Aller au contenu

Messages recommandés

Mr.Khamiss Membre 67 messages
Forumeur en herbe‚ 27ans
Posté(e)

Il n'y a rien de plus frustrant pour une nouvelle maman que le son de son bébé qui pleure. Les bébés pleurent pour de nombreuses raisons. Ils peuvent avoir trop chauds ou trop froids, avoir une couche mouillée ou souillée, avoir faim ou tout simplement se retrouver entre les bras de maman. Si vous êtes attentif, vous remarquerez que les pleurs sont différents pour chaque besoin.

Des recherches ont été effectuées sur le son des pleurs de bébé par une université en Allemagne. Les chercheurs ont écouté les pleurs de nouveau-nés de mères allemandes et françaises et ils ont découverts que les bébés pleuraient dans leur langue maternelle.

Dans la langue française, les bébés ont tendance à monter le son comme à la fin d'une question et à l'inverse, les bébés allemands ont tendance à baisser le son comme à la fin d'une phrase. Les bébés testés semblaient imiter ces sons dans leurs pleurs. Les pleurs du bébé français avaient tendance à avoir un son de remise en question par opposition au bébé allemand qui, lui, semblaient plus précis. La conclusion finale, des chercheurs, semblait vouloir dire que les bébés semblaient apprendre ces sons lorsqu'ils sont encore dans l'utérus de leur mère. Puisque ces études ont été menées avec des nouveau-nés alors il est impossible que ces bébés aient appris ces sons ailleurs.

Le lien qui se forme entre le foetus et la mère sont reportés après la naissance. La mère ne peut reconnaitre, avec exactitude, le cri du bébé à cause du bruit ambiant mais elle sait très bien que son nourrisson a besoin. Les sons du bébé qui pleure peuvent parfois être frustants surtout si ces sons sont ceux de la maladie, la douleur ou d'une source inconnue. Un grand hurlement suivi des bras et jambes agités peut être le résultat d'une crise de colère ou un signe de douleur. Même si la mère est réconfortante et appaisante, il se pourrait fort bien que vous ayez recours à un médecin.

Modifié par Mr.Khamiss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Enchantant Membre 7886 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)

Pour en rajouter une petite couche…

Un phénomène qui m’avait surpris lorsque j’étais un jeune père, notamment en ces périodes en fin d’année ou la durée du jour décroit.

De constater que mes petits pleuraient systématiquement au basculement du jour.

Puis de faire le lien avec les oiseaux que j’aimais bien observer par ailleurs, notamment les merles qui « tuit tuit » à ce moment-là,de la même façon ou l’on approche leur nid pour signaler l’alarme.

Puis d’en déduire, que cela devait remonter dans les couches de notre cerveau primaire, ou la crainte de l’obscurité est inscrite au plus profond des êtres.

En même temps les tous petits dont la rapidité hallucinante des connexions neuronales se met en place, toute journée nouvelle fait l’objet de découverte intellectuelle qui embrase le bébé.

La notion de fatigue nerveuse, qu’il faut bien manifester d’une façon ou une autre, se traduisant par des pleurs.

Ces pleurs sont une façon bénéfique de détendre l’enfant, non seulement le sport respiratoire favorisant les petits poumons, mais aussi de rincer les canaux lacrymaux.

Tous les parents ont fait cette observation, et cela ne signifie pas pour autant que le bébé manque de quelque chose à cet instant là.

Modifié par Enchantant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité