Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

8 avril : Journée internationale des Roms


Messages recommandés

Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

8 avril : Journée internationale des Roms

980026rroms.jpg

C’est le 8 avril 1971, que les Roms(ou Rroms), qui représentent la première minorité de l’Union européenne, choisissaient, malgré une situation encore difficile, les symboles de leur communauté ainsi que leur drapeau et leur hymne.

Peuple nomade formé de quatre groupes (Les Kalderash, les Curara, les Lovara; les Boyasa), il fait partis de la famille des tziganes, souvent surnommé Romanichel (« peuple de Rrom » en Sinti*).

Petit historique

C’est vers l'an 1000, que les Roms quittèrent l'Inde et l'Egypte dont ils sont originaires pour se rendre en Perse. Ils atteignirent les Balkans vers le XIVème siècle. Se dispersant à travers l’Europe, ils se christianisèrent au contact de la population chrétienne européenne.

C’est en Europe de l’Ouest, qu’ils connaîtront leur plus grandes vague de migration au XVIème siècle, où certain pays n’hésiteront pas à les déporter dans les colonies africaines et Américaines.

Jusqu’au XXème siècle, les Roms se retrouveront plus ou moins en bon terme avec les Européens.

Mais, dès 1930, ils seront victimes de la politique racial des nazis par l’extermination et le génocide.

On dénombre entre 250 000 et 500 000 déportés et tués sur les 700 000 qui vivaient en Europe. Cette période porte pour les Roms le nom de Samudaripen, c’est à dire « meurtre total » en langue Romani.

Les Roms d’aujourd’hui

On estime qu’il y a entre 7 et 9 millions de Roms qui vivent en Europe.

Beaucoup de Roms sont victimes de la tziganophobie. Et celle-ci ne peut être combattue que par la reconnaissance de leur histoire, de leur culture, et de leur contribution au patrimoine européen.

Par l'ignorance ou par des d’idées reçus, ils sont encore victimes à différents degrés du racisme et de la discrimination

Un devoir de mémoire

De nos jours, l’ampleur du génocide des Roms n’est pas assez reconnue au près d’un large public, et certain ignore même son existence. Cela est probablement dû au fait qu’il aura fallu attendre 1982 pour que l’Allemagne reconnaisse officiellement ses responsabilités et en France seulement 1997, pour qu’un Président de la République y fasse référence, pour la première fois, dans une cérémonie en mémoire des victimes de la déportation.

En 2005, lors du 60ème anniversaire de la libération des camps, un hommage solennel a été rendu à toutes les victimes de cette barbarie, dont les Roms.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
latin-boy30 Membre+ 9575 messages
Jeteur de pavés dans les mares‚
Posté(e)

J'aimerais bien comprendre les raisons historiques de leur absence de sédentarité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8737 messages
Artisan écriveur ‚ 53ans
Posté(e)

C'est étrange, et votre absence de nomadisme, vous pouvez-nous en parler ?

Où est la norme en ce cette matière ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
latin-boy30 Membre+ 9575 messages
Jeteur de pavés dans les mares‚
Posté(e)

C'est étrange, et votre absence de nomadisme, vous pouvez-nous en parler ?

Où est la norme en ce cette matière ?

Je n'ai rien dit de méchant, j'ai juste demandé pourquoi ils n'étaient pas sédentaires. :mef: :mef: :mef:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
davs Membre 4773 messages
Forumeur alchimiste‚ 106ans
Posté(e)

Je ne pense pas que latin voulais parler de normalité, mais juste savoir pourquoi certain peuple sont nomade et d'autre sédentaire. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)

C'est la manière dont tu as posé ta question qui est dérangeante.

Je t'explique : tu demandes quelles sont les raisons de leur absence de sédentarité. Le questionnement négatif identifie ton sujet par rapport à ce qu'il n'est pas, et non par rapport à ce qu'il est ; poser la question "pourquoi sont-ils nomades jusqu'à aujourd'hui ?" est plus juste et moins partisan ;) (pense à cette dimension dans une problématique).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8737 messages
Artisan écriveur ‚ 53ans
Posté(e)
:plus: Merci Long Nao. Vous devriez faire payer vos traductions :bo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
latin-boy30 Membre+ 9575 messages
Jeteur de pavés dans les mares‚
Posté(e)

J'aurais pu demander pour quelles raisons les alsaciens vivent dans des maisons à colombages par exemple.... :dort:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8737 messages
Artisan écriveur ‚ 53ans
Posté(e)

Non vous auriez dit : "Qu'est-ce qui explique l'absence de crépi intégral sur les façades des maisons alsaciennes" :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Pour répondre à Latin Boy :

Il est difficile de définir avec précision des critères d'appartenance et le nombre exact des Roms car comme pour la plupart des minorités, les nombreuses unions mixtes avec des non-Rom, la sédentarisation (seulement 2 % d’entre eux sont du voyage en Europe) et l'acculturation (ou intégration, selon les points de vue) progressent à grande vitesse.

Des estimations laissent à penser qu'il y a approximativement 8 à 10 millions de Roms dans le monde. Entre 7 et 10 millions vivent en Europe. Les plus grandes concentrations de Roms se trouvent dans les Balkan, en Europe centrale et de l'Est, aux États-Unis, et en Amérique du Sud. De plus petits groupes vivent dans l'Ouest et le Nord de l'Europe, au Moyen-Orient, et en Afrique du Nord.

Les pays où les populations roms dépassent le demi-million sont la Roumanie, les pays de l'ex-Yougoslavie, l'Espagne, les États-Unis, la Hongrie, la Turquie, le Brésil et l'Argentine. Les Roms sont nombreux aussi en République tchèque et en Slovaquie.

En 1971, le congrès des associations et mouvements militants roms adopta le Drapeau Rom comme symbole du peuple Rom. Sur un fond vert (qui symbolise la Terre fertile) et bleu intense (le Ciel, la liberté), est posé le Chakra (roue solaire à vingt-quatre rayons, symbole de la route et de la liberté), du rouge de l'empereur Ashoka ou Ashok, comme on le voit en tête d'article.

Il y aurait actuellement en France entre 350 000 à 500 000 Roms, dont la quasi totalité est de nationalité française

source.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
latin-boy30 Membre+ 9575 messages
Jeteur de pavés dans les mares‚
Posté(e)

Merci de l'info, intéressant ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×