cahier des absences signalant les maux des enfants suite à ces essais : diarrhées, etc. , avait été confisqué par les militaires. Une autre femme racontant qu'un militaire avait proposé de lui offrir une bouteille de champagne si elle appelait son nouveau-né du nom de la bombe larguée le même jour que sa naissance...

J'avais une cousine de là-bas, elle a perdu ses dents très jeune et a eu un cancer à quinze ans (un ovaire lui a été ôté). Elle disait qu'il y avait beaucoup de cancers dans cette zone de Polynésie, et que tout le monde savait pourquoi, même s'il y avait toujours des médecins-experts au service de l'Etat pour réfuter, accusant les Polynésiens de perdre leurs dents à cause de leurs excès de sucreries par exemple, et niant la réalité des cancers.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 87ans Posté(e)
Rasibus Membre 4 080 messages
Baby Forumeur‚ 87ans‚
Posté(e)

Ce sont des on-dit

Pour tuer quelqu'un par irradiation à moyen terme, il faut une dose vraiment importante ! Aucun civil ne l'a reçue.

A plus long terme, il est difficile de faire un lien entre la maladie et la contamination.

Cela dit, il faut reconnaitre que les essais nucléaires ont été une sottise. Pas seulement de la part de la France...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Posté(e)
Doïna Membre+ 12 530 messages
Mentor‚
Posté(e)

Tous ces enfants morts, tous ces cancers après les essais, des on-dit ? Evidemment que c'est lié. Les militaires auraient au moins pu éloigner la population.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité sfc
Invités, Posté(e)
Invité sfc
Invité sfc Invités 0 message
Posté(e)

Ce sont des on-dit

Pour tuer quelqu'un par irradiation à moyen terme, il faut une dose vraiment importante ! Aucun civil ne l'a reçue.

A plus long terme, il est difficile de faire un lien entre la maladie et la contamination.

Cela dit, il faut reconnaitre que les essais nucléaires ont été une sottise. Pas seulement de la part de la France...

mais oui bien sur , c'est une coïncidence , j'y avais pas pensé .

et puis les poissons qui nage dans l'eau irradié , et ces même poissons qui sont la première source alimentaire des gens qui habite dans les île , c'est une coïncidence ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 87ans Posté(e)
Rasibus Membre 4 080 messages
Baby Forumeur‚ 87ans‚
Posté(e)

<< les poissons qui nagent dans l'eau irradiée >>

Déjà, tu fais une confusion: L'eau irradiée n'a jamais rendu malade personne. C'est l'eau contaminée qui est à redouter...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Posté(e)
Doïna Membre+ 12 530 messages
Mentor‚
Posté(e)

Des poissons irradiés ont nagé et atteint les zones de pêche, les littoraux. Ma cousine m'avait parlé de poissons impropres à la consommation du fait de leur radioactivité, mais combien sont passés de la mer aux estomacs des gens ? Quand on sait qu'ils aiment tellement le poisson là-bas, que quand ils en attapent un petit à la plage ils le croquent comme un fruit.

Il y a eu également des retombées du ciel sur les plantations, les cocotiers, les jardins potagers...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×