Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Günter Grass dénonce le nucléaire israélien


Messages recommandés

Dionys Membre 992 messages
Forumeur accro‚ 38ans
Posté(e)

Le prix Nobel de littérature allemand Günter Grass a déclaré jeudi être l’objet d’une campagne pour détruire sa réputation, après le tollé provoqué par la publication d’un poème dans lequel il accuse Israël et son arme atomique de menacer la paix mondiale.

"Le ton général des débats est de ne surtout pas se plonger dans le contenu du poème, mais de mener une campagne contre moi pour affirmer que ma réputation est écornée jusqu’à la fin des temps", a déclaré Günter Grass dans un entretien à une chaîne de télévision publique.

L’auteur du "Tambour", âgé de 84 ans, a déclenché un énorme scandale en publiant mercredi dans un quotidien allemand un poème intitulé "Ce qui doit être dit" dans lequel il met en garde contre des frappes préventives israéliennes contre Téhéran, soupçonné de développer du nucléaire militaire malgré ses dénégations.

En Allemagne, "un pays démocratique où règne la liberté de la presse, prime une certaine uniformisation de l’opinion, et un refus d’aborder le contenu, les questions que je soulève", juge-t-il.

"On remue de vieux clichés", poursuit-il. Le qualificatif d’"éternel antisémite" que lui a attribué un quotidien est selon lui un cliché au même titre que celui du "juif errant", inversé.

"C’est assez blessant et ce n’est pas digne d’une presse démocratique", a-t-il ajouté.

En évoquant dans son texte Israël dont il estime que la puissance nucléaire menace la paix mondiale, Grass s’est attiré de violentes accusations d’antisémitisme.

Ayant pris connaissance des critiques de Grass, l’entité sioniste s’est déchainée contre cet homme de lettre émérite.

"La honteuse comparaison de Günter Grass entre Israël et l’Iran, un régime qui nie l’Holocauste et menace d’anéantir Israël, en dit bien plus sur M. Grass que sur Israël", a estimé le Premier ministre Benjamin Netanyahu, rappelant que "pendant six décennies M. Grass a caché le fait qu’il a appartenu aux Waffen SS".

"C’est l’Iran, pas Israël, qui est une menace pour la paix et la sécurité du monde. C’est l’Iran, pas Israël, qui menace d’autres Etats d’anéantissement", a notamment affirmé M. Netanyahu, dans un poème de sa composition, cité par un communiqué de son bureau.

"Ce passage de Günter Grass de la fiction à la science-fiction est de très mauvais goût, son poème est minable et manque totalement de grâce", avait auparavant déclaré à l’AFP un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Yigal Palmor.

L’historien Tom Segev a pour sa part estimé dans le Haaretz (opposition de gauche) que l’écrivain allemand était "plus pathétique qu’antisémite". "La comparaison entre Israël et l’Iran est injuste car contrairement à l’Iran, Israël n’a jamais menacé d’effacer de la carte un autre pays", ajoute Tom Segev.

Dans le quotidien Maariv (centre droit) le commentateur Shai Golden estime que les déclarations de Günter Grass "n’attestent pas forcément d’un antisémitisme mais de son refus d’assumer sa responsabilité pour ses crimes historiques". "Je suis d’accord avec presque tout ce qu’il a dit. Mais il n’a tout simplement pas le droit moral et historique de le dire", estime le commentateur, invoquant "la trahison du principe de l’expiation auquel chaque Allemand doit s’engager pour toujours en parlant d’Israël et des juifs".

Intitulé "Ce qui doit être dit", le poème en prose paru dans le journal allemand Süddeutsche Zeitung dénonce d’éventuelles frappes israéliennes contre des installations nucléaires iraniennes comme un projet qui pourrait mener à "l’éradication du peuple iranien parce que l’on soupçonne ses dirigeants de construire une bombe atomique".

Dans le même temps, il y a "cet autre pays, qui dispose depuis des années d’un arsenal nucléaire croissant - même s’il est maintenu secret - et sans contrôle, puisque aucune vérification n’est permise", poursuit le Nobel de littérature 1999, visant Israël sans le nommer immédiatement.

Grass dénonce "le silence généralisé sur ce fait établi" - qu’il qualifie de "mensonge pesant" - parce que "le verdict d’antisémitisme tombera automatiquement" sur qui le rompra.

En 2006, Günter Grass, connu pour ses positions de gauche, avait reconnu avoir fait partie des Waffen SS dans sa jeunesse, lui qui a souvent renvoyé l’Allemagne à son passé nazi.

L’Allemagne est considérée comme un des principaux alliés d’Israël, dont elle est un important partenaire financier et militaire. Elle fait en outre partie, avec les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, du groupe 5+1 engagé dans des discussions avec l’Iran sur son programme nucléaire controversé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité _Ben_
Invité _Ben_ Invités 0 message
Posté(e)

beh quoi il a tout à fait raison

pourquoi on peut dénoncer le nucléaire Iranien mais pas le nucléaire Israélien !!! sleep8ge.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ernesto12 Membre 1087 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Il a raison, le nucléaire, c'est mal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nana89 Membre 902 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

L'usine Georges-Besse, dénommée usine Eurodif de 1978 à 1988 (pour European Gaseous Diffusion Uranium Enrichissement Consortium), est une installation nucléaire spécialisée dans l'enrichissement de l'uranium par diffusion gazeuse implantée dans le site nucléaire du Tricastin à Pierrelatte dans la Drôme.

Entrée de l'Iran dans la société Eurodif :

En 1974, la part suédoise de 10 % dans Eurodif était parvenue à l'Iran à la suite d'un accord franco-iranien datant du 27 juin. Cet accord prévoyait la vente par la France de cinq centrales atomiques américaines (licence Framatome, l'approvisionnement de l'Iran en uranium enrichi, la construction par Technicatome d'un centre nucléaire comportant trois réacteurs de recherche, l'exploitation en commun des gisements d'uranium qui pourraient être découverts en Iran et celle de gisements dans des pays tiers, la formation des scientifiques iraniens, ainsi que « l'accès de l'Iran à l'industrie de l'enrichissement de l'uranium »[3].

Le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) français[4] et l'Organisation iranienne à l'énergie atomique ont alors fondé la Sofidif (Société franco–iranienne pour l’enrichissement de l’uranium par diffusion gazeuse), possédant respectivement 60 % et 40 % des parts. En retour, la Sofidif a acquis une part de 25 % dans Eurodif, ce qui donnait à l'Iran une minorité de blocage dans Eurodif[4]. Le reste des 75% d'Eurodif étaient répartis entre le CEA (27,8% des parts[4]), et trois actionnaires minoritaires (l'Italie, l'Espagne, la Belgique[4]).

En tant qu'actionnaire, l'Iran avait un droit d'enlèvement sur 10% de l'uranium enrichi par Eurodif[5].

Reza Shah Pahlavi a prêté un milliard de dollars US[1] à la suite d'un accord signé en décembre 1974, lors du voyage officiel du Premier ministre Jacques Chirac à Téhéran, et prévoyant l'entrée de l'Iran dans Eurodif[6],[7], puis encore 180 millions USD en 1977[1], pour la construction de l'usine Eurodif, afin d'avoir le droit d'acheter 10 % de la production d'uranium enrichi du site[8].

Les contrats sur la vente de centrales et d'équipements ont été signés à Téhéran le 18 novembre 1974 par Michel d'Ornano, Ministre de l'Industrie et de la Recherche, et son homologue iranien, la France vendant finalement deux centrales Westinghouse à l'Iran (fourniture partagée entre la France et la RFA)[9

source : wikipédia]

Quelle hypocrisie...

:dev:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
epmd71 Membre 10304 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)

oui y'a des gens qui utiliseraient mieux la bombe nucléaire foutaisewacko.gifwacko.giflazy.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
economic dream Membre 3028 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Dès que quelqu'un critique Israel, il est traité d'antisémite.

C'est très énervant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vasily Membre 1455 messages
Forumeur problématique‚
Posté(e)

En Novembre 1956 est passé un accord entre la France et Israël pour la construction d’un réacteur à Dimona (24 MW). Cet accord est complété l’année suivante par une disposition non écrite autorisant Israël à retraiter les combustibles du réacteur pour en extraire le plutonium nécessaire à la bombe.La construction du réacteur débute en 1958 et les travaux se poursuivent en parallèle avec ceux menés en France à Marcoule par le CEA où un réacteur similaire est installé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mdr Membre+ 5521 messages
Fervent utopiste‚ 33ans
Posté(e)

Dès que quelqu'un critique Israel, il est traité d'antisémite.

C'est très énervant.

Non, ça passe encore ça, le plus chiant c'est ça

"C’est l’Iran, pas Israël, qui est une menace pour la paix et la sécurité du monde. C’est l’Iran, pas Israël, qui menace d’autres Etats d’anéantissement", a notamment affirmé M. Netanyahu, dans un poème de sa composition, cité par un communiqué de son bureau.

L’historien Tom Segev a pour sa part estimé dans le Haaretz (opposition de gauche) que l’écrivain allemand était "plus pathétique qu’antisémite". "La comparaison entre Israël et l’Iran est injuste car contrairement à l’Iran, Israël n’a jamais menacé d’effacer de la carte un autre pays", ajoute Tom Segev.

Genre l'Iran a déjà déclaré vouloir rayer Israël de la carte, on le sait que c'est de la manipulation mais ils continuent dans leur trip.. Fuck :/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vasily Membre 1455 messages
Forumeur problématique‚
Posté(e)

Genre l'Iran a déjà déclaré vouloir rayer Israël de la carte, on le sait que c'est de la manipulation mais ils continuent dans leur trip.. Fuck :/

:plus:

Voila ce que Mahmoud Ahmadinejad, ingénieur diplômé de l'Université de sciences et de technologie de Téhéran, 6ème président de la république d'Iran déclare en octobre 2005 :

« ce régime* qui occupe Jérusalem doit disparaître de la page du temps ».

* Il parlait du régime sioniste.

Ahmandinejad a aussi dit que « le régime sioniste se comporte comme Hitler »

---------------------------------------------------------------------------------

Voila comment les médias du monde entier traduiront :

« Israël doit être rayé de la carte »

Comment imaginez qu'un homme au pouvoir d'un pays puisse être antisémite en 2005 ? Les sionistes sont très puissant. Jamais M. Ahmadinejad aurait osé être antisémite ouvertement. C'est de la désinformation relayée par nos sympathiques médias.

La communauté juive d'Iran est parmi les plus anciennes du monde.

800px-Hamadan_-_Mausoleum_of_Esther_and_Mordechai.jpg

Mausoleum of Esther and Mordechai

Grosse désinformation sur l'Iran... Il suffit de lire les rapports de L'Agence internationale de l'énergie atomique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

  • Populaires actuellement

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×