Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

La monarchie en France

Messages recommandés

Noisettes Membre+ 9900 messages
Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre‚ 36ans
Posté(e)

Bonjour tout le monde,

Une fois de plus, je suis tombée sur une réponse d'un topic qui rapproche la monarchie absolue française à une dictature.

Et je crois qu'il est bon de préciser quelques petite choses. La premier est que la monarchie française n'a jamais été une dictature. Le roi avait, certes, beaucoup de pouvoir, mais il devait respecter ce que l'on nomme les "lois fondamentales du royaume", des lois qui donne des bornes à l'action royale et dont le Parlement est le garant. Pour prendre un exemple, lorsque François Ier a été fait prisonnier à Pavie en 1525 par les troupes de Charles Quint, pour pouvoir recouvrer la liberté, François Ier devait rendre la Bourgogne à Charles Quint (car Charles Quint est l'arrière-petit-fils de Charles le Téméraire, le dernier duc de Bourgogne). Mais le Parlement de Paris avait déclarer nulle cette requête car la Bourgogne faisait partie du royaume de France que le royaume est inaliénable (ce qui veut dire que le roi n'a pas le droit de charcuter le royaume comme bon lui semble).

Les lois fondamentales règlent également l’ascension au le trône. En effet, le roi ne pouvait pas choisir son successeur comme il l'entendait, mais devait respecter la loi qui disait que le plus proche parent de sexe masculin du roi devait lui succéder. Cela exclus bien entendu les bâtards de roi. Louis XIV avait fait tout ce qui lui était possible (voir son testament) pour ce ces deux enfants légitimés, le duc de Maine et le duc de Toulouse, puissent avoir accès au trône dans l'éventualité de la mort de l'héritier du trône sans que celui-ci ai une descendance, le très jeune Louis XV. Mais le Parlement de Paris a cassé le testament du Roi-Soleil car celui-ci allait à l'encontre des lois fondamentales

Pour ce qui est de la justice royale, il y avait la justice retenue, celle que le roi exerçait personnellement, et la justice délégué, qui était exercer par des hommes de droit comme l'expédition des affaires courantes(délits) au nom du roi.

Comme je n'ai plus le temps de développer d'avantage, je vous donne quelques pistes de réflexion sur ce qu'était la monarchie française entre le XVIe et le XVIIIe siècle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

Finalement, ça avait pas l'air si mal, une fois qu'on a connu sarko. :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rasibus Membre 4080 messages
Forumeur alchimiste‚ 86ans
Posté(e)

Tu peux raconter ce que tu veux, les français sont viscéralement allergiques à la monarchie.

Sans doute parce que leur histoire leur a été enseignée d'une certaine façon pendant plusieurs générations ?

Et finalement, ils supportent un régime monarchique, sous couvert de république, et qui n'est pas meilleur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noisettes Membre+ 9900 messages
Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre‚ 36ans
Posté(e)

Si j'ai créé ce topic, c'est justement pour tordre le coup à certaines idées reçues concernant la monarchie qui est trop souvent perçue comme un régime dictatorial. Et si mon topic est mis dans la section "Histoire", ce n'est pas pour rien, ce n'est pas une ode au rétablissement de la monarchie non plus, mais une explication sommaire de son fonctionnement

Ce qui différencie la monarchie absolue de la France du XVIIe et XVIIIe siècle à un État dictatorial, c'est que les lois d'un État dictatorial est régie par un arsenal juridique qui assure au dictateur les pleins-pouvoirs pour une période, généralement, indéterminé. Dans le cas de la monarchie française, il y avait des gardes-fous, les lois fondamentales et le Parlement, pour s'assurer que la royauté ne devienne pas une dictature.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nightwish Membre 10322 messages
forumeur alchimiste/Honey‚
Posté(e)

bonsoir Noisettes,

tu as très bien fait, et à te lire ici ou dans d'autres topics, j'apprends plein de choses :plus:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noisettes Membre+ 9900 messages
Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre‚ 36ans
Posté(e)

Merci pour le compliment, Nigthwish :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
papy75 Membre 6062 messages
Forumeur alchimiste‚ 79ans
Posté(e)

La dictature elle est surtout à la maison :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

Moi aussi, j'ai appris plein de choses. Merci Noisettes. C'est quoi une dictature à domicile par des chats ? parce que je me trouve brimée quand même. :o°

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 20961 messages
Greuh‚ 39ans
Posté(e)

A titre d'information, la révolution française est loin d'être la grande fête du peuple qu'on nous a rabachée depuis des décennies, la vérité historique est beaucoup moins idyllique.

La raison en est simple, Jules Ferry, le grand réformateur qui a instauré l'enseignement obligatoire jusqu'a 16 ans était aussi un anti royaliste et anticlérical enragé, les ouvrages qui ont garni les cartables de générations d'écoliers étaient remplis de toutes sortes d'approximations, de vérités tronquées voire carrément d'inventions pures et simples.

L'important était surtout de diaboliser le royalisme.

La France une monarchie contemporaine ? après tout d'autres pays nous montrent que c'est un système comme un autre, ni meilleur ni moins bon que la démocratie républicaine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noisettes Membre+ 9900 messages
Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre‚ 36ans
Posté(e)

Les images d’Épinal ont la vie dure. Pendant des années, Louis XVI a été présenté comme un roi bonnet alors que c'est probablement celui qui était le plus réformateur. Isabeau de Bavière vue comme une reine qui trompe son époux malade, le roi Charles VI, avec son beau-frère, le séduisant Louis d'Orléans alors que le roi, au fur et à mesure que sa maladie avançait ne reconnait plus sa femme.

La monarchie, comme la République, n'est pas un régime parfait, mais ce n'est pas non plus le régime d'un seul homme faisant ce qu'il veut.

Et au passage, la Révolution qui a dévorée ses enfants mais au XIXe siècle représente la victoire des Lumières avec les figures comme Rousseau contre une monarchie obscurantiste cléricale et refusant le progrès.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rasibus Membre 4080 messages
Forumeur alchimiste‚ 86ans
Posté(e)

Je me pose une question: Pourquoi la monarchie est considérée comme indissociable de Pouvoir héréditaire ?

Monarchie, ça veut dire gouvernement par un seul homme; pas forcément le fils du précédent monarque...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miss.Tic Membre 2094 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

En 1870, c'est la fin du régime bonapartiste, les députés sont, à l'assemblé, majoritairement royaliste, il est décidé qu'une république soit mise en place provisoirement, Henri V est prêt a monté sur le trône, Patrice de Mac-Mahon, président de la république est prêt a lui délégué le pouvoir, sauf que Henri V (connu aussi sous le nom de comte de Chambord) ne veux plus voir le drapeaux tricolore, il ne montera sur le trône que si le drapeau blanc devient bannière national. Les députés ne répondrons pas à l'ultimatum, ils décrètent la république, provisoirement, en attendant la mort du roi. Mais il n'imaginait pas être battu en 1875 par les républicains, de peu, mais suffisamment pour que ceux-ci chasse les députés royalistes et laisse la république après la mort d'Henri V.

Ainsi, les dispositions prises en 1873 et les Lois Fondamentales font que la république actuelle joue un rôle de régence.

Depuis cette date, le pouvoir royal est vacant, mais la monarchie demeure, elle est simplement dormante.

Donc, depuis 1875, la France est une régence en attendant le retour du Roy... mais un Bourbon évidemment

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miss.Tic Membre 2094 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Je me pose une question: Pourquoi la monarchie est considérée comme indissociable de Pouvoir héréditaire ?

Monarchie, ça veut dire gouvernement par un seul homme; pas forcément le fils du précédent monarque...

Non.

Il ne faut pas dire LA monarchie, mais LES monarchies : dans un système féodal comme le Moyen-Age, le roi n'était que le premier des nobles du royaume ; certains grands féodaux était même plus puissant lui : par exemple, le duc de Bourgogne, le duc de Normandie, et le duc de Guyenne qui n'était rien d'autre que le roy d'Angleterre.

Culturellement, la féodalité implique que le roi est avant tout chef de guerre, et de là procède une bonne part de sa légitimité. Le principe même de la féodalité est que le roi n'est qu'un des grands seigneurs avec un truc en plus, et n'a réellement de pouvoirs qu'en temps de guerre. De là vient la réticence nobiliaire à toute idée d'impôt permanent, la contribution ne devant avoir lieu qu'en temps de guerre, car en temps de paix, elle servirait à rendre le roi absolument prééminent. N'étant que le premier des nobles, le roi a l'obligation culturelle de savoir et de pouvoir faire la guerre.

Comme premier des nobles et sommet de la pyramide féodale, le roi et les grands sont les seuls à avoir le savoir-faire "stratégique", la capacité de gérer à ce niveau. Mais le roi est aussi là pour assurer l'autorité dans ce système militaire qui est aussi et absolument en même temps un système social: Azincourt a montré que même le connétable ne peut se faire obéir dans son armée s'il y a un grand féodal dedans, voire plusieurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rasibus Membre 4080 messages
Forumeur alchimiste‚ 86ans
Posté(e)

<< mais un Bourbon évidemment >>

Pourquoi évidemment ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miss.Tic Membre 2094 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Parce que Henri IV, Louis XIV et Louis XVI pardi...

Bien que chez les Valois, il y est de bon roi : Charles V, Charles VII, Louis XI, François Ier, Henri III...

Les Orléans... mouahahaha... Louis-Philippe n'était même pas roi de France...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rasibus Membre 4080 messages
Forumeur alchimiste‚ 86ans
Posté(e)

Je comprends pas la nécessité d'aller chercher quelqu'un qui n'a que très peu de gènes communs avec ceux d'Henri IV; alors qu'il ne manque pas parmi nos contemporains de personnalités de grande valeur ?

Le plus difficile est de se mettre d'accord sur le profil recherché ? Je suppose que le choix de Hugues Capet n'a pas donné lieu à beaucoup de discussions !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miss.Tic Membre 2094 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Hugues Capet était déjà un grand féodal MAIS aussi lié par le sang à un degré fort éloigne, c'est vrai, mais un lien du sang existe entre lui et l'empereur : ça aide beaucoup. Donc sa légitimité n'est pas si usurpé que cela.

Pareil pour Philippe VI. Selon la Loi salique, Édouard III était le petit-fils de Charles IV par sa mère MAIS il est aussi le roi d'Angleterre. Philippe VI, lui n'était qu'un cousin éloigné de Charles IV. La montée sur le trône de France du 1er Valois est en réalité une magouille des Grands pour éviter que le royaume de France ne tombe entre les mains des Plantagenêts.

Pareil pour le choix de Henri IV, qui, selon la loi salique était le plus proche "parent" d'Henri III.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miss.Tic Membre 2094 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Je rajouterai, pour répondre au sujet de noisette que la Monarchie était bien plus tolérante que les apprentis fachistes qu'étaient Robespierre et sa bande (qui se sont d'ailleurs joyeusement guillotiné entre eux).

La charte de Louis XVIII confirmant la noblesse d’Empire au grand désarroi des Ultras : comte d'Artois en tête ; son frère, le futur Charles X.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doïna Membre+ 11544 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

h-20-2552527-1311148856.jpg

Le roi de France actuel serait l'homme ci-dessus : c'est Louis de Bourbon, le dernier du nom.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rasibus Membre 4080 messages
Forumeur alchimiste‚ 86ans
Posté(e)

Je crois que nous avons un dialogue de sourds:

-Qu'est-ce qui fait la légitimité d'une dynastie au départ ?

-Qu'est-ce qui empêche de mettre fin à une dynastie ?

C'est pas la Suède qui a choisi, du temps de Napoléon, un roturier français pour remplacer son roi ? (j'ai son nom sur le bout de la langue, mais Alzeimer est en embuscade)

Bernadotte ! Je l'ai retrouvé dès que j'ai cessé de chercher...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×